Archives de la Préfecture de police de Paris

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
  • L'article Archives de la préfecture de police de Paris présente le service d'archives, lequel est compétent sur le territoire la commune de Paris, de l'ancien département de la Seine (jusqu'en 1967), le département de Paris (depuis 1968), et la région Ile-de-France (certains services) au titre de préfecture de zone de défense et de sécurité..
  • L'article Fonds des Archives de la Préfecture de police de Paris répertorie les fonds, les registres numérisés (ou leur tables alphabétiques), les relevés effectués, les études relatives à ces fonds, ...
  • Le cadre de classement organise les archives en vingt séries d'archives. La cotation est spécifique au service de la préfecture classée par lettre de série (habituelle), Les documents postérieurs à 1940, archivés depuis 1980, sont cotés W (série continue).
  • À noter que le service ne procède pas de site officiel bien qu'il existe une page dédié sur le site de la préfecture de police.


Présentation du service

Les archives de la préfecture de police sont un service du Service de la mémoire et des affaires culturelles (SMAC) de la préfecture de police.

Longtemps situées dans l'Hôtel de police du 5e arrondissement (HP5) avec le Musée (ancien Musée du Crime créé à l'instigation du préfet Louis Lépine), les archives de la préfecture de police ont déménagé en 2014 au Pré-Saint-Gervais, dans des locaux mieux adaptés à leur conservation et communication. Répartis sur 2 lieux différents, les fonds conservés représentent plus de 11 km linéaires d'archives.

Le service n'a pas encore mené de politique de diffusion de ses inventaires et documents. Un projet de mise en ligne des instruments de recherche est toutefois en cours.

Au sein du Service de la mémoire et des affaires culturelles (SMAC), les archives de la préfecture de police font partie, avec le musée, du département patrimonial. A noter que la Musique des gardiens de la paix dépend aussi du SMAC.

Riche de 4 500 références (ouvrages, registres, microfilms, cartons), les archives de la préfecture de police conservent des documents sur l'histoire de la police sur plus de cinq siècles, du XVe siècle à nos jours provenant des :

  • directions de police,
  • directions administratives.

Missions

Les missions des archives de la préfecture de police (APP) sont les suivantes :

  • Collecter les archives définitives (historiques) auprès des directions et les conserver,
  • Classer et élaboration des instruments de recherche,
  • Communiquer au public les fonds ainsi constitués dans le respect des règles de communicabilité (Code du patrimoine).


Pour remplir ses missions le service comprend 4 pôles :

  • Le pôle contrôle et collecte est chargé de suivre et accompagner les services dans leur archivage. Il réceptionne les versements d'archives définitives des différents services de la préfecture et instruit les demandes d'éliminations,
  • Le pôle traitement a pour fonction de classer les documents et d'élaborer des instruments de recherche, d'instruire les demandes de recherche par correspondance dans les limites matérielles du service,
  • Le pôle image gère la photothèque des archives, riche de différents types de supports (microfilms, négatifs, bandes sonores et audiovisuelles). Les magasins comprennent plus de 2 millions d'images sur négatifs. Ce pôle traite aussi les demandes de reprographies et les conventions de prêts avec des organismes partenaires (musées, bibliothèques, etc.),
  • Le pôle magasinage assure les activités de manutention lors de transferts d'archives, tant dans la réception des versements que dans la mise à disposition au public des cartons demandés.


Un responsable est également chargé de la gestion administrative de la salle de lecture tandis que le poste de restaurateur est spécifiquement dédié à la conservation préventive et aux actions curatives.

Histoire

La préfecture de police de Paris est une des plus anciennes institutions de l'État, elle est l'héritière de la prévôté de Paris et de la lieutenance générale de police, cette dernière étant créée par Louis XIV en 1667. De facto, les archives conservent des documents uniques tels que les registres d'écrou des prisons parisiennes du XVIème siècle, certaines affaires liées à la vie politique et à l'ordre public de la Restauration au Second Empire.

Identité judiciaire

  • 1882, création du premier bureau d'identité à la préfecture de police de Paris. Alphonse Bertillon créé le 1er laboratoire photographique de l'identité judiciaire dit fichier anthropométrique.
Fiche anthropométrique.jpg

Communication des documents

Les archives ont emménagé dans de nouveaux locaux le 14 janvier 2014, au 25-27 rue Baudin, 93310 Le Pré-Saint-Gervais.
Directeur : Henri ZUBER.
[email protected]
Site internet.
Horaires : du mardi au vendredi de 9h à 17h.
  • salle de lecture de 17 places,
  • le SMAC peut renseigner les lecteurs à distance sur des demandes de recherche. Il ne se substitue toutefois en aucun cas au chercheur.

Typologie documentaire

On y trouve les archives :

  • registres d'écrous des anciennes prisons de Paris,
  • registres des procès criminels,
  • registres des personnes arrêtées en 1792,
  • arrêtés administratifs,
  • fiches des brigades spéciales sous Vichy,
  • archives comptables du camp de Drancy, jusqu'en juillet 1943 (Série GB 1-16),
  • noms des personnes auxquelles furent confisqués de l'argent ou des objets de valeurs,
  • registre de la morgue de Paris : institut médico-légal (IML), pour la période de 1798-1973 (Série L),
  • décès sur la voie publique,
  • décès accidentel,
  • décès d'origine criminelle ou considéré comme suspect,
  • suicide,
  • corps non identifié,
  • registre des immatriculations des voitures anciennes (E/24, E/25, X/5 ; année 1927), RE/5 (année 1930) RJ/4 (1934-1935).

Archives en ligne

Les archives de la "préfecture de police de Paris" se situent au 25-27 rue Baudin, 93310 Le Pré-Saint-Gervais (inventaire sommaire).

Travaux généalogiques bénévoles de numérisation et d'indexation :
  • Série A : fonds antérieurs à 1871
  • Sous-série AA : déclarations de perte de passeport, de carte de séjour ou de carte de sûreté, rapports de police, déclarations de grossesse (1789-1820)
  • Sous-série AB : registres d'écrou, ...
  • Sous-série AC : passeports français et étrangers, patentes et documents divers (1674-1910)
  • Série B : cabinet du préfet de police (1869-1970)

Relevés

  • Anarchistes étrangers du département de la Seine au début des années 1890 : ce tableau a été construit à partir de listes d'anarchistes étrangers établies dans le département de la Seine et conservées aux archives de la préfecture de police de Paris sous la cote B.A./1501 : il s'agit d'une liste d'anarchistes étrangers non datée, établie probablement en 1892 ; d'une liste des expulsions arrêtée le 29 mars 1892 ; d'une liste d'anarchistes étrangers établie le 21 novembre 1893 ; d'une liste d'anarchistes étrangers non datée, établie probablement en 1894, et de l'État signalétique des anarchistes expulsés de France, daté de mars 1894, no 1.

Publications en PDF

  • Au cœur de la Préfecture de Police : de la Résistance à la Libération

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références