Croix de guerre

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

< Retour à l'article sur les décorations

1914-1918

Croix de Guerre 1914-1918

Durant la Première Guerre mondiale, le besoin de créer une récompense pour les combattants s'est fait sentir très rapidement. Il existait bien la « citation à l'ordre », mais ce n'était qu'un témoignage écrit, dans les communiqués, les états de service et le livret militaire.

L'écrivain Maurice Barrès, député de Paris, propose un projet de médaille pour décorer les soldats après un exploit particulier. Le 23 décembre 1914, le député Bonnefous dépose une proposition de loi pour instituer pour les combattants, une médaille dite de la « valeur militaire ». Le 28 janvier 1915, le député Driant, rapporteur de la Commission de l'armée, remet un rapport favorable et désigne cette décoration par « Croix de Guerre ».

La Croix de Guerre fut créée par la loi du 8 avril 1915, confortée par un décret d'application du 23 avril 1915. À chaque citation correspond un insigne différent qui s'agrafe sur le ruban :

  • Citation à l'ordre du régiment : étoile de bronze
  • Citation à l'ordre de la brigade : étoile de bronze
  • Citation à l'ordre de la division : étoile d'argent
  • Citation à l'ordre du corps d'armée : étoile de vermeil
  • Citation à l'ordre de l'armée : palme de bronze ( un décret ultérieur précisa qu'une palme d'argent remplace cinq palmes de bronze )

- l'aviateur Fonck avait, sur son ruban d'une longueur impressionnante, 30 palmes !

RUBAN : 37 mm, reprenant les couleurs de la médaille de Sainte-Hélène : vert avec liseré rouge à chaque bord et comptant cinq branches rouges verticales.

MÉDAILLE : C'est au sculpteur Bartholomé qu'est dû le modèle définitif.

Croix en bronze florentin à quatre branches avec deux épées croisées. Le centre représente à l'avers le profil droit de la République coiffée d'un bonnet phrygien, et au revers, selon les millésimes successifs, les inscriptions 1914-1915, 1914-1916, 1914-1917, 1914-1918.

Le nombre de titulaires de la Croix de Guerre 1914-1918 n'est connu de personne. Les renseignements du ministère de la guerre estiment à 2 055 000 citations attribuées au 1er mars 1920. Ce chiffre ne tient pas compte des citations à titre posthume et des Croix de Guerre accompagnant d'office La Légion d'honneur et la Médaille militaire.

Il est à noter que certaines communes, Abancourt par exemple, se virent décorer de la Croix de Guerre.

1939-1945

Croix de Guerre 1939-1945


Les évènements très confus de cette période nécessitent une explication en quatre temps pour en comprendre l'historique.

  • C'est à l'initiative de M. Édouard Daladier, président du Conseil et ministre de la Guerre, que fut instituée la Croix de Guerre par un décret-loi du 26 septembre 1939. Réalisée sur le même modèle que celle de Croix de Guerre 1914-1918, mais avec la date 1939 inscrite au revers, et suspendue à un nouveau ruban de deux bandes rouges extérieures encadrant quatre bandes vertes séparées par trois fines rayures rouges.
  • Le gouvernement de Vichy décide par le décret du 28 mars 1941, de supprimer la Croix de Guerre de 1939 et d'en établir une nouvelle, accordée aux titulaires de l'ancienne après étude de leurs citations. La croix reste la même, mais marquée au revers des dates 1939-1940. Le ruban vert avec sept liserés noirs, va tristement rappeler la médaille commémorative de la guerre de 1870-1871.
  • Le 30 septembre 1942, le général de Gaulle crée une citation à l'ordre des Forces Françaises Libres donnant droit au port de la Croix de Guerre avec une palme en vermeil.
  • À Alger, le général Giraud, par décision du 16 mars 1943, remet en vigueur la Croix de Guerre avec le ruban de 1914-1918, avec au revers l'inscription 1943.

NB : La Croix de Guerre particulière, créée au profit des membres de la Légion des Volontaires Français contre le bolchévisme, a été annulée par un arrêté du 28 octobre 1944.

RUBAN : Rouge, partagé par quatre bandes vertes, séparées entre elles et disposées de manière à laisser deux bandes rouges extérieures.

MÉDAILLE : En bronze florentin à quatre branches avec deux épées croisées. Le centre représente, à l'avers, la tête de la République avec bonnet phrygien, orné de lauriers avec l'inscription « République française ». Au revers, les dates 1939 ou 1939-1945.

CITATIONS : Identiques à celles de 1914-1918.