Château de Champs sur Marne

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Présentation du château

Façade principale

Le château de Champs-sur-Marne est une maison de plaisance du XVIIIe siècle bâtie à la campagne. Il a été construit entre 1703 et 1708 par les architectes Pierre Bullet et Jean-Baptiste Bullet de Chamblain pour le financier de Louis XIV, Paul Poisson de Bourvallais.

Après l’arrestation de celui-ci le château est confisqué par la couronne et verra de nombreux hôtes y séjourner, dont la marquise de Pompadour, Diderot, Voltaire, Chateaubriand et Proust. 

En 1895, le château est acheté par le banquier Louis Cahen d’Anvers qui demande à l’architecte Walter Destailleur de procéder à d'importantes restaurations et aménagements. 

En 1935, Charles Cahen d’Anvers donne le château à l’État. Il devient alors une résidence officielle de la présidence de la République. Il servira surtout de résidence pour les voyages officiels des chefs d'État jusqu'en 1971, date d'ouverture au public. 

À sa construction, la répartition des espaces de circulation était novatrice. L'espace est organisé autour de l'axe qui traverse le logis. Coté cour, le vestibule permet d'accéder aux pièces de service et aux escaliers. Coté jardin, le grand salon distribue les pièces de réception.

Le parc

Façade du château, coté jardin

Le parc du château, labellisé « jardin remarquable », a une superficie actuelle de de 85 hectares. Le domaine était à l'origine composé de 600 hectares (jardins, terres agricoles, bois pour la chasse).

Les jardins sont commencés vers 1710 par Poisson de Bourvallais, qui fait réaliser un jardin à la française. Sa conception serait due à Claude Desgots, petit-neveu et élève de Le Nôtre dont il suit les principes : un grand axe ponctué de bassins et de sculptures, une grande allée de pourtour longeant le mur d'enceinte, engazonnée en son centre et bordée d'arbres, « des parterres de broderies, des divisions en bosquets recoupés par des allées transversales et secondaires, des quinconces ».

Le jardin sera ensuite transformé entre 1768 et 1779 par Jean-Charles Garnier d'Isle à l'époque des ducs de La Vallière. Les broderies sont supprimées et l'ensemble du parc transformé à l'anglaise.

À partir de 1895 Henri et Achille Duchêne recréent des jardins à la française en s'inspirant des dessins anciens, mais ils redessinent les bosquets et les parterres et conservent comme toiles de fond de larges paysages à l'Anglaise.

Autres photos

Liens utiles


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.