Antoine DE TOUNENS

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Antoine DE TOUNENS

Antoine DE TOUNENS est né dans le hameau de la Chèze à Chourgnac en Dordogne le 12 mai 1825 et décédé le 17 septembre 1878 à Tourtoirac[1].

Après des études de droit, il pris la charge d'avoué. Initié à la franc-maçonnerie, il se fait aventurier. Il part pour le Chili depuis Southampton et débarque en 1858 à Coquimbo. Le 17 novembre 1860, il est proclamé roi d’Araucanie et de Patagonie par les Mapuches (ou Araucans) en lutte contre les Chiliens sous le nom de Orllie Antoine Ier. Arrêté par les autorités chiliennes, et après un séjour en prison, il revient en France. Il repartira au Chili en mars 1869, mais revient en France clandestinement en 1871. En 1874, il débarque à Bahia, mais reconnu, il est arrêté, emprisonné et obligé de regagner la France. Il repartira en 1876 mais sera volé et arrêté à Montevideo. Il tombe gravement malade et est rapatrié à Bordeaux, après avoir rejoint Périgueux puis Tourtoirac. Il décède à 53 ans. Il est enterré dans le cimetière de la commune auprès de son premier successeur : Achille Laviarde qui régna symboliquement sous le nom d'Achille Ier de 1878 à 1902.

Depuis 2014 et la mort de Philippe Boiry, alias Philippe Ier et 6 e prétendants au trône d'Araucanie, deux successeurs furent désignés, d'une part Jean-Michel Parasiliti di Para, un Lot-et-Garonnais de 74 ans, sous le nom d’Antoine IV, et d'autre part Stanislas Parvulesco un jeune négociant en cigares de 21 ans sous le titre de Stanislas Ier[2].

Photos

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Visuel sources.png Sources

  1. Site sur le Royaume d'Araucanie et de Patagonie
  2. Article Sud Ouest du 16 août 2016 par Hervé Chassain