Au-delà de l'état civil - Fonds à numériser

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
< Retour à "Au-delà de l'état civil".


Fonds à numériser dans le cadre du projet "Au-delà de l'état civil".


Identifier un fonds à numériser

Choisir de numériser un fonds intéressant à titre personnel, qui intéressera les chercheurs, qui suscitera l’intérêt de bénévoles prêts à s’investir dans son dépouillement, ... et qui sera complémentaire (différent) des fonds numérisés par les services d’archives eux-mêmes.
Déterminer de quelle juridiction dépend le lieu qui vous intéresse : justice seigneuriale, châtellenie, prévôté, bailliage, présidial, sénéchaussée, diocèse et évêché.
Prioriser les tables alphabétiques et autres répertoires chronologiques, avant de numériser les registres de minutes. Se consacrer aux registres d’actes avant de prendre en compte les plumitifs (registres de résumés).

Choisir un fonds à numériser

De nombreux types d’archives font l’objet d’un projet de numérisation : voir les projets contributifs.
Voici une liste thématique d’autres fonds intéressants à numériser; ce n’est pas exhaustif.
  • Insinuations judiciaires de donations entre vifs, contrats de mariage ou testaments (en série B), contrôle des actes (en série C) et enregistrement (en série Q) : Archives de l’enregistrement.
  • Les tutelles et curatelles, émancipations, mainlevées, partages, scellés, décrets de mariage, déclarations de grossesse, ... dans les séries de justice civile (en série B).
  • Les inventaires après décès (en série B ou dans les fonds notariaux).
  • Les registres paroissiaux ou d’état civil de la collection communale, concernant les périodes lacunaires sur le site des AD ou pour les périodes publiables les plus récentes.
  • Les registres de catholicité, depuis 1793 (en série J).
  • Les faire-parts de décès.