Changement de nom de la ville de Lyon pendant la Révolution française

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour


Lyon a aussi été rebaptisée le 12 octobre 1793 par un décret de la Convention : elle est devenue Ville-Affranchie, et ceci pour un tout autre motif que la volonté de déchristianisation de la société :

"La ville de Lyon sera détruite ...le nom de Lyon sera effacé du tableau des villes de la République. la réunion des maisons conservées portera le nom de Ville Affranchie ... il sera élevé sur les ruines de Lyon une colonne qui attestera à la postérité les crimes et la punition des royalistes de cette ville avec la mention suivante : Lyon fit la guerre à la Liberté. Lyon n'est plus".

Ce changement de nom intervenait à la suite du siège de la ville par l'armée de la Convention, du 22 août 1793 (début du bombardement) au 9 octobre (investissement de la ville) ; ce siège de 50 jours fut suivi d'une répression féroce et sanglante, au cours de laquelle plusieurs milliers de lyonnais furent massacrés et jetés au Rhône.

Bien évidemment, la ville n'a pas été détruite, à part quelques immeubles symboliques sur la place Bellecour, dont la reconstruction sera ordonnée par Napoléon : on n'efface pas d'un trait de plume une ville de 100 000 habitants précédée de 2 000 ans d'histoire, et dont l'économie (basée sur la soie) faisait vivre toute la région.

Concernant l'état civil, on trouve donc pendant quelques mois sur les actes les mentions de ville affranchie ou commune affranchie ; les repères anciens ayant gardé force d'usage, on ajoute parfois le nom de l'ancienne paroisse (St Nizier par exemple).


Acte de naissance de Lyon pendant la Révolution