Crypte de la Basilique Notre-Dame de Fourvière

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


< Retour à la page de la Basilique Notre-Dame de Fourvière

Histoire.pngHistorique

Photo C. PIEMINOT depuis l'entrée
Photo C. PIEMINOT depuis l'autel

Identifiée comme « église basse », elle est dédiée à Saint-Joseph.

69123 - Basilique Notre-Dame de Fourvière - Crypte - Autel Saint Joseph - 2019 02.JPG


Elle accueille majestueusement les Vierges du monde entier.

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Autel

Il est dédié à Saint-Joseph dont la statue le représente portant l’enfant Jésus. Le groupe sculpté sous l’autel évoque sa mort.

Devant l'autel, une mosaïque des “sept péchés capitaux” marque le départ de l’axe symbolique de la victoire du bien sur le mal.


Chapelles

De nos jours, la crypte accueille onze statues de Vierge provenant de sanctuaires du monde entier. Chacune met en évidence la dimension internationale du culte marial.

Notre-Dame de Fatima (Portugal)

A été bénie et installée le 16 avril 1994 par l’Abbé Pierre GACOGNE, Recteur de Fourvière.


Cette vierge représente Marie telle qu’elle est apparue à six reprises en 1917 à trois enfants de Fatimà, village du Portugal.

Notre-Dame de Czestochowa (Pologne)

A été installée en 2002.


Capitale spirituelle de la Pologne, Czestochowa possède un tableau de la Vierge Noire.

Selon une légende, l’image de cette vierge aurait été peinte pas Saint-Luc l’Évangéliste sur une planche venant de la table appartenant à la sainte Famille.

Notre-Dame de la Santé de Vailankanni (Inde)

A été installée le 4 juin 2005 par la communauté Tamoule de Lyon sous la présidence de Monseigneur Philippe BARBARIN, Cardinal Archevêque de Lyon, avec le père Jean-Marie JOUHAM, Recteur de la Basilique, le père Michael John ANTONYSAMY, Aumônier Catholique Tamoul Indien de Paris, le père Bernard LAWRENCE, de la Basilique de Notre-Dame de Vailankanni-Chennai (Madras - Inde) en présence de Monsieur Jean-Dominique DURAND, Président de la Fondation Fourvière.


A la fin du XVIème siècle, vers 1580, la Vierge Marie était apparue par trois fois au lieu-dit de « Vailankanni », située au Sud de l’Inde dans l’état de Tamilnadu.

Marie est représentée vêtue d’un Sari indien.

Vierge « aux larmes de sang » de Györ (Hongrie)

A été installée en 2006.


L’original de l’icône de la Vierge « aux larmes de sang » se trouve dans la basilique de la ville de Györ, en Hongrie.

Cette relique a été emportée dans la dite ville en 1655 par l’évêque irlandais Walter Lynch qui avait dû fuir la grande persécution contre les catholiques et trouver refuge à Györ à l’invitation de l’évêque de ce lieu.
Lors de la persécution en Irlande le 17 mars, jour de la Saint-Patrick, la Vierge a versé des larmes de sang.

Notre-Dame de Lorette (Italie)

A été installée le 1er novembre 2010 par S.E.R. le Cardinal Philippe Barbarin, Archevêque de Lyon, S.E.R. Mgr Giovanni Tonucci, Prélat de Loreto, Le Révérend Père Bernard Ardura, administrateur des Pieux Etablissements de la France à Rome et à Lorette, et Mgr Jean-Marie Jouham, Recteur de la Basilique Notre-Dame de Fourvière, en présence de Madame Laura Bottà, Consul Général d’Italie, du Père Gianni Bordignon, aumonier de la communauté italienne de Lyon et de Monsieur Jean-Dominique Durand, Président de la Fondation Fourvière. Le projet a été conçu par Madame Eloïsa Iadarcia, Architecte.


Provenant des jardins du Vatican, la statue de Notre-Dame, en bois de cèdre du Liban, est vénérée depuis le Moyen-âge dans la basilique de Lorette.

Vierge de « La Naval » (Manille)

A été installée le 5 décembre 2010 par S.E.R. le Cardinal Philippe Barbarin, Archevêque de Lyon, S.E.R. Mgr Broderick Pabillo, Evêque auxiliaire de Manille, Mgr Jean-Marie Jouham, Recteur de la Basilique Notre-Dame de Fourvière, en présence de Monsieur Gérard Colomb, Maire de Lyon, S.E. Madame Rora Navaro, Ambassadeur des Philippines en France, Monsieur Jean-Jacques Rinck, Consul des Philippines à Lyon, et de Monsieur Jean-Dominique Durand, Président de la Fondation Fourvière.


Cette statue a été sculptée par Manuel Baldemor et a été présentée par Madame Angelita Mangalindan.

Selon la tradition des Philippines, c’est grâce à l’aide de cette vierge que les forces d’invasion hollandaises protestantes ont été repoussées pendant les batailles de La Naval de Manille ainsi que lors de la bataille de Lépante en 1571.

Notre-Dame du Liban (Liban)

A été installée en 2011.


Depuis le début du XXème siècle, la Vierge Marie est évoquée comme sainte patronne protectrice et reine du Liban.

Notre-Dame de Guadalupe (Mexique)

A été installée en 2014.


Le 9 décembre 1531, sur la colline de Tepeyac, au Nord de Mexico, une jeune femme décrite comme « éblouissante de lumière » est apparue à Juan Diégo Cuauhtlatoatzin, récemment baptisé.
Elle s’est révélée à lui comme la Vierge Marie le chargeant de demander à l’évêque de faire construire une église sur son lieu d’apparition.

Notre-Dame de la Miséricorde Chinoise (Chine)

A été installée en 2016.


La peinture est une œuvre de Pin Hong.

C’était à Donglü, village de la province de Hebei, que la dévotion de Notre-Dame de Chine prit sa source. Plusieurs apparitions mariales y furent signalées en 1900.

Une image de cette vierge fut bénie par le Pape Pie XI en 1928.

Notre-Dame d’Afrique (Afrique)

A été installée en 2017.


Les Algérois durent le pèlerinage de Notre-Dame à deux lyonnaises pieuses, Marguerite Berger et Anna Cinquin.
Il se faisait dans un ravin, au pied d’un vieil olivier dans le tronc duquel se trouvait la statue de la vierge.
Mgr Pavy, évêque d’Alger, fit commencer la construction de la basilique en 1858. Mgr Lavigerie la consacra en 1872.
La statue de Notre-Dame d’Afrique, posée sur l’autel, avait été offerte en mai 1840 par les Dames du Sacré-Cœur de Lyon à Mgr Dupuch, premier évêque d’Alger.

Notre-Dame d’Aparecida (Brésil)

A été installée en 2017.

En 1717, un pêcheur ramena des eaux une statue sans tête de la Vierge Marie. De nouvelles tentatives permirent de ramener la tête et une pêche abondante. Une église lui fut élevée.
En 1929, Notre-Dame d’Aparecida fut proclamée « Reine du Brésil » et sainte Patronne officielle du pays par le pape Pie XI.

Vitraux

Oeuvres de Lucien BÉGULE

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Visuel sources.png Sources

Référence.png Notes et références