Belgique - Wodecq

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Wodecq
Informations
Pays Drapeau de la Belgique    Belgique
Région Wallonie.png    Wallonie
Province 408px-WapenHenegouwen.jpg    Hainaut
Code postal
Population 2 067 hab. (1895)
Densité hab./km²
Nom des habitants Wodecquois
Superficie 1 580 ha 88 a
Point culminant
Altitude
Coordonnées (long/lat)
Localisation

HHistoire.pngistoire de la commune

Wodecq est un petit village agricole, qui était souvent nommé Wocq. En 1163, on le cite sous le nom de Voldeka.

Au XIXème siècle, le village comptait trois brasseries.

L'occupation humaine y est très ancienne : au lieu-dit "le Paradis", des silex néolithiques furent découverts.

Le village faisait partie des propriétés de l'Abbaye d'Inde (voyez la page sur Renaix pour plus de précisions). L'Abbaye vendit ses possessions en 1280 au Comte de Flandre. ce fait plaça le village dans l'ainsi-nommée "Terre des Débats", lieux disputés par la Flandre et le Hainaut. Cependant, au XIVème siècle, le village appartenait au Hainaut. Et ainsi, durant la période autrichienne, sous Marie-Thérèse, il fut décidé que Flobecq et Ellezelles seraient sous la juridiction du Conseil de Flandre alors que Lessines, Wodecq, Ogy, Papignies et Bois-de-Lessines iraient au Hainaut.

Sous l'Ancien Régime, Wodecq était englobée dans le bailliage de Flobecq et Lessines.

Le 20 octobre 1736, l'empereur Charles VI octroya une charte au village de Wodecq.

Le 5 septembre 1944, une colonne allemande en retraite remonta du Borinage vers l’Est, semant la terreur sur son passage par de nombreux assassinats de civils. Elle fut bloquée dans des fermes à Wodecq. La Résistance de Renaix et d’Ellezelles décida d’agir afin d’empêcher cette colonne de continuer plus avant son œuvre de mort. Malheureusement, avant que la colonne allemande n’ait été réduite par l’armée régulière, 24 Résistants renaisiens ou de la Région des Collines tombèrent sous les balles ennemies, lors des combats proprement dits ou lâchement fusillés ou achevés par les Allemands. On trouvera leurs noms à la page Renaix de GénéaWiki.

Depuis le 1er janvier 1977, suite à la loi de fusion des communes de 1976, l'ancienne commune de Wodecq fait partie de la commune d'Ellezelles, avec l'ancienne commune de Lamahaide.

Citons comme célébrité de Wodecq, Désiré Loix, né le 1er décembre 1784, qui s'engagea dans l'armée française dans laquelle il acquit le grade de capitaine après avoir participé aux campagnes d'Espagne et de France. Il fut blessé à Bayonne. Il participa à Waterloo en 1815. Il démissionna en 1830 pour se mettre au service de la Belgique. Il fut nommé lieutenant-colonel en 1831 et combattit les Hollandais avec bravoure le 2 août 1831 près de Gand. Il mourut à Mons le 15 décembre 1852, général-major et commandant (depuis 1841) la place de Mons.

Enfin, disons aussi, et même si cela peut sembler relever du canular à certains esprits forts, que le trésor des Templiers serait caché à Wodecq, au lieu-dit "le Blanc Scourchet". En effet, le très sympathique Rudy Cambier, philologue et médiéviste, de Wodecq, est arrivé à la conclusion que les "Centuries" de Nostradamus, censément du XVIème siècle, avaient en réalité été écrites par le moine cistercien Yves de Lessines, de l'abbaye de Cambron-Casteau, deux siècles avant que Michel de Nostredame ne s'empare du manuscrit. Cet ouvrage du XIVème siècle serait en fait la clé pour retrouver le trésor des Templiers, enfoui en 1307 à Wodecq et qui serait constitué de 21 tonneaux remplis d'or et d'argent, et peut-être aussi de certaines archives de l'Ordre du Temple. Mais depuis plus d'une décennie, l'indispensable autorisation d'effectuer des fouilles archéologiques n'a pas encore été donnée par l'organisme wallon ad hoc. En octobre 2010 toutefois, le ministre compétent s'est dit intéressé par ce dossier. Aux plus sceptiques, l'on dira que la lecture de l'ouvrage de Rudy Cambier "Le dernier Templier : le chemin du vieux moine" paru en 2000 et réédité depuis lors, réservera bien des surprises et ébranlera des certitudes. Mais même si ce livre, écrit dans une langue truculente, ne menait pas au fabuleux trésor, au moins aura-t-il permis au lecteur d'effectuer une prodigieuse promenade au coeur du Moyen-Age.

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Les actes d'état civil moderne et les registres paroissiaux sont consultables aux Archives de l'État à Tournai. Voyez le site des Archives de l'État sous le lien suivant : http://www.arch.be

Les registres paroissiaux de Wodecq couvrent les périodes :

  • pour les baptêmes : de 1652 à la fin de l'Ancien Régime,
  • pour les mariages : de 1650 à la fin de l'Ancien Régime,
  • pour les inhumations : de 1719 à la fin de l'Ancien Régime.

Les index débutent en 1631 pour les baptêmes et les mariages et en 1719 les inhumations.

Le Cercle d'Histoire des Familles du Pays d'Ath a publié en novembre 1995 une "Table alphabétique des couples des paroisses d'Ellezelles, Flobecq et Wodecq antérieurs au 1er janvier 1701". Pour Wodecq, cette table comprend les baptêmes et les mariages à partir de 1631.

Adresse de l'administration communale

Administration communale d'Ellezelles,

Rue Saint-Mortier 14 - 7890 Ellezelles

Téléphone : 068/54 42 13 ou 068/54 42 12, ou à partir de l'étranger 00 32 68 54 42 13 ou 42 12

Courriel : population(arobase)ellezelles.be

Logo internet.png Liens utiles (externes)