95039 - Auvers-sur-Oise

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Auvers-sur-Oise
Blason Auvers-sur-Oise-95039.JPG
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Région (+) Région - Blason - Ile-de-France.png    Île-de-France
Département 95 - Blason - Val d Oise.png    Val-d'Oise
Métropole -
Canton Canton de Saint-Ouen-l'Aumône (95-17)

Blason Auvers-sur-Oise-95039.JPG   95-34   La Vallée-du-Sausseron (Ancien canton)

Code INSEE 95039
Code postal 95430 et 95760
Population 6 846 hab. (2012)
Nom des habitants Auversois, Auversoises
Superficie 1 269 hectares
Densité 539 hab./km²
Altitude Mini : 21 m
Point culminant 111 m
Coordonnées
géographiques
49.071666° / 2.174166° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Des origines à la fin du XIIIe siècle

En ce qui concerne l’étymologie du nom même d’Auvers, il existe deux interprétations :

"Alvers", d’origine celtique
"Adversus", mot latin qui signifie "tourné vers (le soleil)"

Le passé d’Auvers plonge dans la nuit des temps. Des vestiges de l’âge de bronze nous le rappellent : sarcophages mérovingiens, objets divers datant du IIe siècle après Jésus-Christ.

À l’époque gallo-romaine un chemin faisait communiquer Pontoise avec la région de Beaumont. Un pont sur l’Oise existait depuis une époque très reculée. Il fut remis en état par Charles le Chauve, en 865, pour s’opposer aux invasions des "Normans". Vingt ans plus tard ces envahisseurs s’emparèrent de Pontoise et saccagèrent les environs. Le pont fut détruit et le pays abandonné par ses habitants.

En 1131 le fils aîné du roi Louis VI, nommé Philippe, fut tué par sa monture qui s’emballa, effrayée par un pourceau. En commémoration de l’accident le roi fonda un petit oratoire (il s’agit de la chapelle romaine de l’actuelle église).
L’église elle-même fut à peu près achevée en 1237 (Eudes Rigaud, archevêque de Rouen, y administra la confirmation).

À la fin du XIIIe siècle il existait à Auvers deux chapelles :

Saint-Martin : l’emplacement est marqué par une croix.
Saint-Nicolas : il n’en reste que des vestiges (classés).

De la fin du XIIIe siècle à la Révolution

Pendant la guerre de Cent Ans, les Anglais firent leur apparition dans la région d’Auvers en 1356. À partir de cette époque et jusqu’à la reprise de Pontoise par Charles VII en 1441, le pays fut ravagé par les soldats, mercenaires et aventuriers.
Les habitants avaient émigrés en grand nombre, dans l’impossibilité qu’ils étaient de cultiver leur terre. La vie redevint plus normale avec le retour de la paix.

François Villon naquit probablement à Auvers en 1431, comme le dit son poème fameux :

« Je suis Françoys, ce dont me poyse,
Nommé Corbueil an mon surnom,
Natif d’Auvers emprès Ponthoise,
Et du commun nommé Villon. »

La seconde moitié du XVIe fut une période aussi désastreuse que la guerre de Cent Ans. La révolte des Ligueurs apporta dans la région des mercenaires allemands qui pillèrent et dévastèrent le pays environnant Pontoise. En outre, les passages continuels de troupes entre Pontoise et l’Isle-Adam ruinèrent totalement la région. Ainsi au début du règne de Henri IV, la population d’Auvers avait diminué des deux tiers. Il fallut quarante ans pour qu’elle revint à son chiffre initial.

En 1633 un banquier italien du nom de Lioni fit l’acquisition de terre à Auvers. Il se fit construire un pavillon qui est à l’origine du château actuel. La plus grosse cloche encore en service dans l’église, fut inaugurée le 1733. Elle fut nommée Madeleine-Louise.

Il n’y avait plus de pont sur l’Oise. Le bac qui permettait de traverser la rivière se situait au niveau de Cordeville. Les inondations de 1648, 1651,1658, 1757, l’hiver très rigoureux de 1709 et les guerres de la fin du règne de Louis XIV ainsi que les ruineuses opérations financières de la régence avaient réduit les malheureuses populations à toute extrémité. Pour comble de malheur, la récolte de 1788, qui s’annonçait comme exceptionnellement bonne, fut détruite en juillet par un ouragan de grêle. Il y avait alors 1550 habitants.

Source : Site de la mairie

(D’après Histoire de la commune d’Auvers par H. Mataigne)

Les artistes peintres

Auvers fut le berceau des peintres impressionnistes : Daubigny, précurseur du mouvement ; Cézanne qui se convertit à l’Impressionnisme à Auvers ; Pissarro ; ou encore Van Gogh qui n’y passa que 70 jours, en 1890, mais réalisa une véritable fièvre de peinture (70 toiles dont quelques unes sont parmi les plus célèbres au monde). Van Gogh a logé dans l’auberge Ravoux (Maison de Van Gogh) en face de la mairie et est enterré avec son frère Théo au cimetière d’Auvers.

Bien d’autres artistes ont vécu ou ont fréquenté Auvers dont le frère de J. F. Millet et le graveur Rajon.

Parmi les peintres : Goeneutte, Vignon, Beauverie, Maximilien Luce, le douanier Rousseau, Vlaminck de 1920 à 1925, les américains Sprague-Pearce et Wickenden, le vénézuélien Emile Boggio, plusieurs japonais et l’allemand Otto Freundlich.

Blason en attente.png Héraldique

  • D'argent au pont de deux arches soudé d'or, maçonné de sable, posé sur des ondes d'azur mouvant de la pointe, surmonté de deux écussons rangés en chef, à dextre d'azur semé de fleurs de lys d'or, à senestre de gueules au sautoir d'or.

Histoire administrative

  • Département - 1801-1964 : Seine-et-Oise, 1964-1968 : Yvelines (78), 1968-2017 : Val-d'Oise
  • Arrondissement - 1801-2017 : Pontoise
  • Canton - 1801-avant 1806 : (L'Île-Adam) L'Isle-Adam, avant 1806-1967 : Pontoise, 1967-1976 : Saint-Ouen-l'Aumône, 1976-2015 : La Vallée-du-Sausseron, 2015-2017 : Saint-Ouen-l'Aumône
  • Commune - 1801-1843 : Auvers, 1843-2017 : Auvers-sur-Oise

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :
  • Auvers-sur-Oise cède un territoire, en 1948, pour créer la commune de Butry-sur-Oise.

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année
Nombre
1793
-
1800
-
1806
-
1821
-
1831
-
1836
-
1841
-
1846
-
1851
-
1856
-
Année
Nombre
1861
-
1866
-
1872
-
1876
-
1881
-
1886
-
1891
-
1896
-
1901
-
1906
-
Année
Nombre
1911
-
1921
-
1926
-
1931
-
1936
-
1946
-
1954
-
1962
3 772
1968
5 124
1975
5 808
Année
Nombre
1982
5 722
1990
6 129
1999
6 820
2006
6 956
2011
6 789
2016
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Source : Cassini avant 2006, INSEE 2006 & 2011

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
Serge CAFFIN 1977 - 1989  
Jean-Pierre BÉQUET 1989 - Économiste, député (1988-1993)  
Isabelle MÉZIÈRES 2014 - (2020)  

Source : MairesGenWeb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

  • Philippe DELERM, écrivain né le 27 novembre 1950


Décès :

  • Vincent VAN GOGH, peintre né à Groot-Zundert (Pays-Bas) le 30 mars 1853, décédé le 29 juillet 1890 à l'Auberge Ravoux


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - 8h30 - 12h 8h30 - 12h 8h30 - 12h 8h30 - 12h 8h30 - 11h45 -
Après-midi 13h30 - 16h45 13h30 - 16h45 13h30 - 16h45 - 13h30 - 16h45 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 17, rue du Général de Gaulle - 95430 AUVERS-SUR-OISE

Tél : 01 30 36 70 30 - Fax : 01 30 36 15 66

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : L'annuaire Service Public (Septembre 2015)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  La Vallée du Sausseron

Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références