85050 - Le Champ-Saint-Père

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Le Champ-Saint-Père
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 85 - Blason - Vendée.png    Vendée
Métropole
Canton

Blason en attente.png   85-17   Moutiers-les-Mauxfaits (Ancien canton)

Code INSEE 85050
Code postal 85540
Population 1 560 habitants (2008)
Nom des habitants Pérois, Péroises
Superficie 2 467 hectares
Densité 63 hab./km²
Altitude Mini: 1 m
Point culminant 75 m
Coordonnées
géographiques
46°30'30° / -1°20'48° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
85050 - Le Champ-Saint-Père carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Bref historique

Aux origines

Selon Monsieur l'abbé BOUCHET (Page 7 de son ouvrage), la première mention du nom de la commune est portée en 1205 dans le don fait par un seigneur de la Motte Freslon, Théobald FRESLON, qui donne au monastère de Luçon des terres sises en Champ-Saint-Père ainsi que les moulins de Sauvaget, sur le Graon. Cette donation semble s'adresser à un Prieuré de Champ-Saint-Père en plein essor et en dépendance de Luçon.

L'Ancien Régime

Quelques faits méconnus ou oubliés :

  • En 1317 création du diocèse de Luçon avec 248 paroisses dont dépend Champ-Saint-Père par redécoupage du diocèse de Poitiers qui comptait 1248 paroisses.
  • Qui aujourd'hui peut imaginer, que l'océan atteignait Noailles jusqu'à son retrait vers 1460 (Archives de Saint Vincent d'après les recherches de Monsieur l'abbé André BOUCHET) découvrant le marais et la plaine de Luçon ? Ceux-ci seront mis en valeur par les moines de Saint-Michel-en-l'Herm et de Maillezais qui réalisèrent un ingénieux système de canaux.
  • Le chartier ou terrier de la Motte-Freslon (1613 à 1659) apporte des précisions sur la vie de nos ancêtres.
  • Le 17 décembre 1744, le communal, une pièce de terre de 40 hectares autrefois appelée Marais Grolleau et à présent marais de Noailles, est cédé solidairement au profit des habitants de Noailles.

La période révolutionnaire

  • Le nom révolutionnaire de la commune est Champ-Perdu
  • Il devient "Champ Saint Père" en l'an II (1793)
  • Pour prendre sa forme définitive après parution au bulletin des lois en 1801 avec "Le Champ-Saint-Père"

Le XIXe siècle

En Vendée, la paroisse a activement contribué à animer la vie communale c'est également le cas à Champ-Saint-Père :

  • restauration de l'église dès 1835
  • aménagement du presbytère à partir de 1841
  • création de l'école des filles en 1843 par l'abbé VIGNEROT, curé de la paroisse.
  • construction du pensionnat de l'école de filles en 1889
  • collecte des fonds pour l'édification et la consécration de la nouvelle église le 24 septembre 1902 au début du XXe siècle.

Le XXe siècle

Après le traumatisme de la confiscation des biens de la paroisse sous la Révolution, c'est avec la séparation de l'église et de l'État, les inventaires obligatoires. Il se déroulera le 5 mars 1906 dans une tension extrême. La paroisse trouve néanmoins les ressources pour poursuivre son action :

  • la construction en 1912 de l'école Saint Pierre ouverte en 1913 avec deux classes pour les garçons.
  • aménagement d'un bâtiment destiné à 2 sœurs infirmières.
  • la création d'une salle de spectacle en 1933.

La commune se modernise :

  • avec l'arrivée d'une liaison ferrée inaugurée le 25 mars 1902 qui permettait notamment de gagner Les Sables-d'Olonne.
  • mais avec le premier conflit mondial c'est une lente érosion démographique consécutive des pertes humaines et de l'évolution technologique. On passe ainsi de 1879 habitants en 1906 à 1675 en 1921 pour arriver à 1316 en 1999.
La période 1914 - 1918

Le site France Gen Web regroupe dans l'espace "mémorial", à partir des travaux de bénévoles, le recensement des personnes décédées lors du 1er conflit mondial, dont les noms sont portés sur le monument aux morts ou sur la plaque commémorative dans l'église. Pour Champ-Saint-Père on dénombre ainsi 97 disparus.

Qui était honoré ? Quelques précisions de Pauline NICOLAS : « Il faut savoir qu’il n’existait pas de règle précise quant au fait de porter le nom d’un soldat sur une plaque commémorative : ainsi, des personnes peuvent être mentionnées dans le registre d’état civil mais portées sur une plaque sur le lieu de leur décès, d’autres se retrouvent sur plusieurs monuments. On a constaté qu’un même homme pouvait être porté sur les différents lieux suivants : son lieu de naissance, celui où il résidait avant de partir au front, celui où il est tombé, voire même celui de la commune où habitaient ses parents lorsqu’ils ont appris le décès de leur fils. Ceci peut très vite devenir un casse-tête lors des recherches, mais pour la Première Guerre mondiale, aucune consigne n’avait circulé. ».

  • Mémoire des hommes Le site du ministère de la Défense dans une partie Secrétariat Général de l'Administration présente pour la Première Guerre mondiale trois rubriques utiles aux généalogistes :
- Morts pour la France
- Personnels de l’aéronautique militaire
- Journaux des unités

Ces journaux de marche permettent de suivre au jour le jour la vie des unités.

1 J 2206 - "Mémorial des Pérois morts pour la France (1914-1918) ". - Non paginé, dact, ill. Monographie communale suivie de la liste des Pérois morts pendant la guerre 1914-1918. 1998 Modalités d'entrée : Don, 2004 Contexte historique : 1er quart 20e siècle Lieu(x) : Champ-Saint-Père, Le Matière(s) : Guerre 1914-1918

La période 1939 - 1945

Sept personnes de Champ-Saint-Père sont inscrites sur le monument aux morts. Au recensement de 1946 on relève 1388 habitants.

La période moderne

De nombreux aménagements et évolutions se produisent sur cette période

  • la commune continue de perdre des habitants. En 1968, on atteint le point bas avec 1216 résidants.
  • le 2 janvier 1968 inauguration de la maison de retraite Beauséjour pour les anciens
  • le terrain de camping de la Nantée est ouvert en 1970.
  • en 1974, la gare cessa d'être fonctionnelle.
  • une cabine téléphonique publique est mise en service à Noailles en 1974 chez Monsieur et Madame Martin
  • aménagement de terrains de sports de 1972 à 1976.
  • ouverture du foyer rural en 1976.
  • d'une salle polyvalente en 1981.
  • et d'une salle sportive en 1991.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2020 : Vendée
  • Arrondissement - 1801-2020 : Les Sables-d'Olonne
  • Canton - 1801-2020 : Moutiers-les-Maufaits (Moutiers-les-Mauxfaits)

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Héraldique

Tiercé en pairle renversé : au 1er de sinople à la roue de moulin d'argent, au 2e d'or à la grappe de raisin de gueules, tigée et feuillée de sinople, au 3e d'argent au bouquet de quatre épis de blés d'or, feuillés de sinople et au soleil non figuré de gueules mouvant de la pointe ; au compas ouvert de tenné brochant en chevron sur la partition et touchant les bords de l'écu.

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Si on ne recense pas de monument majeur, on peut encore découvrir les spécificités de l'habitat traditionnel en parcourant la soixantaine de hameaux répartis sur les 2467 hectares de son vaste territoire, à l'origine rural, avec de très nombreuses petites exploitations. Plusieurs de celles-ci servent aujourd'hui de résidences secondaires avec une recherche de préservation de l'habitat d'origine.

  • Château de Montorgueil
  • Église néoromane du XIXe siècle

Repère géographique.png Repères géographiques

La commune située entre La Roche-sur-Yon et Luçon est à 15 kilomètres de l'océan atlantique.

  • Quelques liens utiles :
- Le Champ-Saint-Père sur Locom
- Localisation de Champ-Saint-Père sur la carte de Cassini avec Gencom
- Photographie aérienne de Le Champ-Saint-Père avec Google Maps.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 048 695 976 1 177 1 121 1 308 1 380 1 468 1 634 1 692
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 742 1 802 1 811 1 838 1 778 1 841 1 919 1 929 1 967 1 879
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 847 1 675 1 635 1 566 1 533 1 388 1 372 1 251 1 201 1 236
Année 1982 1990 1999 2006 2008 2016 2021 - - -
Population 1 376 1 436 1 316 1 506 1 560 1 839 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Source : Cassini, INSEE 2006 & 2008

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

- Voirie, infrastructure : 20 Fi 50-1 - Arrivée au Champ-Saint-Père. - 1 carte postale .
- Bâtiment religieux : 20 Fi 50-2 - Église Saint-Pierre : chœur de la chapelle de la Sainte-Vierge. - 1 carte postale .
- Monument, édifice privé Château, logis :20 Fi 50-3 - La Gaudinière : le château (vues 1, 3 et 6), la maison du garde (vue 2), les servitudes (vue 4), le bois (vue 5) et le parc (vue 7). - 2 tirages photographiques, 5 cartes postales.
- Habitation : 20 Fi 50-9 - Habitation ancienne dans le bourg. - 1 tirage photographique.
- Ferme : 20 Fi 50-4 - La Motte-Frelon : logis et ferme du logis. - 2 tirages photographiques, 3 cartes postales.
- Ferme : 20 Fi 50-7 . - 1 carte postale .
- Sites naturel et archéologique Bords de rivière: 20 Fi 50-5 - La vallée de l'Yon. - 4 cartes postales.
- La vallée du Graon : 20 Fi 50-6 - 1 tirage photographique, 1 carte postale.
- Forêt : 20 Fi 50-8 - Grottes dans les bois. - 1 carte postale.

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

Naissances :

  • Gilles Charles Guy NICOL de LA BELLEISSUE, haut fonctionnaire, diplomate, consul général, né le 5 septembre 1934

Décès :

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Charles de GYVES 1790 - 1792  
Jean HUET 1793 - 1793 Mars 1793 - Nov 1793  
THIBAUD 1793 - 1794 Déc 1793 - Mars 1794  
SERRE 1794 - 1796 Agent municipal Avril 1794 - Août 1796  
Jacques EGONNIERE 1796 - 1815  
Pierre ROULLEAU 1815 - 1816 Instituteur et chantre  
Jean BRIAUD 1816 - 1818  
Louis-Alexandre-David Robin des BARAUDIERES 1818 - 1824  
Baron Henri-Modeste de GYVES 1825 - 1830 Chevalier de Saint Louis Fils de Charles de GYVES  
Pierre Frédéric Saint Georges RANSOL 1830 - 1833 Médecin  
Jean ROUSSE 1833 - 1840 Notaire  
Sulpice MALLET 1840 - 1843  
Jean PIARD 1843 - 1847  
Onésime de SAINT ESTEVE 1847 - 1858 Décès le 22-10-1879  
Pierre-Jean PIARD 1858 - 1866 Fils de Jean PIARD  
François FETIVEAU 1866 - 1870  
Ferdinand DEZAMY 1870 - 1904  
Marcel GENDRONNEAU 1904 - 1919  
Léopold TRENIT 1919 - 1949  
Ferdinand GUYET 1949 - 1963  
Maurice LOUINEAU 1963 - 1989  
Marcel GAUDUCHEAU 1989 - (2020) Réélu en 2014  
- -  

Cf. [ MairesGenweb]

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Jean ROUSSE -  
Lucien David ROUSSE -  
Christophe PENAUD 1841  
Joseph CAHORS 1845  
Benoît GAUTREAU 1864 Gendre de CAHORS  
Edgard DOUAI 1881  
- -  

Les hommes de médecine

Prénom(s) NOM Période Observations
Jean HUET - Médecin - Décès le 2-12-1804  
Louis DUPRÈ - Médecin  
S. Georges RANSOL 1830 Médecin  
Charles SEGUIN 1840 Médecin  
- -  
SIBENATER 1825 Dentiste  
- -  
LETAR 1866 Pharmacien  
- -  

Les hommes de lois

Prénom(s) NOM Période Observations
Pierre-Jean PIARD - Greffier  
- -  
Jacques EGONNIERE 1810 Huissier  
JOUSSEMET 1864 Huissier  
- -  
CHAVIGNEAU 1842 Percepteur  
Castillon de S. VICTOR 1850 Percepteur  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Henry BOISLEVE 1607 - 1616  
Mathurin BLANCHARD 1616 - 1633  
Pierre METAIRON 1633 - 1649  
Jacques THIRE 1649 - 1659  
Jean DEDOM 1659 - 1678  
Nicolas BOUTEILLER 1679 - 1682  
Nicolas ISAMBERT 1682 - 1709  
Julien le RORTHAIS 1710 - 1716  
Léon FRAPPIER 1716 - 1726  
Nicolas GAUVREAU 1726 - 1730  
René Marc le MAIGNEN 1730 - 1744  
François BAUNEAU 1744 - 1770  
Pierre-Jean THIBAUD 1770 - 1790  
- -  
- -  
Christophe OBRY 1800 - 1802 Déc. 1800 - 16 déc. 1802  
Louis-Benjamin-Robin des BARAUDIERES 1803 - 1829 14 fév. 1803 - 1829 - Décès le 14/08/1830, enterré au cimetière de Champ-Saint-Père  
Jacques VIGNEROT 1829 - 1851 Juillet 1829 - Juin 1851  
VINCENT 1851 Juin 1851 - Oct 1851 - Missionnaire  
Pierre COUTAND 1851 - 1859 Oct 1851 - Mars 1859  
Alexis MICHAUD 1859 - 1889 Mars 1859 - Janvier 1889  
Alexandre TRICHET 1889 - 1891 Janvier 1889 - Avril 1891  
Dominique MENARD 1891 - 1896 Avril 1891 - Janvier 1896  
Louis RIVALIN 1896 - 1905  
Armand CHACUN 1905 - 1930  
Louis PIVETEAU 1930 - 1947  
Jules VIGNAUD 1947 - 1959  
René SOULARD 1959 - 1974  
Simon ARRIVE 1974 - 1991  
Henri COUGNAUD 1991 -  
- -  
- -  
  • L'église de Champ-Saint-Père dépend de la paroisse Saint Jacques du Val Graon dont le siège est à Moutiers-les-Mauxfaits, le culte y est assuré de façon irrégulière. Horaires à consulter sur le site du doyenné


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h-12h30 8h-12h30 8h-12h15 8h-12h30 8h-12h30 - -
Après-midi 13h30-17h30 13h30-17h30 13h30-17h30 13h30-17h30 13h45-17h30 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 7, rue de l’Hôtel de Ville - 85540 LE CHAMP-SAINT-PÈRE

Tél : 02 51 40 93 24 - Fax : 02 51 40 92 06

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr (06/2011)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Champ Saint Père / Saint-Vincent-sur-Graon "Balcons sur le marais" par Monsieur l'Abbé André BOUCHET - Achevé d'imprimer sur les presses de l'Imprimerie Belz La Roche sur Yon (Vendée) Dépôt légal: 4° trimestre 1992.
  • La Vendée des origines à nos jours Editions Bordessoules 17400 Saint Jean d'Angely. Dépôt légal juillet 1982
  • Mémoires vives de Vendée - Un siècle d'histoires de familles 1850 - 1950. Une réalisation des Associations Familiales Rurales. Edition Départementale des A.F.R. de Vendée. Imprimerie Graphique de l'Ouest. Le Poiré sur Vie (Vendée) Dépôt légal : mai 1989.
  • Joseph ROUILLÉ - La Vendée d'autrefois - Images retrouvées de la vie quotidienne. Horvath. Imprimé en mai 1988 par Reboul Imprimerie 42000 Saint Etienne.
  • René CROZET - La France illustrée - Vendée Marais Poitevin. Imprimé en août 1962 sur les presses de l'imprimerie de Bobigny.
  • Georges BORDONOVE - La vie quotidienne en Vendée pendant la Révolution. Réalisé par la société nouvelle Firmin Didot Mesnil sur l'Estrée pour le compte des éditions Hachette en février 1991.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.