Clodomir

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à la liste des rois de France

Il est le fils de Clovis Ier et Clotilde.

Il épouse Gondioque.

Il est le père entre autres de Théodebald, Gunthar et Clodoald.

Biographie

À la mort de son père, en 511, il se partage le royaume des Francs avec ses trois frères : Thierry Ier, Childebert Ier et Clotaire Ier. Alors que Thierry, l'aîné, est largement avantagé, Clodomir partage la moitié du royaume de Clovis avec ses deux autres frères. C'est le royaume d'Orléans, taillé dans l'ancien royaume de Syagrius qui lui échoit. Ce royaume comporte notamment les évêchés de Tours, Poitiers et d'Orléans.

Clodomir épouse Gondioque (ou Guntheuca) qui lui donne trois fils : Théodebald, Gunthar et Clodoald (le futur saint Cloud).

En 523-524, à l'instigation de Clotilde, Clodomir et ses trois frères se joignent dans une expédition contre les Burgondes. Une fois Sigismond et sa famille captifs, Clodomir rentre à Orléans. Mais le frère de Sigismond, Godomar III revient triomphant en Burgondie à la tête des troupes envoyées par son allié et parent, le roi ostrogoth Théodoric le Grand. Là, il fait massacrer la garnison que les Francs avaient laissé. Clodomir fait alors assassiner Sigismond et les fils de ce dernier : Gisald et Gondebaud, le 1er mai 524, puis, il se lance dans une seconde expédition contre les Burgondes. Il est tué lors de la bataille de Vézeronce le 25 juin de la même année.

Après la mort de Clodomir

Ses trois fils sont recueillis par sa mère jusqu'à ce que sa veuve, Gondioque, épouse Clotaire ; mais cela ne suffit pas pour ce dernier obtienne le territoire de son défunt frère : la loi salique impose le partage du royaume entre les fils de Clodomir.

Pour éviter cela, Clotaire s'allie à Childebert pour organiser l'assassinat des jeunes héritiers (532). Les deux oncles font alors massacrer les enfants de Clodomir, ne laissant en vie que Clodoald parce que ce dernier parvient à s'enfuir. Mieux connu sous le nom de saint Cloud, il devint par la suite abbé de Nogent ayant préféré renoncer à sa chevelure, symbole de la royauté franque, plutôt qu'à la vie.

Clotaire et Childebert peuvent alors se partager librement le territoire de leur frère. Thierry capte lui aussi une partie de l'héritage et récupère l'Auxerrois, le Berry et le Sénonais.

< Retour à la liste des rois de France