80802 - Villers-Faucon

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Villers-Faucon
Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1914-1918
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 80 - Blason - Somme.png    Somme
Métropole -
Canton Blason Péronne- 80620.png   80-20   Péronne

Blason Roisel-80677.png   80-36   Roisel (Ancien canton)

Code INSEE 80802
Code postal 80240
Population 656 habitants (2006)
Nom des habitants Villerois, Villeroises
Superficie 1 142 hectares
Densité 57,4 hab./km²
Altitude Mini : 75 m
Point culminant 144 m
Coordonnées
géographiques
49.9769° / 3.09917° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
80802 - Carte administrative - Villers Faucon.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

XVIIIe siècle

Par la loi du 14 décembre 1789, l'Assemblée nationale crée les communes, regroupées en districts, rassemblés eux-mêmes en département. La France est alors divisée en 89 départements.

En 1793, Villers Faucon est une commune dans le canton dont Heudicourt est le chef lieu. Il le restera jusqu'en 1801, année où le canton intègre celui de Roisel.

Le 20 septembre 1792, la tenue des registres de naissance, mariage et décès (état civil) est confiée à la responsabilité du maire. Antérieurement, c'était le curé de la paroisse qui rédigeait les registres de baptême, mariage et sépulture (registres paroissiaux). Ci-dessous des mariages concernés.

La loi du 13 fructidor an VI (30 août 1798) décrète que les mariages seront prononcés au chef lieu de canton. La loi du 18 pluviose an VIII (7 février 1800 rétablit la célébration des mariages dans chaque commune.

Entre 1790 et 1794, la commune de Leuilly est intégrée à Villers Faucon.

Première Guerre mondiale

Calvaire

Lors du premier conflit mondial, Villers Faucon est situé en zone d'occupation allemande jusqu'en 1917. L'offensive libératrice est conduite par les forces anglaises. Comme la quasi totalité des communes du canton de Roisel, le village est entièrement détruit durant cette période du fait des tirs d'artillerie britanniques et des destructions opérées par l'armée allemande pour couvrir sa retraite.

Il reste cependant une maison debout. De même, les trois calvaires qui marquent les entrées du villages sont encore dressés. Le cimetière a subi peu de dégâts. Mais il comporte plus de quatre cents tombes allemandes de plus, et quelques sépultures anglaises également.

À Sainte Émilie, commune associée, la sucrerie et la ferme modèle n'existent plus. La maison, bâtie dans le style d'un chateau renaissance, propriété de l'ancien député, Monsieur VION, est également détruite. Ces bâtiments ont été dynamités par les soldats allemands.

Source : Les crimes allemands dans la Picardie dévastée.

Décorations

Croix de guerre 1914-1918 le 27 octobre 1920

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... :
  • Arrondissement - 1801-.... :
  • Canton - 1801-.... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Église Notre-Dame-de-l'Assomption

Vue principale, photo Claude DEROLETZ

Village détruit pendant la première Guerre Mondiale.Église reconstruite après 1918. (Source : « La Somme les 783 communes » de Daniel DELATTRE).




Repère géographique.png Repères géographiques

Associé à la Communauté de Communes du Canton de Roisel entre le 30 décembre 1994 et le 31 décembre 2012

Associé à la Communauté de Communes Haute Somme à partir du 31 décembre 2012


Localisation (aprés 2015)

80802 - Villers-Faucon carte administrative N.png


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 202 1 135 1 098 1 224 1 381 1 440 1 442 1 522 1 440 1 387
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 461 1 478 1 510 1 483 1 368 1 242 1 240 1 392 1 372 1 289
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 277 554 950 943 873 796 842 904 916 803
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 704 662 725 656 654 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015.

Recensements 80 VILLERS FAUCON.jpg

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Source cartes postales : Archives départementales de la Somme

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Louis CAMUS 1827 - 1838 Maire durant au moins la période indiquée. Né le 21 octobre 1776. Membre du Conseil d'Arrondissement en 1837.  
- -  
Emile VION 1881 En fonction de maire.  
- -  
- -  
- -  
Gilbert PAGET 1989 - 1996  
André BROUETTE 1996 - 2014 Réélu en 2001 et 2008.  
Séverine MORDACQ 2014 - (2020)  
- -  

Source : [ MairesGenWeb]

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Les titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
- - -  
- - -  
- - -  

Source : Liste des médaillés de la Légion d'honneur sur le site Léonore du ministère de la culture

La commune compte parmi ses natifs, sept personnes qui ont reçu la médaille de la Légion d'honneur.

  • Léon Auguste MASSOL, né le 21 novembre 1820. Décoré de la Légion d'Honneur.
  • Jessé Théodule BERTIN né le 2 février 1827. Fils de Jean Charles BERTIN et de Marie Pacifique DURAND, cultivateur, il choisit d'entrer dans les ordres. Il débute son premier sacerdoce à Saint Valéry sur Somme en qualité de vicaire entre le 2 juillet 1852 et le 6 septembre 1860. Il rejoint ensuite comme curé desservant la commune de Fienvillers où il demeure du 7 septembre 1860 au 19 octobre 1867. Il devient curé doyen de Gamaches du 20 octobre 1867 au 30 avril 1870. Il termine son parcours ecclésiastique en tant que curé doyen archiprêtre à Montdidier à partir du 1er mai 1870. Il est décoré Chevalier de la Légion d'honneur le 4 janvier 1895. Il meurt le 11 janvier 1898.
  • Henri VION nait le 4 mai 1853 à Sainte Émilie. Il est élu député de l'Union Républicaine pour deux mandats consécutifs : du 21 mai 1905 au 31 mai 1906 ; puis du 6 mai 1906 au 31 mai 1912. Il est titulaire de la médaille de la Légion d'honneur. Le château qu'il a fait construire à Villers Faucon est entièrement détruit durant la Première Guerre Mondiale. Il meurt à Villers Faucon le 16 octobre 1912.
  • Eugène Jean Baptiste Émile MILLIANCOURT né le 13 juillet 1883. Décoré de la Légion d'honneur.
  • Cyprien Charles RICAUX, né le 4 novembre 1884. Décoré de la Légion d'honneur.
  • Georges Eugène André VASSEUR natif de cette commune le 29 avril 1885. Décoré de la Légion d'honneur.
  • Charles Albert LOIRE, natif de cette commune le 12 novembre 1886. Décoré de la Légion d'honneur.


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - 8h00 - 13h00 - -
Après-midi 14h30 - 18h30 13h30 - 17h30 - 13h30 - 17h30 - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 20, rue de Saint Quentin - 80240 VILLERS-FAUCON

Tél : 03 22 86 65 07 - Fax :

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : 49.9769° / 3.09917° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr (février 2018)

Associations d'histoire locale

Mariages au chef lieu de canton en 1798 - 1799 Durant cette période, 14 mariages de couples demeurant à Villers Faucon ont lieu à Heudicourt, chef lieu de canton  :

  • 30 novembre 1798 : BLERIOT Marc Joseph et PLAQUET Marie Anne Augustine
  • 30 novembre 1798 : PLAQUET Jean Louis Philibert et HOTTE Marie Aldegonde
  • 20 décembre 1798 : BELMANT Jean Louis et BELMANT Marie Jeanne
  • 9 janvier 1799 : RICAUX Pierre François et JOURNELLE Augustine
  • 29 janvier 1799 : BEGUIN Jean Louis et PALAN Marie Magdeleine
  • 18 février 1799 : CARY Pierre Louis et MONORY Pélagie
  • 18 février 1799 : DUFLOT François et CARY Catherine
  • 18 février 1799 : PALANT Pierre Louis et THUET Marie Magdeleine
  • 18 février 1799 : POTEL Jérémie Fabien et PAYEN Charles Pierrette
  • 28 février 1799 : DEPY Antoine et COLLECON Marie Adélaïde
  • 19 mai 1799 : LOMOND Jean François et MERLIN Marie Célestine Josèphe
  • 28 juillet 1799 : MICHEL Claude et HOTTE Marie Christine
  • 17 août 1799 : CARDON Claude Joseph et RICAUX Marie Anne
  • 17 août 1799 : GELEE Jean Baptiste et GELEE Marie Josèphe

Source : registre des mariages d'Heudicourt. Si vous recherchez un de ces couples, vous pouvez prendre contact avec jclery@nordnet.fr

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


  • La guerre en 1917. Les crimes allemands dans la Picardie dévastée - Maurice THIERY - Editions E. de Boccard - Paris - 1918

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références