Algérie - Cheragas

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Cheragas
Informations
Pays Drapeau de l'Algérie    Algérie
Région
Wilaya
Daïra
Code postal
Population 6751 hab. (1958)
Superficie
Densité hab./km²
Nom des habitants Chéragassiens
Altitude 220
Point culminant
Coordonnées (long/lat) 2°57'40"E / 36°46'01"N
Localisation


HHistoire.pngistoire de la commune

Algerie1830-1962.JPG

Centre créé en 1843 dans le département Alger, érigé en commune en 1856.

En 1891 la commune était déjà connue pour la Distillerie pour les plantes odoriférantes, pour ses usines de la fabrication du crin végétal et surtout pour un fromage très estimé
A 3 km, il y avait le Monastère de la Trappe (Staoueli)

A l'entrée de la plaine de Staouéli, sur le territoire d'une ancienne tribu qui a disparu et dont il a pris le nom, se trouve le village de CHERAGAS.

Les premiers colons originaires, pour la plupart, du Var, notamment de Grasse, y ont importé la culture des plantes odoriférantes et de nombreuses distilleries y étaient implantées.

CHERAGAS était le village auquel revenait la priorité de l'industrie du crin végétal; plusieurs fabriques importantes y étaient installées; mais grâce à la marche du défrichement, elles devront, faute de matière première, émigrer vers le sud.
L'élevage des bestiaux était favorisé par les nombreux coteaux boisés, où l'herbe croissait en abondance.
Les excellentes qualités du lait pour la fabrication de fromages, sous le nom de "Brie de Chéragas ", étaient fort appréciés des gourmets.

Ce village très disséminé avait des maisons bien construites, entourées de jardins et des rues bordées de beaux arbres dont les racines baignaient dans l'eau courante. Au milieu de la grande place coulait une fontaine que surmontait le buste du Maréchal Pélissier, duc de Malakoff.

Aérodrome de Chéragas

Le samdedi 15 mars 1958 est une date inscrite en capitales dans l'histoire de l'aviation légère en Algérie.
Six appareils deux " Norecrin ", trois "Jodel" et un Fairchild (sur dix-sept que comptait l'Aéro-Club d'Algérie) quittèrent ce jour-là la piste de Maison-Blanche, mais ne revinrent pas à leur base habituelle.
Comme les oisillons d'une heureuse couvée, envolés de leur nid, ils vinrent se poser en leur nouveau domaine l'aérodrome de Chéragas.



Repère géographique.png Repères géographiques

Cliquez sur la carte pour l'agrandir

Carte Cheragas 1953.jpg

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cliquez sure les photos pour les agrandir

Familles notables.png Notables

Les Maires

Docteut Bordo année 1893

Les Notaires

Les Curés

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes


Le cimetière

Entièrement détruit et profané. Tombes violées et pillées
Information de l' A.S.C.A parue "Aux Echos d'Alger" novembre 2002

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)