Belgique - Deftinge

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Deftinge
Informations
Pays Drapeau de la Belgique    Belgique
Région Flandre
Province Flandre orientale
Code postal
Population 1600 hab. (1895)
Densité hab./km²
Nom des habitants
Superficie 737 ha 30 a
Point culminant
Altitude
Coordonnées (long/lat)
Localisation


Histoire.png Histoire de la commune

Eglise de Deftinge.JPG
Pensionnat de Deftinge.JPG

Deftinge est mentionné pour la première fois en 1050 sous la dénomination de "Davatinge", qui proviendrait de l'hydronyme celte "Dabantinco". Une fausse charte, prétendument de 1026, mentionne aussi Davatinge mais elle daterait plutôt de la seconde moitié du XIe siècle. On trouve ensuite à nouveau le nom en 1130, puis Daventengem en 1142, Dephtenghem en 1181, Daptengem en 1211, etc.

Sous l'Ancien Régime, Deftinge était une des douze paroisses de la baronnie de Boulaere, une des cinq franches seigneuries du Pays d'Alost. Deftinge avait son propre banc échevinal et le baron de Boulaere lui-même en était le seigneur. La seigneurie était gérée en son nom par sept échevins et un lieutenant-bailli.

Un pensionnat pour jeunes filles tenu par les Soeurs de Saint-Vincent de Paul se trouvait à Deftinge (illustration ci-contre).

Depuis le 1er janvier 1977, et suite à la loi de fusion des communes, Deftinge est fusionnée dans la commune de Lierde avec les anciennes communes de Lierde-Saint-Martin, Lierde-Sainte-Marie et Hemelveerdegem.

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Les archives de l'ancienne commune de Deftinge étaient conservées aux Archives de l’Etat à Renaix. Ce dépôt a été supprimé le 1er septembre 2009. Pour la situation actuelle, voyez la page "Renaix" de Généawiki.

Sont notamment consultables aux Archives de l’Etat :

  • les actes d’état civil de 1795 jusqu’à la fin du 19e siècle avec des tables décennales, sous la forme de microfilms. Ces actes sont rédigés en français ou en néerlandais suivant les époques considérées.
  • les registres paroissiaux antérieurs à 1796 avec un index alphabétique moderne, sous la forme de microfilms. Ces registres sont rédigés en latin. Ces registres débutent en 1615 pour les baptêmes (avec une lacune de 1669 à 1679), en 1612 pour les mariages (avec une lacune de 1668 à 1683 et l'année 1739), et en 1620 pour les inhumations (avec une lacune de 1669 à 1679 et l'année 1739).

A l’appui et en complément des registres paroissiaux, l’on consultera prioritairement les actes de dévolution successorale et de tutelle (les « états de biens », « staten van goed » en néerlandais) passés devant les échevins jusqu’à la fin de l'Ancien Régime. Pour Deftinge, les actes vont de 1576 à 1796. Les renseignements généalogiques contenus dans ces actes ont été analysés par André Lafort et publiés en 2004. Cet ouvrage peut être acquis auprès de M. André Lafort à l'adresse : andre.lafort(arobase)skynet.be ou être consulté dans la salle de lecture des Archives de l'Etat ou encore auprès des principales associations généalogiques belges.

Cet ouvrage donne également la liste des nombreux bourgeois forains de Grammont (Geraardsbergen en néerlandais) et d'Alost (Aalst en néerlandais) résidant à Deftinge.

Adresse de l'administration communale

Gemeente Lierde, Burgerlijke stand, Nieuwstraat 19, B-9570 Lierde, België

Téléphone : 055 43 10 10, télécopieur : 055 43 10 16 et adresse électronique : burgerlijkestand(at)lierde.be

Heure d'ouverture : du lundi au vendredi de 9.00 h à 12.00 h, et le mercredi de 18.00 h à 20.00 h.

Logo internet.png Liens utiles (externes)