Belgique - Tellin

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Tellin
Informations
Pays Drapeau de la Belgique    Belgique
Région Wallonie.png    Wallonne
Province 800px-Flag province luxembourg.png    Luxembourg
Code postal 6927
Population 2.271 hab. (2004)
Densité hab./km²
Nom des habitants
Superficie 5.660 ha
Point culminant
Altitude
Coordonnées (long/lat)
Localisation


HHistoire.pngistoire de la commune

Regroupe les anciennes communes de :

Bure, Grupont, Resteigne, Tellin TELLIN et le pays d’Ardenne .

Pas étonnant, si la région s’appelle ainsi ! Ce terme celtique latinisé de « hauteur boisée » s’applique parfaitement au vieux massif hercynien érodé, profondément entaillé par le travail des rivières . Traverser l’Ardenne, c’est parcourir de pittoresques routes forestières dominant de creuses vallées, couloirs sinueux et sauvages où bouillonnent les eaux abondantes . Les croupes boisées aux contours arrondis ne s’élèvent que jusqu’à 694m au Signal de Botrange, mais les hivers sont rudes, longs, neigeux . Pour résister au dur climat - 100 à 140 jours de gelée l’an - les maisons de schistes, sombres, petites, un peu tristes, se protègent d’ardoises, s’enveloppent de toits bas, se blottissent contre le rempart des hêtres et des épicéas .

Précieuses forêts ! Les bois communaux ont permis de vivre aux Ardennais.Elle fournit bois de chauffage, litière et pâture aux bêtes, faines et glands aux porcs.Son exploitation permet de supporter les lourdes charges imposées aux habitants, comme en témoigne cette requête adressée à « Mr De Smackers, Seigneur de Mirwart, Hautin du Ban de Wellin et autres lieux » le 9 octobre 1761. Les habitants y font état de la « grande nécessité dans les temps ou nous sommes d’une guerre, tant pour fournir aux aides et subsides de notre auguste souveraine qu’autres charges » ; aussi « espérant de votre bonté ordinaire » demandent-ils permission à leur seigneur de vendre environ 3000 cordes de bois. Pour le pain quotidien, on essarte quelques lopins de terre pauvre, qui fourniront l’épeautre, puis à partir du 18ème siècle, l’incomparable pomme de terre, grâce à quoi recule la famine .

Pays de forêts, l’Ardenne était alors aussi pays de chevaux, négociés aux foires de Neufchâteau et St Hubert ; des chevaux maintenant disparus, autrefois réputés, légers et résistants - comme les gens, les uns et les autres élevés à la dure, ce qui fait les races fortes ! Chez nos aïeux, tout le monde travaille - et très tôt - enfants compris.

Dans ce pays longtemps pauvre et isolé, guère de villes, d’animation urbaine : la plus ancienne cité date tout de même de la conquête romaine - Orolaunum - Arlon, sur l’importante route de Trêves à Reims. Mais on vit surtout, le plus possible en autarcie, dans de petits villages aux maisons groupées - moins de 300 habitants souvent : à Masbourg, 160 habitants en 1590 ; 194 en 1766 .

Comme la natalité est forte - comptez donc les enfants dans nos familles : souvent plus de 7 - la propriété est morcelée, ce que compensent les usages communaux, communautaires.

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Adresse de l'administration communale

Rue de la Libération 45 - 6927 Tellin

Pour vos recherches Généalogiques dans cette commune

Logo internet.png Liens utiles (externes)