80519 - Matigny

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Matigny
Blason Matigny-80519.png
Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1914-1918
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 80 - Blason - Somme.png    Somme
Métropole
Canton Blason Ham-80410.png   80-18   Ham

Blason Ham-80410.png   80-24   Ham (Ancien canton)

Code INSEE 80519
Code postal 80400
Population 504 habitants (1999)
Nom des habitants
Superficie 699 hectares
Densité 72 hab./km²
Altitude 57m
Point culminant 82m
Coordonnées
géographiques
49.7956° / 3.00806° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
80519 Matigny Carte administrative .png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Étymologie

Du point de vue phonétique le nom MATIGNY peut provenir du celtique gaulois *MATINIACON "lieu bon" dérivé de l'adjectif gaulois attesté *MATOS "bon". Cette hypothèse est celle de Patrick Jouannès.

HHistoire.pngistoire de la commune

De simples conjectures sont permises par rapport a l'étymologie de ce nom de lieu appelé Matenium en 950,Matheniaeum en 1015, puis Matheniacum, Materniacum, Matheny, Mategny, Mattigny; et il dériverait soit de matta. mathe ou tombeau, soit de matera pour maeria fief de mairie, soit de maternicum, héritage maternel, soit enfin de Mattheus, nom du premier maître de ce domaine. Quoiqu'il en soit, c'était dans les anciens temps une localité fort importante, d'après une tradition perpétuée jusqu'à nos jours et assez justifiée par les titres suivants. Vers 950, Raoul Ier, évêque de Noyon, avait donné à son chapitre la terre de Matigny-en-Vermandois. Il avait fait l'acquisition de ce domaine d'un nommé Wascelin, avec les églises, les moulins, les eaux et les prés qui s'y trouvaient .


D'après une charte de 1241 , Matigny avait alors un marché considérable ; et les redevances du chapitre de Noyon se payaient sur l'appréciation de ce marché.

Les chanoines de Noyon possédaient dès lors les églises situées à Matigny, comme celles de Croix, Omiécourt..., qu'ils desservaient par eux-mêmes; mais ce fut vers l'an 1015 seulement que l'évéque Hardouin de Croy leur accorda les autels, ou cures, de ces localités qu'il avait érigées en paroisses, et dont ils conservèrent le patronage après en avoir abandonne la desserte.


La dîme appartenait au chapitre de Noyon qui nommait aussi a la cure occupée, en dernier lieu, par MM. Parfait, Portefait, Georges Alavoine et Pierre-Valentin Grin, après le concordat. L'église n'a rien conservé de ses anciennes possessions; et en 1865 son revenu fixe consistait en une rente de 188 francs formée de diverses fondations, en dehors d'une autre qui n'est pas encore régularisée.


D'après un bail du 17 août 1621, la commanderie d'Esterpigny percevait une redevance en grains et la grosse dîme sur trente-sept journaux de terres labourables à Matigny.

La terre de ce village avait été donnée au chapitre de N.-D. de Noyon : néanmoins, comme d'ordinaire, des seigneurs particuliers s'étaient introduits dans une partie de ce domaine. On n'en trouve que deux, aux XIIIème et XIVème siècles, du nom même de Matigny; et encore seraient-ils restés à jamais dans l'oubli, si les annales des établissements religieux n'avaient conservé le souvenir de leurs bienfaits. Ainsi en 1279 est mentionné Roger le Loup de Matigny, à l'occasion d'une chapellenie que sa veuve Théophanie, noble dame de Saint Quentin, fonda dans l'église collégiale de cette ville.

Dans le siècle suivant, au nombre des personnages qui choisirent leur séputture à la nouvelle chartreuse du Mont-Regnault, près Noyon, est cité Pierre de Matheni Grand-Queux 1de France, inhumé dans ce monastère, à côté de Regnault de Rony qui en avait été le fondateur. Le Vasseur estime sa mort à l'an 1313, quoiqu'il le fasse vivre sous Charles IV; tandis que M. Sézille rapporte au 13 octobre 1323 le décès de Pierre de Mategni, chambellan et grand écuyer de Charles-leBel, le même qui donna aux Chartreux de Noyon le fief de la Brelonseœ; et fait encore mention en 1314 de Pierre de Matheni, Grand-Queux de France, comme seigneur du fief de Molignaux, près Croix. Cet écrivain cite également des lettres du chapitre de Noyon, en date de 1330, par lesquelles ce seigneur adhère à l'amortissement de dix-huit setiers de terres sur les seigneuries de l'évêché, en faveur des mêmes Chartreux qui, en retour, lui ont cédé une maison à Mategny.

On ne retrouve plus de traces des co-possesseurs de ce domaine avant 1581 où un bail de cette date relate Jean de CaIludre, écuyer, demeurant à Crépy-en-Laonnois . Au 18ème siècle, paraissent MM. de Veaux et de Vélu-Mailly, co-seigneurs, avec le chapitre de Noyon, du domaine de Matigny mouvant du château de Béthencourt. Simon était prévost de Matigny en 1218.

Cette paroisse est le lieu natal de M. Eloi-Joseph Crémery, qui y vint au monde le 8 juin 1759. Cet ecclésiastique, aussi distingué par son savoir que par sa piété, fut d'abord vicaire de Cappy, puis cure de Nurlu et de S'c-Madeleine de Noyon. Après le Concordat, il fut nommé curé-doyen de Nesle et enfin chanoine de la cathédrale de Meaux. Le 13 mars 1838, il mourut à Noyon . C'est dans le même village que reçut le jour M. Jean-BaptisteEloi-Joseph Crémery, son neveu et notre contemporain. Après de brillantes études au séminaire de Saint-Sulpice, il fut nommé d'abord au vicariat d'Albert, puis à celui de Péronne, qu'il occupa longtemps. C'est de cet humble poste qu'il fut élevé, pour son seul mérite, à la dignité de chanoine titulaire de la cathédrale d'Amiens et de vicaire-général du diocèse. Lors de la vacance du siége en 1838, il se distingua de nouveau par une sage administration et par sa fermeté à défendre les droits du chapitre, qui l'avait choisi pour vicaire capitulaire. Le mauvais état de sa santé le détermina à un voyage de Nice où il mourut le 30 décembre 1839, et fut inhumé dans l'église du château de cette ville. Il a fondé plusieurs obits à son intention, dans la chapelle des Dames de Louvencourt a Amiens, dont il était le bienfaiteur. En 1864 la commune a fait élever, au prix d'environ 20,000 fr., un édifice assez considérable où se trouvent réunies les deux écoles et la mairie. En 1864 les biens communaux consistent en 9 hectares 28 ares 65 centiares de marais rapportant 703 fr; et ceux du Bureau de Bienfaisance en 16 hectares 02 ares 72 centiares d'un revenu moyen de 1,100 franes, avec une rente de 280 franes sur l'État.

Il y avait à l'extrémité du territoire de Matigny une antique dépendance nommée Ucaui et Cani; et un fief, du nom de Bauincamp, qui relevait de la châtellenie de Ham.

Autres lieux dits : Chemin et Flot des Prêtres, le Petit et le Grand Brnsle, l'Enfer, les Ouies et Champ Umilettes, la Tombelle, Vallée S'c-Godeberte, Les Vignes, Pâture des Ceriselets, Rois de Ham, Rue de Péronne, etc.

En 1867, population : 750 habitants; 204 maisons; superficie territoriale, 699 hectares.

  • 1 : Le grand-Queux etait chargé de l'intendance de queux (cuisinniers) de la maison du roi.
  • Source : L'arrondissement de Peronne de Paul DECAGNY (érudit, ecclésiastique,du XIXe siècle).

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... : .... :
  • Arrondissement - 1801-.... : .... :
  • Canton - 1801-.... : .... :
  • Commune - 1801-.... : .... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

La commune fait partie de la Communauté de Communes du Pays Hamois.

Patrimoine.png Patrimoine

L'église Saint-Eloi

L'église dédiée à saint Eloi, selon Paul DECAGNY n'offre rien d'intéressant au niveau architectural (nous sommes dans la deuxième moitié du XIXe siècle). Les pleins cintres du chœur et de la nef intérieure seraient des restes de l'église primitive qui aurait eu de plus grandes proportions que l'édifice actuel, malgré la reconstruction des chapelles dans le style ogival et celle des bas-côtés, à une époque beaucoup plus récente. Le clocher massif porte le millésime de 1628 où il fut relevé de ses ruines: ce devait être anciennement une espèce de fort, au-dessous duquel se trouve l'entrée de vastes souterrains. Il n'y a rien de remarquable dans l'intérieur de cette église où les plus riches décors ne sauraient suppléer au défaut d'étendue et d'élévation.

  • Devait être fortifiée avant le Xe siècle. La nef fut restaurée en 1921.

Le clocher (1628) est un ancien donjon construit en briques.

Sport et tradition

La commune possède un terrain de longue paume, jeu de balle très en vogue au XVIIe siècle et ancêtre du tennis. Aujourd'hui ce sport n'est plus pratiqué que dans la région picarde.


Héraldique

Matigny 80159 plaque de rue.jpg
  • Parti : au 1er d'argent à la croix pattée alésée de gueules, au 2e de gueules à trois fasces d'argent ; à la vergette d'argent brochant sur la partition.

Historique héraldique sur le site l'Armorial de France.

Repère géographique.png Repères géographiques

Localisation (aprés 2015)

80519 - Matigny - carte administrative N.png


Démographie.png Démographie

le pic maximal
le pic minimal

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 636 611 612 676 662 706 699 734 764 743
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 775 836 883 884 902 857 877 930 934 959
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 930 421 546 547 550 524 529 538 557 538
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 514 504 511 509 516 500 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
FOUQUY 1844  
- -  
- -  
- -  
- -  
Michel GRISET 2001 - 2014  
Jean-Pierre BOUCQ 2014 - (2020)  
- -  

Cf. [ Mairesgenweb]


Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
DOUVILLE 1844  
- -  
JACQUES 1963 - 1971 Abbé  
René VALOUR 1971 - 1998 Abbé  
Albert SAELENS 1998 - 2004 Abbé de la Paroisse Sainte Radegonde  
- -  

Les instituteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
HAUSSART 1844  
- -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Le monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi 18h - 19h - - 18h - 19h 13h30 - 14h30 - -
80519 Matigny mairie.jpg

Mairie
Adresse : Rue de l'Église - 80400 MATIGNY

Tél : 03 22 88 94 34 - Fax : 03 22 88 94 34

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : 49.7956° / 3.00806° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : La Pays Hamois (Septembre 2013)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

  • Patronymes de Matigny sur le site Geneanet

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références



^ Sommaire