Algérie - Kléber

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Kléber
Informations
Pays Drapeau de l'Algérie    Algérie
Région
Wilaya
Daïra
Code postal 31280
Population 1205 hab. (1958)
Superficie
Densité hab./km²
Nom des habitants
Altitude 155 m
Point culminant
Coordonnées (long/lat) 0°23'32" W / 35°49'47" N
Localisation


HHistoire.pngistoire de la commune

Histoire ancienne

Anciennes carrières numidiques dont les beaux marbres se trouvent dans les monument de l'ancienne Rome

Les mines de marbre, exploitées par les Romains puis laissées à l'abondon sont de nouveau mises en exploitation en 1875 par un marbrier de Carrare (Italie) Jean Baptiste DEL MONTE. De vingt ouvriers au début elles emploieront jusqu'a deux ou trois cent personnes. Une quinzaine de familles vivent autour de la mine. On dénombre 50 à 52 variétés de marbre. De nombreux édifices publics en sont décorés, le Palais de justice,et la Mairie d'Oran. L'autel de l'Eglise du village, le monument aux morts, les colonnes qui ornent l'entrée de la place, le socle du monument du Général Kleber sont faits en marbre des carrières. Ce marbre est souvent offert par la famille DEL MONTE bienfaitrice du village de KLEBER.

Présence française

Algerie1830-1962.JPG

Centre créé en 1848 dans le département d'Oran canton d' Arzew, deviendra commune de plein exercice en 1870

Doit son nom Kléber (Jean-Batiste :1753-1800) à un célèbre général de la Révolution qui eut le commandement de l'Armée en Egypte après le départ de Bonaparte. Il écrasa les Turcs à Héliopolis, étouffa la révolte au Caire et tomba sous le poignard d'un fanatique mameluk, nommé Suleyman.

Repère géographique.png Repères géographiques

Cliquez sur la carte pour l'agrandir

Carte Michelin Kléber.jpg

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Familles notables.png Notables

Les Maires jusqu'en 1962

Du 1er juillet 1852 au 22 septembre 1870, le Magistrat était nommé par Monsieur le Préfet, comme Adjoint au Maire de Saint Cloud

  • 1852 - SURET
  • 1858 - CAPRON
  • 1863 - AMAND
  • 1865 - BEAULIER assassiné le 17 septembre 1876
  • 1867 - AMAND

La première élection eut lieu en 1870 en faveur de Monsieur Henri AMAND

  • 1875 - Eugène SEICHEPINE
  • 1877 - Louis LACOMBE
  • 1887 - Pierre DAVID
  • 1892 - Léon CHANSON
  • 1908 - Auguste LACOMBE
  • 1912 - Henri ROUBINEAU
  • 1914-1918 - Marius MACRON (Période de guerre)
  • 1920 - Ernest MULLER
  • 1925-1959 - Louis DAVID
  • 1959-1962 - Gaby MULLER

Les Notaires

Les Curés

Fondation de la paroisse en 1850 par le curé de Saint Leu, l’abbé REYNOUARD, qui venait de temps en temps célébrer la messe dans une chapelle.
Mgr PAVY évêque d’Alger, envoya l’abbé MALBEC s’installer à Kléber pour y établir le culte. L’abbé mourut du choléra en 1851.
L’abbé FUCHS, prêtre alsacien séjourna deux ans à Kléber puis demanda sa mutation à Sainte-Léonie.
L’abbé BARDEL occupa la cure de Kléber de 1853 à 1858. Il fit décorer l’église d’un chemin de croix. Une subvention lui permit d’acheter des ornements de culte et d’organiser la sacristie. Après son départ, l’abbé GRAZEL curé de Saint Cloud assura le service religieux.
Il fut aidé par l’abbé DURAND et en 1859 par l’abbé PROUST.
En mai 1860 l’abbé Augustin Joseph TRABUC prit possession de la cure, il quitta Kléber en janvier 1866 pour suivre des missionnaires.
L’abbé ANGELIES remplaça l’abbé TRABUC. Ce nouveau pasteur épris d’art musical enseigna le solfège aux enfants. Les jours de fête la messe était chantée avec un accompagnement musical.
L’abbé ANGELIES quitta bientôt ses fidèles et la paroisse resta vacante jusqu’en mars 1869, période ou l’abbé TRABUC revint.
Dans la nuit du 29 au 30 août 1873 il fut égorgé par des bandits. Un monument fut élevé en sa mémoire au cimetière de Kléber.
Décembre 1873 l’abbé LAURY entreprit des transformations dans le presbytère, dans l’église il refait faire le plafond, et, il forma la célèbre chorale des filles de Kléber.
Les abbés LARRIEU 1879 – BERTIN 1880 – GILLOUX 1880 – JOSSERAND 1882 se succèdent à la cure.
En poste de 1883 à 1894 c’est l’abbé CHOMARAT qui entreprend de négocier avec la municipalité la construction du clocher de l’église. Il n’y avait à ce moment là qu’un petit clocheton. La famille Del Monté, la générosité des paroissiens ont permis d’achat d’une nouvelle cloche de 400 kilos. C’est également grâce à la famille Del Monté qu’un magnifique autel en marbre fut installé. L’abbé décéda en 1894.
1894 à 1900 l’abbé FABRE fit installer des vitraux (dons de la famille Del Monté, conseil municipal, et fabrique). En 1899 un baptistère et un bénitier furent installés dans l’entrée de l’église.
Les abbés SEPERE 1901 – MOLIER 1904 – RIVERNALE 1907 – CARBONEAU 1909/1925
Fin 1925 le chanoine CARMOUZE fit terminer la construction du clocher. Il resta 20 ans à Kléber, il était très apprécié de ses paroissiens qui s’étaient cotisés pour lui offrir une moto en remplacement de sa bicyclette car il assurait le service religieux à Renan et à Sainte Léonie.
Il fut à l’origine de la création de la « Jeunesse Agricole Catholique ».
En 1948 l’abbé PADILLA refait faire l’intérieur de l’église, dont le clocher avait brûlé en mai 1946, et fait installer de nouvelles cloches. En 1956, il fait repeindre le chœur de l’église par « La scène du calvaire ».
Il quitta Kléber en 1958 pour l’Amérique Latine.
1958 – 1962 L’abbé RABALLAN.


En 1990 l’église a été démolie et remplacée par une mosquée, dans la commune de Sidi Ben Yabka

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

A partir de 1962 : Il n'y a plus de Mairie, ni de Maires :

A.P.C (Assemblée Populaire et Communale) dirigée, par un Président

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)