Algérie - Tiaret

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Tiaret
Blason Tiaret.jpg
Informations
Pays Drapeau de l'Algérie    Algérie
Région
Wilaya
Daïra
Code postal 14000
Population 24578 hab. (1958)
Superficie
Densité hab./km²
Nom des habitants Tiaretiens
Altitude 1083m
Point culminant
Coordonnées (long/lat) 1°18'47"E/35°22'33"N
Localisation


HHistoire.pngistoire de la commune

Histoire ancienne

Tiaret "station" en berbère peu-être l'ancienne Tingartia, siège d'un évêché du V° siècle.

Présence française

Algerie1830-1962.JPG

le Centre a été créé en 1843, sur la lisière des hauts plateaux à 236 kms d' Oran, sur la crête du Tell et le faîte entre la Mina et le Chélif naissant dans le département d'Oran arrondissement de Mostaganem, chef lieu de canton de la commune mixte, le centre est placée sous l'Autorité militaire.

- Cette petite ville comprend deux quartiers distincts, renfermés dans une enceinte bastionnée percée de trois portes.
: La porte de Mascara donne accès au quartier des colons, le quartier militaire, dit le Fort comprend des casernes, des magasins, une chapelle et le cercle des officiers.
Aux environs se voient Takdempt (smala de spahis) et dans des gorges charmantes, la belle cascade de Houara ou Saut de la Mina dont les eaux tombent de 42 mètres de hauteur.

(source la France illustrée Gallica)

Un adjoint civil Jules Escoffier est nommé en 1861, pour pallier aux contraintes et pesanteurs de l'Armée, son rôle résidait dans la tenue de l'état civil et vérifiait si les concessionnaires remplissaient les conditions réglementaires, pour l'obtention du titre définitif de propriété.

Le 27 janvier 1869, Tiaret est érigée en commune de plein exercice.

Monsieur Bigorre, né à Mostaganem en 1866 , s'occupe en 1905 d'éclairer la ville en utilsant les chutes de la cascade de la Mina. Il sera maire de 1919 à 1922.

Avec l'augmentation de la population, l'eau se raréfiant, Monsieur Galibert Achille, maire de 1923 à 1930, entreprend les travaux d'une conduite d'eau de plus de 30 kms pour alimenter la ville en eau potable.

Monsieur Gorsse Louis, maire de 1945 à 1958, entreprend de nombreuses réalisations : Le collège, l'hôpital, l'hotel des finances, la Préfecture, l'abattoir frigorifique et les H.L.M.

Le dernier maire de la ville Djillalli Kadari (1958-1962) sera assassiné par le F.L.N le 16 février 1962

(source site personnel : "Tiaret de ma jeunesse")

Repère géographique.png Repères géographiques

cliquez sur la carte pour l'agrandir

Carte Michelin Tiaret.jpg

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Voir aussi :

Familles notables.png Notables

Les Maires jusqu'en 1962

Vicor Jamelin
Christophe Taupois
Martin Macaire
François Santenac -1886 - 1891
.....Savoye
1891 - 1894
Monsieur Benoit Flutet -1894 - 1914
Bigorre - 1919-1922
Galibert Achille - 1923-1930
.....Docteur Jean Azam
Gorsse Louis - 1945-1958
Kadari Djillalli - 1958-1962 dernier maire assassiné par le F.L.N

Les Notaires

Les Curés

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

A partir de 1962 :

A.P.C (Assemblée Populaire et Communale dirigée par un Président)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Tiaret de ma jeunesse de Clément Aguilla et tome 2 -Editions Jacques Gandini
  • Tiaret Capital du Sersou -Magazine PNHA n°33 -Editions du Grand Sud -34070 Montpellier-

Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)