90033 - Delle

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Delle
Blason Delle-90033.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 90 - Blason - Territoire-de-Belfort.png    Territoire de Belfort
Arrondissement Blason Belfort-90010.png    Belfort (Préf.)
Métropole
Canton Blason Delle-90033.png   90-06   Delle

Blason Delle-90033.png   90-02   Delle (Ancien canton)

Code INSEE 90033
Code postal 90100
Population 5 719 habitants (2016)
Nom des habitants Dellois, Delloises
Superficie 920 ha hectares
Densité 621, 63 hab./km²
Altitude mini 353 m
Point culminant 443 m
Coordonnées
géographiques
47,5069° / 6,9980° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
90033 - Delle carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

  • La voie romaine de Mandeure à Kembs passant à cet endroit, une "villa" commence à se développer à l'époque gallo-romaine.
  • Au temps des Mérovingiens, Delle intègre le duché d'Alsace. Et à partir de 728, le domaine devient une possession des Bénédictins de l'abbaye de Murbach.
Restitution du château d'après documents d'archives
  • Au XIIIe siècle ou XIVe siècle, un château est construit au sommet de la falaise, après y avoir aménagé une plateforme. L'endroit permet de surveiller à la fois le passage sur l'ancienne voie romaine et le confluent entre l'Allaine et la Batte.
Ce château devient enjeu de querelles entres les comtes de Ferrette et ceux de Montbéliard. Alors en 1231, les Bénédictins le confient à Henri VII (fils de Frédéric II du Saint-Empire) à une condition : entourer la cité de murailles pour la protéger.
Delle devient alors une ville fortifiée ainsi que le chef-lieu d'une seigneurie appartenant aux archiducs autrichiens. La gestion du château est assurée par la Régence d'Ensisheim et un bailli dellois assumant les fonctions de prévôt.
  • Au milieu du XIVe siècle, la cité a le privilège de pouvoir se gouverner par elle-même à l'aide d'un Magistrat composé de bourgeois. Elle devient alors prospère jusqu'à la Guerre de Trente ans.
Plaque commémorant l'entrée des Français
  • En 1636, Louis de Champagne, le comte de la Suze agissant pour le roi Louis XIII parvient à entrer par la Porte de France et à s'emparer de la ville : Delle devient ainsi française.
  • À la Révolution, elle devient chef-lieu de canton, mais encore dans le département du Haut-Rhin.
  • En 1871, Delle et d'autres villes se regroupent pour former le Territoire de Belfort. La ville reste donc française et accueille nombre de migrants cherchant à échapper à l'annexion de l'Alsace.
  • Durant le XIXe siècle, la cité s'industrialise par l'implantation de scieries, fonderies, imprimeries, usines d'estampage, de décolletage, d'emboutissage, ou de câblerie, aidée en cela par l'arrivée du chemin de fer en 1968 (ligne Montbéliard-Delle) et en 1872 (ligne Porrentruy-Delle).
  • La seconde guerre mondiale : des plaques commémoratives apposées sur l'ancien hôtel de ville nous apprennent que les 17 et 18 novembre 1944, la 1èreD.B. et la 9e D.I.C. ont rompu le front ennemi, au prix de 419 pertes, et que la ville a été libérée le 18 novembre 1944 par la première armée française commandée par De Lattre de Tassigny.


Héraldique

«  D'or à la touffe de joncs de sinople, mouvant de la pointe ».
Les joncs sont peut-être en rapport avec les marécages qui peuplaient les alentours de la rivière l'Allaine.

Toponymie

Les premières formes, latines, sont Datira au XVIIIe siècle et Dadila au Xe siècle.
Il y aura ensuite plusieurs variantes : Daile, Diele, Deyle ou Delles.

Histoire administrative

  • Département -
    • 1801-1871 : Haut-Rhin (=>1871-1919 : Allemagne)
    • 1871-2019 : Territoire de Belfort (Dép. en 1922)
  • Arrondissement - 1801-2019 : Belfort
  • Canton - 1801-2019 : Canton de Delle

Résumé chronologique :

  • 1801-1871 : Cton de Delle, Arrt. de Belfort, Dép. du Haut-Rhin
  • 1871-2019 : Cton de Delle, Arrt. de Belfort, (Dép. du) Territoire de Belfort
  • En 1972, Delle avait absorbé Joncherey et Lebetain, communes qui sont redevenues indépendantes en 1979 et 1982.

Patrimoine.png Patrimoine

Muraille d'enceinte et maison des remparts

Muraille reconstituée
Photo B.ohland
  • Des remparts du XIIIe siècle, il ne reste presque plus rien, puisqu'en 1673 le roi louis XIV avait ordonné le démantèlement de certaines villes fortifiées, dont Delle et son château. La portion de muraille présentée ici est une reconstitution d'après des fouilles archéologiques : elle est située à son endroit d'origine et respecte les dimensions initiales, à savoir une épaisseur de 1,75 m pour une hauteur de 10 mètres.
  • La tour d'angle sud-est est un élément subsistant d'une construction en angle de 1609-1610, troisième construction successive à ce même endroit de l'enceinte. Sa restauration a permis de faire réapparaître des ouvertures de tir.
  • La maison des remparts a été construite en 1576 par le prévôt de l'époque : Jean Guyat Lovy. Il avait fait graver ses armoiries au linteau d'une fenêtre. La bâtisse est passée aux mains de baillis successifs jusqu'à la Révolution. Elle a ensuite fait office de gendarmerie, puis pendant une vingtaine d'années, de centre socio-culturel. Elle est inscrite aux Monuments historiques depuis 2012[1]


Maison à cariatides

Maison à cariatides

Cette haute maison a été construite en 1577 par un bourgeois avec l'objectif d'en faire une maison commune et d'y rendre la Justice.

Troisième et quatrième cariatides Photo B.ohland

Sur la façade de la rue sont gravées les armoiries de la ville et la date de construction.
Côté place, le pignon se dresse fièrement, supporté par cinq poutres inclinées et sculptées. Non seulement utiles techniquement, ces cariatides sont aussi allégoriques puisque celle du milieu porte les attributs symboliques de la Justice.
La maison est classée aux Monuments historiques depuis 1970[2].

Maison Feltin

Tourelle et portail

Cette maison fut construite en 1581 par le prévôt et bailli de l'époque, Louis Lourdel. Étant en charge de la surveillance du château, il la fit bâtir au pied de la terrasse, adossée au mur d'enceinte nord et de sa tour d'angle.

Galerie en bois et tour

Il fit compléter la maison centrale par une tourelle : sur sa porte figure l'inscription « Sequitur fortuna laborem », soit "le travail engendre la fortune".
Par la suite la demeure changea plusieurs fois de propriétaires. Celui de 1723, autre bailli de Delle, la transforma profondément : la muraille primitive fut aussi remaniée (en hauteur et largeur) avant d'y accrocher la galerie en bois (qui va faire l'objet d'une consolidation). La maison appartint aussi à la famille Feltin dont un des membres, Maurice Feltin (1883-1975), devint archevêque de Paris.
En 1997, la propriété fut acquise par la ville, et devint hôtel de ville (voir la façade principale en bas de page dans la rubrique "Informations pratiques").
Et depuis 2001, elle est inscrite aux Monuments historiques[3].

Autres maisons remarquables

  • La maison à tourelles : sa construction date de la fin du XVIe siècle. Le propriétaire d'origine en était Henri Louvy, le fils du prévôt de la maison des remparts. La maison présentait alors une deuxième tourelle et des fenêtres à meneaux. Ce fut ensuite la maison d'un curé de Delle, et, après la Révolution, le presbytère. Maintenant, des logements.
  • L'ancienne buvette : elle date du XVIe ou XVIIe siècle. C'était alors une auberge, et l'inscription "buvette" est demeurée sur la façade.
  • Le moulin banal : il remonte sans doute au Moyen Âge. En 1730 il était actionné par trois roues prélevant l'eau dans le canal ceinturant les remparts. Il est resté en activité jusqu'en 1900
  • L'ancien hôtel de ville : construit au milieu du XVIIIe siècle, il avait une double destination : halle aux grains au rez-de-chaussée et salles de réunions à l'étage. Il a servi jusqu'en 1997, ce qui explique les deux plaques apposées commémorant la Libération de la ville en 1944.

Église Saint-Léger

Vue globale

Une paroisse existe très tôt, au temps des Carolingiens. Mais il ne reste rien de cette construction. Un édifice plus grand vient la remplacer en 1573 : il en subsiste une portion de mur et le portail et ses voussures.
Au tout début du XVIIIe, l'église est remaniée, mais en 1714 une crue entraîne l'écroulement du clocher.
L'église est ensuite agrandie par l'ajout d'une chapelle. Enfin, en 1857, un incendie fait tellement de dégâts qu'il faut en reconstruire une bonne partie ; l'église se dote alors d'un clocher à bulbe dans le style comtois.


Chapelle Notre-Dame des Pasles

Chapelle dans son écrin de verdure Photo B.ohland

Elle est située sur une légère colline au sud-ouest de la ville, à l'emplacement d'un ancien lieu de prière où une statue était nichée dans un arbre.

Vitrail


Sa construction remonte à 1782, par un particulier qui avait fait une promesse à son épouse mourante.
La chapelle a été détruite à la Révolution, puis reconstruite en 1898.

Repère géographique.png Repères géographiques

Delle se situe à 24 km au sud-sud-est de Belfort et à 20 km à l'est de Montbéliard. On y accède par la N 1019 en provenance de l'échangeur 11 de l'A 36.
La limite sud-est de son ban communal se confond avec la frontière franco-suisse.
Le territoire dellois est traversé d'une part par l'Allaine, prenant sa source en Suisse, se jetant dans l'Allan puis dans le Doubs, d'autre part par son affluent La Batte, qui la rejoint précisément à Delle.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 686 810 688 940 965 1 145 1 094 1 081 1 078 1 069
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 125 1 219 1 326 1 516 1 809 2 161 2 306 2 518 2 505 2 484
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 2 604 2 633 2 950 3 347 3 364 3 242 4 065 5 189 6 134 7 975
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 8 161 6 992 6 624 6 113 5 906 5 719 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

  • Jacques SANTINI, footballeur puis entraîneur né le 25 avril 1952
  • Barthélémy louis Joseph SCHERER, né le 18 décembre 1747. Général de division en 1791, ministre de la guerre de 1797 à 1799, commandant de l'armée de Sambre et Meuse, à la tête de l'armée d'Italie, a approuvé les dessins de l'actuel drapeau tricolore. Décédé le 19 août 1804 à Commenchon.

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Sébastien COURTOT 1871- Signe l'acte de naissance de Léon Charles Richard ci-dessous.  
- - -  
Charles ACKERMANN 1919-1925 -  
Léon Armand RICHARD 1925-1945 Né le 30 mars 1871 à Delle. Chevalier de la Légion d'honneur (Son dossier). Décédé le 17 septembre 1957  
- - -  
Jean Numa DEBROT 1947-1971 Né le 27 mai 1901 à Delle. Directeur commercial de nombreuses sociétés. Officier de la Légion d'honneur (dossier non communicable). Décédé le 3 avril 1972 à Montbéliard.  
Louis CLERC 1971-1978 -  
Denis MAIRE 1978-1991 -  
Raymond FORNI 1991-2004 Démissionne en 2004  
Pierre OSER 2004-2017 Démissionne en 2017  
Sandrine LARCHER 2017-(2020) -  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
Léon Nicolas QUELLAIN 1815- Né le 11 avril 1767 à Delle. Maire de Belfort. Notaire royal à Delle et chevalier de la Légion d'honneur en 1815 (Son dossier). Décédé le 18 avril 1845 à Delle.  
- - -  
- - -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
jean-Jacques BONJEAN 1652- Loge dans la maison à tourelle.  
- - -  
Pierre ARNOUX 1677- Décédé le 9 novembre 1677[4].  
- - -  
Pierre François DAMOTTE 1876- -  
Julien Alexandre MARCHAND 1889- -  
Joseph François Gustave ROUECHE 1905- -  
- - -  

(Sources pour les curés de 1876 à 1905 : Curés : dossiers personnels par diocèse)

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Le monument après la première guerre mondiale
Le monument en 2018

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des personnes inscrites sur le monument

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00
le 1er samedi de chaque mois
-
Après-midi 13h30 - 17h30 13h30 - 19h00 13h30 - 17h30 13h30 - 17h30 13h30 - 17h30 - -
90033 - Delle Mairie.JPG

Mairie
Adresse : 1 Place François Mitterrand - 90100 DELLE

Tél : 03 84 36 66 66 - Fax : 03 84 36 66 67

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Site de la mairie (mars 2019)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Delle au XVIIIème siècle avant la Révolution - Michel Colney, éditions France Régions. Contacter la mairie.

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Site de la mairie : http://delle.fr

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Référence.png Notes et références

  1. Base Mérimée
  2. Base Mérimée
  3. Base Mérimée
  4. Selon l'arbre généalogique de (pascalspr) sur Geneanet