80475 - Liéramont

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Liéramont
Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1914-1918
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 80 - Blason - Somme.png    Somme
Métropole
Canton Blason Péronne- 80620.png   80-20   Péronne

Blason Roisel-80677.png   80-36   Roisel (Ancien canton)

Code INSEE 80475
Code postal 80240
Population 198 habitants (2006)
Nom des habitants Liéramontois, Liéramontoises
Superficie 729 hectares
Densité 27,1 hab./km²
Altitude Mini : 113 m
Point culminant 152 m
Coordonnées
géographiques
49.994402° / 3.050766° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
80475 - Carte administrative - Liéramont.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Par la loi du 14 décembre 1789, l'Assemblée nationale crée les communes, regroupées en districts, rassemblés eux-mêmes en département. La France est alors divisée en 89 départements.

En 1793, Liéramont est une commune dans le canton dont Heudicourt est le chef-lieu. Il le restera jusqu'en 1801, année où le canton intègre celui de Roisel.

Le 20 septembre 1792, la tenue des registres de naissance, mariage et décès (état civil) est confiée à la responsabilité du maire. Antérieurement, c'était le curé de la paroisse qui rédigeait les registres de baptême, mariage et sépulture (registres paroissiaux). Ci-dessous désignation des mariages concernés.

La loi du 13 fructidor an VI (30 août 1798) décrète que les mariages seront prononcés au chef lieu de canton. La loi du 18 pluviose an VIII (7 février 1800 rétablit la célébration des mariages dans chaque commune.

Petites histoires de la Révolution

Le 14 décembre 1790, HANMER, propriétaire, demande une décharge d'imposition. Il obtient une décharge de vingtième le 1er juin 1791. Les contructions faites sur les fonds de charité accordés à la communauté sont vérifiées le 9 novembre 1791. HANMER est mis en arrestation le 23 septembre 1793.
Paysan.JPG
Son épouse, le 26 octobre de la même année fait don de sa batterie de cuisine de 71 livres pour être fondue avec le métal des cloches afin d'en faire des canons. Elle est cependant arrêtée à son tour le 18 novembre et conduite à Péronne pour y être emprisonnée. Elle en demande les raisons, le dossier ne révélant rien à sa charge. Il lui est répondu que tant que l'ennemi sera sur les frontières, les chateaux doivent être évacués, à l'exception des personnes de l'agriculture. La municipalité refuse de délibérer le 3 juin 1795 sur la remise de ses armes à HANMER. Le 6 juin, le juge de paix DUFLOT refuse de dresser procès verbal des dégats commis dans la maison et le jardin d'HANMER tant qu'il n'a pas déposé plainte contre les auteurs.

Le seigneur HANMER-CLAIRBROCK est imposé doublement aux rôles de Sorel et Nurlu au titre des privilégiés de 1789. Le 10 janvier 1794, la municipalité est invitée à revoir une réquisition qui le surcharge trop. Une même demande est réitérée au même motif le 10 janvier 1795.
Le 6 juin 1791, Jean Louis NOBECOURT, ex-chanoine de Nesle est nommé curé de la paroisse. Il est remplacé par élection le 19 septembre 1791 par HENAULT.
Le 29 mars 1794, François BONNARD, mulquinier, est autorisé à abattre des arbres sous réserve du droit de préhension par le commissaire du District.
Le 29 juin 1794, le meunier COQUART est dénoncé par POIROTTE, garde magasin à Péronne, pour négliger de convertir les grains en farine.
Le 15 août 1794, GALARD est chargé par décret de faire la visite médicale des citoyens de la 1re réquisition. Il est nommé officier de santé le 15 août 1795.
Le 11 avril 1795, Marc LONGATTE est arrêté pour avoir abandonné depuis six mois son poste au 8e bataillon du Nord au camp devant Luxembourg.
Le 6 mai 1795, une voiture chargée de grains conduite par Jean Baptiste FRIANT est arrêtée par 29 femmes. Elles sonnent le tocsin pour appeler à un plus grand rassemblement, déchargent et se partagent les grains. Le 12 mai, le directeur du jury d'accusation reçoit la dénonciation de diverses femmes ayant participé à l'attroupement.
Jean Mathias RINGEVAL est nommé garde messier (gardien des récoltes) sur présentation de la municipalité le 5 août 1795.
Source : Inventaire sommaire de la série L. Voir bibliographie ci-dessous

Décorations

Croix de guerre 1914-1918 le 27 octobre 1920

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... :
  • Arrondissement - 1801-.... :
  • Canton - 1801-.... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Église Saint-Martin

Vue principale, photo Claude DEROLETZ


Repère géographique.png Repères géographiques

Associé à la Communauté de Communes du Canton de Roisel entre le 30 décembre 1994 et le 31 décembre 2012

Associé à la Communauté de Communes Haute Somme à partir du 31 décembre 2012


Localisation (aprés 2015)

80475 - Liéramont carte administrative N.png


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 700 660 678 713 763 815 846 823 825 773
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 828 788 751 778 763 761 707 707 687 631
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 625 303 376 340 312 315 299 299 265 215
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 197 164 182 198 216 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015.

Recensements 80 LIERAMONT.jpg

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
Régis DOUAY (1944-2013) 1977 - 2013 Maire. Réélu en 2008. Au Conseil municipal depuis 1971. Cultivateur d'endives. Décédé au cours de son mandat le 28 septembre 2013.  
Jean Luc DUFLOT 2013 - 2017 Élu en novembre 2013. Démissionnaire pour raisons de santé le 1er août 2017  
Véronique JUR 2017 - (2020) Professeur d'anglais. Conseillère municipale en 2008. Élue le 13 octobre 2017  
- -  

Source : [ MairesGenWeb]

Régis DOUAY


Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Jean Louis NOBECOURT 6 juin 1791 Ex-chanoine de Nesle  
HENAULT 19 septembre 1791 Élu  
- -  


Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Les titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
- - -  
- - -  
- - -  

Source : Liste des médaillés de la Légion d'honneur sur le site Léonore du ministère de la culture

Quatre hommes nés à Liéramont ont reçu la Légion d'honneur.

  • Jean Baptiste Auguste CARPENTIER, né le 28 février 1814, est Inspecteur de l'enseignement primaire à Boulogne sur Mer. Il est promu Chevalier de la Légion d'honneur le 7 août 1870. Il est mort le 9 octobre 1882.
  • Pascal Joseph Auguste DUBOIS, né le 11 avril 1847.
  • Charles Clovis MERLIN, né le 30 janvier 1850.
  • Jean Baptiste Alfred RINGEVAL, né le 2 mai 1856.

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - 17 h30 - 19 h00 - 15 h00 - 16 h30 - - -
Mairie de Liéramont (80).JPG

Mairie
Adresse : Rue de l'Église - 80240 LIERAMONT

Tél : 03 22 86 61 92 - Fax : 03 22 86 61 92

Courriel :

Site internet :

GPS : 49.994402° / 3.050766° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : ouverte le mardi de 17h30 à 19h00 et jeudi, de 15h00 à 16h30.

Source : http://www.annuaire-mairie.fr/mairie-lieramont.html (10/2010)

Associations d'histoire locale

Mariages au chef lieu de canton en 1798 - 1799 Durant cette période, 3 mariages de couples demeurant à Liéramont ont lieu à Heudicourt, chef lieu de canton :

  • 11 octobre 1798 : Pierre François Joseph DIOT et Marie Anne Clotilde RINGEVAL
  • 10 décembre 1798 : Jean Baptiste RINGEVAL et Célestine VILTORD
  • 20 décembre 1798 : Jean Pierre Sébastien BAUDELOT et Marie Louise Bernardine MAROTTE

Source : registre des mariages d'Heudicourt. Si vous recherchez un de ces couples, vous pouvez prendre contact avec jclery@nordnet.fr

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


  • Inventaire sommaire de la série L. Tome II. Registres des districts - Archives Départementales de la Somme - J. ESTIENNE

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références



^ Sommaire