Belgique - Orroir

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Orroir
Informations
Pays Drapeau de la Belgique    Belgique
Région Wallonie
Province Hainaut
Code postal
Population 644 hab. (1895)
Densité hab./km²
Nom des habitants
Superficie 402 ha 2 a
Point culminant
Altitude
Coordonnées (long/lat)
Localisation

HHistoire.pngistoire de la commune

Orroir.jpg

Orroir (Oiroir, Oroir) est un village qui s'étend au pied et sur les pentes - parfois fort escarpées - du Mont de l'Enclus. L'Escaut sépare le village de la province de Flandre Occidentale. La Ronne (ou Rhosnes), affluent de l'Escaut qui prend sa source à Anvaing, formait antérieurement la limite avec la province de Hainaut. Orroir était en effet un village situé dans la province de Flandre orientale jusqu'en 1963 et qui fut, avec Amougies et Russeignies, rattaché au Hainaut à cette date. Au 1er janvier 1977, Orroir, Amougies, Russeignies et Anseroeul, furent fusionnés dans la nouvelle commune de Mont-de-l'Enclus.

Village essentiellement agricole, qui présente de beaux atouts touristiques très prisés par les populations industrielles du Nord de la France au 19ème siècle et dans la première moitié du 20ème siècle, Orroir comptait au 19ème siècle un atelier pour la construction de bateaux.

L'église paroissiale est dédiée à Saint Brixe (ou Brice). Fait singulier, c'est la présence de tuiles romaines ainsi que des fragments de meules à bras dans les murs de l'église. Ceci témoigne de la présence vraisemblable d'une habitation romaine dans les environs immédiats. Au Moyen-Age, l'église d'Orroir servait aussi de chapelle au sire d'Ayasasa, comte d'Orroir et maïeur de Tournai.

En 1706 et 1707, les troupes des Armées des Alliés razzièrent Orroir : tout fut pillé, jusqu'aux portes des maisons...

En 1776, la vigne était encore cultivée à Orroir, sur les pentes du Mont de l'Enclus.

Un article très intéressant pour s'imprégner de la vie quotidienne à Orroir sous l'Ancien Régime, de la plume du regretté professeur Jean-Marie Vlieghe, est paru dans les Annales de Renaix (du Cercle Historique de Renaix et du Tenement d'Inde) en 1997, pages 39 et suivantes : "Orroir au XVIIIe siècle. Qui ? Pierre Joseph Fontaine ! Brrr...". Cette étude nous conte le retour d'un mauvais garçon en son village dans les dernières années du XVIIIe siècle. Cette revue était notamment consultable aux Archives de l’État à Renaix avant la fermeture de ce dépôt en septembre 2009. Pour la situation actuelle, voyez la page "Renaix" de Généawiki.

Les Résistants d'Orroir morts pour la Patrie

Durant la seconde guerre mondiale, cinq Résistants d'Orroir furent fusillés à Oostacker (près de Gand) le 14 juin 1944 pour leur conduite héroïque face à l'oppression nazie. Arrêtés le 18 février 1944 pour sabotage, ils furent mis au secret et torturés. Le 12 juin 1944, on leur annonça qu'ils seront fusillés comme otages. Ils furent extrêmement dignes et marchèrent au poteau d'exécution sans trembler.

Orroir fusilles.jpg

Il s'agit de :

  • Alphonse Bedeur, né à Filot (Hamoir, province de Liège) le 8 janvier 1897,
  • Gaston Lainez, né à Orroir le 27 février 1910,
  • Arthur Lainez, né à Orroir le 18 août 1911,
  • Lucien Lainez, né à Orroir le 1er septembre 1912,
  • Oscar Delcoigne, né à Orroir le 13 août 1920.

Le "Drapeau éternel" a été érigé en souvenir des cinq fusillés d'Orroir.

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Les archives d'Orroir sont consultables aux Archives de l’État à Tournai, rue des Augustins 20, 7500 Tournai, téléphone (+32) 069/22.53.76 et télécopieur (+32) 069/54.54.83, courriel : Archives.Tournai@arch.be

Par ailleurs, les registres paroissiaux d'Ancien Régime ainsi que les index de ces registres sont consultables gratuitement "en ligne" sur le site internet des Archives Générales du Royaume (voyez les "Registres paroissiaux, Province du Hainaut, Arrondissement de Tournai").

Sont notamment consultables aux Archives de l’Etat à Tournai :

  • les actes d’état civil de 1795 jusqu’à la fin du 19e siècle avec des tables décennales.
  • les registres paroissiaux antérieurs à 1796 avec un index alphabétique cumulatif moderne. Les registres sont rédigés en latin ou en français. L'index ne débute toutefois qu'en 1684, tant pour les baptêmes que pour les mariages ou les inhumations.

Les registres paroissiaux d'Orroir débutent en :

- 1658 pour les baptêmes (lacunes : 1667-1675 et 1682-1684).
- 1656 pour les mariages (lacunes : 1686-1694, 1696-1709, 1711-1712, 1715-1717)
- 1684 pour les inhumations (lacunes : 1687-1705, 1707-1708, 1711-1713, 1715, 1794-1795)

Les Archives Générales du Royaume ont publié l'inventaire des archives d'Orroir en 1995 : Ph. Trauwaert, "Inventaire des archives de la seigneurie d'Orroir (1516-1808)". Les archives contemporaines de la commune ont été inventoriées par Ph. Trauwaert : "Inventaire des archives de la Commune de Orroir (1794-1943)", dans les "Inventaires d'archives communales", de R. Wellens, Tome I, pages 107 à 128, publiés par les Archives Générales du Royaume.

Sur le site des Archives Générales du Royaume sont également consultables les listes de confirmés de 1753 et 1786.

Adresse de l'administration communale

Administration communale de Mont-de-l'Enclus - Place d'Amougies, 2 - 7750 Amougies - Tél : 32 (0)69 76.82.63

Logo internet.png Liens utiles (externes)



Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.