DOUMERGUE Gaston

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher
Gaston DOUMERGUE
Président de la République
(1924-1931)

<retour à liste des présidents de la république française>

Gaston DOUMERGUE (1863-1937)

Président de la République (1924 - 1931)

Premier célibataire et jeune marié de l'Elysée

Biographie

  • 1er août 1863 : Naissance de Pierre, Paul, Henri, Gaston DOUMERGUE à Aigues-Vives (Gard), d'une famille protestante. Après une licence et un doctorat de droit à Paris, il s'inscrit en *1885 au barreau de Nîmes.
  • 1890 : Substitut à Hanoi (Indochine)
  • 1893 : Juge de paix à Alger, il revient en France à Aigues-Vives et présente sa candidature aux élections législatives de décembre 1893 .
  • 17 décembre 1893 : Élu député radical de Nîmes, il est réélu le 8 mai 1898 et le 27 avril 1902
  • Sous la présidence d'Émile LOUBET, il obtient son premier portefeuille ministériel : il est ministre des Colonies (7 juin 1902-23 janvier 1905) dans le gouvernement Combes.
  • 17 janvier 1906 : Election d'Armand FALLIÈRES à la présidence de la République.
  • Il est ministre sans interruption de 1906 à 1910 :
    • Ministre du Commerce, de l'Industrie et du Travail (14 mars-24 octobre 1906),
    • Ministre du Commerce et de l'Industrie (25 octobre 1906-4 janvier 1908)
    • Ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts (4 janvier 1908-2 novembre 1910) .
  • 6 mars 1910 : Élu sénateur du Gard, il est réélu en 1912 et en 1921
  • Du 9 décembre 1913 au 8 juin 1914 : Il est président du Conseil, ministre des Affaires étrangères à la demande du président POINCARÉ.
  • Lors du déclenchement de la Première Guerre mondiale, il est à nouveau ministre des Affaires étrangères (3-26 août 1914), puis ministre des Colonies (26 août 1914-19 mars 1917) .
  • février 1923 : Il est élu président du Sénat

A la suite de la démission d'Alexandre MILLERAND, Gaston DOUMERGUE est élu président de la République. Il se déclare partisan d'une politique de fermeté vis-à-vis de l'Allemagne face au nationalisme renaissant. Son septennat est marqué par une forte instabilité ministérielle.

  • 1er juillet 1926 : Gaston DOUMERGUE appelle Raymond POINCARÉ à la présidence du Conseil
  • 16-19 mai 1927 : Le président effectue un voyage à Londres où il est reçu par Georges V
  • 10-12 octobre 1929 : Voyage du président à Bruxelles
  • 14 mai 1930 : A l'occasion de la célébration du centenaire de la conquête, le président se rend en Algérie
  • 12-24 octobre 1930 : Voyage du président au Maroc
  • 8-18 avril 1931 : Voyage du président en Tunisie à l'occasion du cinquantenaire du protectorat
  • En 1934 : Gaston DOUMERGUE est à nouveau président du Conseil, rappelé par le président Albert LEBRUN après l'émeute du 6 février 1934 . Il souhaite un renforcement du pouvoir exécutif, mais les radicaux s'opposent à son projet de réforme constitutionnelle. Il démissionne le 8 novembre et se retire définitivement de la vie politique.
  • 18 juin 1937 : Gaston DOUMERGUE affectueusement surnommé " Gastounet " s'éteint à Aigues-Vives

Une union très privée

Gaston DOUMERGUE s'est aussi fait remarquer dans l'histoire de l'Elysée comme le premier président à s'être marié pendant son mandat. Il faut avouer qu'il était temps : en 1931, date à laquelle il choisit de se marier, il a tout de même 68 ans.

Le 1er juin, exactement 12 jours avant la fin de son mandat, il épouse la veuve Jeanne Marie Josephine GAUSSAL dans le palais présidentiel : la maire du VIIIe arrondissement, M. Gaston DRUCKER, les unit en présence de deux commandants de la Légion d'Honneur.

Mme GAUSSAL est riche, a une cinquantaine d'années, est brune, vient du Midi, où les jeunes mariés ont d'ailleurs décidé de passer leur lune de miel. Elle est également l'amour d'enfance du président. La presse ne parle guère de cet événement : à l'époque, on considère que la vie privée du président de la République ne concerne personne d'autre que lui-même.

Ainsi, quand sortant de la cérémonie, le président et sa jeune épouse se retrouvent face au personnel de l'Elysée, les bras pleins de fleurs, ils sont extrêmement étonnés et demandent comment la nouvelle s'est propagée. "C'est l'Ambassade d'Angleterre qui nous a prévenus." Déjà à l'époque, les Anglais s'intéressaient de près à leurs célébrités... et même aux nôtres !

Source

Service des archives et de l'information documentaire de la Présidence de la République

Bibliographie

  • Gaston Doumergue, Mémoire de Gaston Doumergue.
    • 1/ L'homme politique 1893-1902
    • 2/ l'homme politique 1902-1934
  • Discours et écrits réunis par Patrick Gérondet ; P . Gérondet, 1990.