80606 - Oisemont

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Oisemont
Blason Oisemont-80606.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 80 - Blason - Somme.png    Somme
Métropole
Canton Blason Poix-de-Picardie-80630.png   80-21   Poix-de-Picardie

Blason Oisemont-80606.png   80-32   Oisemont (Ancien canton)

Code INSEE 80606
Code postal 80140
Population 1 214 habitants (2009)
Nom des habitants Oisemontais, Oisemontaises
Superficie 804 hectares
Densité 154,10 hab./km²
Altitude Mini: 80 mètres
Point culminant 135 mètres
Coordonnées
géographiques
49.9561111° / 1.767222° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
80606 - Oisemont carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Bref historique

Le nom même de « Oisemont » témoigne de son existence ancienne. C’est le « Mont d’Esus », où fut édifié un temple au dieu de la guerre gaulois, Esus. La voie romaine bifurquait là, partie vers Tours en Vimeu et Arrest, partie vers Gamaches ; c’est maintenant les « Chaussées Brunehaut ». De cette époque datent aussi des galeries souterraines qui rayonnent sous le bourg . Pourquoi furent-elles creusées ? Peut-être, dès l’origine, pour servir d’abri aux habitants, dans cette région de tout temps malheureux lieu de passage des troupes et de combats. Les Huguenots pourchassés sous Louis XIV y trouvèrent refuge, dit-on.

Mais son heure de gloire, Oisemont l’a connue au Moyen Age, au XIIe siècle, alors que s’y établit une importante Commanderie des Chevaliers de Malte, riche en dépendances, terres et cures, vendues comme biens nationaux à la Révolution : leur fructueux revenu se chiffrait au XVIe siècle à 10 902 livres. Au cours du fameux procès intenté aux Templiers par Philippe le Bel, il est fait plusieurs fois mention de la Maison d’Oisemont. Les armes de la ville portent d’ailleurs la croix rouge de Malte.

Du château-fort de la Commanderie il ne reste pratiquement rien, non plus que des remparts qui protégeaient le bourg. Mais l’Hôpital fondé par un Commandeur est devenu Hospice.

Oisemont, comme la plupart des campagnes picardes, a souvent eu à souffrir des passages de troupes . Au XIVe siècle, les Anglais l’incendient 2 fois. En 1340 Edouard III prend le château d’Hélicourt, dévaste le Vimeu. Repoussé par les bourgeois d’Abbeville, il recule et ses soldats ravagent, brûlent « le pays tant que les flammesches en volaient en Abbeville ». Edouard entre à Oisemont, loge ses gens au Grand Hôpital . A nouveau en 1346, après avoir escaladé les remparts derrière lesquels s’était retranchée la population, les soldats d’Edouard III massacrent ces indisciplinés ! Il se trouve tout de même un Judas pour indiquer au Roi le Gué de Blanquetaque, moyennant 100 pièces d’or et sa liberté.

En 1370, à nouveau les Anglais du Duc de Lancastre, furieux de leur échec devant Abbeville, prennent Oisemont et y boutent le feu.

Autre date noire, 1472 : cette fois c’est le Duc de Bourgogne qui fait brûler le bourg !

Le Vimeu est un perpétuel champ de bataille ! Henri IV met le siège devant Amiens en 1597 ; en 1638 ce sont les Français. Mais, alliés ou ennemis, tous sont aussi dangereux pour les habitants des campagnes : les soldats n’ont qu’une faible solde … quand encore ils la reçoivent. Aussi vivent-ils sur le pays : « C’était pitié car ils violoient force femmes et filles, tuoient les hommes et tyrannisoient les pauvres paysans en leur rôtissant et grillant la plante des pieds au feu. »

Des troubles encore pendant la Révolution.Tout le département s’agite. La conscription, les jeunes gens s’y refusent : le 18 messidor an 7, AUCUN ne se présente au départ ! Des manifestations violentes éclatent un peu partout. A Oisemont, on vole les commerçants commissaires de la commune ; ici et là on coupe les arbres de la liberté. Aussi des colonnes mobiles de gendarmes viennent appuyer les gardes nationaux … débordés. Si la contre révolution est active dans la Somme, Oisemont participe néanmoins à la conduite de la Révolution : son maire, André DUMONT du BOIS-ROI, d’abord Représentant du Peuple de la Somme, du Pas de Calais et de l’Oise, siège ensuite à la Convention.

Le nom d’un autre maire, si banalement français, Mr MARTIN, mérite d’être retenu : en décembre 1870 des francs tireurs blessent un éclaireur prussien. Les Prussiens envahissent le bourg, saccagent la mairie et l’école ; et voici le maire ficelé, attaché à un poteau de la Halle, mis en joue par un peloton prêt à le fusiller. Les Allemands exigent une indemnité de 30 000 fr - ramenée à 3 000 fr - à verser immédiatement sinon le maire est passé par les armes et le village brûlé. Une Demoiselle de GANTREAU avance la somme … ce qui n’empêche pas le pillage ! Pour rembourser la dette - accrue par une « contribution de guerre » de 1870 fr (27 fr par ménage) imposée par le Commandant prussien établi à Cerisy-Buleux - la Commune doit vendre un peu de son patrimoine foncier et ouvrir une souscription.

Prévôté du Vimeu au XVIe siècle, Oisemont est encore un gros bourg de 804 ha, chef-lieu de canton. Il s’est bâti entre 80 et 128 m d’altitude sur la crête d’un coteau, au revers d’un plateau dominant le vallon de Cannessières, relief qui lui a permis, avec sa proximité de la mer - 31 km à vol d’oiseau, de faire tourner des moulins qui travaillaient encore au début du XIXe siècle. De son passé ne demeurent que peu de vestiges : une assez belle halle accotée à la mairie, le chœur ogival et le portail roman de l’église, quelques noms de rues : Place du Marché franc, place du Marché au Bled…

Pas d’écarts ni de hameaux : la nappe phréatique est profonde, sous la craie, et les maisons se serrent autour du puits.

Si les Commandeurs possédaient la plupart des terres, la Révolution a permis à tout un chacun d’acquérir quelques biens, et en 1899 le terroir se divisait en 1250 parcelles, appartenant à pas moins de 996 propriétaires : c’est dire que l’exploitation familiale est bien petite ! Rarement plus de 5ha, souvent moins… Évidemment, petit lopin, petits moyens - et jusqu’à l’aube du XXe siècle, on vivait encore « à l’ancienne », 130 chevaux tiraient charrues et charrois - à vrai dire comme à l’heure actuelle encore en Pologne ou en Bulgarie !

Ceux qui travaillaient la terre - une bonne terre franche - cultivaient les céréales, les pommes de terre, la betterave à sucre, pour distillerie et sucreries, mais aussi beaucoup de plantes fourragères, car Oisemont était pays d’élevage : non ! pas de purs sangs, mais de solides Boulonnais, vaches laitières, moutons, porcs et volailles, ce qui donnait lieu à un important marché mensuel et 2 foires aux bestiaux annuelles.

Quant aux tisserands - là aussi, ils sont nombreux - ils font, à la main et en famille, de la toile d’emballage. Comme dans tout le Vimeu, quelques serruriers battent le fer. Et comme partout, on a besoin d’artisans : DUBUISSON charpentiers, FLUTTE cordier, couvreur de chaume, DESPREAUX maçon ou vitrier …

Héraldique

D'argent à la croix pattée alesée de gueules.

Armoiries adoptées par le Conseil municipal le 3 mars 1970. Elles font référence à la commanderie des Templiers.

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... : .... : Somme
  • Arrondissement - 1801-.... : .... : Amiens
  • Canton - 1801-.... : .... : Oisemont
  • Commune - 1801-.... : .... : Oisemont

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Saint-Martin

Vue principale, photo Claude DEROLETZ


Repère géographique.png Repères géographiques

Localisation (aprés 2015)

80606 - Oisemont - carte administrative N.png


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 022 1 030 1 079 1 059 1 077 1 078 1 071 1 052 1 074 1 077
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 072 1 113 1 063 1 102 1 067 1 170 1 145 1 207 1 197 1 229
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 151 1 114 1 039 1 002 1 061 987 1 046 997 1 071 1 196
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 1 233 1 285 1 239 1 276 1 180 1 175 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jacques François MARGUEM 27 décembre 1792 - 1793 Membre du Conseil Général  
Thomas Samuel DUBALE 1793 - 1793 -  
Adrien Marie MARCOTTE 1793 - 1795 Membre du Conseil Général  
Jean Firmin GRENE 1794 - 1794 Agent national  
Charles Antoine Thomas DISUPRE 1795 - 1795 Membre du Conseil Général  
Adrien Marie MARCOTTE 1796 - 1796 Membre du Conseil Général  
Alexis Benoit GOUTRAUD ODA 1796 - 1797 Agent de la commune  
Philippe Hilaire DAULT 1798 - 1798 Agent municipal 1 mois  
Marie Théodore Antoine PIEFFORT 1798 - 1798 Agent municipal 6 mois  
Charles François HENOCQ 1798 - 1799 Président de l'Administration municipale  
André DUMONT 1799 - 1799 Agent municipal  
Pierre Paul DEVAUX 1800 - 1800 Maire provisoire 3 mois  
Jean Baptiste Thomas Samuel DUBALE 1800 - 1806 -  
Jean Jacques Félix GAFFÉ 1807 - 1809 -  
Charles Jacques VUATINE 1810 - 1811 -  
Charles Honoré MARTIN 1811 - 1815 Notaire à Oisemont  
Théodore Louis Joseph GODART DE VAUDRICOURT 1815 - 1830 -  
Charles Honoré MARTIN 1830 - 1853 Conseiller d'arrondissement d'Amiens, canton d'Oisemont (24 juillet 1842-1848)  
Jean-Baptiste Alexandre MASSON DE FRESNEVILLE 1853 - 1863 Conseiller d'arrondissement d'Amiens, canton d'Oisemont (25 juillet 1853-1870)  
Louis THUILLIER 1863 - 1870 -  
Jules MARTIN 1870 - 1875 -  
Aimé Ochosiad JULBIN dit SPECHT 1875 - 1876 -  
Jules VAILLANT 1876 - 1880 -  
Hyacinthe MABILLOTTE 1881 - 1883 -  
Prosper HAUDRESSY 1883 - 1896 -  
Raymond LÉQUIBIN 1896 - 1907 Officier de santé. Domicilié à Oisemont. Conseiller d'arrondissement d'Amiens, canton d'Oisemont (1898-1904). Conseiller général d'Oisemont (1904-1907, décédé au cours de son mandat le 31 décembre 1907)  
Émile Henri Louis BOUCHER 1908 - 1943 Conseiller général d'Oisemont (1908-1945, démissionnaire). Conseiller municipal (1904-1943), adjoint au maire (1904-1908). Croix de guerre. Médaille de Verdun. Chevalier du Mérite agricole. Chevalier de la Légion d'honneur.
" A démissionné le 12 mai 1943 de ses fonctions de maire et de conseiller municipal d'Oisemont, sous la pression de l'opinion générale de ses administrés qui se plaignaient de sa gestion "
(note du préfet de 1945, 26 W 839)  
Pierre VASSEUR 1943 - 1965 Huissier à Oisemont. Conseiller général d'Oisemont (1949-1964). Décédé au cours de son mandat le 15 août 1965  
- - -  
Marc DEJEAN 2001 - 2008 -  
Jean-Claude MAURICE 2008 - 2009 Décédé au cours de son mandat en septembre 2009  
Max BOUGLEUX 2009 - 2014 -  
Sylvain MANACH 2014 - 2020 Représentant de commerce  
Amaury CAULIER 2020 - (2026) Infirmier anesthésiste  
- - -  

Cf. [ MairesGenweb]

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
Philippe Antoine DECAYEU - Notaire royal  
Charles Honoré MARTIN -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Louis François GUNY 1757 - ?  
- -  
Louis François SOLENTE 1847 - 1848 Curé  
René Bruno MOREL 1848 - Curé  
- -  
Louis François LESUEUR 1856 - Curé  
- -  
Pierre Joseph DUCLERCQ 1869 - 1870 Curé  
Louis Antoine WATTEBLED 1870 - Curé  
- -  
Louis Antoine CARPENTIER 1883 - Curé  
- -  
Alexandre Isidore OGER 1903 - Curé  
- -  
Jean BEQUET 1970 - 1978 Curé. Ordonné prêtre le 29 juin 1953 à Amiens. 1953: Vicaire à Saint-Wulfran. 1959: Curé de Fresnoy-lès-Royes. Né le 9 février 1928 à Ailly-sur-Noye (80). Décédé le 4 janvier 2014 à Amiens (80)  
- -  
Francis DUPIRE 1979 - 1993 Curé. Ordonné prêtre en 1964. 1964: Fidei donum Haute-Volta. 1967: Vicaire à Moreuil. 1972: Fidei Donum: Burkina Faso. 1975: Vicaire à Montdidier. Né en 1935 à Wambrechies (59)  
Noël VANDERLYNDEN 1994 - 2004 Curé et Vicaire Épiscopal. Ordonné prêtre en 1972. 1972: Vicaire de Vron. 1984: Curé de Nouvion. Né en 1943 à Winnezeele (59)  
- -  
Bernard VITSE 1er septembre 2015 - ... Curé de la paroisse Saint-Martin-en-Vimeu Rural. Demeure toujours curé de la paroisse en 2019.
Entre au séminaire en 1975. Ordonné prêtre en 1980 à Crécy-en-Pontieu. 1980: Vicaire à Montdidier. 1985: Curé à Bray-sur-Somme. 1993: Curé à Villers-Bocage. 1998: Modérateur de l’équipe sacerdotale. 2000: Année de formation. 2001: Modérateur des Saints-Apôtres. 2004: Curé de Rue. 2011: Curé in solidum de Rue et Nouvion. 2012: Curé in solidum des paroisses du Secteur Apostolique Haute-Somme. 2014: Curé de Athies et Modérateur de Nesle. 2020-2025: Membre du collège des consulteurs pour cinq ans, Chanoine titulaire de l’Église Cathédrale Notre-Dame d’Amiens. Né en 1946 à Dinan (22)  
- -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945 / A.F.N.

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Liste des titulaires de la Légion d'Honneur nés à Oisemont

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Marie Joseph Eugène BRIDOUX 1856 1914 Dossier - Général de Division au 5e Corps de Cavalerie - Officier de la Légion d'Honneur - Croix de guerre avec palmes - Cité à l'ordre de l'armée par le Maréchal Joffre - "Mort pour la France" le 17 septembre 1914 à Poeuilly (80) - Photo  
Charlemagne DELARUE 1777 1837 Dossier - Lieutenant d'Infanterie Légère - Chevalier de la Légion d'Honneur  
Christian Henri Lucien PERDU 1896 1959 Dossier - Médecin accoucheur des hôpitaux d'Amiens - Officier de la Légion d'Honneur - Croix de Guerre 1914-1918 - Croix du Combattant - Médaille Coloniale (Maroc) - Chevalier de la Santé Public  
Constant THUILLIER 1815 - Dossier - Conseiller d'Etat, Directeur Général de l'administration départementale au Ministère de l'Intérieur - Grand Officier de la Légion d'Honneur  
Henry THUILLIER 1824 1884 Dossier - Sous-Préfet - Chevalier de la Légion d'Honneur - Chevalier des saint-Maurice et Lazare d'Italie  
Jacques Stanislas TIRMONT 1771 1851 Dossier - Gendarme à cheval - Chevalier de la Légion d'Honneur  
- - -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 - -
Après-midi 14h00 - 17h00 14h00 - 17h00 14h00 - 17h00 14h00 - 17h00 14h00 - 17h00 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Place André Dumont - 80140 OISEMONT

Tél : 08 99 69 68 59 - Fax : 03 22 25 23 33

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : 49.9561111° / 1.767222° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr (2012)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Le canton d'Oisemont

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références



^ Sommaire