BARRAS Paul de

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher
Paul de BARRAS
(1748 - 1836)

< Retour à la liste des Directeurs du Directoire

Paul François Jean Nicolas Vicomte de BARRAS (1755-1829)

Le général Thermidor

Biographie

  • 1755 (30 juin) : né à Fox-Amphoux (Var)
  • 1771  :Paul de BARRAS entre comme cadet-gentilhomme au régiment du Languedoc
  • 1776 (février) : Il rentre au régiment de Pondichéry.
  • 1780 : BARRAS est à bord du navire "La Sartine" qui à son retour de l'île Bourbon s'échoue à l'entrée du port de Marseille (c'est de cet incident - le nom du navire ayant été déformé - que naît la célèbre histoire marseillaise de la sardine bouchant l'entrée du port).
  • 1783 : Il en démissionnera sans avoir dépassé le grade de capitaine.
  • 1783 à 1789 : Il dépense son argent dans des maisons de jeux. Il fréquente les plus belle "Femme" de Paris et en particulier la cantatrice Sophie ARNOULD.
  • 1792 (septembre) : Paul de BARRAS est élu député suppléant du Var à la Convention.
  • 1792 : Paul de BARRAS vote la mort de Louis XVI.
  • 1793 : Paul de BARRAS est envoyé en mission auprès de l'armée d'Italie, puis chargé de rétablir l'ordre dans le Var, pendant le siège de Toulon il rencontre le Général BONAPARTE.
  • 1795 : La constitution du Directoire est rédigée et mise en place, nouvel organe exécutif de la république il sera composé de cinq directeurs, Paul de Barras en sera le premier Membre, dans les textes un des membres du directoire doit être réélu chaque année, il se débrouillera toujours pour échapper à cette règle. il mènera tout au long de son mandat une vie fastueuse et dépensière, il aura pour maîtresse Joséphine de BEAUHARNAIS qu'il présentera à BONAPARTE.
  • 1795 : Les sections royalistes fomentent une révolte à Paris, pour abattre la république et le Directoire. BARRAS à pris le commandement des troupes, il charge BONAPARTE du commandement de l'artillerie, qui fait donner le canon devant l'église Saint-Roch et disperse les survivants. BONAPARTE sauve la république et le directoire. BARRAS en remerciement, lui confie le commandement en chef de l'armée d'Italie.
  • 1796 : Paul de BARRAS nomme BONAPARTE commandement en chef de l'armée d'Italie.
  • 1797 : Les modérés et les royalistes gagnent les élections, ils souhaitent le retour à une monarchie constitutionnelle.
  • 1799 (18 fructidor) : BARRAS, La RÉVELLIÈRE LÉPEAUX et REWBELL les trois directeurs membres du directoire se sentant menacés organisent le coup d'état avec l'aide de l'armée, ils démettent de leur fonction deux de leurs collègues modérés, annulent les élections et déportent une partie des députés modérés.
  • 1799 ( 18 brumaire) : Il est écarté du pouvoir par BONAPARTE, lors du coup d'État. Après avoir refusé l'ambassade des États-Unis et le commandement à Saint-Domingue que lui offre un BONAPARTE désireux de l'éloigner, il se retire dans son château de Grosbois
  • 1799 : Il se réfugie à Bruxelles quand ordre lui est donné de ne pas approcher de Paris à moins de quarante lieues.
  • 1805 : Il obtient l'autorisation de résider en Provence.
  • 1810 : De nouvelles intrigues en faveur des Bourbons lui valent un nouvel exil, à Rome cette fois
  • 1815 : Il rentre en France, installe à Chaillot, lors de la restauration. BARRAS ne sera jamais inquiété par la justice des Bourbons, bien qu'ayant été régicide.
  • 1829 (29 janvier) : Il meurt à Chaillot près de Paris. Sa tombe se trouve à Paris, au cimetière du Père Lachaise, (division 28).

Source