80747 - Templeux-la-Fosse

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Templeux-la-Fosse

Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1914-1918
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 80 - Blason - Somme.png    Somme
Métropole -
Canton Blason Péronne- 80620.png   80-20   Péronne

Blason Roisel-80677.png   80-36   Roisel (Ancien canton)

Code INSEE 80747
Code postal 80240
Population 143 habitants (2010)
Nom des habitants Templeusiens, Templeusiennes
Superficie 723 hectares
Densité 20,1 hab./km²
Altitude Mini : 73 m
Point culminant 152 m
Coordonnées
géographiques
49.966881° / 3.024867° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
80747 - Carte administrative - Templeux la Fosse.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

XVIIIe siècle

Par la loi du 14 décembre 1789, l'Assemblée nationale crée les communes, regroupées en districts, rassemblés eux-mêmes en département. La France est alors divisée en 89 départements.

En 1793, Templeux la Fosse est une commune dans le canton dont Moislains est le chef lieu. Il le restera jusqu'en 1801, année où le canton intègre celui de Roisel.

Le 20 septembre 1792, la tenue des registres de naissance, mariage et décès (état civil) est confiée à la responsabilité du maire. Antérieurement, c'était le curé de la paroisse qui rédigeait les registres de baptême, mariage et sépulture (registres paroissiaux).

La loi du 13 fructidor an VI (30 août 1798) décrète que les mariages seront prononcés au chef lieu de canton. La loi du 18 pluviôse an VIII (7 février 1800 rétablit la célébration des mariages dans chaque commune.

Petites histoires de la Révolution

Le 7 septembre 1790, le Conseil engage CANLERS, Supérieur de la Maison des Trinitaires, à ne pas donner les comptes que les religieux veulent lui forcer à rendre. Le 14 septembre, les religieux mathurins demandent à réviser les comptes. GOGUET est nommé commissaire pour les vérifier en leur présence. Il rend son rapport sur l'état de la Maison et sa comptabilité le 12 octobre. Le 24 mai 1791, une créance de Marie Anne COUDUN de Conchy les Pots est reconnu par CANLERS. Elle est retenue sur ses comptes.

Le 1er octobre 1790, le Directoire du District adresse un courrier à M. d'ESTOURMEL, seigneur de Suzanne, Cappy, Dompierre, Templeux la Fosse et autres terres, député à l'Assemblée nationale, pour l'aide qu'il offre pour la connaissance des biens nationaux, l'assiette des impositions, les démarcations des limites. Il espère que son exemple sera suivi par les autres seigneurs du District.

Le 22 octobre 1790, la décision est prise de vendre par adjudication le Bois du roi, propriété des dames de Fervaques de Saint-Quentin. Le 26, un rapport des commissaires chargés de la vente établit qu'il n'ont pu y procéder. Un grand nombre d'hommes inconnus s'y sont opposés, intimidant les éventuels acquéreurs. Le District, considérant qu'il n'a aucun moyen de remédier à de pareilles insurrections, décide de céder les deux portions à un seul adjudicataire, tenant pour responsables les municipalités de Templeux la Fosse et Tincourt-Boucly des dégâts qui pourraient être commis.

Paysan.JPG

Le 18 novembre 1790, la décision de vente des bestiaux et du mobilier de la Maison des Trinitaires est prise à cause des déprédations qui s'y commettent. La cession a lieu à compter du 3 décembre. Elle se poursuit le 17 décembre malgré l'opposition du curé.

Lors de l'Assemblée Générale de District du 18 septembre 1791, Louis Augustin LOREL est élu secrétaire. Il est élu au 3e bureau chargé des impositions le 15 octobre. Le 2 avril 1792, il est désigné pour se rendre au département pour obtenir une décision suite à une requête calomnieuse. Le 26 mai, il se pourvoit à titre personnel devant les tribunaux pour obtenir des religieux le paiement de marchandises fournies. Le 31 août, il remplace provisoirement le procureur syndic qui a du s'absenter pour une délégation. Le 12 septembre, il doit se rendre à Amiens comme juré. Il est remplacé dans sa fonction de procureur syndic et de commissaire à l'inspection des fourrages. Il est chargé d'interroger le département sur la meilleure méthode pour forcer les municipalités de campagne à fournir leur contingent : le choix ou la désignation adoptés par partie des habitants n'est pas acceptés par l'autre. Le 20 novembre 1792, Louis Augustin LOREL est élu membre du Directoire au second tour de scrutin avec 26 voix. Le 24 novembre, il est désigné comme substitut du procureur syndic. Le 4 avril 1793, il fait partie du comité de correspondance du Conseil de District. Le 17 juin, élu vice président du Conseil de District, il cède sa place de substitut du procureur. Le 8 octobre, il est arrêté et suspendu de son mandat, ayant perdu la confiance publique. Le 26 janvier 1794, il est nommé juge de paix provisoire du canton de Moislains, nomination qu'il accepte le lendemain.
Le 16 mars 1793, DOMONT, étapier à Péronne est autorisé à prendre, en remplacement du foin avarié qu'il a, les foins des magasins du contingent de Templeux la Fosse. Le 30 mars, une réclamation de la municipalité est rejetée.

Le 30 août 1793, Pierre Louis BARBARE est exempté de levée, sa femme étant enceinte, vu le certificat délivré par LEFEBVRE, chirurgien à Templeux la Fosse.

Le 10 janvier 1794, le District annule une vente de terrain décidée par la municipalité seule. Cette avis est confirmé par le département le 19 mars. Cette vente est autorisée par le District et le département les 15 et 17 avril.

Le 23 mars 1794, une recherche est lancée pour retrouver les armes de guerre, habillement et équipement, que la rumeur signale comme laissés ou vendus par les citoyens composant le bataillon de Noyon lors de son cantonnement dans la commune.

Le 17 juillet 1794, des femmes de Templeux la Fosse se rendent en manifestation à Péronne pour protester contre le manque de subsistance. Un arrêté est pris pour que la municipalité fasse des visites au domicile et, après recensement, procède à une distribution égale des subsistances existantes dans la commune.

Le 31 janvier 1795, la municipalité demande à être déchargée de son contingent pour le marché de Péronne.

Le 14 mars 1795, Jean Baptiste MASCRE, garde des bois, perçoit une gratification pour avoir tué des loups.

Le 17 avril 1795, DEUDON qui réclame le de prix de 2 chevaux et d'une charrette à un cultivateur de Templeux la Fosse est renvoyé vers les tribunaux.

Le 1er mai 1795, plusieurs habitants se plaignent que la municipalité ne leur versent pas le dixième des grains.

Le 25 mars 1795, la municipalité est autorisé à payer à Robert CAZE 2 534 livres 10 sols pour 4 chevaux et 1 chariot.

Le 2 juin 1795, la municipalité devra payer le traitement de MAUGER, chef d'atelier dans le canton de Moislains.

Le 31 juillet 1795, injonction donnée à la municipalité de faire cultiver les terres qui ne le sont pas par leur propriétaire. Demande réitérée le 11 août.

Le 5 août 1795, Alexis HAVET et Jean Baptiste MASCRE sont nommés garde messiers (gardiens des récoltes) par le District sur proposition du Conseil général de la commune.

Source : Inventaire sommaire de la série L. Voir bibliographie ci-dessous

Décorations

Croix de guerre 1914-1918 le 27 octobre 1920

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... :
  • Arrondissement - 1801-.... :
  • Canton - 1801-.... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Décorations

Croix de guerre 1914-1918 le 27 octobre 1920.

Patrimoine.png Patrimoine

Église Notre-Dame-de-la-Nativité

Vue principale, photo Claude DEROLETZ

Église reconstruite après 1918.



Repère géographique.png Repères géographiques

Associé à la Communauté de Communes du Canton de Roisel entre le 30 décembre 1994 et le 31 décembre 2012

Associé à la Communauté de Communes Haute Somme à partir du 31 décembre 2012


Localisation (aprés 2015)

80747 - Templeux-la-Fosse carte administrative N.png


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 506 529 525 617 690 747 732 722 736 738
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 726 720 659 675 610 590 538 699 708 675
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 649 310 327 263 248 228 209 238 199 180
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 179 164 171 161 143 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2014.

Recensements 80 TEMPLEUX LA FOSSE.jpg

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Jean Louis NOE 1834 - 1836 Maire durant au moins la période indiquée.  
- -  
- -  
Yves GRONNIER 2001 - 2002  
Marie-Angèle LANG 2002 - 2006 Maire. (démissionnaire)  
Annick HENRY 2006 - 2012 Conseillère municipale en 2001. Maire en juin 2006. Réélue en 2008. (démissionnaire le 26 septembre 2012). Le premier adjoint Jocelyn BEDET assure l'intérim.  
Benoît MASCRE 2012 - (2014) Élu le 19 novembre 2012.  
- -  

Source : [ MairesGenWeb]

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Les titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
- - -  
- - -  
- - -  

Source : Liste des médaillés de la Légion d'honneur sur le site Léonore du ministère de la culture

Six hommes nés dans la commune ont reçu la Légion d'honneur.

  • Louis François FORGET, né le 22 décembre 1773
  • Louis Philippe PREVOT, né le 11 avril 1833
  • Ernest Fernand Charles MONVOISIN, né le 22 septembre 1850
  • Jules VANEGUE, né le 25 août 1854
  • Octave MELOTTE, né le 12 mai 1882
  • Gabriel SERET, né le 16 avril 1898


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - 17h30 à 19h00 - - 17h30 à 19h00 - -
Templeux la Fosse (80) Mairie.JPG

Mairie
Adresse : 5, rue de la Place - 80240 TEMPLEUX-LA-FOSSE

Tél : 03 22 83 02 19 - Fax : 03 22 83 02 19

Courriel :

Site internet :

GPS : 49.966881° / 3.024867° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : Ouverte le lundi et le vendredi, de 17h30 à 19h00.

Source : http://www.annuaire-mairie.fr/mairie-templeux-la-fosse.html (10/2010)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


  • Inventaire sommaire de la série L. Tome II. Registres des districts - Archives départementales de la Somme - J. ESTIENNE.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références



Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.