Canton de Niolu-Omessa

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour aux cantons de Haute-Corse
< Retour Anciens cantons de la Haute-Corse

Attention : ce canton n'est plus d'actualité depuis la réforme territoriale de 2014.


Dans ce canton, l'ancienne Pieve du Niolu était très liée à celles de Caccia (actuel Canton de Castifao-Morosaglia) et d'Olmia (actuel Canton de Calenzana). Cependant, le Niolu était rattaché à l'évêché d'Aleria, contrairement à Olmia (Sagone) et Caccia (Mariana).

Canton de Niolu-Omessa
Pays Drapeau de la France    France
Département 20 - Blason - Corse.png    Haute-Corse
Arrondissement(s) 2B096 - Blason - Corte.png    Corte (S-Préf.)
Bureau centralisateur /
chef-lieu
Blason en attente.png    Calacuccia
Code INSEE 2B - 2 - 10
Nb. communes 12
Population 2 050 hab. (2006)
Superficie 35 834 hectares
Densité 5,72 hab./km²
Point culminant 2706 m (Lozzi) le Monte Cinto
Localisation
2B - Carte administrative - Canton - Niolu-Omessa.png
        Arrondissement             Canton              Chef-lieu     ?

Eléments historiques

Niolu

Les cinq communes actuelles constituaient la "pieve" du Niolu, région à part entière, cuvette très isolée et forteresse naturelle inexpugnable au coeur de la Corse. Lozzi, perché à 1 000 m d'altitude au flanc du Monte Cinto est d'ailleurs le village le plus haut de Corse. Cette cuvette est la haute vallée du Golo, entre deux chaînes montagneuses orientées OSO-ENE, la seule route d'accès allant du col de Vergio à l'Ouest à la Scala di Santa Regina (gorges), à l'Est.

Le Niolu était l'extrémité des chemins de transhumance à partir des plaines de la pieve d'Olmia (aujourd'hui Galéria et Calenzana). La partie Nord du GR 20 représente aujourd'hui ces chemins de transhumance, particulièrement rudes à travers le massif du Monte Cinto.

De nombreux Niolains sont blonds ou roux aux yeux bleus. Cette particularité physique surprenante en Méditerranée est paraît-il due à leurs ancêtres Vandales, venus de Tunisie au Ve siècle, après un long périple depuis les terres de Germanie via le détroit de Gibraltar ...

En 1769, la « pieve » du Niolu comprend les 16 sous-ensembles suivants (à quelques imprécisions d'orthographe près) qui comprennent chacun en gros de 40 à 400 habitants :

  • Casamacciole – 390 habitants,
  • Albertacce (Albertacce, La Pietra, Zitamboli, Calasima) – 716 hab.,
  • Aquale en trois parties : Aquale, Lozzi, Pozzio – 627 hab.,
  • Calacuccia (Calacuccia, Castellario, La Pila, Sidossi) – 609 habitants,
  • Corscia (Solaro, Pantanacce, Cavaleracci, Costa) - 467 habitants.

Cela correspond aux cinq communes actuelles - Albertacce (225 hab.), Casamacciole (95), Calacuccia (335), Corscia (161), Lozzi (130) -, soit moins de 1 000 habitants en tout en 2006. Quasiment tous ces hameaux sont accrochés au flanc de l'adret du Cinto, au Nord de la cuvette et à un jet de pierre les uns des autres.

Il faut donc considérer le tout globalement, comme une seule communauté. En effet, on voit mal, même au XVIIIe siècle les 40 habitants de La Pila convoler exclusivement entre eux !

Canton actuel

Le canton de Niolu-Omessa est le résultat de la fusion imposée des anciens cantons de Omessa et Calacuccia entre 1971 et 1973.

Commune.png Communes du canton

Le canton de Niolu-Omessa (Département de Haute-Corse) est composé des 12 communes suivantes :

Communes du "Niolu" :

Autres communes du canton :

2B - Carte administrative - Villages - Niolu-Omessa.png

cfr INSEE : La carte & les communes - Conseil Général : Carte & [ Fiche]

Blason en attente.png Héraldique

1 [[ |50px]] / - 2 [[ |50px]] / - 3 [[ |50px]] / - 4 [[ |50px]] / - 5 [[ |50px]] / - 6 [[ |50px]] / -
7 [[ |50px]] / - 8 [[ |50px]] / - 9 [[ |50px]] / - 10 [[ |50px]] / - 11 [[ |50px]] / - 12 [[ |50px]] -

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population - - - - - - - - - -
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population - - - - - - - - - -
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population - - - - - - - 3 295 3 043 2 720
Année 1982 1990 1999 2006 - - - - - -
Population 2 372 1 826 1 943 2 050 - - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cfr: INSEE & avant 2006

Conseillers.png Les conseillers généraux

Les conseillers généraux du canton de Niolu-Omessa

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean LUCIANI 1973 - 1978 -  
Jean-Paul LUISI 1978 - 1992 -  
Jean-Baptiste CASTELLANI 1992 - (2014) Réélu en 2011 - [ Photo]  

Les conseillers généraux du canton de Calacuccia

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
- - -  
- - -  
Prosper ALFONSI 1955 - 1973 -  

Les conseillers généraux du canton de Omessa

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
- - -  
- - -  
Jean LUCIANI 1967 - 1973 Maire d'Omessa  

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)