Algérie - Mers-el-Kebir

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Mers-el-Kébir
Saint-André-de-Mers-el-Kébir
Informations
Pays Drapeau de l'Algérie    Algérie
Région
Wilaya
Daïra
Code postal 31310
Population hab. ()
Superficie
Densité hab./km²
Nom des habitants Kibériens
Altitude
Point culminant
Coordonnées (long/lat) 0°42'23"W/35°43'46"N
Localisation


HHistoire.pngistoire de la commune

Histoire ancienne

C’était Portus Divinus des romains avant le VI° siècle et la conquête vandale de Genséric. Il y eut alors l’envahissement arabe du VII° siècle et est devenu le grand port arabe de l’almohade Abd el Mounen au XIIeme siècle qui en avait fait son arsenal.

Les sultans de Tlemcen y firent construire une petite ville qui devint le port commercial d’Oran.

Il subit par la suite de nombreuses invasions maures et turques puis portugaises qui assainirent ce lieu devenu au fil des siècles un nid de forban.

Au XV° siècle les Espagnols en firent la base militaire entourée de forts autour du præsidium que devint Oran avant de redevenir Turque au XVI° siècle sous Soliman le magnifique et Barberousse



Présence Espagnole

Le fort espagnol classé Monument historique en 1959





Cette place est construite sur le cap ou promontoire qui forme le Grand Port (en arabe Mersa-el-Kébir) ; elle a l’aspect d’un rectangle long et étroit ; ses murs, de maçonnerie et d’une hauteur suffisante, reposent sur le rocher ; du côté de la terre existent des défenses régulières, des fortifications extérieures et des fossés creusés dans le roc vif.





Présence française

Algerie1830-1962.JPG 1830-1962

  • Mers-el-Kébir a été érigée en commune par une ordonnance royale du 29 octobre 1845.
  • Elle prend le nom de Saint-André de Mers-el-Kébir par décret de Napoléon III du 23 mars 1864, la suite ....

l'Histoire scindée en 3 parties site de l'Amicale Kibérienne

Repère géographique.png Repères géographiques

cliquez sur la carte pour l'agrandir

Carte Michelin Mers el Kébir.jpg

Démographie.png Démographie

Année
Nombre
1848
996
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Voir aussi  :

Familles notables.png Notables

Les Maires jusqu'en 1962

Les Notaires

Les Curés

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

A partir de 1962 :

A.P.C (Assemblée Populaire Communale dirigée par un Président)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Le Cimetière marin

le Ministre de la Défense, s’est empressé de remettre en état la ruine de Mers-el-Kébir, que le Souvenir Français avait si bien entretenu depuis cette date, jusqu’à l’indépendance de l’Algérie en 1962.

La désacralisation du cimetière de Mers-el-Kébir achève la réhabilitation de ce lieu de mémoire (2007).

Après ce savant nettoyage ethnique des Chrétiens, afin de ne pas blesser les musulmans d’Algérie, sur les signes confessionnels de la religion, l’état Français a fait éradiquer les croix chrétiennes de ces soldats. Bizarre !!

En effet, Très récemment afin de ne pas offenser les musulmans, les croix du cimetière militaire français de Mers-el-Kebir ont été retirées. Il s’agit d’une insulte faite aux morts pour la patrie. Incapable de donner à nos marins une sépulture digne de leur sacrifice, le gouvernement français s’est permis, avec l’accord des autorités algériennes, de raser les tombes et de remplacer les croix par des parallélépipèdes de béton. Ainsi, l’autorité française après avoir laissé s’accomplir la profanation, s' autorise l’anonymat et l’abandon de la mémoire de ces marins qui ont combattus pour la France.


Remarques

Nom actuel : Mers-el-Kébir wilaya 31 d'Oran

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Histoire Mers-el-Kébir, de l'arabe le Grand Port Revue PNHA n°135

Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)