Algérie - Bugeaud

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Bugeaud
Informations
Pays Drapeau de l'Algérie    Algérie
Région
Wilaya
Daïra
Code postal
Population 5054 hab. (1958)
Superficie
Densité hab./km²
Nom des habitants
Altitude
Point culminant
Coordonnées (long/lat)
Localisation


HHistoire.pngistoire de la commune

Présence française

Algerie1830-1962.JPG

Centre créé en 1847 dans le département de Annaba arrondissement de Bône -prend le nom de Bugeaud en hommage au Maréchal Bugeaud, gouverneur de l'Algérie- Près de l'Aqueduc romain qui alimentait Hippo-Régius (Bône) sur le plateau de la Bouzia.

Le centre est érigé en commune en 1853. Les habitants seront nommés : les Bugeaudois. Bouzizi, Sainte-Croix-de-l'Edough, Herbillon et Aïn Barbar faisaient alors partie prenante de la commune de Bugeaud.

Repère géographique.png Repères géographiques

Cliquez sur la carte pur l'agrandir

Carte Michelin Bugeaud.jpg


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cliquez sur les photos pur les agrandir

Familles notables.png Notables

Les Maires

Liste des maires connus jusqu'en 1962.

- 1853 à 1859 : BERGASSE Louis Joseph Marie, chevalier L.H., membre du Conseil général du Dpt. de Constantine

- 1861,1862,1863,1864,1865,1866,1867 (jusqu'en juillet) : PRUDHOMME Prosper.

- 1867 (à partir de septembre),1868,1869,1870 (jusqu'en août) : ORY Jean.

- 1870 (septembre),1871,1872,1873 (jusqu'en mai) : LAVAGNE Vital

- 1873 (mai),1874 (jusqu'en mars) : FOUCART Henri.

- 1874 (Mars),1875,1876,1877 : ORY Jean.

- 1878, à partir de février : intérim par les adjoints Jean MAURER, Jean WEBER et le 1er conseiller THOUVENOT.

- 1878 (à partir de juillet),1879 : Pierre BRUNET.

Les Adjoints (cités en) :

- 1853,1860,1861,1862,1863,1864,1866,1867 : ORY Jean.

- 1856,1857 : VINCENT Sébastien.

- 1867 (remplace Jean ORY qui devient maire),1868 : MAURER Jean.

- 1869,1870 (devient maire en septembre) : Vital LAVAGNE.

- 1870 : SABATIER (adjoint à Herbillon, section de Bugeaud)


Sources : les actes d'état civil de Bugeaud (C.A.O.M.)

Les Notaires

Il ne semble pas qu'il y ait eu de notaire à Bugeaud entre 1853 en 1879. Les habitants utilisaient les services des notaires de Bône (Annaba).

Les Curés

1853 : Mr l'abbé VIGIER (demeure à Bône).

1862 : Mr l'abbé BLANCHARD.

Anecdotes et divers

  • Un acte de mariage... insolite !

Village de Bugeaud, arrondissement de Bône, département de Constantine, Algérie. Etat civil - Acte de mariage n° 6, 10 heures, le 28 août 1892. Entre : ARIBAUD Jean-Baptiste Pierre, 42 ans, rentier, né à Bône, veuf de Marie-Antoinette CRINQUANT, et : MARTIN Laurence Rose. Le 28 août 1892, dans le village de Bugeaud, en Algérie, situé sur les contreforts du massif de l'Edough, eut lieu un mariage... assez particulier, semble-t-il ! Le nouvel époux, Jean-Baptiste Pierre ARIBAUD, 42 ans, rentier, contracte mariage avec une jeune fille de 25 ans nommée Laurence Rose MARTIN, native d'Arles dans les Bouches-du-Rhône. L'acte nous interpelle déjà sur le lieu où se déroule la cérémonie, et le motif : "... le tout a été fait au domicile des conjoints, en raison de l'état de maladie bien établi de l'époux..." Bon, il est malade ! Sont présents, outre le maire Sarro, qui a amené le registre, Pierre BOESSER, 48 ans, liégeur et conseiller municipal, LEYRONNAS Louis, 40 ans, le curé de la paroisse, et L'HOTE François, 42 ans, un cultivateur voisin. On attend le quatrième témoin... qui n'arrive pas ! Et on écrit sur le registre : "Ces trois témoins ont seuls concourru au présent acte; le quatrième témoin, prévenu pour la circonstance, n'ayant pu, par cas de force majeure, se présenter en temps utile. Nous avons passé outre, vu l'urgence, la faiblesse de l'époux s'accentuant de plus en plus." Hé ben...! Le marié s'affaiblit d'instant en instant. Il faut se dépêcher. Mais tiendra-t-il le coup ? On continue : "... le présent acte a été signé par la comparante, les témoins, et Nous, Maire. Et n'a pas signé l'époux ARIBAUD Jean-Baptiste Pierre, dont sa signature ne figure que sur le premier double, attendu que le susnommé, de plus en plus faible, s'est vu dans l'impossibilité de le faire. Signé : le maire, Sarro." On dirait bien... que le nouveau marié est en train de trépasser ! Heureusement, le curé est aussi présent... au cas où il faille lui administrer l'extrême-onction !

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

A partir de 1962 :

A.P.C (Assemblée Populaire et Communale dirigée par un Président)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Le premier registre des mariages à Bugeaud date de 1853, et nous livre les patronymes suivant :

- MAURER Chrétien épouse BLIES Christine.

- GUYOT Antoine épouse RUMEAU Pauline.

- MAURER Louis épouse ECK Marguerite.

- LOEFFLER Léonard épouse BLIES Rosine.

- ERHARD Chrétien épouse WESTERMEYER Marie-Anne.

- LOEFFLER Jean Adam épouse WILHELM Marie-Catherine.

La plupart de ces patronymes se retrouveront à Bugeaud dans les années qui suivent.

Les frères Chrétien et Louis MAURER, les soeurs Christine et Rosine BLIES et Chrétien ERHARD, ainsi que Marie-Anne WESTERMEYER étaient originaires du village de Wingen, dans le nord du Bas-Rhin, et Marguerite du village de Soufflenheim, non loin de là.

Antoine GUYOT venait de Ebreuil, dans l'Allier, et son épouse Pauline RUMEAU du canton de Foix, en Ariège.

Les frères Léonard et Jean Adam LOEFFLER venaient de Rotenberg, en Allemagne, et Marie Catherine WILHELM de Herfelden, dans le duché de Hesse.

Plus tard, d'autres familles Alsaciennes et Vosgiennes viendront s'installer à Bugeaud, ainsi que des familles d'origine Italienne.

Beaucoup de ces familles étaient occupées à l'exploitation du chêne liège, présent dans le massif de l'Edough, et d'autres mineurs à Aïn Barbar, dépendance de Bugeaud, plus bas vers la mer. Quelques familles étaient installées aussi à Herbillon, autre dépendance de Bugeaud.

Les premiers actes de naissance sont les suivants : ZWICKERT Chrétien - HENRY Joseph Edouard - BLIES Rosine - SCHWARTZ Pierre - MAURER Chrétien.

Les premiers actes de décès : VIOLANT François - TERESI Josefa - GANG Michel, père - TERESI Vicente - BLIES François.

Les environs de Bugeaud n'étaient sans doute pas encore bien sécurisés, si l'on en croit la mention portée sur l'acte de décès de Vicente TERESI : "... cantonnier, demeurant au Camp du Comptage, commune de Bugeaud, dans la forêt de l'Edough, trouvé mort ce matin (6 novembre) près du ruisseau de l'Oued el Thin, à 2 kilomètres environ du dit lieu du Camp du Comptage. Nous étant transporté sur le lieu indiqué par les déclarants, accompagné des sieurs VIGIER, secrétaire de la mairie, NOYER garde forestier, LHOTE garde champêtre et MAURER garde particulier, pour nous assurer du décès, nous avons reconnu que le sieur TERESI Vicente était mort depuis hier et qu'il avait été tué par la décharge d'une arme à feu...."

Cette année-là, Bugeaud devait compter environ une centaine d'habitants.

Remarques

  • Nom actuel : Séraïdi commune de Annaba wilaya 23

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)


^ Sommaire