COWL Darry

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Darry COWL
(1925 - 2006)

< Retour à l'année 1925
< Retour à l'année 2006


Darry COWL (1925-2006)

Darry Cowl, de son vrai nom André DARRICAU , est né le 27 août 1925 à Vittel (Vosges) d'un père médecin et d'une de ses maîtresses.

Il n'apprendra sa véritable filiation qu'à l'âge de 16 ans et ne connaîtra jamais l'identité de sa mère biologique.

Darry Cowl s'oriente d'abord vers des études musicales et remporte des premiers prix de fugue et d'harmonie.

Il débute au cabaret où ses sketches remportent un vif succès.

Sacha GUITRY l'engage dans "Assassins et voleurs" (1956), puis dans "Les trois font la paire".

Il tournera ensuite avec des cinéastes tels que :

  • Jack PINOTEAU ("Le triporteur"),
  • Jean-Pierre MOCKY ("La bourse et la vie", "Les saisons du plaisir", "Une nuit à l'Assemblée nationale"),
  • Claude SAUTET ("Bonjour sourire"),
  • Marc ALLÉGRET ("En effeuillant la marguerite", "Sois belle et tais-toi"),
  • Henri VERNEUIL ("Les lions sont lâchés"),
  • Marco FERRERI ("Touche pas à la femme blanche")
  • Philippe de BROCA ("Les tribulations d'un Chinois en Chine").

Mais il apparaît surtout dans d'innombrables comédies pour assouvir un besoin d'argent dû à une passion du jeu qu'il confesse volontiers ("Les Duraton", "Des pissenlits par la racine"...).

Sur le tard, Darry COWL choisit de donner un nouveau ton à sa carrière.

Il ne zozote plus, joue Durrenmatt au théâtre et apparaît dans des films plus ambitieux comme "Augustin roi du Kung Fu" d'Anne FONTAINE.

Son dernier rôle est celui d'un concierge dans "Pas sur la bouche", pour lequel ce César lui a été attribué.

Marié deux fois, il a également obtenu le Molière du meilleur second rôle masculin en 1995 et un César d'honneur en 2001.

Il a écrit trois livres de souvenirs :

  • "Le flambeur" (1986).
  • "Le triporteur se livre" (1994).
  • "Mémoires d'un canaillou" (2005).

En février 2004, il avait reçu le César du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation dans "Pas sur la bouche" d'Alain Resnais.

Il avait prévu de faire son retour au théâtre en septembre 2005 au côté de Jacques Ballutin dans "Hold Up", une pièce de Jean Barbier mise en scène par Jean-Luc Moreau. Mais sa santé, fragilisée par un cancer du poumon, l'en avait empêché.

Il a joué dans plus de 150 films dont beaucoup de comédies rapidement oubliées, avant de s'orienter vers des œuvres plus ambitieuses, au théâtre comme au cinéma.

Darry COLW décéde le 14 février 2006 à Neuilly-sur-Seine (Hauts de Seine),