Charles Gabriel PRAVAZ

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

<Retour à Le Pont-de-Beauvoisin (38)  ; <Retour à Lyon (69)

Charles Gabriel PRAVAZ
(1791-1853)

Charles Gabriel PRAVAZ (1791-1853)

Son nom est associé à l'aiguille creuse de la seringue hypodermique à piston dont il fut l'inventeur. Chirurgien orthopédiste français, il est aussi connu pour ses travaux sur l'orthopédie.

Biographie

Il est né à Pont-de-Beauvoisin dans l'Isère le 24 mars 1791 d'un père médecin.
Il fait des études de mathématiques à Grenoble avant de s'engager dans l'armée et de rentrer à l'école Polytechnique en 1810.
Il démissionne de l'armée en 1815 suite au décès de sa mère (né MONTFALCON Élisabeth).
Le décès de celle ci de Phtisie laryngée (Tuberculose pulmonaire) lui déclencha la vocation médicale. Il deviendra docteur en médecine en 1824.
Il épousa vers 1825 Rose Henriette Joséphine GAMBES . Le couple aura six enfants , deux garçons et quatre filles.
Observant des déviations de la colonne vertébrale chez les jeunes filles placées en institution il s’intéressera vers l'orthopédie médicale.
En 1829, il fonde avec Jules GUERIN un institut d'orthopédie à Passy avec un succursale à « La Mulatière » près de Lyon.
En 1835, il se sépare d'avec Jules GUERIN , il résidera presque exclusivement à Lyon pour s'occuper de « L'institut Orthopédique et Pneumatique Bellevue ».
En 1836 il devient membre correspondant de l'académie nationale de médecine.
En 1841 il est nommé membre de l'académie des sciences, belles lettres et arts de Lyon.
Le 25 avril 1847 il est fait chevalier de la légion d'honneur.
Il décède le 23 juin 1853 à Lyon, il est inhumé au cimetière de Sainte-Foy-lès-Lyon.

Les principaux travaux de Charles Gabriel PRAVAZ concernent trois domaines

La scoliose

Dans ses ouvrages consacrés a ce sujet il décrit les principes des systèmes développés pour la réduction de la scoliose :

  • La balançoire orthopédique
  • le système d'extension vertébrale
  • ...

La luxation de hanche

En 1834 il applique un traitement de réduction chez un enfant de huit ans et pose les principes fondamentaux de sa méthode.
En 1839 , il obtient la guérison d'une luxation congénitale de hanche.
Jusqu'en 1847 sur 19 cas traités , il aura quinze guérisons.

La seringue de PRAVAZ

La seringue de PRAVAZ

PRAVAZ n'est pas à proprement parler l'inventeur de la seringue puisque celle ci existait au temps de Molière.
C'est en 1841 en cherchant un traitement des anévrismes par du perclorure de fer qu'il fit fabriquer par les établissements CHARRIERE une seringue dont le piston avançait grâce à un système vis-écrou permettant ainsi un dosage précis.
La seringue de PRAVAZ était une amélioration de celle de Dominique ANEL du début du XVIIIe siècle.
C'est un chirurgien Louis Jules BELIER qui popularisera l'utilisation de la «Seringue de Pravaz».
Pour éviter les lésions , il eu l'idée de faire fabriquer par un dénommé LENOIR une aiguille creuse.
Des améliorations furent apportées par LENOIR qui remplaça le corps métallique de la seringue par du verre et par CHARRIERE qui rapporta des oreilles à l'extrémité du piston.
Concernant l’aiguille creuse il existe une polémique sur la paternité de celle ci , elle est attribuée soit à PRAVAZ, soit à RYND.

Quelques publications de PRAVAZ

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Ces Lyonnais étranges.. De Ponce Pilate à nos jours . Auteur: Félix BENOIT ISBN: 2-7171-0350-6

Logo internet.png Liens utiles (externes)


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.