Bucarest

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Bucarest
Drapeau de Bucarest
Blason de Bucarest
Informations
Pays Drapeau de la roumanie Roumanie
Population 2 082 000 hab. (2003)
Superficie 228 km²
Langue(s) officielle(s) Roumain
NomPopulation Bucarestois, Bucarestoise
Site officiel Site de Bucarest
Localisation
{{{Loc}}}

HHistoire.pngistoire de la commune

Bucarest est la capitale de la Roumanie, 6ème ville de l'Union Européenne en terme de population.

La 1ère mention de la ville apparaît le 20 Septembre 1459 sur un acte par lequel le prince Vlad confirme une donation faite de petits féodaux.

Elle est la résidence royale du prince Vlad dit 'l'empaleur', ce qui permettra le développement de la colonie. Au 15ème siècle la ville double sa superficie, de nouveaux quartiers naissent occupés principalement par des artisans : Forgerons (Quartier St Georges), des Potiers (Quartier Coltea), des Tanneurs (Rive de la Dâmboviţa. Fin du 15ème siècle, malgré des catastrophes naturelles Bucarest devient l'un des principaux centres urbains du Sud-Est de l'Europe.

Le Recensement de 1807 enregistre 3523 boutiques à Bucarest, et le recensement de 1811 enregistre 2981 artisans et commerçants sur Bucarest.

La Révolution de 1821 marque le début de l'histoire moderne de la ville. En 1830, la ville crée 'le conseil Municipal' et la ville est divisée en 5 zones.

En 1869 est inauguré la 1er ligne de chemin de fer Bucarest-Giurgiu et en 1870 est mis en service la ligne ferroviaire Bucarest - Ploiesti - Galati - Roumanie.

En 1877, grâce à l'indépendance, Bucarest devient la capitale du Pays. Elle est devenue l'une des capitales les plus belles d'Europe entre les deux guerres avec une vie sociale et culturelle brillante, l'atmosphère général et son architecture lui ont fait valoir le titre de «Petit Paris». La ville se développe au niveau économique, en 1878 on recense 2 fonderies de fer, 2 compagnies de fabrication d'objet mécanique, 30 tanneries et 100 Usines.

Entre les deux guerres, Bucarest prospère. En 1921, on créé le 1er aéroport 'Baneasa' et en 1931 est fondé la Société de transport aérien "SART", qui devient en 1933 dans "Les compagnies aériennes roumaines (LARS).

La Roumanie entre en guerre en 1941, et Bucarest est le centre de dommages intensifs (Bombardement des forces alliés) sur des monuments historiques et industries.

Après la seconde guerre mondiale, la roumanie est sous l'emprise des communistes et sous une dictature qui s'arrêtera en Décembre 1989. Pendant une période de près de 50 ans, la démocratie et l'économie de marché ont disparu en Roumanie. Les industries ont été nationalisées. Le développement industriel et économique a continué à être développer (Industries chimiques, alimentaires, lumière...)

L'image de la ville a changé avec la construction intensive de 'Bloc résidentielle'. Pendant le régime de Ceausescu a été démoli le quartier de Venise, faire place à la Chambre du peuple projet 'aberantului'. Des dizaines d'églises, y compris les monuments d'intérêt historique et architectural exceptionnel ont été victimes détruit Vendredi Saint, le monastère Vacaresti, l'église.

Le St Patron de Bucarest est Saint Démétrios Basarabov dit 'Le Nouveau', dont les reliques sont conservés dans la cathédrale patriarcale de Bucarest.

Communauté.jpg Communautés

Communauté tsigane

C'est la plus grande communauté minoritaire à Bucarest, représentée par 1,4% de la population.

Communauté hébraïque

En 1930, 69.885 juifs vivaient à Bucarest représentant 10,93% de la population, on en compte actuellement que 2483. La shoah et l'immigration vers israel ont conduit au déclin de cette population dans la capitale.

Communauté hongroise

En 1930, cette communauté représentait 3,76 % de la population de Bucarest.

Communauté allemande

Au 18ème siècle la communauté allemande est surtout composée de commerçants saxons. Actuellement cette communauté est représentée par 2358 allemands. Il existe encore quelques églises de rite luthérien, ainsi qu'un cimetière (voir plus loin).

Communauté arménienne

En 1930, les arméniens vivant à Bucarest étaitent de 4748 hab. représentaient 0,74 % de la population. Il n'y a plus que 815 arméniens sur Bucarest. Une église et un cimetière arménien se trouvent à Bucarest (voir plus loin).

Communauté grecque

En 1930 Grecs vivant à Bucarest étaient de 4293, représentant 0,67% de la population totale de la ville. Cette communauté fut plus présente dans le delta et sur les rives du Danube.

Communauté bulgare

La présence d'une population bulgare à Bucarest est vieille de plusieurs siècles. Certains quartiers de Bucarest réunissent une présence bulgare.

Communauté polonaise

En 1890 cette communauté s'elevait à 3000 hab. soit 1,5 % de la population. Ils ne sont plus qu'une centaine à vivre dans la capitale.

Communauté albanaise

Bucarest est le centre de la communauté albanaise en roumanie. Arrivé dans la seconde partie du 19ème siècle, ils étaient composés surtout d'intellectuels. En 1920 près de 20 000 Albanais vivent dans la capitale. Aujourd'hui, ils ne sont plus qu'une centaine, de rite chrétien orthodoxe, ou de rite mulsuman albanais.

Repère géographique.png Repères géographiques

Bucarest est située dans le sud est du pays, entre Ploiesti (Nord) et Giurgiu (Sud). Elle est située dans la plaine Vlăsiei d'une altitude de 96,3 m est traversée par 2 rivières : la Dâmboviţa et la Colentina. Les deux vallées formées autour des rivières divisent la ville en plusieurs zones.

Bucarest est affectée par des masses d'air continental venant de régions voisines et des pays de l'Est qui donnent des variations de température excessive pouvant aller jusqu'à 70 ° C entre les étés chauds et des hivers froids. La température moyenne annuelle se situe autour de 10-11 ° C.

Patrimoine.png Patrimoine

  • L'église Kretzulescu, située dans la Calea Victoriei construite entre 1720 et 1722 de style Brancovain
  • Eglise Stavropoleos, fondée par le moine Ionachie en 1824, son architecture est de l´époque Brancoveanu. Petite cour archée de colonnes, vieilles pierres tombales.
  • Cathédrale patriarcale, située sur la colline du patriarcat fondé par Constantin Şerba entre 1654 et 1658. Cette Cathédrale a été à maintes reprises modifiée. On y trouve les reliques de Saint Démétrios Basarabov dit 'Le Nouveau' dans un reliquaire en argent.
  • Palais de Cotroceni, construit en 1893 d'après les plans de l’immeuble de l’architecte Français Paul Gottereau dans un style classique Vénitien. C'est à la fois la résidence présidentielle et un musée.
  • Curtea Veche, ancienne cour princière fondée par Vlad Tepes dit 'l'Empaleur'. Elle est située dans la partie la plus ancienne de la ville.
  • Hanul lui Manuc (Auberge de Manuc), elle accueillait les marchands de passage. C'est une batisse de bois et de pierre, construite en 1808 par l'Arménien Emanuel « Manuc » Marzaian. C'est maintenant un hotel-restaurant, auberge.
  • Le Musée du Village, fondé par le sociologue Dimitrie Gusti en 1936, est un musée ethnographique sur une superficie de 30 hectares et comprenant plus de 70 maisons, 99 annexes et églises qui représentent chaque région de la Roumanie.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Archives Nationales

Bucuresti County
Archives Nationales
Arhivelor Statul
Bdul Gheorghe Gheorghiu-Dej 29
Sector 5 R-70602
Bukarest România


Cimetières

Les registres des cimetières roumains sont de très belles qualités, ce sont de gros livres qui donnent des renseignements intéressants. N'hésitez pas à demander des renseignements sur les tombes à l'accueil du cimetière (à l'entrée, en langue roumaine, ils comprennent le français)


Cimetière Bellu (Cimitirul Serban Voda), ouvert en 1858 est un des plus célèbres et plus grand cimetière orthodoxe de Bucarest. Il se trouve sur un terrain donné au gouvernement en 1853 par le baron Barbu Bellu. C'est un magnifique cimetière boisé d'une surface de 220.000m². De nombreuses personnalités y sont enterrées. Il est jouxté par un cimetière catholique ou sont enterrés notamment le Corps Expéditionnaire de la guerre 14-18. On y trouve aussi un petit Cimetière juif séfarade.


Adresse

Calea Şerban Vodă 249, le secteur 4,
Intrarea Serelor no.1, le secteur 4,
Bucharest 040214 Bucarest 040214

Le cimetière Bellu est gérer par l'Association des cimetières importants en Europe

courriel : sesizare@accu.ro

Plan du Cimetière Bellu


Cimetière Ghencea , est un cimetière très populaire orthodoxe. On y trouve la tombe de la famille cauecescu. C'est aussi un cimetière militaire sur le côté droit du cimetière civil. On y trouve un ossuaire à l'intérieur du cimetière militaire. Ouvert en 1987, il abrite les restes mortels de 269 soldats roumains morts pendant la Seconde Guerre mondiale. Chaque columbarium est doté de plaques de marbre sur laquelle sont gravés le grade, le nom et l'année de la mort du héros. On y trouve aussi les tombes d'aviateurs roumains qui sont morts en service, leurs tombes sont ornées de pales de l'hélice, peint aux couleurs de la Roumanie.


Adresse

Adresa: Bdul. Ghencea, nr. 8, sector 6
Bucharest 040214 Bucarest 040214

Adresse de la partie militaire

Ghencea Ghencea, boul pas. 20
Bucharest 040214 Bucarest 040214


Cimetière Mahomedan , Cimetière ottoman à l'origine, a 1.333 sépultures de guerre turcs. il est utilisé par la communtauté turc. Un drapeau Turc à l'entrée permet de le reconnaître. Il se trouve en face du cimetière Ghencea, sur le même boulevard.


Cimetière Evreiesc Israelit Filantropia , ce cimetière d'une superficie de 3500m² se trouve dans le quartier sud de Bucarest. Il est de rite juif sefarade. Un monument y est élevé en mémoire des victimes du pogrom de 1941. 100 soldats sont enterrés individuellement de rite hébreu roumain d'origine qui sont morts lors de la Première Guerre mondiale.

Adresse Soseua Giurgiului, Bucureşti,


Cimetière Eroii Sovietici , inauguré en 1947, on y trouve les tombeaux de 481 soldats soviétiques morts au combats dont 32 inconnus. Il faut l'autorisation de l'ambassade de Russie pour entrer dans ce cimetière

Adresse

Soseaua Pipera nr. 20-29, Bucureşti,

Cimitirul Evanghelic Lutheran , cimetière de rite évangélique luthérien.

Adresse

Soseaua Giurgiului, Nr. 4, Sector 4


Cimitirul Armenesc , cimetière aménien.

Adresse

Soseaua Pantelimon, Nr. 90, Sector 2

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Logo Archives.jpg Site des Archives et Bibliothèques

Photoplanscarte.jpg Site de Cartes - Photographies - Plans

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)