Canal de la Sambre à l'Oise

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

<Retour Canaux et voies navigables de France


Page en construction.png
Cet article est une ébauche à compléter.
Vous pouvez partager vos connaissances en le modifiant.

Plan


HHistoire.pngistoire du canal

La principale raison de la mise en œuvre de cette voie fluviale était de relier directement la Meuse belge à la région parisienne.
Dès 1684, Grace a la construction d'une digue à Oisy (02) la Sambre fut détournée et mise en communication avec l'Oise dans le but d'approvisionner Paris en bois (flottage) venant de la forêt du Nouvion.
Les besoins en Charbon de la capitale provenant du bassin minier belge et valenciennois furent le catalyseur de la construction d'un canal digne de ce nom.

Les travaux ont débuté en 1834 pour ce terminé en 1839 .
La Compagnie concessionnaire à l'origine de sa création le 30 Octobre 1833 était la compagnie privée Urbain et Piard
Aujourd'hui le canal est géré par l'état VNF; Les structures administratives de rattachement sont le Service navigation de la Seine, subdivision de Saint-Quentin et le Service navigation du Nord Pas-de-Calais, subdivision de Maubeuge.

Cri d'alarme

Depuis 2006, la navigation sur le canal est interrompue à Vadencourt, où un pont-canal menace ruine sans qu'il reçoive pour autant un début de commencement de travaux : les services gestionnaires ont préféré éditer un avis d'arrêt de navigation. Les riverains et les élus belges et français, qui ont investi dans des équipements touristiques le long du canal (haltes nautiques, entre autres) commencent à trouver la plaisanterie un peu longue d'autant qu'ils continuent de payer à VNF une taxe de Convention d'Occupation Temporaire sans avoir de possibilités d'amortissement de celle-ci par le tourisme engendré par ces équipements. Une pétition est en ligne afin de mettre les services (vous avez bien lu "services" ) concernés devant leurs responsabilités. Voyez le site de la Communauté de Commune de Thiérache d'Aumale.et n'hésitez pas à joindre votre voix à toutes celles qui se sont déjà fait entendre pour que cesse cet état de choses, et que cette région profite à nouveau de cet outil de développement que représente le canal de la Sambre à l'Oise.[1]

  • Septembre 2018 : selon des sources dites autorisées ; les choses seraient en train de changer (méfiance)

La navigation est interrompue du point kilométrique 30 au point kilométrique 37,5 depuis mars 2006 suite à la fermeture du pont-canal de Vadencourt.

La "branche de la Fère"

La branche de la Fère [2] réunit le canal de la Sambre à l'Oise au canal de Saint-Quentin. Elle dépend en fait de ce dernier canal, mais se trouve rattachée au premier pour le service de la statistique.

Elle offre un bief unique de 4 km de longueur pour un mouillage de 2 m et compte 3 ponts et une passerelle de halage fixes dont la hauteur libre est au minimum de 3,70 m.

Elle est desservie par le service de halage organisé sur le canal de Saint-Quentin.

Descriptif Technique

  • Canal de jonction a bief de partage [3]
  • Le canal est de 71,056 km de long et 38 écluses (3 Versant Sambre et 35 Versant Oise). [4]
  • Il convient pour des petits bateaux de longueur maximale de 38,5 m. [5]
  • Altitude du Bief de approximative partage : 139 m. [6]
  • Sens de Descente conventionnel de Landrecies à La Fère. [7]
  • Gabarit (L x l) : 38,50 m x 5,10 m
  • Tirant d'eau : 1,40 m (2,20 m d'Origny à Fargniers)
  • Le canal a pour particularité de ne pas avoir de courant. [8]

Les Ecluses

N° Ecluse Commune Commentaire
3 Landrecies (59)
2 Ors (59) versant Sambre
1 Rejet-de-Beaulieu (59) versant Sambre
1 Étreux écluse dite du Gard
2 Étreux
3 Étreux
4 Étreux
5 Étreux
6 Étreux
7 Étreux
8 Étreux
9 Vénérolles
10 Vénérolles
11 Vénérolles
12 Hannapes photos sur la page de la commune
13 Hannapes photos sur la page de la commune
14 Tupigny photos sur la page de la commune
15 Tupigny photos sur la page de la commune
16 Tupigny
17 Grand-Verly
18 Grand-Verly
19 Vadencourt écluse dite de Vadencourt, photos sur la page de la commune
20 Vadencourt écluse dite de Longchamps , photos sur la page de la commune
21 Noyales photos sur la page de la commune
22 Macquigny l'écluse de Macquigny est mise hors service depuis la décision des voies navigable d’interrompre le la circulation des bateaux de Vadecourt à Macquigny en raison de la vétusté du pont canal de vadencourt.
Le lit du canal est a sec en amont de cette écluse a partir du pont canal de Macquigny situé à environ 500 mètres en direction de Landrecies.
photos sur la page de la commune
23 Hauteville photos sur la page de la commune
24 Bernot photos sur la page de la commune
25 Origny-Sainte-Benoite photos sur la page de la commune
26 Thenelles écluse automatisée - photos sur la page de la commune
27 Ribemont écluse automatisée - photos sur la page de la commune
28 Sissy écluse automatisée - photos sur la page de la commune
29 Châtillon-sur-Oise écluse automatisée - photos sur la page de la commune
30 Mézières-sur-Oise écluse automatisée - photos sur la page de la commune
31 Berthenicourt écluse automatisée - dite de Berthenicourt - photos sur la page de la commune
32 Brissy-Hamégicourt écluse automatisée - dite de Hamégicourt - photos sur la page de la commune
33 Brissy-Hamégicourt écluse automatisée - dite de Brissy - photos sur la page de la commune
34 Travecy (02) écluse automatisée - dite de travecy Montigny - photos sur la page de la commune
35 Travecy (02) écluse automatisée - photos sur la page de la commune

Patrimoine.png Patrimoine

Ouvrages remarquables

  • Ponts-canaux de Travecy (photos sur la page de la commune), Châtillon-sur-Oise, Macquigny et Vadencourt (un pont-canal fermé)
  • Usine élévatoire de Locquignol
  • Etangs réservoirs de l'Abbaye et de Boué

Sur le parcours

  • Chapelle du Gard à Étreux
  • Chapelle du Grand-Foucommé
  • Calvaire à la Neuville-lès-Dorengt
  • Château-fort et Familistère de Guise (à proximité)

Le canal et la Guerre de 14-18

Lorsque la guerre éclate en 1914, c'est aux abords du canal à Etreux qu'ont lieu les premiers combats sur le sol français.

Au moment de la reconquête en 1918, c'est encore le canal que les Anglais traversent, avec l'aide du génie australien.

Le canal de la Sambre à l’Oise, commun à tous ces bourgs ou presque (les communes de Wassigny, Tupigny, Vénérolles, Hannapes, Petit-Verly, Mennevret, Étreux et Oisy, sans oublier celle de Bohain), a vu de nombreux régiments d’infanterie combattre mais aussi les chasseurs alpins aussi sur place et la IVe armée du général Rawlinson composée d’Anglais, d’Américains et d’Australiens.

C’est aussi à ce moment-là que les chars Renault FT17 sont présents entre Petit-Verly et Mennevret du 17 au 19 octobre 1918 avec les fantassins qui marchent à côté. La force mécanique était essentielle mais ce sont bien les soldats qui ont été décimés [9]

Le 4 novembre 1918, à quelques jours de l’Armistice, le poète Wilfred OWEN [10] est touché mortellement dans la traversée du Canal de la Sambre (il repose en France, dans la petite commune d' Ors, près de Cambrai).

Wilfred OWEN est un poète anglais, très connu en Angleterre et parfois considéré comme le plus grand poète de la Première Guerre mondiale. Wilfred OWEN est né le 18 mars 1893 à Oswestry, Royaume-Uni.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Source de ce Cri d'Alarme Projet Babel copier coller
  2. Le guide marinier (Berger-Levrault) de 1921
  3. Un canal à bief de partage relie deux vallées en franchissant une crête.
  4. Megaconstrucciones
  5. Megaconstrucciones
  6. Megaconstrucciones
  7. Megaconstrucciones
  8. geocarp
  9. le journal d’Albert Denisse, brasseur à Étreux en 1914-1918 & Le retour des diables bleus par Francine Kimpe,
  10. Le mot juste en anglais : Isabelle Barth O'Neill