Algérie - Port-aux-Poules

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Port-aux-Poules
Informations
Pays Drapeau de l'Algérie    Algérie
Région
Wilaya
Daïra
Code postal 31220
Population 974 hab. (1958)
Superficie
Densité hab./km²
Nom des habitants
Altitude 12 m
Point culminant
Coordonnées (long/lat) 0°09'55" W - 35°47'43" N
Localisation


HHistoire.pngistoire de la commune

Histoire ancienne

Tout au fond du golfe d’Arzew, le port naturel protégé par deux pointes rocheuses, profond de 150 mètres, abrité des forts vents d’ouest et de la houle du large fut Portus Paulus créé par les romains entre l’an 200 et 225 av. J.-C.

De nombreux vestiges de cette période attestent de la prospérité de ce petit port marchand.

Appelé « Port aux pèlerins » par les arabes, il est possible que l'appellation française de « Port-aux-Poules » vienne d’une traduction erronée due à la similitude phonétique des mots « pèlerins et poules » en arabe.

ou, appelé vulgairement Port-aux-Poules. - Poulo, signifie port dans le langage levantin. Porto-Poulo serait donc une tautologie du mot port et c'est par une corruption plaisante, qu'on l'aurait appelé Port-aux-Poules; mais cette opinion a été contestée. Le nom de Mers-el-Djoudjad qui veut dire également port aux poules est, paraît-il, usité chez les Arabes.

Période turque

Algerie (Berbérie) 1515-1830.JPG 1515-1830 Berbérie

Période française

Algerie1830-1962.JPG 1830-1962 Algérie


Après le décret de l’Assemblée nationale du 19 septembre 1848 portant création de colonies agricoles en Algérie, le convoi de volontaires n° 2 qui arrive à Arzew le 2 novembre 1848 est destiné au centre de Saint-Leu et de ses annexes dont fait partie Port-aux-Poules.

En 1849 et à nouveau en 1851, une épidémie de choléra emportait près de la moitié de la population de la colonie. Des veuves non remariées et des orphelins étaient rapatriés ou envoyés à Oran, des indésirables étaient expulsés.
Ils étaient remplacés par d' anciens militaires libérés, par des Espagnols, ouvriers, maçons, terrassiers, parfois maraîchers, arrivés depuis longtemps dans le sillage des troupes ; par les tâcherons des " cuadrillas" d'Alicante et de Valencia, venus pour une saison de défrichage ou de moisson, et demeurés dans le pays.

Lorsqu’en 1853, la colonie agricole de Saint-Leu passe sous administration civile, Port-aux-Poules y est toujours rattaché.

En 1854, le préfet d’Oran fait étudier l’implantation d’un centre de population au lieu dit Porto Paulo, près du pont de la Macta. Le site comptait déjà quelques familles européennes, constituait un lieu d’étape et de bivouac utilisé par les militaires, était fréquenté par de nombreux pêcheurs et constituait déjà un centre commercial actif et attractif.

Des familles espagnoles, françaises, indigènes continuaient d'arriver, de défricher et de planter.

Le projet est finalement adopté en 1877, mais il mettra du temps à se concrétiser sur le terrain.

Le cahier des charges des futurs attributaires était précis et rigoureux. Les maisons devaient être bâties dans les douze mois, en maçonnerie et couvertes de tuiles ou en terrasses. L'utilisation de torchis, de terre séchée, de canisses, la construction de baraques ou d'abris en planches étaient interdites

En 1879, Saint-Leu est érigé en commune de plein exercice mais Port-aux-Poules lui reste rattaché.

La construction officielle du village selon les plans rectangulaires bien ordonnés de l’époque remonte à 1883, mais débordera très vite de son cadre initial.

En 1922, Port-aux-Poules devenait une commune de plein exercice. C'était une décision de bon sens. La population stable s'élevait à 1 750 habitants dont seulement 189 Européens. La population flottante avoisinait, en saison d'été, les 10 000 habitants et près de 200 villas, maisons, cabanons, et deux hôtels étaient construits, ou en cours de construction l'Hôtel de la Gare et le Petit Arcachon.

Les colons des premières concessions et des premiers rachats de terres s'étaient reconvertis dans les vignobles.

Repère géographique.png Repères géographiques

cliquez sur la carte pour l'agrandir

Carte Michelin Port-aux-Poules.jpg

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Familles notables.png Notables

Les Maires jusqu'en 1962

Les Notaires

Les Curés

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

A partir de 1962 :

A.P.C (Assemblée Populaire et Communale dirigée par un Président)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Le cimetière

Le cimetière a beaucoup souffert du temps et des profanations (Tombes ouvertes) ; il reste quelques noms et quelques croix. Nous n'avons pas pu y pénétrer, le portail délabré est fermé par un gros fil de fer à béton.
Ce cimetière nécessite un sérieux nettoyage pour mesurer ensuite (ampleur des dégâts.

  • Source :L'ASCA dans l'Oranie voyage du 18 au 30 Juin 1993

Remarques

  • Nom actuel : Mers-el-Hadjad wilaya d' Oran (voir Marsat - el -Hadjadj

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Port-aux-Poules Revue P.N.H.A n°112 - Editions du Gran sud - 34070 Montpellier

Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)