Canton de Cernay

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour aux cantons du Haut-Rhin
< Retour Anciens cantons du Haut-Rhin

Canton de Cernay
Pays Drapeau de la France    France
Département 68 - Blason - Haut-Rhin.png    Haut-Rhin
Arrondissement(s) Thann-Guebwiller
Bureau centralisateur /
chef-lieu
Cernay.png    Cernay
Code INSEE 68 03
Nb. communes 31
Population 50628 hab. (2014)
Superficie 32560 hectares
Densité 155 hab./km²
Point culminant
Localisation
250px
        Arrondissement             Canton              Chef-lieu     ?

Après la réforme territoriale de 2015

Commune.png Communes du canton

Le canton de Cernay (Département du Haut-Rhin) est composé des 31 communes suivantes :

220px

Cfr INSEE : Les communes

HHistoire.pngistoire du canton

  • Le canton de Cernay a été modifié en mars 2015, suite au découpage territorial du département du Haut-Rhin (Source : Legifrance). Il regroupait alors 32 communes, à savoir :
- 6 communes (sur 11) du canton initial de Cernay
- 1 commune (sur 15) de l'ancien canton de Masevaux
- 10 communes (sur 11) de l'ancien canton de Thann
- les 15 communes de l'ancien canton de Saint-Amarin

Repère géographique.png Repères géographiques

Le canton de Cernay depuis 2015
  • Le canton est situé dans la moitié occidentale du département du Haut-Rhin, à peu près à mi-hauteur. Il s'étire en diagonale dans le sens nord-ouest / sud-est, de la limite avec le département des Vosges, jusqu'à la ville de Cernay et au canton de Kingersheim.
  • Cette disposition en oblique correspond à la vallée de la Thur, rivière qui prend sa source au Rainkopf (à la limite des deux départements) et va se jeter dans l'Ill. Cette vallée est à l'origine de l'implantation d'usines textiles, dès 1786, comme en témoigne encore l'ancienne manufacture royale de Husseren-Wesserling.
  • Le relief se décline suivant le même axe, en trois zones :
- les ballons ou sommets des Vosges, avec le Markstein, station toutes saisons, et le See d'Urbès[2], lac protégé depuis 1983.
- les collines sous-vosgiennes, où se trouvent, d'une part les eaux minérales de Wattwiller, et d'autre part le vignoble avec, entre Thann et Vieux-Thann, le terroir de l'Alsace Grand Cru Rangen.
- la plaine, aux alentours de Cernay, carrefour de deux grands axes routiers.
  • Ce canton est aussi tristement célèbre pour le Hartmanswillerkopf (ou Vieil Armand), champ de batailles de l'année 1915, qui appartient à quatre communes dont trois du canton de Guebwiller.


Blason en attente.png Héraldique

1 Aspach le bas.png 2 Blason en attente.png 3 Bitschwiller les thann.png 4 Bourbach le bas.png 5 Bourbach le haut.png 6 Cernay.png 7 Fellering.png 8 Geishouse.png 9 Goldbach altenbach.png 10 Husseren wesserling.png
11 Kruth.png 12 Leimbach.png 13 Malmerspach.png 14 Mitzach.png 15 Mollau.png 16 Moosch.png 17 Oderen.png 18 Rammersmatt.png 19 Ranspach.png 20 Roderen.png
21 Blason Saint-Amarin-68292.png 22 Schweighouse thann.png 23 Steinbach.png 24 Storckensohn.png 25 Blason Thann-68334.png 26 Uffholtz.png 27 Urbes.png 28 Vieux thann.png 29 Blason Wattwiller-68359.png 30 Wildenstein.png
31 Willer sur thur.png X X X X X X X X X

Démographie.png Démographie

Année 2016 2021 2026 2031 2036 2041 2046 2051 2056 2061
Population - - - - - - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Source : INSEE [ 2016]

Conseillers.png Les conseillers départementaux

Période élective Mandat Prénom(s) NOM Observations
2015 - 2021
(2 élus)
- Raphaël SCHELLENBERGER Maire de Wattwiller. Vice-président de la communauté de communes Thann-Cernay. Président du CDMC (Conseil Départemental pour la Musique et la Culture de Haute-Alsace)  
- Annick LUTENBACHER Maire de Fellering. Présidente du syndicat mixte pour l'aménagement du massif du Markstein-Grand ballon. Présidente du syndicat mixte de la Thur amont  
2021 - 2027
(2 élus)
- - -  
- - -  

Avant la réforme territoriale de 2015

Canton de Cernay
Pays Drapeau de la France    France
Département 68 - Blason - Haut-Rhin.png    Haut-Rhin
Arrondissement(s) Blason Thann-68334.png    Thann (S-Préf.)
Bureau centralisateur /
chef-lieu
Cernay.png    Cernay
Code INSEE 68 - 6 - 03
Nb. communes 11
Population hab. (1999)
Superficie - hectares
Densité - hab./km²
Point culminant - m ( )
Localisation
68 - Carte administrative - Canton - Cernay.png
        Arrondissement             Canton              Chef-lieu     ?

Commune.png Communes du canton

Le canton de Cernay (Département du Haut-Rhin) était composé des 11 communes suivantes :

250px

cfr INSEE : La carte & les communes
cfr Conseil Général : Carte interactive dont fiche "canton & conseiller" simultanée

HHistoire.pngistoire du canton

  • Le village de Cernay (qui appartenait à cette époque au district de Belfort) acquiert le statut de municipalité « le 16 mai 1788 »[3]. Mais très vite, on observe des conflits entre cette nouvelle institution et l'ancien Magistrat. S'y rajoutent des rumeurs, des menaces de toutes sortes, si bien que la rébellion commence à se manifester.
  • Du 26 au 30 juillet 1789, la communauté juive d'Uffoltz qui constituait « près d'un cinquième de la population totale du bourg »[4] est victime d'un pogrome, et la synagogue est saccagée. Les victimes sollicitent alors la protection de troupes et sont prêtes à participer aux frais.
  • D'autres émeutes sont réprimées par le maréchal de camp De Vietinghoff, détaché de Colmar, et la situation finit par rentrer dans l'ordre.
  • La révolution entraînant quelques réformes, les biens de l'Église doivent être vendus. Pour Cernay, « Un expert est nommé, le 22 novembre 1790 »[5] : il s'agit de Joseph Herisé, maire du village.
  • À partir de 1791, commence à se dessiner un essor industriel, comme en écho à celui de Mulhouse : trois manufactures d'indiennes et une filature de coton à Cernay, un atelier de tissage à Burnhaupt-le-Bas, ainsi que de nombreux métiers à tisser chez les artisans. L'année 1817 voit la création à Cernay de l'atelier de construction mécanique "Risler Frères et Dixon" : « il fut le berceau de l'industrie mécanique alsacienne. Par de nombreuses innovations techniques, il rendit à l'industrie cotonnière du Haut-Rhin des services considérables »[6]. D'autres usines s'implantèrent alors à Steinbach, Uffholtz et Wattwiller.
  • En 1866, alors que les eaux minérales de Wattwiller viennent d'être reconnues d'utilité publique, une société se crée dans le but de restaurer l'ancienne station thermale.
  • Par contre, l'année 1867 se révèle désastreuse pour la commune de Schweighouse-Thann qui est dévastée par un énorme incendie.
  • En 1891, la Congrégation des Soeurs de la Croix[7] fonde à Cernay "l'Institution Saint-André" qui existe encore de nos jours et regroupe plusieurs établissements différents.
  • Au début du XXe siècle, commence l'aventure de la potasse :
- En 1904, à l'initiative de l'industriel Joseph Vogt, un sondage sur l'Ochsenfeld (près de Cernay) permet de découvrir le gisement alsacien, et le 11 juin démarre le forage de Wittelsheim I. « Le 13 juin 1906 »[8] est créée par Joseph Vogt et ses associés la "Gewerkschaft Amélie" ("Société Minière Amélie"[9]).
- De 1906 à 1908 suivent d'autres sondages, à Berrwiller et Schweighouse, puis Blodelsheim et Hettenschlag. Mais la société, fragile, se trouve absorbée en 1910 par un grand groupe allemand. Est alors créée une nouvelle société : la SA des Mines de Kali Sainte Thérèse (dédiée à Madame Vogt) et siégeant à Mulhouse.
- Le gisement s'étalant sur une bonne partie du canton, les mines et puits étaient répartis à différents endroits, exemple la mine Marie-Louise à Staffelfelden.
  • La grande guerre :
Dans ce secteur, la guerre a fait beaucoup de dégâts :
- De nombreux villages, comme ceux de Burnhaupt-le-Bas, Burnhauipt-le-Haut, Cernay et Schweighouse, ont été presque complètement anéantis.
- Des milliers d'hommes se sont battus sur la ligne de front qui passait par le Hartmannswillerkopf, et environ trente milles y sont morts. En 1921 le Vieil Armand est classé Monument Historique et un musée-mémorial y est construit entre 1924 et 1929. C'est un des quatre monuments nationaux de la guerre 14-18. (En août 2017 sera inauguré un bâtiment complémentaire, un historial franco-allemand).
  • Les bombardements de la seconde guerre mondiale détruisent à nouveau une bonne part de la ville de Cernay.
  • Avec la réforme de 2015 :
- seules 6 communes se retrouvent dans le nouveau canton de Cernay,
- Bernwiller, Burnhaupt-le-Bas et Burnhaupt-le-Haut son intégrées au nouveau canton de Masevaux,
- Staffelfelden et Wittelsheim, dans celui de Wittenheim.

Repère géographique.png Repères géographiques

Bien plus petit que le canton actuel, l'ancien canton de Cernay n'englobait pas la ville de Thann et la vallée de la Thur, mais se limitait à deux zones triangulaires au nord et au sud de son chef-lieu. Il faisait partie de l'arrondissement de Thann.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Blason en attente.png Héraldique

1 Aspach le bas.png 2 Bernwiller.png 3 Burnhaupt le bas.png 4 Burnhaupt le haut.png 5 Cernay.png 6 Schweighouse thann.png
7 Staffelfelden.png 8 Steinbach.png 9 Uffholtz.png 10 Blason Wattwiller-68359.png 11 Wittelsheim.png X

Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1820 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population - - - - - - - - - -
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population - - - - - - - - - -
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population - - - - - - - - - -
Année 1982 1990 1999 - - - - - - -
Population - - - - - - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cfr [ INSEE] et somme des données des communes grâce à Cassini.

( N.D.L.R. cfr ici pour INSEE )

Résumé géo-démographique.png Résumé géo-démographique 1999

*Aspach-le-Bas 1080 hab
*Bernwiller 599 hab
*Burnhaupt-le-Bas 1187 hab
*Burnhaupt-le-Haut 1505 hab
*Cernay 10 446 hab
*Schweighouse-Thann 683 hab
*Staffelfelden 3553 hab
*Steinbach 1272 hab
*Uffholtz 1385 hab
*Wattwiller 1593 hab
*Wittelsheim 10226 hab

Conseillers.png Les conseillers généraux

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean-Jacques ZURCHER Industriel lié à l'implantation de la 1ère manufacture d'indiennes de Cernay. Arrière grand-père d'Amélie ZURCHER à qui sont dédiés les puits I et II de Wittelsheim. Maire de Cernay de 1815 à 1830  
Charles BAUDRY 1873 - Maire de Cernay en 1871. Délégué au "Landesausschus" de Strasbourg de 1874 à 1883  
- -  
Joseph RÉMY 1903 - 1918 Né à Soultz le 5/06/1857. Décédé à Cernay le 21/06/1936. Agriculteur. Maire de Wattwiller. Président du comice agricole de Cernay. Député au Landesauschuss de 1909 à 1911. Député de la circonscription Cernay-Masevaux à la chambre basse du Landtag en 1911.  
- -  
- -  
- -  
- -  

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Mag' Haut-Rhin n° 55, octobre 2016, édité par le conseil départemental du Haut-Rhin, et distribué à tous les Haut-Rhinois.
  • Annuaire de la Société d'Histoire des régions de Thann-Guebwiller, Tome XVII, 1988-1989, 174 pages, dépôt légal n° 764 (CDI du lycée de Thann)
  • Annuaire de la Société d'histoire des régions de Thann-Guebwiller, Tome XVIII, 1990-1992, 142 pages, dépôt légal n° 915 (CDI du lycée de Thann)
  • Gérard JAEGER, Joseph VOGT 1847-1921 Pionnier du Bassin Potassique, collection "Les Bâtisseurs de l'Industrie en Alsace", imprimé à Uffholtz en 1994, ISBN 2-910713-11-3 (CDI du lycée de Thann)
  • François IGERSHEIM, L'Alsace des notables 1870-1914, la bourgeoisie et le peuple alsacien, Strasbourg, bf éditions, 1981, 318 pages (CDI collège de Lutterbach)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Communes du Haut-Rhin, Cantons du Haut-Rhin
Commune de Soultz-Haut-Rhin pour la description du Hartmannswillerkopf et le monument aux morts.

Référence.png Notes et références

  1. Légifrance
  2. « Un milieu unique, un véritable sanctuaire pour la faune et la flore, une belle population de castors entre autres », comme précisé dans l'article "Canton de Cernay : terre de diversité", in Mag' Haut-Rhin n° 55, octobre 2016, édité par le conseil départemental du Haut-Rhin
  3. Page 65, dans l'article de Marc Drouot intitulé "Les prémices de la Révolution et les journées révolutionnaires dans la vallée de la Thur (Saint-Amarin, Thann, Cernay)", pages 55 à 78 in Annuaire de la Société d'Histoire des régions de Thann-Guebwiller, Tome XVII, 1988-1989, 174 pages, dépôt légal n° 764
  4. Page 117, dans l'article de Denis Ingold intitulé "Le pogrome d'Uffoltz de juillet 1789", pages 117 à 122, in Annuaire de la Société d'Histoire des régions de Thann-Guebwiller, Tome XVII, 1988-1989, 174 pages, dépôt légal n° 764
  5. Page 64, dans l'article de Marc Drouot intitulé "Les premières ventes de biens de l'Église à Cernay-Steinbach en 1791", pages 63 à 80, in Annuaire de la Société d'Histoire des régions de Thann-Guebwiller, tome XVIII, 1990-1992, 142 pages, dépôt légal n° 915
  6. Page 127, dans l'article de Jean Sutter intitulé "Les retombées économiques de la Révolution française vues de Cernay", pages 123 à 132, in Annuaire de la Société d'Histoire des régions de Thann-Guebwiller, Tome XVII, 1988-1989, 174 pages, dépôt légal n° 764
  7. Créée par Adèle de Glaubitz en 1848, cette congrégation se consacre à la construction d'établissements pour handicapés mentaux.
  8. Page 67, in Gérard Jaeger, Joseph Vogt, 1847-1921, Pionnier du Bassin Potassique, collection "Les bâtisseurs de l'industrie en Alsace", ISBN 2-910713-11-3
  9. En hommage à Amélie Zurcher, la seule femme qui faisait partie de cette équipe