Dictionnaire des termes du Blason - S

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour au dictionnaire des termes du blason

Dictionnaire des termes du blason

Accueil - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Voir aussi : Héraldique - Blasons des régions et départements français ou des anciens pays et anciennes provinces français


Sable : Nom héraldique de la couleur noire, représentée en gravure par des traits horizontaux et verticaux qui se croisent. la couleur "sable" est noire en héraldique parce que cela serait une évolution du terme "zibeline", souvent utilisé en nobiliaire et de couleur noire. (Télématin-du 19/7/2010-Frédéric Gersal)


Saffre : Espèce d'aigle de mer, représentée de profil avec ses ailes levées.


Saillant : Se dit de quelques animaux comme des chèvres, de slicornes, des béliers dans l'attitude du saut.


Saint : plusieurs saints et saintes figurent sur des blasons.


Saint-Esprit (Le) : Représenté sous la forme d'une colombe, posée en pal, la tête en bas, les ailes étendues, se voit dans les armes de Forget de Barst.


Saint-Marc : Voir "Lion de Saint-Marc".


Salamandre : Animal chimérique, toujours regardant et entouré de flammes dont on ne fait mention que lorsque l'émail diffère de celui de l'animal lui-même. La salamandre, toujours posée de profil, a le dos arrondi, le col long, la langue en pointe de dard et repose sur ses quatre pattes. Les armes de Commersteyn, à Amsterdam, présentent une salamandre couchée sur le dos et tenant un baquet duquel s'élèvent des flammes.


Sanglé : Se dit du cheval ou de tout autre animal qui a le corps entouré d'une ceinture.


Sanglier : Cet animal est représenté de profil et passant. La tête s'appelle "hure" et le nez "boutoir". On le dit "défendu" en parlant de ses défenses.


Saumons : Au Pays-Bas, les saumons tiennent dans les armoiries la place qui est occupée ailleurs par les bars. Ils sont plus gros que ces derniers.


Sauterelle : Elle est toujours de profil et passante.


Sautoir (En) : Se dit d'objets rangés dans la direction qui est propre au sautoir.


Sautoir (Passé en) : Se dit de deux pièces longues, l'une posée en bande et l'autre en barre, brochantes l'une sur l'autre.


Sautoir, Croix de Bourgogne ou Croix de Saint-André : Pièce héraldique produite par la réunion de la bande et de la barre.


Semé : Se dit d'un champ ou d'une pièce chargée d'un nombre illimité de figures identiques dont quelques unes représentées en demi, semblent partir des bords de l'écu. Ainsi on a des champs ou pièces semées d'étoiles, de roses, de fleurs de lis, de billettes, etc.


Semé de France : Se dit quelque fois d'un écu ou d'une pièce semée de fleurs de lis d'or. On peut dire tout aussi bien "semé de fleurs de lis d'or".


Senestre : Terme pour indiquer le côté gauche qui pour ce qui regarde les armoiries se trouve à la droite du spectateur.


Senestré : Ce terme s'applique en premier lieu aux figures qui en ont une ou plusieurs autres à leur côté senestre. Ensuite c'est le nom d'une section héraldique qui produit un pal, réuni au côté senestre de l'écu.


Senestrochère : Nom du bras, qui se dirige du côté senestre de l'écu vers dextre. Il montre toujours le coude ; autrement ce serait un avant-bras.


Sens (Dans le) de la bande, de la barre, du chevron, de la fasce ou du pal : Se dit de pièces longues qui, posées sur une bande, une barre, un chevron, un pal ou une fasce, en suivent la direction.


Séraphins : Anges représentés sous la forme d'une tête d'enfant avec six ailes.


Serpents : On trouve en armoiries des serpents dans des attitudes diverses.La "couleuvre" est d'ordinaire posée en pal et ondoyante ; la "bisse" est un serpent qui fait plusieurs nœuds ; d'autres serpents sont "arrondis" ou "pliés en rond" et se mordent la queue ; quelques-une se tortillent autour du fût d'une colonne. Pour les serpents ailés voir "Amphiptère"


Sinople : Nom héraldique de la couleur verte, représentée en gravure par des lignes diagonales tirées de dextre à senestre.


Sirène : Créature imaginaire ayant la tête, le sein, les bras et le corps d'une jeune fille et se terminant en queue de poisson. D'ordinaire, elle se peigne les cheveux de la main dextre et tient un miroir de la main senestre. Voir "Mélusine". On trouve des sirènes à deux queues qui tiennent communément de chaque main une de leurs queues.


Soc de charrue : Cet instrument aratoire se pose de face ou de profil. De face, il ressemble au fer d'une bêche ; de profil, il a la forme d'un coutelas.


Soleil : Cet astre est représenté comme un visage humain entouré de douze ou seize rayons dont la moitié droits et l'autre ondoyants, alternativement.


Soleil (Ombre de ) : Nom que quelques héraldistes donnent au soleil lorsqu'il est de couleur au lieu d'être d'or ou d'argent.


Sommé : Se dit de la pièce qui est supportée par une autre pièce. Lorsqu'un chef est séparé du champ par une devise, ledit chef est soutenu de cette devise.


Sphinx : Être fabuleux qui a la tête et le sein d'une jeune fille, les griffes d'un lion, le corps d'un chien et la queue d'un dragon. Il est toujours couché, la tête posée de front.


Stangue : Ainsi s'appelle la tige d'une ancre.


Surchargé : Se dit d'un meuble qui posé lui-même sur une autre pièce, est chargé de quelque objet. On trouve par exemple des aigles chargées sur leur estomac d'un écusson qui est chargé lui-même de quelque pièce.


Surmonté : Se dit d'un meuble au-dessus duquel se trouve un autre meuble.


Surtout - Sur le tout - Sur le tout du tout : Le "surtout" est un écusson posé sur le point d'intersection d'un écu écartelé. On le dit posé "sur le tout". "Sur le tout du tout" indique que cet écusson est chargé lui-même d'un écusson plus petit.