95014 - Andilly

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Andilly
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Région (+) Région - Blason - Ile-de-France.png    Île-de-France
Département 95 - Blason - Val d Oise.png    Val-d'Oise
Métropole
Canton
Code INSEE 95014
Code postal 95580
Population 2574 hab. (2009)
Nom des habitants
Superficie 270 hectares
Densité 953,33 hab./km²
Altitude 63 m
Point culminant 185 m
Coordonnées
géographiques
° / ° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
Andillois(es)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Topo.jpg Toponymie

Le nom d'Andilly provient peut-être de l'anthroponyme gallo-romain Andillius et du suffixe gallo-romain -acum qui signifie "domaine de". Homonymie avec Andillac et peut-être aussi avec Andely.

Le nom du village apparaît pour la première fois dans l'histoire dans un acte mentionnant le seigneur du lieu, Baudoin d'Andiliacum.

Blason en attente.png Héraldique

Armoiries de la ville : Blason D'azur au chevron d'or, accompagné en chef de deux palmes adossées du même et en pointe d'une montagne de six coupeaux aussi d'or.

Patrimoine.png Patrimoine

Monument historique :

Andilly ne compte qu'un seul monument historique sur son territoire : le "Colombier".

Ce Colombier, situé 7 rue Charles-de-Gaulle (inscrit monument historique par arrêté du 25 mai 1988) : Il représente le seul vestige du château de la famille Arnauld. De forme cylindrique, il comporte une colonne centrale en pierre ; la paroi intérieure est divisée en niches à pigeons (ou boulins) en argile. Les façades sont dépourvues d'ornementations, à l'exception d'une double rangée de moulures toriques en haut du mur. Le toit en poivrière est couronné par un clocheton.


Autres éléments du patrimoine :

  • Église Saint-Médard, place Finot : Financée par le seigneur local, elle fut bâtie à partir de 1719 à l'emplacement d'un édifice antérieur du XVIe siècle. De style classique, elle est couverte d'un toit à deux croupes, avec un fronton triangulaire surmontant la partie centrale de la façade occidentale. Une baie plein cintre est percée au-dessus du portail en anse de panier. Le clocher-tour latéral se dresse devant l'angle sud-ouest de la façade. La nef est flanquée de deux collatéraux et se termine par un chœur en hémicycle. Un transept sous la forme de deux chapelles latérales se faisant face complète l'édifice. Il abrite une Vierge à l'Enfant du XVIIe siècle. La cloche en bronze date de 1783.
  • Château de Belmont, 4 rue Aristide-Briand : Il a été édifié à la fin du XVIe siècle et largement remanié depuis. Quand il sert de résidence à la duchesse de Duras entre 1817 et 1824, François-René de Chateaubriand y séjourne plusieurs fois. Ensuite, le château est vendu à Talleyrand, qui y installe sa nièce et maîtresse, Dorothée de Courlande. À la fin du XIXe siècle, le château est occupé par Jules Rostand, banquier, maire d'Andilly et parent d'Edmond Rostand. Ce n'est que par la suite que l'étage en comble brisé est ajouté. Laissé à l'abandon pendant plus de six ans, il est devenu hôtel de luxe, puis a récemment été restauré et transformé en appartements de standing puis en centre de cures.
  • Château du Gaz, rue Aristide-Briand : Appelé ainsi car devenu maison de retraite des employés de Gaz de France, il fut bâti par le financier Rodocanachi dans la seconde moitié du XIXe siècle. Après la Seconde Guerre mondiale, le château sert un temps d'orphelinat. Son style avec alternance de la brique rouge et de la pierre de taille pour les chaînages et ornementations est caractéristique du Second Empire, mais le château se distingue par les deux pavillons polygonaux qui le flanquent à deux angles. L'un est couvert par une coupole.
  • "La terrasse", route de la Croix-Blanche : Ce terrain communal planté de châtaigniers centenaires offre un très beau panorama sur Paris et la banlieue Nord.
  • Fort de Montlignon, au nord-est du village, à cheval sur la commune d'Andilly : Bâti entre 1874 et 1879 sous la direction du futur maréchal Joffre, il était destiné, avec les forts de Domont et de Montmorency, à assurer la défense nord de Paris, renforcée par la batterie de Blémur à Domont, en forêt de Montmorency. Eugène Villetel, entrepreneur à Montmorency, obtint le marché de la construction du fort. D'un coût de 2 439 546 francs, il pouvait abriter une garnison théorique 794 hommes. Il est occupé aujourd'hui par le Centre National de Tir de la Police Nationale.


Patrimoine Coutumes.jpg Patrimoine, les coutumes

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année
Nombre
1793
351
1800
342
1806
345
1821
320
1831
364
1836
389
1841
396
1846
390
1851
403
1856
412
Année
Nombre
1861
447
1866
477
1872
507
1876
685
1881
663
1886
647
1891
654
1896
633
1901
828
1906
934
Année
Nombre
1911
707
1921
653
1926
824
1931
1 017
1936
848
1946
863
1954
1 141
1962
1 277
1968
1 519
1975
1 652
Année
Nombre
1982
1 589
1990
2 116
1999
2 013
2006
2 402
2011
2 574
2012
2 530
-
-
-
-
-
-
-
-

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

Louis-Jean Finot est né en 1898 à Andilly. Il a résidé dans cette ville dont il en devient le maire en 1929 et le reste jusqu'à sa mort en 1957.

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Maurice Robinot 1789 - 1790  
Pierre Isore 1790 - 1791  
Jean Charpentier 1791 - 1793  
Antoine Moris 1793 - 1795  
Cyprien Dubost 1795 - 1796  
Charles Dhéret 1796 - 1797  
P.Médard Boudignon 1797 - 1799  
Jean Sevestre 1799 - 1800  
Nicolas Bouchez 1800 - 1803  
Cyprien Dubost 1803 - 1814  
Gabriel Roger 1814 - 1816  
Tardieu de Saint-Marcel 1816 - 1831  
Sébastien Edy 1831 - 1848  
François Schaal 1848 - 1866  
Antoine Boissel 1866 - 1875  
Louis Legendre 1875 - 1878  
Félix Fiaux 1878 - 1882  
Louis Bourgeois 1882 - 1892  
Charles-F. Dufour 1892 - 1896  
Alfred Deschars 1896 - 1920  
Victor Isore 1920 - 1921  
Jules Rostand 1921 - 1925  
Louis Leduc 1925 - 1929  
Louis-Jean Finot 1929 - 1957  
Ernest Taiclet 1957 - 1961  
Armand Frei 1961 - 1962  
Felix Colas 1962 - 1965  
Pierre Théodore 1965 - 1971  
Lucien Vauzelle 1971 - 1989  
Henry Flavigny 1989 - 2008  
Daniel Fargeot 2008 - en cours : de mars 2008 à avril 2014) UMP  

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
 

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
 

Les titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
-  
-  
- -  
- -  
-  
- -  
- - - -  

Monument aux morts

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
- - -  
- - -  
- - -  


^ Sommaire


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h30-12h30 8h30-12h30 8h30-12h30 8h30-12h30 8h30-12h30 - -
Après-midi 13h15-17h00 13h15-17h00 13h15-17h00 13h15-17h00 13h15-17h00 - -
Commune.png

Hôtel de ville
Adresse : 1 rue René Cassin - BP 7 - 9558 Andilly

Tél : +33 (0)1 34 16 46 36 - Fax : +33 (0)1 39 59 22 93

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Annuaire Service.fr (Septembre 2012)

Archives & Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Cimetière

  • Horaires d’ouverture
  • 7h00-19h00 (1er mai au 30 septembre)
  • 8h00-17h00 (1er octobre au 30 avril)

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références