93001 - Aubervilliers

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Aubervilliers
Blason Aubervilliers-93001.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 93 - Blason - Seine-Saint-Denis.png    Seine-Saint-Denis
Arrondissement 93066 - Blason - Saint-Denis.png    Saint-Denis (S-Préf.)
Métropole Grand Paris
Canton Canton d'Aubervilliers (Canton 93 01)

Blason Aubervilliers-93001.png   93-01   Aubervilliers - Est (Ancien canton)
Blason Aubervilliers-93001.png   93-02   Aubervilliers - Ouest (Ancien canton)

Code INSEE 93001
Code postal 93300
Population 83782 habitants (2015)
Nom des habitants Albertivillariens (nes)
Superficie 576 hectares
Densité 14 545,48 hab./km²
Altitude Mini: 33m
Point culminant 46 m
Coordonnées
géographiques
48.9131° / 2.3832° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
93001 - Aubervilliers carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... :
  • Arrondissement - 1801-.... :
  • Canton - 1801-.... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Héraldique

Parti : Au premier de gueules à trois besants d’or rangé en pal, au second d’argent à la flèche de sable.

Patrimoine.png Patrimoine

L'ancienne manufacture d'allumettes d'Aubervilliers

La cheminée

La loi de 1810, relative aux manufactures et ateliers insalubres, incommodes ou dangereux, s'applique aux fabriques d'allumettes en raison des dangers d'incendie et d'explosion. Leur installation n'est autorisée, après un enquête publique dite commodo et incommodo, que dans des endroits éloignés de toute habitation particulière.

Suite à cette loi, les fabricants d'allumettes parisiens cherchent des terrains isolés et peu chers dans les communes limitrophes de Paris. C'est ainsi que s'installent trois fabriques d'allumettes à Pantin dans les années 1850, dont celle des sieurs Lancastets et Rimailho, située sur la route d'Aubervilliers (l'actuelle avenue Edouard-Vaillant), et une à Aubervilliers, la fabrique Delabarre, au lieu-dit La Motte, rue du Vivier (actuelle rue Henri-Barbusse).

La loi du 2 août 1872 institue la fabrication et la vente des allumettes chimiques en monopole d'Etat. Toutes les fabriques françaises sont expropriées. L'Etat choisit de confier l'exploitation de son monopole à une compagnie privée, moyennant une redevance sur la base d'une vente annuelle de 40 milliards d'allumettes. La Compagnie générale des Allumettes chimiques conserve une douzaine de sites de production parmi le millier existant sur l'ensemble du territoire français parmi lesquels le site des frères Rimailho à Pantin et celui de Madame Delabarre, à Aubervilliers, réunis en une seule direction. Pour compléter l'ensemble, la Compagnie achète une ancienne distillerie, à Pantin, entre la rue Sainte-Marguerite et la route de Flandre (actuelle avenue Jean-Jaurès) qu'elle transforme en siège pour l'ensemble des trois établissements. C'est le site le plus important de France puisqu'il s'y fabrique 13 milliards d'allumettes sur les 27 milliards de l'année 1887.


Au siège de la rue Sainte-Marguerite, deux ingénieurs, Henri Sévène et Emile-David Cahen, mettent au point, en 1898, l'allumette idéale : une nouvelle pâte au sesquisulfure de phosphore permet de fabriquer sans danger des allumettes qui s'enflamment sur n'importe quelle surface. Poursuivant leur but d'assainissement du travail, les deux ingénieurs conçoivent une machine effectuant en vase clos les opérations de fabrication et d'emboîtage des allumettes supprimant les risques d'intoxication. L'installation de seize de ces machines « SC » (Sévène-Cahen) oblige à la reconstruction de la manufacture. Dès 1895, un terrain avait été acquis au nord de la parcelle en lanière primitive. Il s'agit d'une surface de 6 400 mètres carrés ensemencés de luzerne. Lorsqu'une loi du 5 février 1905 autorise les travaux, le service central des constructions des Manufactures de l'Etat commence la construction de la nouvelle usine sous la direction de l'ingénieur Tiburce Clugnet.

De part et d'autre d'une allée centrale, des bâtiments en U abritent les ateliers de fabrication et de paquetage, les magasins d'approvisionnement en allumettes blanches et le magasin de produits fabriqués. De conception identique, les deux longs bâtiments de quinze mètres, dont la forme est dictée par la celle de la parcelle, sont édifiés en maçonnerie de briques sur un soubassement de pierre, les baies rectangulaires et verticales sont surmontées de linteaux provenant des aciéries de Longwy. Les toitures à deux pans, couvertes de tuiles mécaniques de Montchanin, sont ponctuées de lanternons de ventilation et portées par de légères fermes métalliques empruntées au catalogue du Creusot. Devant ces deux bâtiments de production, juste derrière la grille de l'entrée, deux pavillons identiques, tels deux point sur les i de ces deux ailes, abritent, au rez-de-chaussée, les vestiaires, une loge de concierge et des bureaux. À l'étage de l'un loge l'ingénieur, le directeur habite l'autre.

Au fond de la parcelle, dans l'axe de l'allée centrale, se dresse une cheminée au milieu d'un quartier de bâtiments techniques.

À l'époque de sa construction, en 1904, la cheminée de la manufacture est considérée comme la plus belle d'Europe. Construite sur une sorte de piédestal avec son sommet coiffé d'un chapiteau, appareillés l'un et l'autre de motifs géométriques en briques rouges et blanches, ses concepteurs l'avaient dessinée pour la mettre au service d'une industrie d'Etat.

Repère géographique.png Repères géographiques

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

  • Isabelle MERGAULT, actrice réalisatrice née le 11 mai 1958
  • Stéphane MONDINO, chanteur né le 6 juin 1975
  • Maurice RAJSFUS, historien né le 9 avril 1928

Démographie.png Démographie

Démographie d'ancien régime (feux)

Année 1709 1713 1720 1725 1726 1740 1746 1750 1755 1762
Population 353 330 321 322 323 337 / 281 347 / 263 319 / 235 343 / 264 347 / 263
Année 1764 1770 1773 1778 1785 1788 - - - -
Population 367 / 288 382 / 295 374 / 296 365 / 307 381 / 317 412 / 346 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, CNRS - Région Parisienne

  • 1709 et 1720 : données issues des dénombrements Saugrain.
  • Deux données dans une case : la première est exprimée en feux totaux, et la seconde en feux masculins.

Démographie contemporaine (habitants)

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 900 1 884 1 946 1 952 2 213 2 292 2 551 2 853 2 611 3 204
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 6 098 9 240 12 195 14 340 19 437 22 223 25 022 27 332 31 215 34 009
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 37 558 40 832 48 053 55 714 55 871 53 010 58 740 70 632 73 965 72 976
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 67 719 67 557 63 136 73 506 75 598 86 061 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Nicolas Lemoine 1790 -  
Jean-Louis Hémet 1791 -  
Jean-Joseph Delehel 1793 -  
Nicolas Alexandre Poisson 1795 -  
Denis-Nicolas Demars 1800-1815 -  
Denis-Hubert Francottay 1815-1816 -  
Antoine-Joseph Gallet 1816 -  
Pierre-Nicolas Codieu 1816 -  
Auguste Maire François Loyer 1816-1826 -  
Jean Geneviève Nicolas Lemoine 1826-1830 -  
Denis Hubert Joseph Francottay 1831-1834 -  
Jean Lemoine 1834-1848 -  
Félix Reullet 1848 -  
Georges-Etienne Demars 1848-1860 -  
Pierre Son Dumarais 1860-1865 -  
Louis François Joigneaux Poulain 1865-1870 -  
Isidore Porée 1870-1871 -  
Toussaint Claude Bordier 1871-1878 -  
Jules-Jean Schaeffer 1878-1881 -  
Jean-François CROZIER 1881-1884 -  
Achille Evaris DOMART 1884-1904 -  
Louis-Auguste FOURRIER 1904-1905 -  
Christophe Edouard POISSON (dit Edouard) 1905-1919 -  
Michel GEORGEN 1919-1923 -  
Pierre Jean Mary LAVAL 1923-1940 -  
Pierre LAVAL 1940-1944 -  
Charles TILLON 1944-1953 -  
Emile DUBOIS 1953-1957 -  
André KARMAN 1957-1984 -  
Jack RALITE 1984-2003 -  
Pascal BEAUDET 2003-2008 -  
Jacques SALVATOR 2008-2014  
Pascal BEAUDET 2014 - (2020) -  
- - -  
  • Sources : Archives Municipales d'Aubervilliers

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Maître Saintville 18 rue de la Commune de Paris. Tél. : 01.48.33.39.75 Archives anciennes : consulter les Archives départementales : http://www.seine-saint-denis.fr/Archives-departementales-et.html

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h30-12h00 8h30-12h00 8h30-12h00 8h30-12h00 8h30-12h00 8h30-12h00 -
Après-midi 12h00-17h00 12h00-17h00 12h00-17h00 12h00-17h00 12h00-17h00 - -
Commune.png

Hôtel de ville
Adresse : 2 rue de la Commune de Paris - 93308 AUBERVILLIERS

Tél : 01.48.39.52.00 - Fax : 01 48 39 52 30

Courriel : Contact

Site internet : Site

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Site de la ville (Septembre 2011)

Cimetière communal

Du 1er avril au 30 septembre : de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 18h00.

Du 1er octobre au 31 mars : de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00.

52 bis rue du Pont Blanc - 93300 Aubervilliers - Tél : 01 48 39 33 26 - Fax : 01 48 39 39 55

Ligne de bus : 173 ou 249 arrêt Pont Blanc.

Archives

  • Voir :

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Aubervilliers - Tome III

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références