Cimetière protestant de Lafrimbolle

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour fiche Lafrimbolle
< Retour projet sauvons nos tombes

Historique

Le cimetière entièrement clos, situé à l'arrière du temple, a été créé en 1866. André Kuntzel[1], note en 1925 dans son “Histoire de Lafrimbolle”[2] que le terrain du cimetière protestant a[vait] été acheté par M. [Frédéric] Fallot[3] de Fouday et inscrit au nom d'un bienfaiteur de la paroisse : M. Louis G[o]uth[Notes 1] de Cirey[-sur-Vezouze]. Il est à admettre qu'il a transcrit la propriété avant sa mort au nom de la paroisse.

Suite à la réalisation, il y a une trentaine d'années, d'un nouveau cimetière communal destiné à toute la population de Lafrimbolle, la paroisse protestante décida de ne plus attribuer de nouvelles concessions dans ce petit cimetière où seules les anciennes restent à la disposition des familles concernées.

Plan des tombes

Plan du cimetière protestant Lafrimbolle (2).jpg
  • 1-1 : Famille Mosimann-Karl
  • 1-2 : Saltzmann-Reschly
  • 1-3 : Famille Lehmann-Saltzmann
  • 1-4 : Kennel-Sommer
  • 1-5 : Famille Mosimann-Saltzmann
  • 1-6 : Famille Mosimann-Hasemann
  • 1-7 : Hasemann-Étienne
  • 1-8 : Pierson Joseph
  • 1-9 : Boulanger-Stenger
  • 1-10: Famille Guyon
  • 1-11:
  • 1-12: Famille Hasemann
  • 2-1 : Naville-Châteauvieux
  • 2-2 : Berger-Levrault
  • 2-3 : Winkler Georges
  • 2-4 :
  • 2-5 : Becker Magdalena née Holtzmann
  • 2-6 :
  • 2-7 : Glaser Mathieu
  • 3-1 : Famille Oury
  • 3-2 :
  • 3-3 : Jortie Michel
  • 3-4 :
  • 3-5 : Famille Haoury-Wagler
  • 3-6 : Guyon-Boulanger
  • 3-7 : Famille Zehr-Trithardt
  • 3-8 : Zehr Alfred
  • 4-1 : Trithardt-Rochel & Trithardt-Mattern
  • 4-2 : Famille Trithardt-Dolder
  • 4-3 : Famille Hasemann-Trithardt
  • 4-4 : Louis Banzet
  • 4-5 : Haoury-Rochel
  • 4-6 : Blaison Hermine
  • 4-7 : Ludmann-Hasemann
  • 4-8 : Famille Ludmann
  • 4-9 : Ludmann Bernard



Vues générales

  • Photos de toutes les tombes disponibles sur Geneanet

Référence.png Notes et références

Notes

  1. Toute la famille de Samuel Gouth et Sophie Jung composée alors d'une fille aînée âgée de 22 ans et de sept garçons dont le cadet avait 2ans, quittèrent Lixheim dans les années 1827-28 attirés par les emplois procurés par la nouvelle Verrerie-Miroiterie récemment créée à Cirey-sur-Vezouze. Louis Gouth, l'aîné des garçons à 21 ou 22 ans y fit carrière comme magasinier.


Références

  1. André Kuntzel, arrière-petit-fils de Daniel Legrand à qui l'on doit la construction du temple-école de Lafrimbolle a exercé un ministère pastoral sur Lafrimbolle de 1920 à 1930, tout en étant pasteur à Metz (1920-1925) puis comme pasteur d'Abreschviller-Lafrimbolle.
  2. Archives paroissiales, Registre n° 3, copie de l'Histoire de Lafrimbolle de Kuntzel en avant-garde.
  3. Louis-Frédéric Fallot (1812-1885), manufacturier à Rothau (Ban de la Roche) est le gendre de Daniel Legrand et le père de Tommy Fallot (1844-1904), pasteur renommé.