Algérie - El-Arrouch

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

El-Arrouch
Informations
Pays Drapeau de l'Algérie    Algérie
Région
Wilaya
Daïra
Code postal 21400
Population hab. ()
Superficie
Densité hab./km²
Nom des habitants
Altitude
Point culminant
Coordonnées (long/lat)
Localisation


HHistoire.pngistoire de la commune

Lorsque les troupes françaises parvinrent à EL ARROUCH, les vestiges de la voie romaine, de Stora à Cirtha étaient encore visibles et utilisables. C'est en suivant ce ruban de pierres, que les bataillons arrivèrent sur la côte.

En 1838, les premiers détachements s'installèrent à demeure.
Quatre bastions visibles encore de nos jours assurèrent la défense du camp.
Les premiers colons débarquaient en rade de Stora et attendaient au dépôt des Isolés de PHILIPPEVILLE, le départ d'un convoi militaire pour gagner les terres de colonisation qui leur étaient destinées.
Le peuplement d' EL ARROUCH fut surtout assuré par des familles belges et allemandes.

Les sapeurs du Génie n'avaient pas encore commencé les baraques en bois que ces émigrants furent dirigés sur EL ARROUCH. Ils durent camper sous la tente, aux environs d'un fortin qui était gardé par un détachement du 1er Bataillon d'Afrique.

Lorsque ce fort fut abandonné par la troupe, il fut transformé en ferme, dont le nom actuel, (ferme du 1er Bataillon d'Afrique) rappelle l'origine.

L'occupation militaire dura de 1838 à 1846.
Avant de quitter le camp devenu un village, pour couronner son œuvre de colonisation et de pacification, l'Armée édifiait au carrefour des routes, une fontaine portant cette inscription : "l'Armée à la Colonie - 1846"

Création de la commune

La commune d' EL ARROUCH fut créée par décret du 28 Août 1881.
C'est un chef-lieu de canton à 32 km de PHILIPPEVILLE et 57 de CONSTANTINE, bâti à 132 mètres d'altitude.

Un marché arabe réputé dans le département se tient tous les vendredis. De nombreuses transactions et des ventes de bestiaux sont traitées ce jour-là.

La gare de ROBERTVILLE ARROUCH se trouve à 6 km.

EL ARROUCH est un grand village d'agriculteurs.

Hospice

Il possédait autrefois un asile d'alliénés, qui fut transformé par la suite en Asile colonial de Vieillards. D'importants bâtiments entourent une grande cour-jardin où 120 pensionnaires de l'Hospice se groupent pour se reposer ou rappeler leurs souvenirs. Ils finissent à l'ombre des palmiers et des grands arbres de ce jardin une vie qui n'a pas toujours été heureuse.

Peuplement

Par deux fois le Gouvernement dû repeupler ce centre de colonisation, les colons ayant été décimés par le choléra et les tremblements de terre.

Lorsque l'on songe à de pareilles calamités, qui ont anéanti toute une population, on ne peut retenir son admiration devant le courage et la ténacité des émigrants, bavarois ou alsaciens, qui relevèrent ces ruines et, après avoir couché dans la glaise du cimetière les êtres les plus chers, ont continué cependant leur labeur quotidien.

On devrait graver en lettres d'or dans toutes les mairies des villages de l'arrondissement les noms de ceux qui furent les héroïques soldats de la conquête pacifique du sol sur les pillards, sur les fauves, sur la malaria et sur la misère.

EL ARROUCH a connu au début de la colonisation des périodes tragiques. Nombreux sont les colons dont les tombes recouvertes par les ronces, ne connaissent pas la pieuse sollicitude des descendants. Des familles entières ont disparu sans laisser de traces. D'autres les ont remplacées depuis 1850, et quelques unes ont fait souche.
Leurs enfants actuellement dans l'aisance vivent dans un pays sain et continuent à développer leurs moyens de culture.


Barrage des ZARDEZAS

Barrage zardezas.jpg


Le barrage en construction 1930est une œuvre remarquable. Il est destiné à endiguer 50 millions de mètres cubes d'eau devant servir à l'alimentation de la ville de PHILIPPEVILLE et à l'irrigation de toute la plaine du Saf-Saf.Il sera mis en eau en 1945 et aura un volume de retenue de 77 millions m3.




Cimetière 61ème Régiment de ligne

Au cimetière du village s'élève une pyramide dressée par le 61ème Régiment de Ligne à la mémoire des frères d'armes morts en Afrique de 1837 à 1843.


Repère géographique.png Repères géographiques

Carte Michelin El Arrouch.jpg

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Familles notables.png Notables

Les Maires jusqu'en 1962

  • Dr CIAVALDINI Jean - 1957

Les Notaires

Les Curés

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes


  • État nominatif des concessionnaires établis

au Bourg d’El Arrouch au 1er mai 1846 Etat nominatif des concessionnaires 1846 :

Acary- Cultivateur- 09 mars 1846

Anesley / Bertin- Voiturier- 16 mars 1845

Athénas- Cultivateur- 08 octobre 1845

Bohn- Cultivateur- 05 octobre 1845

Brun- Cultivateur- 05 octobre 1845

Chassagne- Maçon- 16 octobre 1845

Chuit- Maçon- 20 mai 1845

Coleil- Cultivateur- 20 octobre 1845

Delmas . Vve- Débitante- 20 mai 1845

Dozol- Cultivateur- 08 décembre 1844

Droromond (?). Vve- Couturière- 20 mai 1845

Dupin- Cultivateur- 20 octobre 1845

Durand- Cultivateur- 16 mars 1845

Dutoil- Aubergiste- 20 mai 1845

Ernst- Cultivateur- 05 octobre 1845

Escaich- Cultivateur- 16 avril 1846

Ferraz (fils)- Cultivateur- 01 novembre 1843

Ferraz (père)- Boulanger- 19 février 1839

Fossereau- Cultivateur- 07 mai 1845

Foucroy- Aubergiste- 01 janvier 1839

Gallez- Cabaretier- 01 juillet 1845

Gebelin- Cabaretier- 17 avril 1846

Godard- Maçon- 11 janvier 1846

Gral- Cultivateur- 03 avril 1845

Grima- Jardinier- 26 août 1845

Grolez- Cultivateur- 10 novembre 1845

Guillon- Cultivateur- 06 avril 1845

Gutmann- Cafetier- 20 mai 1845

Jouve- Cultivateur- 06 avril 1845

Kausfenbach- Cultivateur- 10 novembre 1845

Lafont- Tuilier (?)- 20 mai 1845

Larose- Cultivateur- 09 décembre 1845

Martin- Maçon( 16 octobre 1845

Mazoyer- Cultivateur- 17 avril 1846

Nourriga- Cabaretier- 22 juin 1845

Pelletier- Épicier- 11 novembre 1845

Perraud- Cultivateur- 26 août 1845

Pitoy- Cultivateur- 27 avril 1846

Richard - Maçon- 20 mai 1845

Rocques- Cultivateur- 25 janvier 1844

Rousseau- Pharmacien- 20 septembre 1845

Roy- Menuisier- 20 octobre 1845

Saint Étienne- Voiturier- 03 avril 1845

Schell- Cultivateur- 05 octobre 1845

Schiendler- Cordonnier- 25 octobre 1845

Sellier- Boulanger - 10 décembre 1841

Sutter- Cultivateur- 23 avril 1846

Thées- Cultivateur- 02 juin 1845

Théric- Cultivateur- 18 janvier 1846

Tournié- Serrurier- 15 mars 1846

Tracqui- Serrurier- 17 avril 1846

Viguier- Entrepreneur- 17 avril 1846

Villemain- Cultivateur- 04 janvier 1844


"El Arrouch le 1er mai 1846 Le Chef de Bataillon Scruteur des travaux de la colonisation du Bourg Signature (illisible)"

  • Source : Relevé effectué aux archives du CAOM par Yves BRISCIANO

(des erreurs de transcription sont possibles)

Remarques


Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

site non officiel de la ville d'El Arrouch

Histoire sur le Site personnel de Madani