Aviateurs tués au-dessus de la Somme en 1939-1945

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à la page des monuments aux morts de la Somme
< Retour à la liste des communes de la Somme

Photo

Stèle des aviateurs tombés dans le ciel de la Picardie


Aviateurs durant la Seconde Guerre mondiale

A-B

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Robert Henri ALLAIRE 21 avril 1909
à Sèvres (92)
31 mai 1940
à Le Plessier-Rozainvillers (80)
Adjudant-Chef - Pilote au Groupe de Bombardement ll/11 - à bord du LeO 451  n° 56. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande et s’écrase au Plessier-Rozainvillers (80)
Repose au cimetière de Plessier-Rozainvillers (80)
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 20/05/1942 " Sous-officier plein d'ardeur qui s'est particulièrement distingué au cours d'attaques de colonnes blindées et de voies de communication, du 26 au 30 mai 1940. A trouvé une mort glorieuse au cours d'une mission effectuée le 31 mai 1940. "  
Maurice Daniel ARACHEQUESNE 11 novembre 1916
à Paris 17e
6 juin 1940
à Mézières-en-Santerre (80)
Sergent - Mitrailleur au Groupe de Bombardement ll/12 - à bord du LeO 451 n° 38. Tué en combat aérien, corps retrouvé enterré près de l’avion
Médaille militaire
Citation à titre posthume le27/01/1944 " Sergent (active) du Groupe d'aviation de bombardement 2/12; sous-officier canonnier d'une grande valeur professionnelle et d'un allant remarquable . Le 6 juin 1940, attaqué par dix avions de chasse ennemis, au cours d'une mission de bombardement difficile, a fait face et a répondu coup pour coup de son poste de mitrailleur. Succombant sous le nombre des assaillants, a trouvé une mort glorieuse dans son appareil abattu en flammes."
(Source: Germaine L'Herbier-Montagnon)  
80573 - Morvillers-Saint-Saturnin - Marcel Audemard d'Alançon.jpg

Eric Henri Marcel AUDEMARD D'ALENÇON
5 janvier 1914
à Paris 7e
6 juin 1940
à Morvillers-Saint-Saturnin (80)
Lieutenant - Pilote au Groupe de Chasse l/4 - à bord du Curtiss H-75A3 n° 260. Tué en combat aérien au dessus de Morvillers (80). Son avion fut abattu par deux Messerschmitt Bf 109
Son corps fut ensevelis à plusieurs mètres de profondeur
Sur le Monument aux morts de Morvillers-Saint-Saturnin (80)
Repose au cimetière de Morvillers-Saint-Saturnin (80)
Chevalier Légion d'honneur à titre posthume - Médaille militaire à titre posthume - Croix de Guerre 1939-1945 avec une étoile de bronze et deux palmes (3 citations)
1) Citations O. de l'armée aérienne à titre posthume le 17/09/1940 " Officier de grande valeur, montrant toujours le plus bel exemple et un moral magnifique. A abattu, le 5 juin 1940, un Messerschmitt-109 au cours d'une mission de protection. "
2) Nomination dans l'O. de la Légion d'honneur à titre posthume et conférant la médaille militaire à titre posthume le 9/02/1942 " Officier d'escadrille animé du plus bel esprit de dévouement et de sacrifice, recherchant toujours au combat la mission la plus difficile. Après plusieurs combats victorieux, a succombé glorieusement, le 6 juin 1940, sous le nombre très élevé des adversaires en assurant la protection de ses patrouilles. "  
Albert Jean Marie BAIL 26 mai 1910
à Trégunc (29)
21 mars 1940
à Barly (80)
Sergent-Chef - Pilote au Groupe d'Aviation I/35 - à bord du Potez 63-11  n° 255. Décédé des suites de blessures de guerre
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Sépulture n° 2431
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume du 26/07/1942 " Sous-officier pilote de premier ordre volontaire pour tous les vols les plus difficiles. Animé des plus hautes qualités morales. Tombé glorieusement à son poste au cours d'un vol de reconnaissance et de navigation dans la zone des armées, le 21 mars 1940."  
Robert Michel BATUT 6 avril 1918
à Bizerte (Tunisie)
17 mai 1940
à Canisy (80)
Sous-Lieutenant - Pilote au Groupe de Chasse III/10 - à bord du Bloch 152  n° 208. Tué en combat aérien. L’avion est abattu par la chasse allemande avec des Me Bf110 du II./ZG76
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Sépulture n° 300
Croix de guerre avec palme.
Citation O. de l'Armée Aérienne, à titre posthume le 27/10/1943 " Jeune officier qui, dès son arrivée au groupe, le 11 mai, a témoigné des plus belles qualités morales. Volontaire pour toutes les missions, a fait l'admiration de tous par son fanatisme et son courage calme et souriant. Le 17 mai 1940 a participé à une mission important de couverture au cours de laquelle sa patrouille a engagé un combat contre des chasseurs ennemis bien supérieurs en nombre, a trouvé une mort glorieuse après une lutte acharnée. "  
Pierre BEAUFRERE 20 novembre 1914
à Nevers (58)
8 juin 1940
à Offoy (80)
Sergent - Radio au Groupe Bombardement I/21 - à bord du Bloch MB 210  n° 55. Tué en combat aérien, l'avion, touché par la DCA, s'écrase et explose dans les marais de la Germaine. Le corps est retrouvé
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 25/07/1942 " Jeune radio-navigant montrant d'excellentes aptitudes professionnelles, faisant preuve de beaucoup d'allant et apportant en toutes circonstances l'aide la plus précieuse à son commandant d'avion. A trouvé une mort glorieuse, le 8 juin 1940, au cours d'une mission de bombardement de nuit en territoire ennemi. "  
André Georges BEKARIAN 10 décembre 1917
à Constantinople (Turquie)
24 mai 1940
à Démuin (80)
Sergent - Pilote au Groupe de Chasse III/3 - à bord du Morane Saulnier 406  n° 162. Abattu et tué en combat aérien par le Feldwebel Herbert KLARE, sur Messerschmitt Bf-110C du 8./ZG 26. - Photo  
André Marie Xavier BELIN 20 janvier 1912
à Dijon (21)
7 juin 1940
à Saint-Mard (80)
Sous Lieutenant - Chef d'avion au Groupe Bombardement I/19 - à bord du Douglas DB-7  n° 33. Tué en combat aérien, l'avion est abattu en flammes par la DCA et s’écrase. Le corps ne fut jamais retrouvé  
Paul Bertrand BERDOULAT 3 janvier 1893
à Lagardelle-sur-Lèze (31)
31 mai 1940
à Sains-en-Amiénois (80)
Commandant le Groupe Bombardement l/11. Commandant de bord du Léo 451 N° 3001. L’avion est abattu par la chasse allemande. Carbonisé à bord de son avion au dessus de Sains-en-Amiénois (80). En compagnie de Adjudant-chef Henri MEYZONNADE (1910-1986) - Radio, le seul survivant qui donnera plus tard la relation exacte des évènements. Capitaine Pierre-Maurice Hilaire MAURY - Pilote (décédé). Sergent René SALESSES - Mitrailleur (décédé).
Repose au cimetière de Sains-en-Amiénois (80)
Chevalier de la Légion d'honneur le 8/07/1928 - Citation O. de l'Armée Aérienne  
Jean Antony BIENVENU 20 mai 1912
à Cizely (58)
6 juin 1940
à Gruny (80)
Capitaine - Chef d'Escadrille - Pilote au 23e Escadre Térienne - au Groupe de Bombardement ll/11 - à bord du LeO 451 n° 260. Tué en attaquant des colonnes motorisées à Gruny (80), l’avion est abattu par la DCA.
Seul survivant est l'adjudant Jean Albert FAVRE-BULLE - Radio réussit à sauter en parachute, mais grièvement blessé. Trois autres membres d’équipage sont tués.
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Carré B - rang 14 - Sépulture n° 324.
Légion d'honneur - Croix de guerre avec palme - Chevalier de l'Étoile noire du Bénin
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 27/10/1943 : " Jeune commandant d'escadrille, animé de la foi la plus ardente. Brûlant du désir de combattre, a trouvé la mort au cours d'une mission aérienne le 6 juin 1940. "  
Maurice François BIOLLAY 20 mai 1918
à Bonneville (74)
22 mai 1940
à Cayeux-sur-Mer (80)
Soldat à la Compagnie de l'air 10/121. Tué en combat aérien  
Rodolphe Joseph BLANQUART 3 janvier 1902
à Annoeullin (59)
31 mai 1940
à Le Plessier-Rozainvillers (80)
Adjudant-Chef - Canonnier au Groupe Bombardement I/11 - à bord du LeO 451 n° 56. Tué en combat aérien. L’avion est abattu en flammes par la chasse allemande et s’écrase. Les quatre membres d’équipage sont tués
Repose au cimetière du Plessier-Rozainvillers (80)
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 20/02/1943 " Sous-officier plein d'ardeur, qui s'est particulièrement distingué au cours d'attaques de colonnes blindées et de voies de communication du 26 au 30 mai 1940. A trouvé une mort glorieuse au cours d'une mission effectuée le 31 mai 1940. "  
Georges Léon BOUSQUET 20 janvier 1917
à Amiens (80)
6 juin 1940
à Arvillers (80)
Sergent Chef - Mitrailleur au Groupe Bombardement d’Assaut I/51 - à bord du Bréguet 693 n° 27. Tué en combat aérien. L’avion est abattu en flammes par la chasse allemande et s’écrase
Repose dans le cimetière d'Arvillers (80)
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 3/08/1942 " Sous-officier mitrailleur ayant une haute idée de sa tâche. Intelligent, discipliné et courageux, a fait son devoir en y mettant tout son cœur et toutes ses forces. Le 6 juin 1940, attaqué par la chasse ennemie, a trouvé une mort glorieuse à son poste de combat. "  
Raymond Marius BRUNET 6 août 1914
à Lyon (69)
5 juin 1940
à Hattencourt (80)
Sous-Lieutenant - Pilote au Groupe Bombardement d’Assaut ll/54 - à bord du Bréguet 693  n° 5 "Dadou". Dans son Bréguet en flamme, réussit à s’extraire de son avion, au cours de sa descente en parachute, il est tué au bout de ses suspentes par les chasseurs allemand.
Corps non retrouvé.
En équipage avec le Sergent-chef Jean Julien MATUCHET - mitrailleur fut également tué
Chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume - Croix de guerre avec palme
1) Citation O. de l'armée aérienne à titre posthume le 10/07/1940 " Excellent officier pilote, plein d'allant. S'est particulièrement distingué les 14 et 16 mai 1940 au tours d'expéditions de bombardement des formations motorisées allemandes. "
2) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 27/10/1943 " Officier pilote de grande valeur. S'était déjà particulièrement distingué en participant, dans des conditions très dangereuses, à plusieurs attaques de formations motorisées ennemies. A trouvé une mort glorieuse, le 5 juin 1940, au cours d'un combat aérien contre quatre chasseurs ennemis. Déjà cité."  
Pierre Henri BUFFERNE 10 février 1910
à Craponne-sur-Arzon (43)
7 juin 1940
à Laucourt (80)
Sergent-Chef - Radio-Mitrailleur au Groupe de Bombardement ll/23 - à bord du Glenn Martin 167 n° 26. Tué en combat aérien. L’avion est abattu en flammes par la chasse allemande. L’avion s’écrase en compagnie du Sous-Lieutenant Yves Le MARCHANT De TRIGON - Observateur et du sergent Henri CHOMMELOUX - Pilote. Les trois hommes sont tués
Reposent au cimetière communal de Laucourt (80)
Croix de guerre avec palme
1) Citation O. de l'armée aérienne à titre posthume le 28/08/1940 " Sous-officier radio-mitrailleur de grande classe qui s'est signalé par son audace et son sang-froid au cours des missions délicates de bombardement de jour à faible altitude. Le 6 juin 1940, par la précision de son tir, a réussi à désorganiser une violente attaque d'une patrouille de chasse ennemie et a permis à son équipage de terminer sa mission et de ramener au terrain son avion atteint par un obus et par douze balles de mitrailleuse. "
2) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 11/02/1944 " Radio-navigant allant et courageux. Cité au cours de la campagne pour sa brillante participation à plusieurs missions délicates de bombardement. A trouvé une mort glorieuse, le 7 juin 1940, au cours des opérations de guerre. "  


^ Sommaire

C-D

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Lucien Léon CAILLET 3 août 1918
à Ceffonds (52)
6 juin 1940
à Braches (80)
Sergent - Mitrailleur au Groupe de Bombardement ll/12 - à bord du LeO 451 n° 151. Tué en combat aérien. L’avion tombe en flammes et s’écrase à Braches (80)
Repose au cimetière de Germont et Autruche (08)
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'armée aérienne à titre posthume le 14/11/1940 " Équipage d'élite, attaqué par douze avions de chasse ennemis le 6 juin 1940, au cours d'un bombardement de colonnes blindées, a soutenu le combat, faisant face à l'ennemi et abattant l'un des assaillants. Son propre appareil en flammes, le radio et le canonnier tués, le commandant d'avion a tenté de poursuivre le combat au poste de canonnier, puis a ordonné au pilote de rentrer dans nos lignes, faisant évacuer l'appareil quelques secondes à peine avant son explosion. Blessés, le commandant d'avion et le pilote ont rejoint leur unité et ont refusé de se faire évacuer, donnant ainsi à tous le plus bel exemple d'un moral élevé. "  
Marcel Henri Ernest CANAUX 12 juin 1909
à Gevigney-et-Mercey (70)
6 juin 1940
à Gruny (80)
Adjudant-Chef - Mitraillleur - Chef d'avion au Groupe de Bombardement ll/23 - à bord du LeO 451 n° 260. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la DCA
Repose au cimetière de Saint-Simon (31)
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 20/02/1943 " Mitrailleur bombardier navigateur de tout premier ordre. Consciencieux et ardent, adorant son métier, était pour tous le plus bel exemple. A trouvé la mort, au cours d'une mission de guerre, le 6 juin 1940. "  
Jean Emmanuel Gilbert Paul CANONNE 18 juillet 1914
à Roubaix (59)
19 mai 1940
à Boves (80)
Sergent-Chef - Observateur-Mitrailleur au Groupe Aérien d'Observation 501 - à bord du Mureaux 115 n° 57. Tué en combat aérien en compagnie du Sergent COCU - Pilote. Avion abattu par un chasseur piloté par Lieutenant Erwin Gunter MANN
Repose au cimetière de Boves (80)  
Séraphin Paul Adrien CAPURO 1er janvier 1917
à Toulon (83)
24 mai 1940
à Bertangles (80)
Sergent - Mitrailleur au Groupe de Bombardement ll/63 - à bord du Glenn Martin 167 n° 70. Tué en combat aérien
Repose au Carré militaire Lagoubran à Toulon (83). Rang 4. N° 7
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 16/12/1942 " Jeune mitrailleur, modèle d'allant et de courage. Le 24 mai 1940, son avion étant attaqué par une forte patrouille de chasse ennemie, a continué à ajuster avec le plus grand sang-froid le tir de ses mitrailleuses jusqu'au moment où, mortellement frappé, il est tombé avec son avion en flammes. "  
Jacques François Marie CARLETTI 24 avril 1908
à Coye-la-Forêt (60)
18 mai 1940
à Beuvraignes (80)
Sergent-Chef - Pilote au Groupe de Chasse II/10 - à bord du Bloch MB 152 n° 129. Tué en combat aérien dès le début de l'action, il s’écrase en flammes
Repose à la Nécropole nationale de Beuvraignes (80). Sépulture n° 1169
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne, à titre posthume le 8/10/1942 " Sous-officier pilote de grande valeur, plein de courage et d'abnégation, animé des plus beaux sentiments. Le 18 mai 1940, s'est porté seul à l'attaque d'une formation qui venait bombarder un terrain où sa patrouille se ravitaillait. Livrant un combat acharné, a réussi à entraver et à détourner la menace ennemie. A trouvé une mort glorieuse au cours de cette lutte inégale. "
- Photo  
Marcel surnom "Elie" CHASTANET 8 novembre 1906
à Beaumont (19)
6 juin 1940
à Cavillon (80)
Capitaine - Observateur au Groupes de Reconnaissance l/36 - à bord du Potez 63-11 n° 161. Tué en combat aérien, l'avion est abattu par des chasseurs allemand et s'écrase en flammes
Repose au cimetière de Cavillon (80)
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne, à titre posthume le 30/10/1940 " Officier observateur remarquable par son allant, son courage et sa modestie. A exécuté, avec succès, plusieurs missions de reconnaissance délicates et périlleuses. Le 18 mai 1940, a poursuivi avec audace, malgré la présence de nombreux chasseurs ennemis, une mission profonde par ciel pur, rapportant ainsi au commandement des renseignements extrêmement précieux. "  
Paul Marie Jean CHOCHEPRAT 15 novembre 1912
à Sampigny (55)
5 juin 1940
à Domart-sur-la-Luce (80)
Capitaine - Pilote au Groupe Bombardement d’Assaut I/51 - à bord du Bréguet 693 n° 86. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande dans les lignes français. Équipe avec Robert Charles Henri PASCALY - Mitrailleur. Les 2 aviateurs sont tués et sont inhumés par les troupes coloniales du 12e R.A.C.
Croix de guerre avec palmes
Citation O. de l'Armée Aérienne, à titre posthume le 3/08/1942 " Officier d'un cran et d'une fougue remarquables. Commandant une escadrille d'assaut, a su s'imposer à ses subordonnés par ses qualités d'aviateur, son équité et sa bienveillance- Le 5 juin 19-W, a trouvé une mort glorieuse à la tête de son escadrille en attaquant au. canon et à la bombe des rassemblements de chars blindés ennemis. Déjà. cité. "  
Henri Paul CHOMMELOUX 13 mai 1918
à Saint-Michel-Chef-Chef (44)
7 avril 1940
à Laucourt (80)
Sergent - Pilote au Groupe de Bombardement II/63 - à bord du Bréguet 693 n° 86. Tué en combat aérien dans l'avion en flammes en compagnie du Sous-Lieutenant Yves Le MARCHANT De TRIGON - Observateur et le Sergent-Chef Pierre BUFFERNE - Radio Mitrailleur. Les trois hommes sont tués et ils reposent au cimetière communal de Laucourt (80)
Croix de guerre avec palme
1) Citation O. de l'Armée Aérienne, à titre posthume le 28/08/1940 " Jeune sous-officier pilote, d'un allant et d'un sang-froid remarquables. A exécuté brillamment plusieurs missions délicates de bombardement de jour à faible altitude et de reconnaissance du champ de bataille. Le 5 juin 1940, attaqué par deux Messerschmitt, a fait lace avec décision aux avions ennemis et, par la précision de sa manœuvre et de son tir, a atteint l'un d'eux qui est passé sur le dos et qui a piqué désemparé, entouré d'une fumée noire. Le 6 juin 1940, est rentré, sa mission accomplie, avec son appareil atteint par obus et balles de mitrailleuse. "
2) Citation O. de l'Armée Aérienne, à titre posthume le 3/08/1942 " Pilote allant et courageux. Cité au cours de la campagne pour sa taillante participation à plusieurs missions délicates de bombardement. A trouvé une mort glorieuse, le 7 juin 1940, au cours des opérations de guerre. "  
Roger COLOMBO 4 août 1917
à Créchy (03)
8 juin 1940
à Offoy (80)
Sous-Lieutenant - Navigateur-Bombardier au Groupe de Bombardement I/63 - à bord du Bloch 210 n° 55. Tué en combat aérien. L'avion est touché par la DCA, s'écrase et explose dans le marais de la Germaine. Le corps est retrouvé
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne, à titre posthume le 3/07/1943 " Jeune officier de réserve dont l'énergie et la volonté ont été remarquées dès son arrivée escadrille. Appelé à rendre les meilleurs services comme observateur de nuit, a été abattu au cours de son premier bombardement de nuit en territoire ennemi, le 7 juin 1940. "  
Joseph Antoine Marie COLOMER 4 novembre 1911
à Porté-Puymorens (66)
6 juin 1940
à Fransart (80)
Adjudant - Radio- Mitrailleur au Groupe de Bombardement I/11 - à bord du LeO 451 n° 3007. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse de la Lufwaffe. Il pique vers le sol, percute le sol et explose avec ses bombes. Les quatre membres d’équipage sont tués
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Carré D. Rang 10. Tombe collective n° 800  
Jean Alfred Gélicourt DANIEL 18 mai 1906
à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe)
6 juin 1940
à Grattepanche (80)
Adjudant-Chef - Pilote au Groupe de Bombardement I/11 - à bord du LeO 451 n° 116. Tué en combat aérien. L'avion est abattu en flammes près du bois de Camont au Nord-Est de Grattepanche (80)
Repose au cimetière de Grattepanche (80)
Médaille militaire
Citation à titre posthume le 27/01/1944 " Adjudant-chef du Groupe d'aviation de bombardement1/11; sous-officier plein d'ardeur qui s'est signalé par sa bravoure, du 26 au 30 mai 1940 en bombardant à faible altitude les colonnes blindées ennemies. A trouvé une mort glorieuse au cours d'une mission effectuée le 30 mai 1940. "  
André Robert Maurice DARTIGE 22 juin 1915
à Tourane (Tonkin)
6 juin 1940
à Fransart (80)
Sergent-Radio - Mitrailleur au Groupe de Bombardement I/11 - à bord du LeO 451  n° 3007. Tué en combat aérien. L'avion est abattu. Il pique vers le sol, percute le sol et explose avec ses bombes. Les quatre membres d’équipage sont tués
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Carré D. Rang 10. Tombe collective n° 800  
Erick Grégoire Jules DE CATALANO 20 juin 1915
à Bordeaux (33)
5 juin 1940
à Davenescourt (80)
Sergent - Mitrailleur au Groupe Bombardement d’Assaut I/51 - à bord du Bréguet 693 n° 78. Tué en combat aérien. L’avion est abattu par la chasse ennemie à Davenescourt (80). Équipage avec le Sergent-Chef Jacques André LEFROID - Pilote. Les deux aviateurs sont tués
Repose dans le carré militaire du cimetière Rabiac à Antibes (06)
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne, à titre posthume le 3/08/1942 " Mitrailleur d'un sang-froid et d'un courage remarquables. Toujours volontaire pour les missions les plus difficiles. A trouvé une mort glorieuse, le 5 juin 1940, après avoir soutenu seul, pendant quinze minutes, une lutte inégale contre plusieurs chasseurs ennemis. "  
Harold Marie Martin Oswald De LA TAILLE TRETINVILLE 26 juillet 1918
à Fontenay-le-Comte (85)
6 juin 1940
à Orival (16)
Sous-Lieutenant - Pilote au Groupe de Chasse I/4 - à bord du Curtiss H-75A2 n° 124. Tué en combat aérien. Évacue l'avion gravement brûlé, saute mais le parachute ne s'ouvre pas
Repose à la Nécropole nationale de Rétaud (17). Tombe collective n° 2
Croix de guerre avec palme
1) Citation O. de l'Armée Aérienne, à titre posthume le 17/09/1940 " Jeune officier très ardent. A remporté sa première victoire, le 5 juin, sur un avion de chasse ennemi. "
Citation O. de l'Armée Aérienne, à titre posthume le 17/09/1941 " Jeune officier pilote de chasse, plein d'ardeur au combat. Après avoir participé, depuis le 10 mai 1940, à tous les engagements de son escadrille, son avion ayant été atteint à plusieurs reprises, a abattu seul un avion ennemi le 5 juin. A succombé glorieusement sous le nombre. le 5 juin 1940, après plusieurs combats victorieux. "
- Photo
Note: Commune de décès sur les fiches mémoire des hommes - Fiche Seconde Guerre mondiale Orival (Somme) - Fiche Sépulture de guerre Orival (Charente)  
Jean Henri Joseph DEBROCK 8 mars 1915
à Tourcoing (59)
31 mai 1940
à Le Plessier-Rozainvillers (80)
Sous Lieutenant - Chef d'avion au Groupe Bombardement I/11 - à bord du LeO 451 n° 56. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande au Plessier-Rozainvillers (80)
Repose au cimetière de Plessier-Rozainvillers (80)
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne, à titre posthume le 3/07/1943 " Officier plein d'ardeur qui s'est particulièrement distingué au cours d'attaques de colonnes blindées et de voies de communication, du 26 au 30 mai 1940. A trouvé une mort glorieuse au cours d'une mission effectuée le 31 mai 1940. "  
Guy Roger DECAMPS 16 mai 1918
à Saint-Gaudens (31)
7 juin 1940
à Saint-Mard (80)
Sergent-Chef - Pilote au Groupe de Bombardement ll/23 - à bord du Douglas DB7 n° 33. Tué en combat aérien. L'avion est abattu en flammes par la DCA et s’écrase
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Carré B. Rang 14. Sépulture n° 328
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne, à titre posthume le 20/02/1943 " Jeune mitrailleur, plein d'allant qui, à peine arrivé au groupe, a été volontaire pour effectuer une mission de guerre. A trouvé une mort glorieuse, le 7 juin 1940, en participant à une mission de bombardement dans la région de Roye. "  
François Julien DUBOIS 25 août 1916
à Rumilly (74)
21 mai 1940
à Amiens (80)
Sergent-Chef - Pilote au Groupe de Bombardement ll/55 - à bord du Potez 63-11 n° 203. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la DCA.
Repose au cimetière de La Madeleine à Amiens (80). Tombe N° 12
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne, à titre posthume le 20/02/1943 " Magnifique pilote dont le cran et la virtuosité avaient eu l'occasion de s'affirmer au cours des précédentes missions de guerre toujours exécutées comme volontaire. A trouvé une mort glorieuse, le 21 mai 1940, au cours d'une reconnaissance profonde au-dessus du territoire occupé par l'ennemi alors qu'il survolait un fort rassemblement blindé, dont il cherchait à déterminer l'importance. Déjà cité. "  
Julien Lucien Edmond DUMONT 6 novembre 1919
à Volstroff (57)
31 mai 1940
à Wanel (80)
Caporal-Chef - Radio-Mitrailleur au Groupe de Bombardement I/12 - à bord du LéO 451 N° 24. Tué en combat aérien. L'avion est abattu au-dessus de Wanel (80) par un obus, accroche un arbre et s'écrase. En compagnie du Lieutenant Étienne Dominique FILIPPI (décédé) et deux survivants l'Adjudant Robert MATHONNIÈRE (1913-1993) - Chef d'avion et le Caporal-Chef Édouard JACQUEMIN (1919-2007) - Canonnier
Repose au cimetière de Auboué (54).
Croix de guerre avec palme
1) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 28/08/1940 " Équipage :
FILIPPI (Étienne), lieutenant;
MATHONNIERE (Robert), adjudant;
DUMONT (Julien), caporal-chef;
JACQUEMIN (Édouard), caporal-chef. Équipage de grande valeur, réunissant les plus hautes qualités morales et professionnelles. A montré au cours de plusieurs bombardements, son sang-froid et son mépris du danger. Après avoir exécuté, le 31 mai 1940, une nouvelle mission, a été attaqué par plusieurs avions de chasse ennemis, grâce à sa cohésion leur a tenu tête, et a probablement abattu l'un d'eux, l'appareil a pu être ramené dans nos lignes par le pilote, blessé à mort, alors que le radio navigant était tué à son poste.
"
2) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 18/07/1943 " Faisait, en qualité de radio navigant, partie de l'équipage cité à l'ordre de l'armée aérienne (ordre C n° 56 du 21 juin 1940, du général commandant en chef des forces aériennes) pour le motif suivant: équipage de grande valeur, réunissant les plus hautes qualités morales et professionnelles. A montré au cours de plusieurs bombardements son sang-froid et son mépris du danger. Après avoir exécuté, le 31 mai 1940, une nouvelle mission, a été, attaqué par plusieurs avions de chasse ennemis; grâce à sa cohésion, leur a tenu tête et a probablement abattu l'un d'eux. L'appareil a pu être ramené dans nos lignes par le pilote blessé à mort, alors que le radio navigant était tué à son poste. "
- Photo  


^ Sommaire

E-F

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Georges Paul Marie FELTZ 16 avril 1913
à Saint-Dié-des-Vosges (88)
20 mai 1940
à Croix-Moligneaux (80)
Lieutenant de vaisseau - aviation maritime - Pilote à bord du Chance Vought 156F n° 7 de l'escadrille AB. 1-4. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par chasseur allemand Messerschmidt Bf109 de la 3./JG2. Crash violent provoquant un cratère à Croix-Moligneaux (80) vers 13h avec son équipier Albert Félix Louis NELIAS, Second-maître - Radio volant est décédé à l'âge de 25 ans
L'équipage repose au cimetière de Croix-Moligneaux (80)
Chevalier Légion d'honneur à titre posthume le 19/06/1940 - Croix de guerre avec étoile de bronze et Palme
1) Citation 1335 FMF/3 à l'Ordre de l'armée de Mer le 15/07/1940 " Disparu en combat aérien au cours d'une mission de bombardement en territoire ennemi en essayant d'atteindre son objectif malgré une violente réaction de la chasse ennemie. "
2) Citation O/F1 A à l'Ordre de la Flottille du Béarn le 20/08/1940 " A vaillamment participé avec son escadrille aux opérations en mer du Nord lors de l'invasion allemande en Belgique et en Hollande."
- Photo
- Photo épave Chance-Vought n° 7  
Étienne Dominique FILIPPI 21 mars 1898
à Campile (2.B)
31 mai 1940
à Wanel (80)
Lieutenant - Pilote au Groupe de Bombardement l/12 - à bord du LéO451 N° 24. Tué en combat aérien. L'avion est abattu au-dessus de Wanel (80). En compagnie du caporal-chef Dumont (décédé) et deux survivants l'Adjudant Robert Mathonnière (1913-1993) - Chef d'avion et le Caporal-Chef Édouard JACQUEMIN (1919-2007) - Canonnier
Chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume - Médaille Militaire - Croix de Guerre 14-18. Croix de Guerre 39-45 avec palme et deux étoiles - Médaille Coloniale avec agrafe « Maroc » - Médaille de la Victoire
Repose au cimetière de Bastia (2B)
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 28/08/1940
" Équipage :
FILIPPI (Étienne), lieutenant,
MATHONNIÈRE (Robert), adjudant,
DUMONT (Julien), caporal-chef,
JACQUEMIN (Édouard), caporal-chef. Équipage de grande valeur, réunissant les plus hautes qualités morales et professionnelles. A montré au cours de plusieurs bombardements, son sang-froid et son mépris du danger. Après avoir exécuté, le 31 mai 1940, une nouvelle mission, a été attaqué par plusieurs avions de chasse ennemis, grâce à sa cohésion leur a tenu tête, et a probablement abattu l'un d'eux, l'appareil a pu être ramené dans nos lignes par le pilote, blessé à mort, alors que le radio navigant était tué à son poste.
"
- Photo  
Raymond Marie Émile FIRMINHAC 26 janvier 1908
à Paris 16e
24 mai 1940
à Vaire-sous-Corbie (80)
Sergent-Chef - Pilote au Groupe de Chasse lll/3 - à bord du Morane Saulnier MS406  n° 768. Tué en combat aérien. L'avion est abattu près de Vaire-sous-Corbie (80)
Repose au cimetière de Passy à Paris 16e  


^ Sommaire

G-H

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Albert Julien GALY 25 octobre 1910
à Sommières (30)
25 mai 1940
à Abbeville (80)
Lieutenant - Observateur - Chef d'avion au Groupe de Reconnaissance l/35 - à bord du Potez 63-11  n° 265. Tué en combat aérien. L' avion est abattu par la DCA, s'écrase et prend feu
Repose au cimetière de Nimes (31)
Chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume - Croix de guerre avec palme
1) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 27/08/1940 " Officier observateur d'élite, exemple de courage et de fermeté de caractère. Volontaire pour toutes les missions, a effectué dans des conditions difficiles de nombreuses reconnaissances. Le 22 mai 1940, n'a pas hésité à parcourir les lignes à très basse altitude recueillant ainsi les renseignements les plus intéressants. "
2) Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, avec attribution de la Légion d'honneur le 28/09/1941 " Officier observateur doué du plus bel esprit guerrier. Volontaire pour toutes les missions difficiles, a toujours fait son devoir sans bruit et avec le sourire. A trouvé une mort glorieuse au cours d'une reconnaissance à basse altitude, son avion ayant été abattu par les tirs de la D.C.A ennemie, à Abbeville, le 25 mai 1940. "  
Marcel Joseph Gabriel GATINOIS 17 décembre 1910
à Saint-Amand -sur-Ornain (55)
6 juin 1940
à Remaugies (80)
Adjudant - Pilote au Groupe Bombardement I/11 - à bord du LeO 451  n° 150. Équipage le Sous-lieutenant Georges Paulet - chef de bord, le sergent Laberty - canonnier, Sergent-chef René Midonnet - radio. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande. L’appareil s’écrase et explose à Remaugies (80). Les quatre membres d’équipage sont tués
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 3/07/1943 " Faisait, en qualité de pilote, partie de l'équipage cité à l'ordre de l'armée aérienne (ordre « C » n° 51 du 20 juin 1940, du général commandant en chef des forces aériennes) avec le motif suivant; équipage de haute valeur, qui s'est toujours signalé par son ardeur et son mépris du danger. A trouvé une mort glorieuse le 6 juin 1940, au cours d'une mission particulièrement dangereuse comportant l'attaque de colonnes motorisées. "  
Maurice Victor Sylvestre GENTIER 31 décembre 1920
à Saint- Amand-en-Puisaye (58)
6 juin 1940
à Mézières-en-Santerre (80)
Sergent-Chef - Radio-Mitrailleur au Groupe Bombardement I/12 - à bord du LeO 451  n° 38. Tué en combat aérien. Mort dans l’explosion de son avion
Repose au cimetière de Saint-Amand-en-Puisaye (58)
Croix de guerre avec palme
1) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 28/10/1940 " Équipage d'une grande valeur, volontaire pour toutes les missions délicates, a toujours fait preuve d'un allant remarquable et en particulier le 6 juin 1940, à l'occasion d'une mission de bombardement, au cours de laquelle il a été l'objet d'attaques particulièrement violentes de la chasse ennemie. "
2) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 11/02/1944 " Sous-officier radio-navigant d'une grande valeur professionnelle et d'un allant remarquable. Le 6 juin 1940, attaqué par dix avions de chasse ennemis, au cours d'une mission de bombardement difficile, a fait face et a répondu coup pour coup de son poste de mitrailleur. Succombant sous le nombre des assaillants, a trouvé une mort glorieuse dans son appareil abattu en flammes. "
(Source: Germaine L'Herbier-Montagnon)  
80021 - Amiens - Jean Paul Germain.jpg
Jean Paul GERMAIN
19 décembre 1914
à Saulxures-sur-Moselotte (88)
21 mai 1940
à Amiens (80)
Lieutenant - Chef d'Escadrille - Chef d'avion au Groupe de Reconnaissance l/55 - à bord du Potez 63-11  n° 203. Tué en combat aérien. L'avion est abattu à basse altitude lors d'une reconnaissance, par la Flak.
Inhumé sur place, corps exhumé le 18/06/1941
Repose au cimetière de La Madeleine à Amiens (80). Tombe N° 13.
Sur le Monument aux Morts de Saulxures-sur-Moselotte (88)
Légion d'honneur - Croix de Guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 13/11/1941 " Brillant officier, énergique et plein d'allant. Alors qu'il venait de prendre en pleine bataille le commandement de son escadrille, a tenu à exécuter avec son équipage d'élite une mission particulièrement délicate de reconnaissance profonde à l'intérieur du territoire occupé par l'ennemi. A trouvé une mort glorieuse au cours de cette mission, en cherchant à identifier et à dénombrer d'importantes forces blindées. "  
René Auguste Émile GUAY 9 décembre 1897
à Paris 5e
30 mai 1940
à Abbeville (80)
Sous-Lieutenant - Pilote au Groupe de Chasse lll/10 - à bord du Bloch MB152  n° 144. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande et s'écrase
Repose au cimetière de Liesse (02)
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 8/01/1942 " Officier pilote de grande classe et de haute valeur morale, dont le fanatisme et la passion de son métier méritent d'être cités en exemple. Engagé volontaire en 1918, avait déjà obtenu une citation dans l'aviation de chasse. A ensuite consacré sa vie à l'aviation civile dans laquelle il eut l'occasion de mettre en valeur ses qualités de pilote de ligne et de pilote d'essai. Volontaire pour servir comme pilote de chasse en septembre 1939, a effectué comme chef de patrouille, entre le 15 et le 20 mai 1940, des missions particulièrement difficiles au cours desquelles il a fait preuve d'un cran magnifique. A trouvé une mort glorieuse, le 21 mai, en attaquant avec acharnement, à plusieurs reprises, une colonne d'engins motorisés à laquelle il a fait subir de lourdes pertes. Totalisant plus de sept mille heures de vol dont six cent cinquante à titre militaire. "  
Georges Henri Laurent HALLOPEAU 9 août 1913
à Paris
30 mai 1940
à Rollot (80)
Capitaine - Pilote au Groupe Bombardement d’Assaut I/51 - à bord du Bréguet 693  n° 74. Tué en combat aérien. Meurt carbonisé aux commandes de son avion abattu en flammes.
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 3/08/1942 " Officier d'élite d'une haute valeur morale et intellectuelle. Commandant d'escadrille remarquable par ses qualités militaires, son courage et son entrain. Le 30 mai 1940, effectuant une mission d'assaut sur les colonnes blindées ennemies, a trouvé une mort glorieuse en essayant de ramener au sol son avion en leu pour sauver son mitrailleur blessé par la chasse adverse. Déjà cité. "
- Photo  
Franck Paul Jean HENRY 31 décembre 1914
à Bordeaux (33)
31 mai 1940
à Étinehem (80)
Lieutenant - Chef d'avion au Groupe Bombardement I/19 - à bord du Douglas DB7 n° 46. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande.
Repose au cimetière de Bray-sur-Somme (80)
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 18/07/1943 " Jeune officier observateur animé des plus belles qualités. A trouvé une mort glorieuse, le 31 mai 1940, à Bray-sur-Somme, au cours d'un combat inégal contre la chasse ennemie. "  
Maurice HIRSCH 5 août 1918
à Paris 12e
6 juin 1940
à Offoy (80)
Sergent - Mitrailleur au Groupe Bombardement I/21 - à bord du Bloch MB210 n° 55. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la DCA, s'écrase et explose dans le marais de la Germaine. Corps retrouvé.
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Carré B Rang 9. Sépulture n° 208
Marié le 23/12/1939 à Le Vauroux (60) avec Andrée Alfréda Georgette JORRE.
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 19/05/1941 " Mitrailleur qui a toujours fait preuve de très belles qualités professionnelles. Dès son arrivée au groupe I/21, a manifesté le désir de partir en mission. A été abattu au cours d'un bombardement de nuit chez l'ennemi, le 7 juin 1940. "  


^ Sommaire

I-J

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Charles Marius JACQUOT 21 septembre 1909
à Villeurbanne (69)
6 juin 1940
à Braches (80)
Sergent - Radio-Mitrailleur au Groupe Bombardement ll/21 - à bord du LeO 451 n° 15. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande, tombe en flammes et s’écrase
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 20/02/1943 " Faisait, en qualité de radio, partie de l'équipage cité à l'ordre de l'armée aérienne (ordre « C » no, 65 du 23 juin 1940) avec le motif suivant: équipage d'élite, attaqué par douze avions de chasse ennemis. le 6 juin 1940, au cours d'un bombardement de colonnes blindées, a soutenu le combat, faisant face à l'ennemi et abattant l'un des assaillants. Son propre appareil en flammes, le radio et le canonnier tués, le commandant d'avion, a tenté de poursuivre le combat au poste de canonnier, puis a ordonné au pilote de rentrer dans nos lignes, faisant évacuer l'appareil quelques secondes à peine avant son explosion. Blessés, le commandant d'avion et le pilote ont rejoint leur unité et ont refusé de se faire évacuer, donnant ainsi à tous le plus bel exemple d'un moral élevé. "  
André Pierre JEAN 4 février 1909
à Rochefort (17)
6 juin 1940
à Gruny (80)
Adjudant-Chef - Mitrailleur au Groupe Bombardement I/23 - à bord du LeO 451 n° 260. Tué en combat aérien. l'avion est abattu en vol
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Carré B. Rang 14. Sépulture n°325
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 20/02/1943 " Vieux mitrailleur bombardier d'élite. Par son savoir et son amour du travail aérien, était un bel exemple pour tout le personnel de son unité. A trouvé la mort, au cours d'une mission dé guerre, le 6 juin 1940. "  
Raymond JOST 20 janvier 1918
à Noisy-le-Sec (93)
5 juin 1940
à Ault-Onival (80)
Sous-Lieutenant - Observateur - Chef d'avion au Groupe Aérien d'Observation lll/55 - à bord du Potez 63-11 n° 796. Tué en combat aérien. L'avion est abattu en flammes par la chasse allemande et s'écrase sur la plage d'Ault-Onival (80)
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 19/05/1941 " Jeune officier, excellent observateur, modèle d'allant et de courage. A toujours fait preuve d'un grand sang-froid au cours des missions qu'il a effectuées tant comme observateur que comme mitrailleur. Volontaire, le 5 juin 1940, pour une mission particulièrement difficile, au cours de laquelle il a trouvé une mort glorieuse. "  
Philippe Robert JOST 11 octobre 1915
à Niederbronn-les-Bains (67)
6 juin 1940
à Cavillon (80)
Sergent - Mitrailleur au Groupe de Reconnaissance l/36 - à bord du Potez 63-11 n° 161. Tué en combat aérien. L'avion est abattu en flammes par la chasse allemande et s'écrase
Repose au cimetière de Cavillon (80).
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 27/10/1943 " Mitrailleur d'un moral élevé et d'un sang-froid remarquable. A fait preuve des plus belles qualités militaires au cours de plusieurs missions périlleuses pendant lesquelles il a assuré avec calme et adresse la sécurité de son équipage. A trouvé une mort glorieuse, le 6 juin 1940, au cours d'une mission de reconnaissance effectuée dans un secteur défendu par une chasse vigilante et une D.C.A. très dense. "
- Photo  


^ Sommaire

K-L

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Otakar KOREC 26 novembre 1908
à Nejdek (Tchécoslovaquie)
5 juin 1940
à Argoeuves (80)
Lieutenant - Pilote au Groupe de Chasse l/3 - à bord du Dewoitine D.520  n° 126. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande. Le pilote évacue l'avion trop bas et se tue
Inhumé au cimetière de Condé-Folie (80)
Ré-Inhumé au Mémorial de la Compagnie Nazdar et cimetière Tchécoslovaque à Neuville Saint Vaast (62). Sépulture n° 173
Sépulture n° 173
- Photo  
Joseph Marie Jean KOSNAR 22 février 1923 5 juin 1940
à Vaire-sous- Corbie (80)
Caporal-Chef - Pilote au Groupe de Chasse lll/7 - à bord du Morane Saulnier MS406  n° 144. Tué en combat aérien. L'avion est abattu en vol et s'écrase en flammes en combat aérien par 2 chasseurs allemands.
Repose au cimetière Tchécoslovaque de Saint Vaast (62)
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 8/11/1940 " Brillant pilote de l'armée Tchécoslovaque, toujours volontaire pour les missions les plus périlleuses. D'une modestie qui n'avait d'égale que son courage. A pris une part très active dans tous les combats livrés sur la Somme, entre. le 31 mai et le 5 juin 1940. Tué le 5 juin 1940. "  
Antonin KRALIK 16 juin 1916
à Aranice (Tchécoslovaquie)
27 mai 1940
au Quesnel (80)
Caporal-Chef- Pilote au Groupe de Chasse l/8 - à bord du Bloch MB152 n° 555. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par le chasseur allemand piloté par le Hauptmann (Capitaine) Werner MÖDERS. Explose en vol
Repose au cimetière militaire de Nazdar à Neuville Saint Vaast (62). Sépulture n° 176
Croix de guerre avec palme à titre posthume et une étoile le 10 juin 1943.  
Lucien LABERTY 8 janvier 1914
à Arudy (64)
6 juin 1940
à Remaugies (80)
Sergent - Canonnier au Groupe Bombardement l/11 - à bord du LeO451  n° 150. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande. L’avion s’écrase et explose à Remaugies (80), tuant ses quatre occupants.
Médaille militaire
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 25/06/1943 " Équipage de haute valeur, qui s'est toujours signalé par son ardeur et son mépris du danger. A trouvé une mort glorieuse le 6 juin 1940, au cours d'une mission particulièrement dangereuse, comportant l'attaque de colonnes motorisées. "  
Pierre Lucien André LABICHE 3 mai 1903
à Bar-le-Duc (55)
6 juin 1940
à Fransart (80)
Adjudant-Chef - Canonnier - Pilote au Groupe de Bombardement ll/11 - à bord du LeO 451  n° 3007. Tué en combat aérien. L'avion est abattu. Il pique vers le sol et explose avec ses bombes.
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 6/11/1942 " Canonnier d'un équipage d'élite , dont l'habileté et le sang-froid se sont affirmés au cours d'attaques particulièrement difficiles et périlleuses menées à basse altitude, du 26 mai au 4 juin 1940. A trouvé une mort glorieuse nu cours d'une mission effectuée le 6 juin 1940. "  
Georges Gustave Antoine LE GOFF 30 juillet 1918
à Lorient (56)
7 juin 1940
à Saint-Mard (80)
Sergent - Radio au Groupe de Bombardement l/19 - à bord du Douglas DB7  n° 33. Tué en combat aérien. L'avion est abattu en flammes par la DCA et s’écrase à Saint-Mard (80)
Repose au cimetière Miséricorde à Nantes (44).
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 27/10/1943 " Jeune sous-officier, pilote animé d'une magnifique ardeur. A soutenu un combat victorieux, le 31 mai 1940, contre une chasse ennemie particulièrement nombreuse. A trouvé une mort glorieuse, le 7 juin 1940, son avion ayant été abattu par la D.C.A. ennemie. "  
Yves Henri Laurent LE MARCHANT DE TRIGON 3 novembre 1914
à Hué (Tonkin)
7 juin 1940
à Laucourt (80)
Sous-Lieutenant - Chef d'avion au Groupe Bombardement ll/63 - à bord du Glenn Martin 167  n° 26. Tué en combat aérien dans l'écrasement au sol du bombardier Glenn Martin 167 au-dessus de Laucourt (80)
Repose au cimetière communal de Laucourt (80)  
Jacques André LEFROID 13 décembre 1914
au Havre (76)
5 juin 1940
à Davenescourt (80)
Sergent-Chef - Pilote au Groupe Bombardement d’Assaut I/51 - à bord du Bréguet 693  n° 78. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande au nord du village dans le parc du château à Davenescourt (80). Les deux aviateurs sont tués.
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 13/11/1941" Sous-officier mécanicien mitrailleur d'une valeur professionnelle et morale extraordinaire. Le 24 mai, volontaire pour une mission de guerre délicate, son pilote et son commandant d'avion ayant été tués en l'air, il pu se larguer en parachute et atterrir dans une zone encerclée par l'ennemi. Par sa ténacité et son courage a réussi à rejoindre son unité dans des conditions particulièrement dramatiques. A refusé tout repos ou congé et a repris sans délai sa place dans son escadrille, faisant ainsi preuve du plus bel esprit de devoir. "  
Pierre Théodore Alexis LUCAS 30 octobre 1908
à Lorient (56)
27 mai 1940
à Chaussoy-Epagny (80)
Sergent-Chef - Mitrailleur au Groupe Aérien d'Observation 510 - à bord du Potez 63-11  n° 623. Tué en combat aérien.
Médaille Militaire - Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 25/02/1941 " Sous-officier mitrailleur qui a fait preuve depuis le début des hostilités des plus belles qualités militaires. A trouvé une mort glorieuse en combat aérien, le 27 mai 1940, au cours d'une reconnaissance sur les lignes allemandes. "  


^ Sommaire

M-N

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Alexandre Léon Marcel Gabriel MALLET 4 novembre 1902
à Amirat (06)
26 mai 1940
à Ferrières (80)
Lieutenant - Chef d'avion au Groupe Bombardement l/62 - à bord du Glenn Martin n° 89. Tué en combat aérien. L'avion est abattu, s'écrase et brûle par le chasseur allemand piloté par les Sergents LOÏ et CUKR du GC II/3 au Sud-Est de Picquigny
Repose au cimetière de Ben-M'sick, Casablanca (Maroc)  
René Louis MARCONNET 19 mars 1910
à Sermamagny (90)
8 juin 1940
à Guizancourt (80)
Adjudant Pilote au Groupe de Chasse II/2 dissous en 1940 - à bord du Morane Saulnier MS406 n° 244. Tué en combat aérien à Guizancourt (80)
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Carré D. Rang 11. Sépulture N° 853.
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 18/07/1943 " Sous-officier pilote de chasse de grande valeur. A mené sa patrouille, le 8 juin 1940, à plusieurs attaques au canon de troupes et d'engins blindés ennemis. A trouvé une mort glorieuse au cours de l'exécution d'une de ces missions. "  
Roger Claude MATHELIN 17 juin 1915
à Lyon (69)
7 juin 1940
à Roye (80)
Sergent - Mitrailleur au Groupe de Reconnaissance l/35- à bord du Potez 63-11 n° 827. Tué en combat aérien. L'avion s'écraser dans les marais Demouy près de l’Avre (rivière). A été abattu par le feldwebel Werner Kauffmann du 4./JG53. Les corps sont carbonisés près de l'appareil qui a percuté l’angle de la tannerie rue Saint-Gilles à Roye (80), mettant le feu au bâtiment.
Légion d'honneur - Médaille militaire - Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 17/09/1941 " Sous-officier mitrailleur de grande classe, calme et sûr. Volontaire pour toutes missions. le 21 mai 1940, faisant partie de l'échelon roulant de son groupe, lorsque celui-ci fut dispersé après un combat inégal mené contre des chars et des parachutistes ennemis, a réussi à rejoindre nos lignes après mille difficultés. A accompli coup sur coup, entre le 26 mai et le 7 juin, cinq missions de reconnaissance, à la réussite desquelles il a grandement coopéré par sa vigilance et son sang-froid. Tombé glorieusement au champ d'honneur, le 7 juin, au cours d'une reconnaissance aérienne à l'intérieur des lignes ennemies. "  
Jean Julien MATUCHET 24 février 1904
à Sézanne (51)
5 juin 1940
à Hattencourt (80)
Sergent-Chef - Mitrailleur au Groupe Bombardement d’Assaut ll/54 - à bord du Bréguet 693 n° 5. Tué en combat aérien. L'avion est abattu en flammes par la chasse allemande, et s'écrase
Repose au cimetière de Hattencourt (80).
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 20/02/1943 " Sous-officier mitrailleur de réserve, affecté le 19 mai 1940 au groupe d'assaut 2/54. Animé de la plus belle foi dans les destinées de la patrie, a contribué auprès de ses camarades, par sa sollicitude de prêtre de la religion catholique et par son exemple, à maintenir un niveau moral élevé. Rapidement mis au courant du matériel de son unité, s'était déjà particulièrement distingué, le 28 mai 1940 au cours d'une mission d'assaut contre des éléments protégés par une forte D .C A. A trouvé une mort glorieuse, le 5 juin 1940, au cours d'un combat aérien contre quatre chasseurs ennemis. Déjà cité. "  
Pierre Maurice Hilaire MAURY 14 juillet 1910
à Sète (34)
31 mai 1940
à Sains-en-Amiénois (80)
Capitaine - Pilote au Groupe Bombardement l/11 à bord du Léo 451 n° 3001. Tué à l'ennemi au-dessus de Sains-en-Amiènois (80).
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 18/07/1943 " Officier pilote d'élite qui s'est particulièrement distingué, du 26 au 30 mai 1940, en attaquant à la bombe et à la mitrailleuse d'importants rassemblements ennemis sur les arrières immédiats du front, dans des conditions rendues très difficiles par suite de la forte défense adverse. A trouvé une mort glorieuse au cours d'une mission effectuée le 31 mai 1940. "  
André René Louis MAZEROLLES 16 février 1917
à Belvèze-du-Razès (11)
6 juin 1940
à Grattepanche (80)
Lieutenant - Observateur - Chef d'avion au Groupe Bombardement I/11 - à bord du LeO451 n° 116. Tué en combat aérien. L'avion est abattu en flammes par la chasse allemande
Repose au cimetière de Grattepanche (80).
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 16/12/1942 " Faisait, en qualité d'observateur, partie de l'équipage cité à l'ordre de l'armée aérienne, ordre « C » n° 54 du 20 juin 1940 du général commandant en chef des forces aériennes, avec le motif suivant : équipage plein d'ardeur qui s'est signalé par sa bravoure, du 26 au 30 mai 1940, en bombardant à faible altitude des colonnes blindées ennemies. Grièvement blessé, le 31 mal 1940, au cours d'une mission, est décédé des suites de ses blessures, le 6 juin 1940. "  
Louis Théodore Félix METRAUX 17 janvier 1915
à Notre-Dame-des-Millières (73)
26 mai 1940
à Molliens-au-Bois (80)
Sergent-Chef - Mitrailleur - Chef d'avion au Groupe Bombardement I/62 - à bord du Glenn Martin 167 n° 39. Tué en combat aérien. L'avion à été abattu par méprise par le Sous-Lieutenant Prayer du Groupe de Chasse II/3
Repose au cimetière de Molliens-au-Bois (80).
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 18/07/1943 " Mitrailleur plein d'allant, de courage et de sang-froid. A été abattu au cours d'une mission particulièrement périlleuse, effectuée le 26 mai 1940. "  
Pierre Jean François MEYZONNIER 21 septembre 1911
à Venise (Italie)
5 juin 1940
à Beaucamps-le-Vieux (80)
Lieutenant - Pilote au Groupe de Chasse I/4 - à bord du Curtiss H-75A. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande
Sur le Monument aux Morts de Beaucamps-le-Vieux (80)
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 16/12/1942 " Officier pilote de chasse de réserve qui s'était déjà signalé, en temps de paix par son amour du vol et son assiduité à l'entraînement aérien. Ayant rejoint son groupe dès le début des hostilités, a participé à tous les engagements de son escadrille, au cours desquels il a fait preuve des plus belles qualités de courage et de discipline. Le 5 juin 1940, pris à partie par un ennemi très supérieur en nombre, a sans hésiter, accepté un combat inégal à l'issue duquel il a glorieusement succombé après une lutte acharnée. "
- Photo  
René Jules Bernard MIDONNET 21 juin 1915
à Besançon (25)
6 juin 1940
à Remaugies (80)
Sergent-Chef - Radio-Mitrailleur au Groupe Bombardement I/11- à bord du LeO451 n° 150. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande puis s’écrase et explose à Remaugies(80), tuant ses quatre occupants. Disparu.
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 25/07/1942 " Faisait, en qualité de radio, partie de l'équipage cité à l'ordre de l'armée aérienne (ordre « C » n° 54 du 20 juin 1940 du général commandant en chef des forces aériennes) avec le motif suivant : équipage de haute valeur, qui s'est toujours signalé par son ardeur et son mépris du danger. A trouvé une mort glorieuse, le 6 juin 1940, au cours d'une mission particulièrement dangereuse comportant l'attaque de colonnes motorisées. "  
Jean Charles MONCHEAUX 31 mai 1911
à Blida (Algérie)
20 mai 1940
à Berny-sur-Noye (80)
Capitaine - Chef d'Escadrille au Groupe Bombardement I/31- à bord du LeO451 n° 95. Tué en combat aérien. L'avion est touché par des tirs de DCA.
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 3/07/1943 " Commandant d'escadrille d'une grande valeur et d'une compétence remarquable. Modèle de conscience et de devoir. Les 15 et 16 mai 1940, a brillamment conduit l'attaque à basse altitude de plusieurs colonnes blindées et motorisées malgré une violente réaction de la défense au sol. A trouvé une mort glorieuse, le 20 mai, à la suite d'une attaque par la chasse ennemie. "
- Photo  
Ferdinand Marius MOSER 25 mars 1913
à Neunkirchen (57)
29 mai 1940
à Cahon-Gouy (80)
Sergent - Mitrailleur au Groupe Bombardement ll/31 - à bord du LeO451 n° 128. Tué en combat aérien dans l'explosion de son avion au lieu-dit « Grand Bois » près de Cahon.
Médaille militaire - Croix de guerre
Citation Ordre "C" n° 56 du 21 juin 1940 " Faisait, en qualité de canonnier, part de l'équipage cité a l'ordre de l'armée aérienne avec le motif suivant : brillant équipage, très homogène, ayant toujours effectué avec succès les missions de bombardement qui lui ont été confiées. S'est distingué, le 28 mai 1940, et réussissant un bombardement sur un objectif particulièrement difficile à atteindre. A trouvé une mort glorieuse, à la suite d'un nouveau bombardement, le 29 mai 1940. "
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 28/08/1940 " Équipage :
SABOURDY (Pierre), lieutenant,
TOURRES (Pierre), adjudant,
BOZON (André), sergent-chef,
MOSER (Ferdinand), sergent,
Brillant équipage, très homogène, ayant toujours effectué avec succès les missions de bombardement qui lui ont été confiées. S'est distingué, le 28 mai 1940, en réussissant un bombardement sur un objectif particulièrement difficile à atteindre. Disparu à la suite d'un nouveau bombardement, le 29 mai 1940.
"
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Carré D. Rang 17. Sépulture n° 1102 - Photo  
Albert Félix Louis NELIAS 3 août 1915
à Pont-Aven (29)
20 mai 1940
à Croix-Moligneaux (80)
Second Maître - Radio-Navigateur - Porte Avion "Béarn" à bord de l'avion AB1-4. Tué en combat aérien en bordure de la D 937, au nord du bourg en direction de Athies à Croix-Moligneaux (80).
Repose au cimetière communal de la Croix-Moligneaux (80)  
Pierre NEUVILLE 6 janvier 1911
à Chives (17)
5 juin 1940
à Ault-Onival (80)
Sergent-Chef - Pilote au Groupe Aérien d'Observation 355 - à bord du Potez 63-11 n° 796. Tué en combat aérien. L'avion est abattu en flammes par la chasse allemande, s'écrase en mer.
Croix de guerre avec palme
1) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 3/09/1940 " Excellent pilote de grand sang-froid, a effectué neuf missions de reconnaissance dont quelquesunes particulièrement difficiles. Au cours d'une mission profonde chez l'ennemi, le l4 mai 1940, attaqué par quinze chasseurs, a réussi à -se dégager et à ramener son appareil et son équipage indemnes. "
2) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 25/07/1942 " Excellent pilote, ayant fait preuve de brillantes qualités d'adresse et de sang-froid. Volontaire, le 5 juin 1940, pour effectuer une mission particulièrement difficile, au cours de laquelle il a trouvé une mort glorieuse. "  
Lucien César Émile NOIRET 4 avril 1915
à Tulle (19)
5 juin 1940
à Brassy (80)
Lieutenant - Observateur au Groupe Aérien d'Observation 510 - à bord du Potez 63-11 n° 493. Tué en combat aérien au dessus de Bassy (80) au retour d'une mission de reconnaissance son avion est attaqué par huit chasseurs ennemis Me109, descendu, toujours poursuivi, le pilote tente de poser l'appareil, mais heurte des arbres, mitraillé à terre. L'officier et le mitrailleur Adjudant Henri Louis Marius RAGE furent tués. Le Sergent-Chef Guy DESBORDES - Pilote grièvement blessé est fait prisonnier.
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 22/07/1941 " Jeune officier observateur de grande valeur,, auquel ses brillantes qualités morales et militaires avaient acquis la confiance et l'estime de ses camarades de combat. Recherchait toujours tous les moyens, de servir au sens élevé du mot. Déjà cité pour son courage calme et exemplaire. Le 5 juin 1940, au retour d'une mission de, reconnaissance lointaine exécutée sans protection, a été attaqué par un ennemi supérieur en nombre. A trouvé une mort glorieuse au cours d'un combat inégal. "  


^ Sommaire

O-P

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
François Joseph Henri PALMADE 14 mars 1908
à Bagès (66)
31 mai 1940
à Étinehem (80)
Sous-Lieutenant - Pilote au Groupe Bombardement I/19 - à bord du Douglas DB7 n° 46. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande.
Repose au cimetière de Trouillas (66)
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 17/07/1943 " Officier pilote d'élite, modèle de courage et d'allant. A toujours fait preuve de remarquables qualités professionnelles et d'un moral très élevé. A trouvé une mort glorieuse, le 31 mai 1940, à Bray-sur-Somme, au cours d'un combat inégal contre la chasse ennemie. "  
René Antoine PANEBOEUF 3 septembre 1905
à Vernon (27)
25 mai 1940
à Abbeville (80)
Sous-Lieutenant - Pilote au Groupe Bombardement I/35 - à bord du Potez 63-11 n° 265. Tué en combat aérien. L'avion est abattu en vol dans une pâture au Faubourg Thuison à Abbeville (80). En équipage : Albert GALY (observateur), lieutenant René PANEBOEUF (pilote) et sergent-chef Marcel VALETTE (mitrailleur), tous tués.
Repose au cimetière de Toulouse (31).
Légion d'honneur, à titre posthume - Croix de guerre avec palme
1) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 27/08/1940 " Officier pilote de premier ordre, habile et sûr. A accompli dans des conditions difficiles de nombreuses reconnaissances lointaines. Le 22 mai 1940, a parcouru les lignes en vol rasant évitant de nombreux barrages de défense antiaérienne et permettant à son observateur de recueillir de précieux renseignements. "
2) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 20/05/1942 " Officier pilote d'une rare valeur. Pendant plus de quinze années de service dans l'aviation, a sans cesse donné les preuves de son ardeur exceptionnelle, de son bel esprit militaire et de son courage. Pendant toute la campagne 1939-1940, a été un magnifique entraîneur d'hommes au sein d'une escadrille à laquelle il appartenait depuis près de dix ans, sachant à la fois communiquer aux jeunes sa flamme et les aider des conseils de l'expérience. Réclamait comme un droit d'effectuer les missions les plus difficiles. A trouvé une mort glorieuse, le 25 mai 1940, à Abbeville, au cours d'une reconnaissance à basse altitude, son avion ayant été abattu par les tirs de la D. C. A. ennemie. "  
Jean Georges PARISSE 29 juillet 1917
à Varangéville (54)
21 mai 1940
à Fonches-Fonchette (80)
Sous-Lieutenant - Pilote au Groupe Bombardement I/3 - à bord du Dewoitine D.520. Blessé pendant le combat aérien par une balle dans le poumon. Décédé d'une hémorragie
Repose au cimetière de Fonches-Fonchette (80)
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 18/07/1943 " Officier de valeur qui, dès son arrivée au groupe, a fait preuve des plus belles qualités de courage et d'audace. Toujours le premier à se lancer dans la mêlée, a conduit-maintes fois sa patrouille au combat. Tombé glorieusement, le 20 mai 1940, après une lutte inégale contre un ennemi supérieur en nombre. "  
Robert Charles Henri PASCALY 19 juin 1915
à Mons-en-Montois (77)
5 juin 1940
à Domart-sur-la-Luce (80)
Sous-Lieutenant - Mitrailleur au Groupe Bombardement d’Assaut I/51 - à bord du Bréguet 693 n° 86. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande dans les lignes françaises. Le pilote était le capitaine Jean CHOCHEPRAT
Les 2 aviateurs sont inhumés par les troupes coloniales du 12ème RAC.
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Carré D. Rang 4. Sépulture n° 572.
Légion d'honneur - Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 3/08/1942 " Officier observateur doué des plus belles qualités faisant la gloire de l'arme: énergie farouche, confiance inébranlable, audace et cran remarquables. A trouvé une mort glorieuse, le 5 juin 1940, au cours d'une mission d'assaut sur les rassemblements de chars blindés ennemis. "  
Jacques Marie François PATURLE 8 juin 1918
à Grenoble (38)
7 juin 1940
à Frettemolle (80)
Sous-Lieutenant - Pilote au Groupe de Chasse I/6 - à bord du Morane Saulnier MS406 n° 908. Tué au combat aérien. L'avion en flammes est abattu par la DCA. Corps retrouvé.
Inhumé à Saint-Laurent-du-Pont (38).
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 8/10/1942 " Jeune officier pilote, récemment sorti de l'école de l'air; déjà blessé au cours d'une mission exécutée en territoire ennemi. A participé, à peine rentré de convalescence, à un .engagement contre des Me. 109 où il a montré les plus grandes qualités d'audace et de courage. Volontaire, le lendemain 7 juin 1940, pour attaquer en vol rasant des colonnes blindées ennemies, a disparu dans son appareil en flammes, ainsi que son coéquipier, au cours de cette mission. "
- Photo  
Georges Antoine Marius PAULET mars 1914
à Marseille (13)
6 juin 1940
à Remaugies (80)
Sous-Lieutenant - Chef d'Avion au Groupe Bombardement I/11 - à bord du LeO451 n° 150. Tué en combat aérien. L'avion est abattu en flammes par la chasse allemande, s’écrase et explose tuant ses quatre occupants. Disparu au combat.
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 20/05/1942 " Faisait, en qualité de commandant d'avion, partie de l'équipage cité à l'ordre de l'armée aérienne (ordre « C » n° 54, du 20 juin 1940. du général commandant en chef des forces aériennes) avec le motif suivant: équipage de haute valeur qui s'est toujours signalé par son ardeur et son mépris du danger. A trouvé une mort glorieuse, le 6 juin 1940, au coure d'une mission particulièrement dangereuse comportant l'attaque de colonnes motorisées. "  
Alphonse César PAUMIER 3 février 1914
à Casablanca (Maroc)
6 juin 1940
à Davenescourt (80)
Sergent-chef - Pilote au 12e Escadrille de Bombardement II/12 - à bord du Bombardier Léo-451 n° 38. Tué en combat aérien. L'avion est abattu au retour d'une mission pendant son parachutage au château de Villeneuve Bergemont à Davenescourt (80) par des chasseurs Messerschmidt. Il fut mitraillé et s’abattit, agonisant. Il mourut auprès de l’abbé MANDRIN de la 7e D.I.N.A. et du médecin-chef GASLONDE du 31e Tunisien. Son cadavre fut emporté vers Hangest, mis dans une ambulance en repli, et repose au cimetière de Sains-Morainvillers (60).
Croix de guerre avec palme
1) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 28/10/1940 " Équipage d'une grande valeur, volontaire pour toutes les missions délicates, a toujours fait preuve d'un allant remarquable et en particulier le 6 juin 1940, à l'occasion d'une mission de bombardement, au cours de laquelle il a été l'objet d'attaques particulièrement violentes de la chasse ennemie. "
2) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 8/10/1942 " Pilote d'un allant remarquable. Le 6 juin, au cours d'une mission de bombardement, attaqué par dix avions de chasse ennemis, a facilité par sa manœuvre le tir de son mitrailleur et de son canonnier. Succombant sous le nombre des assaillants, a trouvé une mort glorieuse dans son appareil abattu en flammes. "
- Photo
(Source: Germaine L'Herbier-Montagnon)  
Marcel PEYREGNE 22 juin 1905
à Oloron-Sainte-Marie (64)
6 juin 1940
à Assainvillers (80)
Capitaine - Pilote au Groupe de chasse I/8 - à bord du Bloch MB152 n° 303. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande. Sur le terrain l'avion est à deux mètres de profondeur, des ferrailles commencèrent à apparaître, puis une pale d’hélice, des éléments du moteur. Le corps calciné, mais identifiable est retrouvé
Repose au cimetière d'Assainvillers (80).
Croix de guerre avec palme
1) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 29/06/1940 " Officier pilote chef de patrouille d'une conscience particulièrement remarquable dans l'exécution des missions reçues. Le 17 mai 1940, avec un équipier, a abattu un Henschel et un Heinkel-III au cours d'une même mission effectuée à basse altitude, sous un feu très violent de D. C. A. "
2) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 18/12/1942 " Le 6 Juin 1940, comme chef de patrouille, a participé à un très violent et long engagement contre des chasseurs et des bombardiers ennemis. Avec l'aide d'un patrouilleur, a abattu deux Dornler-17. A trouvé une mort glorieuse au cours de cette action. (Cette citation annule et remplace celle à l'ordre de l'armée aérienne accordée par ordre « C » n° 54, en date du 20 juin 1940. du général commandant en chef des forces aériennes. "  
Pierre PEYRON 16 octobre 1919
à Privas (07)
31 mai 1940
à Grattepanche (80)
Sergent-Chef - Radio-Mitrailleur au Groupe Bombardement I/11 - à bord du LeO451 n° 116. Tué en combat aérien. L'avion est abattu en flammes par la chasse allemande
Repose au cimetière de Saint-Fuschien (80).
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 16/12/1942 " Faisait, en qualité de radio, partie de l'équipage cité à l'ordre de l'armée aérienne (ordre « C » n° 54 du 20 juin 1940, du général commandant an chef des forces aériennes) avec le motif suivant: équipage plein d'ardeur qui s'est signalé par sa bravoure, du 26 au 30 mai 1940, en bombardant à faible altitude des colonnes blindées ennemies. A trouvé une mort glorieuse an cours d'une mission effectuée le 31 mai 1940. "  
Louis Eugène PIERRE 17 janvier 1919
à Vinay (51)
21 mai 1940
à Amiens (80)
Sergent - Mitrailleur au Groupe de Reconnaissance lI/55- à bord du Potez 63-11 n° 203. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la DCA.
Repose au cimetière de La Madeleine à Amiens (80). Tombe N° 14.
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 16/12/1942 " Jeune sous-officier mitrailleur qui s'est fait remarquer, par son allant et sa discipline, dès son arrivée au front qu'il rejoint comme volontaire. A trouvé une mort glorieuse, le 21 mai au cours d'une reconnaissance profonde, au-dessus du territoire occupé par l'ennemi, alors qu'il survolait un fort rassemblement d'engins blindés ennemis dont il cherchait à déterminer l'importance. "  
Jerzy PONIATOWSKI 2 mai 1913
à Varsovie (Pologne)
7 juin 1940
à Fontaine-le-Sec (80)
Le 3 janvier 1935, il est allé à l’École des cadets de la réserve d’aviation à Dęblin. La formation a duré neuf mois et s’est terminée le 14 septembre.
Le 1er janvier 1937, il est promu au grade de Sous-lieutenant dans la réserve.
Dans la vie civile, Poniatowski est devenu instructeur de parachutisme.
Sous-Lieutenant - Pilote au Groupe Bombardement lI/10 - à bord du Bloch MB152 n° 688.
Il est mortellement blessé en combat aérien par Messerschmitt Me109.
Repose à la Nécropole Militaire Polonais d'Aubérive (51). Tombe n° 193.
- Photo tombe
- Photo  
Marc Joanny PRINI 26 décembre 1917
à Lyon (69)
7 juin 1940
à Roye (80)
Sergent - Pilote au Groupe Bombardement l/35 - à bord du Potez 63-11 n° 827. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande piqua et s’écrasa en flammes sur les bords de l’Avre, aux portes de Roye (80). Le corps est carbonisé.
Légion d'honneur - médaille militaire - Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 17/09/1941 " Jeune sous-officier pilote qui donnait les plus elles espérances. Le 21 mai 1940, faisant partie de l'échelon roulant de son groupe, lorsque celui-ci fut dispersé après un combat inégal mené contre des chars et des parachutistes ennemis, a réussi à rejoindre nos lignes après mille difficultés. Tombé glorieusement au champ d'honneur, le 7 juin, au cours d'une reconnaissance aérienne à l'intérieur des lignes ennemies. "  
Raymond Pierre François PUECH 18 mai 1914
à Gaillac (81)
20 juin 1940
à Fransart (80)
Lieutenant - Chef d'avion au Groupe Bombardement I/11 - à bord du LeO451 n° 3007. Tué en combat aérien. L'avion est abattu. Il pique vers le sol, percute le sol et explose avec ses bombes. Les quatre membres d’équipage sont tués.
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 8/10/1942 " Commandant d'avion d'un équipage d'élite dont l'habilité et le sang-froid se sont affirmés au cours d'attaques à base altitude, du 26 mai au 4 juin 1940. A trouvé une mort glorieuse au cours d'une mission effectuée le 6 juin 1940. "  


^ Sommaire

Q-R

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Corentin Jean Marie QUIDEAU 18 mai 1917
à Plobannalec-Lesconil (29)
20 mai 1940
à Berny-sur-Noye (80)
Sergent-Chef - Radio au Groupe Bombardement I/31 - à bord du LeO451 n° 95. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la DCA.
Repose au cimetière de Plobannalec (29).
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 27/10/1943 " Sous-officier radio-navigant d'une haute valeur morale et d'un allant remarquable. A effectué cinq reconnaissances profondes en territoire ennemi, rapportant, de précieux renseignements. A été abattu en flammes, le 20 mai 1940. au cours d'une mission de bombardement à basse altitude des colonnes motorisées ennemies. "
- Photo  
Henri Louis Marius RAGE 18 janvier 1907
à Lyon (69)
5 juin 1940
entre Thoix et Brassy (80)
Adjudant - Radio-Mitrailleur au Groupe Aérien d'Observation 501 - à bord du Potez 63. Tué en combat aérien au-dessus de Bassy (80)
Repose au cimetière de Clermont-Ferrand (63)  
Pierre Marie Joseph REGIS 17 décembre 1911
à Marseille (13)
7 juin 1940
à Roye (80)
Lieutenant - Observateur - Chef d'avion au Groupe Bombardement I/35 - à bord du Potez 63-11 n° 827. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande piqua et s’écrasa en flammes sur les bords de l’Avre, aux portes de Roye (80). Le corps fut retrouvé, la face contre terre et les bras en croix
Repose au cimetière de Saint-Pierre à Marseille (13).
Légion d'honneur - Croix de Guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 22/08/1941 " Officier observateur calme, courageux et sûr. A fait preuve des plus belles qualités d'activité réfléchie et de cœur, notamment au cours du bombardement aérien du terrain de Mantes, le 3 juin 1940. Tombé glorieusement au champ d'honneur, le 7 juin 1940, au cours d'une reconnaissance aérienne à l'intérieur des lignes ennemies. "  


^ Sommaire

S-T

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Pierre Marie Henri SABOURDY 2 septembre 1913
à Paris
29 mai 1940
à Cambron (80)
Lieutenant - Chef d'avion au Groupe Bombardement I/31 - à bord du LeO451 n° 128. Tué en combat aérien dans l'explosion de son avion au lieu-dit « Grand Bois », mais aurait été fait prisonnier et exécuté de 2 balles dans la tête par des soldats allemands
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 28/08/1940 " Équipage :
SABOURDY (Pierre), lieutenant;
TOURRÈS (Pierre), adjudant;
BOZON (André), sergent-chef;
MOSER (Ferdinand), sergent,
Brillant équipage, très homogène, ayant toujours effectué avec succès les missions de bombardement qui lui ont été confiées. S'est distingué, le 28 mai 1940, en réussissant un bombardement sur un objectif particulièrement difficile à atteindre. Disparu à la suite d'un nouveau bombardement, le 29 mai 1940.
"  
Yves Léon Jacques SAUSSINE 9 février 1905
à Alençon (61)
6 juin 1940
à Mézières-en-Santerre (80)
Lieutenant - Chef d'avion au Groupe Bombardement Il/12 - à bord du LeO451 n° 38. Tué en combat aérien. Disparu au combat. Corps non retrouvé
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 28/10/1940 " Équipage d'une grande valeur, volontaire pour toutes les missions délicates, a toujours fait preuve d'un allant remarquable et en particulier le 6 juin 1940, à l'occasion d'une mission de bombardement, au cours de laquelle il a été l'objet d'attaques particulièrement violentes de la chasse ennemie. "  
80696 - Sains-en-Amiénois - Justin René SALESSES .jpg
Justin René SALESSES
26 mars 1916
à Bazus (31)
31 mai 1940
à Sains-en-Amiénois (80)
Sergent - Radio - Canonnier au Groupe Bombardement 1/11 - à Bord Léo 45 n° 3001. Tué en combat aérien. L'avion est abattu au-dessus de la commune de Sains-en-Amiénois à proximité du Bois de Cambos. Décédé des suites de ses blessures de guerre.
Inhumé au cimetière de Cempuis (60)
Ré-Inhumé au cimetière de Bazus (31)
Citation O. de l'Armée Aérienne  
Jean-François SICARD 17 août 1906
à Châteaurenard (13)
21 mars 1940
à Barly (80)
Adjudant - Mitrailleur au Groupe Bombardement I/35 - à bord du Potez 63-11 n° 255. Tué en combat aérien
Ré-Inhumé au cimetière de Bazus (31)
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Carré D. Rang 21. Sépulture 2430.
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 26/07/1942 " Sous-officier mécanicien de grande valeur; Modèle de confiance et de dévouement, toujours prêt à voler à bord des avions dont il était chargé. A trouvé une mort glorieuse au cours d'un vol de reconnaissance et de navigation dans la zone des armées, le 21 mars 1940. "  
Jean Maurice Antoine SOLTNER 5 novembre 1908
à Belfort (90)
8 juin 1940
à Offoy (80)
Lieutenant - Pilote au Groupe Bombardement I/21 - à bord du Bloch MB.210 n° 55. Tué en combat aérien. L'avion est touché par la DCA, s'écrase et explose dans le marais de la Germaine.
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Carré B. Rang 9. Sépulture n° 206.
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 20/05/1942 " Officier pilote observateur de tout premier ordre qui a toujours fait preuve des plus belles qualités militaires. Pilote de jour et de nuit remarquable. Excellent observateur de nuit. A trouvé une mort glorieuse le 8 juin 1940 au cours d'une mission de bombardement de nuit en territoire ennemi. "  
Pierre Albert Charles SOMMESOUS 22 avril 1913
à Fère- Champenoise (51)
20 mai 1940
à Berny-sur-Noye (80)
Sergent Chef - Canonnier au Groupe Bombardement I/31 - à bord du LeO451 n° 95. Tué en combat aérien. L'avion est abattu par la DCA.
Croix de guerre avec palme
Repose au cimetière de Rochecorbon (37).
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 18/07/1943 " Sous-officier mitrailleur remarquable d'allant, de calme et de sang-froid. A participé, le 20 mai 1940, au bombardement à basse altitude de colonnes motorisées ennemies. Tué au cours de cette même. mission à la suite d'une attaque par la chasse adverse. "
- Photo  
Louis François Henri SOREL 13 octobre 1911
à Elbeuf (76)
21 mars 1940
à Barly (80)
Lieutenant - Chef d'avion au Groupe Bombardement I/35 - à bord du Potez 63-11 n° 255. Décédé des suites de ses blessures de guerre.
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Carré D. Rang 21. Sépulture 2432  
Augustin Ludovic Joseph SUDRES 16 mars 1904
à La Salvetat-Peyralès (12)
20 mai 1940
à Berny-sur-Noye (80)
Pilote au Groupe Bombardement I/131 à la 2e Escadrille - à bord du LéO-451 N°95. L'avion est abattu par la DCA. Tué en combat aérien au dessus de Berny-sur-Noye (80).
Médaille militaire - Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 22/07/1941 " Officier pilote de grande valeur, modèle de conscience et de devoir. Le 15 mai 1940, a exécuté avec une précision remarquable l'attaque à basse altitude de plusieurs colonnes blindées et motorisées malgré une violente réaction de la défense au sol. Attaqué par la chasse ennemie, le 20 mai, au cours d'une nouvelle mission d'assaut, a trouvé une mort glorieuse en soutenant le combat contre l'adversaire supérieur en nombre. "
(Cette citation annule et remplace la citation à l'ordre de l'aviation de bombardement accordée par ordre général n° 53, en date du 8 juin 1940, du général commandant la zone, d'opérations aériennes Nord.) "
- Photo  
Robert Gustave TERRIE 21 septembre 1915
à La Calle (Algérie)
26 mai 1940
à Molliens-au-Bois (80)
Sergent Chef - Pilote au Groupe Bombardement I/62 - à bord du Glenn Martin n° 39. Tué au combat aérien. L'avion est abattu par méprise par le Sous-Lieutenant Prayer du Groupe de Chasse II/3.
Repose au cimetière de Molliens-au-Bois (80).
Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 20/02/1943 " Pilote plein d'ardeur, d'adresse et de sang-froid. A été abattu au cours d'une mission particulièrement dangereuse effectuée le 26 mai 1940. "
- " Photo  
Louis Bernard THIBAUD 25 aout 1922
à La Rochefoucauld (16)
5 septembre 1942
à Mers-les-Bains (80)
Sergent - Pilote 340 Squadron "Ile de France" (FAFL) - à bord du Spitfire Vb BL854 -  GW-V. Tué au combat aérien. C'était sa première sortie opérationnelle. L'avion est abattu par la chasse allemande. Le corps est retrouvé sur la plage de Mers-les-Bains.
Repose au cimetière de La Rochefoucauld (16)  
Pierre Augustin THOURON 16 mars 1917
à Toury (28)
31 mai 1940
au Plessier-Rozainvillers (80)
Sergent-Chef - Radio-Mitrailleur au Groupe Bombardement I/11 - à bord du LeO451 n° 56. Tué au combat aérien. L'avion est abattu par la chasse allemande et s’écrase au Plessier-Rozainvillers (80). Les quatre membres d’équipage sont tués.
Repose au cimetière de Plessier-Rozainvillers (80)  
Pierre Antoine TOURRÈS 30 décembre 1911
à Tassin-la-Demi-Lune (69)
29 mai 1940
à Abbeville (80)
Adjudant - Pilote au Groupe Bombardement ll/31 - à bord du LeO451 n° 128. L'avion est abattu par la DCA, moteur droit et réservoir en flammes. Après avoir évacué en parachute, reste accroché à un arbre. Le corps est retrouvé le 20 juillet 1940.
Croix de guerre avec palme
1) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 28/08/1940
" Équipage :
SABOURDY (Pierre), lieutenant;
TOURRÈS (Pierre), adjudant;
BOZON (André), sergent-chef;
MOSER (Ferdinand), sergent,
Brillant équipage, très homogène, ayant toujours effectué avec succès les missions de bombardement qui lui ont été confiées. S'est distingué, le 28 mai 1940, en réussissant un bombardement sur un objectif particulièrement difficile à atteindre. Disparu à la suite d'un nouveau bombardement, le 29 mai 1940.
"
2) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 8/10/1942 " Faisait en qualité de pilote, partie de l'équipage cité à l'ordre de l'armée aérienne (ordre C n° 56 du 21 juin 1940 du général commandant en chef des forces aériennes) avec le motif suivant: brillant équipage, très homogène ayant toujours effectué avec succès les missions de bombardement qui lui ont été confiées. S'est distingué, le 28 mai 1940, en réussissant un bombardement sur un objectif particulièrement difficile à atteindre. Disparu à la suite d'un nouveau bombardement, le 29 mai 1940. "
- Photo  


^ Sommaire

V-W

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Marcel Paul André Pierre Marie VALETTE -
à Saint-Christol (34)
25 mai 1940
à Abbeville (80)
Sergent-Chef - Mitrailleur au Groupe Bombardement I/35 - à bord du Potez 63-11 n° 265. Tué au combat aérien. L'avion est abattu par la DCA, s'écrase et prend feu
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Carré D. Rang 10. Sépulture 791 - Figure sur le MM de Caluire-et-Cuire (Rhône)
Médaille militaire, à titre posthume - Croix de guerre avec palme
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 13/11/1941 " Sous-officier mitrailleur d'élite, a effectué de nombreuses reconnaissances, au cours desquelles il a fait preuve d'un courage et d'un sang-froid au-dessus de tout éloge. Le 25 mai 1940, pendant une mission à basse altitude, a trouvé une mort glorieuse à Abbeville, son avion ayant été abattu par la D. C. A. ennemie. "  
Paul Louis François VEIT 909
à Belfort (90)
8 juin 1940
à Offoy (80)
Adjudant - Mécanicien-Mitrailleur au Groupe Bombardement I/21 - à bord du Bloch MB210 n° 55. Tué au combat aérien. L'avion est touché par la DCA, s'écrase et explose dans le marais de la Germaine
Repose à la Nécropole nationale de Condé-Folie (80). Carré B. Rang 9. Sépulture n° 209
Médaille militaire - Croix de guerre
Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 8/01/1942 " Mitrailleur de tout premier ordre. Commandant d'avion très sûr. Modèle de conscience professionnelle et de sang-froid, réussissant parfaitement toutes ses missions. A trouvé une mort glorieuse, le 8 juin 1940, au cours d'une mission de bombardement de nuit en territoire ennemi. "  
André Émile WEISS 16 mars 1914
à Angoulême (16)
6 juin 1940
à Amiens (80)
Sous-Lieutenant - Pilote au 1er Groupe Aérien - à bord du Curtiss H-75A3 n° 265. Tué au combat aérien au-dessus d'Amiens (80), son corps ne fut jamais retrouvé.
Légion d'honneur, à titre posthume - Croix de guerre avec palme
1) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 10/03/1940 " Jeune pilote de chasse très doué, calme et adroit. Animé des plus belles qualités de bravoure et de sang-froid. Le 22 novembre 1939, a attaqué, avec son chef de patrouille, un avion de reconnaissance ennemi à 7.000 mètres d'altitude. Cet avion a été abattu après 17 minutes de combat. N'a pas hésité à se placer, à plusieurs reprises, à très courte distance, sous le feu des mitrailleurs ennemis,, pour obtenir une décision. "
2) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 29/06/1940 " Brillant pilote de chasse. A participé à tous les combats aériens livrés par son groupe durant les journées des 11 et 13 mai 1940. Le 13 mai, a abattu, avec son chef de patrouille, un Heinkel-111. "
3) Citation O. de l'Armée Aérienne à titre posthume le 2/12/1941 " Officier de grande valeur. N'a cessé de faire preuve pendant toute la campagne du plus bel esprit offensif A su acquérir en quelques semaines un ascendant considérable sur tout le personnel de son escadrille dont il a conduit fous les combats. A remporté seul, au cours de durs engagements, trois victoires certaine. "
- Photo  


^ Sommaire

Liste des abréviations utilisées

- NN : Nécropole Nationale
- SP : Secteur Postal
- DCA : défense contre avions ou Flak (abréviation du mot allemand Flakartillerie: artillerie antiaérienne)

Référence.png Notes et références sur la stèle des aviateurs

Stèle de mai-juin 1940 située rue Eustache le Sueur à Montdidier, rendant hommage aux aviateurs français tombés dans le ciel de la Picardie.

Inscription:
" L'espace est devenu leur vague sépulture. Où sont-ils ? Où vont-ils ?
On ne sait rien sinon qu'ils ont réalisé la gloire la plus pure
Puisqu'ils ne seront plus qu'une âme dans un nom... " Germaine L'Herbier-Montagnon - infirmière-pilote IPSA.


Visuel sources.png Sources

Site : SGA/Mémoire des hommes

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Logo internet.png Liens utiles (externes)


^ Sommaire