Algérie - Aïn-Roua

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Aïn-Roua
Informations
Pays Drapeau de l'Algérie    Algérie
Région
Wilaya Sétif
Daïra Bougaa
Code postal 19310
Population 5 720 hab. (1958)
Superficie
Densité hab./km²
Nom des habitants
Altitude
Point culminant
Coordonnées (long/lat)
Localisation


HHistoire.pngistoire de la commune

Histoire ancienne

Les ruines d’Horréa (Entrepôt romain) étaient encore visibles, mais elles ont disparu avec la construction du village.

Des vestiges d’une basilique chrétienne ont été decouverts, on y a retrouvé des inscriptions et surtout, à l’entrée du monument, une vasque en pierre, de 21 cm de haut, devant servir aux ablutions. Ce récipient, qui a la forme des poteries en terre, est sculpté de motifs chrétiens : un chrisme (monogramme formé des lettres composant le nom du Christ) incrusté dans un médaillon, des grappes de raisins picorés par des colombes, des végétaux, des rosaces, des figures géométriques diverses...

Présence turque

Algerie (Berbérie) 1515-1830.JPG 1515-1830 Berbérie

Présence française

Algerie1830-1962.JPG 1830-1962 Algérie

Centre créée en 1872 dans le département de Constantine arrondissement de Sétif. S'est appelé durant quelque temps "Landser".

Superficie : 2.017 hectares divisés en 28 concessions agricoles.

Peuplement d'origine : 11 familles d'immigrants Alsaciens-Lorrains et 17 familles algériennes. Seules quatre de ces dernières et autant de colons alsaciens se sont établies. 143 habitants en 1881 et 355 en 1901, dont 113 français et 23 d'origine étrangère.

Cultures : céréales (800 ha), vignes (10). Bétail : boeufs (307), moutons et chèvres (2.550),chevaux et mulets (93).

A cette même époque, le village se développait régulièrement, les colons étant de bons cultivateurs. Le caravansérail du futur village avait été remis en état, afin d'y abriter les familles alsaciennes.

(L'émigration des alsaciens et lorrains du XVIIIe au XXe siècle , tome I, p.172  Les noms de lieux, Norman Laybourn, Association des Publications près les Universités de Strasbourg, Strasbourg, 1986, ISBN 2-86820-741-8).

Repère géographique.png Repères géographiques

Située à quelque 23 km au nord-ouest de Sétif sur RN9 en direction de Bougie.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les Maires jusqu'en 1962

Les Notaires

Les Curés

Les habitants d'Aïn-Roua

  • FOURNIER Marie, originaire de Foix, Ariège. Voir fiche.
  • GIRARDIN Emil, originaire de Vieux-Lixheim, arrondissement de Sarrebourg, Moselle. Voir fiche.
  • HEYRICIS Rose Philomène, originaire de Seyne, Alpes-de-Hautes-Provence. Voir fiche.
  • LEDERLE Louis, originaire de Châtenois, arrondissement de Sélestat-Erstein, Bas-Rhin. Voir fiche.
  • MAIRE Laurent, originaire de Dieffenbach-au-Val, arrondissement de Sélestat-Erstein, Bas-Rhin. Voir fiche.
  • PAPART Constantin Isidore, originaire de Landaville, arrondissement de Neufchâteau, Vosges.Voir fiche.

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • L'émigration des alsaciens et lorrains du XVIIIe au XXe siècle , tome I,  Les noms de lieux, Norman Laybourn, Association des Publications près les Universités de Strasbourg, Strasbourg, 1986, ISBN 2-86820-741-8.
  • L'émigration des alsaciens et lorrains du XVIIIe au XXe siècle, tome II, Au-delà des mers, Norman Laybourn, Association des Publications près les Universités de Strasbourg, Strasbourg, 1986, ISBN 2-86820-742-X).

Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)


^ Sommaire