Algérie - El-Kseur

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

El-Kseur
Informations
Pays Drapeau de l'Algérie    Algérie
Région
Wilaya
Daïra
Code postal 06310
Population 6208 hab. (1958)
Superficie
Densité hab./km²
Nom des habitants
Altitude 90 m
Point culminant
Coordonnées (long/lat) 4°50'60" E / 36°40'60" N
Localisation
=Carte colonisation 1870-1881.jpg
Cliquer sur la carte


HHistoire.pngistoire de la commune

Histoire ancienne

El-Kseur.jpg

A 3 kms des ruines romaines de TIKLAT et à 14 kms source d'Anser Arballah, amenée au village par une conduite faite sous les Romains.

De nombreux vestiges (ossements, bijoux, poteries) témoignent de la présence Romaine dans la Région.

L'ancienne RUBUSUCTUS devenue TIKLAT des Berbères expédiait déjà ses amphores d'huile à ROME.

La source captée par les Romains était toujours en service en 1962.

El-Kseur doit son nom a un palais fortifié (Qsar) construit par les Sarrasins.

Présence turque

Algerie (Berbérie) 1515-1830.JPG 1515-1830 Berbérie


Présence française

Algerie1830-1962.JPG 1830-1962 Algérie


Lors de la création du Centre en 1872 (dans l'arrondissement de Bougie),elle prit le nom de BITCHE, mais retrouva très vite sa première dénomination.

Créé en 1872, en même temps que la Réunion, les immigrants n'y sont cependant arrivés que vers le 1er Novembre. Les 3.364 ha ont été divisés en 55 concessions agricoles, 25 lots industriels et un lot de ferme.
Seules quatre des 14 familles européennes, dont cinq originaires d'Alsace-Lorraine, et quatre des 67 familles algériennes ont gardé leurs concessions.
430 habitants en 1881 et 1.107 en 1901, dont 338 français et 63 d'origine étrangères.

Cultures (vers 1905) : céréales (820 ha), vignes (170 ha). Bétail : boeufs (50), moutons et chèvres (450), chevaux et mulets (136).

Les habitants avaient alors 30 charrues et cinq moulins à huile.
Ce centre de peuplement a connu des débuts très difficiles. Il est devenu par la suite l'un des plus beaux villages de la vallée :"La majeure partie des colons qui sont restés, se livre à diverses activités assez fructueuses (commerce des huiles, des figues et des caroubes). De nouveaux venus, la plupart de France, ont acheté des concessions et crée de belles fermes où la culture de la vigne prédomine". C'était en 1905.
Certains premiers pionniers qui avaient abandonné leurs concessions "d'une surperficie insuffisante"mais rachetées par la suite par des autochtones, ont séjourné à La Réunion. Trois familles Alsaciennes sont restées à El-Kseur.

Sources :

  • PN.org :Bitche(liens utiles)
  • L'émigration des alsaciens et lorrains du XVIIIe au XXe siècle , tome I, p.181  Les noms de lieux, Norman Laybourn, Association des Publications près les Universités de Strasbourg, Strasbourg, 1986, ISBN 2-86820-741-8).

Repère géographique.png Repères géographiques

Cliquez sur la carte pour l'agrandir

Carte Michelin El-Kseur.jpg Bitche = El-Kseur, à environ 20 km au Sud-Ouest de Bougie, sur la route menant à Tizi-Ouzou.


Elkseur-google-earth.jpg

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Familles notables.png Notables

Les Maires jusqu'en 1962

Les Notaires

Les Curés

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

A partir de 1962 :

A.P.C (Assemblée Populaire et Communale dirigée par un Président)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Habitants d'El-Kseur

  • WECKEL Georges, né à Imbsheim (Bas-Rhin), conducteur des Ponts-et-Chaussées, demeurant à Djidjelli, qui épouse à El-Kseur, le 28/12/1895, Eugènie Claudine MOUSSARD, née à Birtoute (Alger).
  • HOURIAN Eugénie, décédée le 08/10/1873 à El-Kseur, qui avait épousé avant 1867, Pierre Urbain CHABRIER, boulanger.

Le cimetière

Les habitants d'EL-KSEUR avaient coutume de remplacer le vocable de cimetière par celui de caroubier, car un énorme caroubier s'y trouvait à l'entrée, ils disaient "tout le monde possède un cimetière, nous seuls avons un caroubier" cela faisait moins lugubre, plus pastoral!

Regroupement des sépultures (voir carte) au cimetière de Béjaia

nb: Il n'existe plus... Videos :[1]

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • L'émigration des alsaciens et lorrains du XVIIIe au XXe siècle , tome I,  Les noms de lieux, Norman Laybourn, Association des Publications près les Universités de Strasbourg, Strasbourg, 1986, ISBN 2-86820-741-8.
  • L'émigration des alsaciens et lorrains du XVIIIe au XXe siècle, tome II, Au-delà des mers, Norman Laybourn, Association des Publications près les Universités de Strasbourg, Strasbourg, 1986, ISBN 2-86820-742-X.

Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)


^ Sommaire