80300 - Falvy

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Falvy
Blason Falvy-80300.png
Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1914-1918
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 80 - Blason - Somme.png    Somme
Métropole
Canton Blason Ham-80410.png   80-18   Ham

Blason Nesle-80585.png   80-30   Nesle (Ancien canton)

Code INSEE 80300
Code postal 80190
Population 106 habitants (1999)
Nom des habitants Falviens, Falviennes
Superficie 632 hectares
Densité 17 hab./km²
Altitude 51m
Point culminant 91m
Coordonnées
géographiques
49.8244° / 2.95889° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
80300 - Falvy carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Falvy-sur-Somme, Fallevy, Faleviacum au cartulaire de Lihons, est un ancien bourg situé sur la rive septentrionale de la Somme, à 8km. de Nesle. On peut assigner à ce pays une origine, sinon gauloise, du moins antérieure à l'époque française : son étymologie nous semblerait venir de fait, foil par altération du mot latin folio rum, et exprimerait un lieu ombragé d'épais feuillages. Le mot roman falise signifiait aussi un endroit placé sur le bord d'une rivière.

L'église, vocable Sainte Benoîte d'Origny était autrefois d'une grandeur relative à une population plus considérable. Les parties encore existantes de l’édifice primordial, comme le clocher, la nef et le portail à la Tudor, attestent une construction romane, vraiment digne de l'intérêt des archéologues. La richesse d'architecture qu'on y remarque démontre assez la munificence religieuse des anciens seigneurs de Falvy, qui l'avaient encore dotée d'un revenu porté à 4000 livres. Au XVIIIe siècle, le sanctuaire et le chœur offrent les caractères du style ogival flamboyant : leurs voûtes en pierre le cèdent en beauté à celle de la magnifique chapelle du midi. Dans l'ensemble de l'édifice on remarque un mélange curieux de gothique et de roman; et dans les parties plus récentes, apparaissent, sur de nombreux écussons, les lions de Vendôme, dont la famille a possédé la seigneurie du lieu aux 15ème et 16ème siècles. L'intérieur n'offre plus que plusieurs statues et une antique sculpture représentant une chasse de Saint Hubert. Toutes les riches ornementations de cette église sont tombées sous le marteau des septembriseurs, ainsi que les bas-côtés, dont la destruction a brisé l'harmonie de ce monument religieux. Depuis cette ère de vandalisme, les regards étaient péniblement affligés par l'aspect de nudité et de désolation qui y régnaient; mais, grâce au zèle des habitants et surtout à la générosité d'un bienfaiteur inconnu, on commence à lui rendre aujourd'hui un peu de cet éclat dont il brillait autrefois.
La dîme appartenait à l'abbaye de Prémontré avec laquelle sire Jacob Comin, curé d'Ennemain eut quelques différends en 16o3, pour une portion qui dépendait de sa cure. Celle de Falvy était autrefois à la nomination du prieur de Ville-Selve ou Villiers-Forêt, près de Ham : elle passa ensuite au chapitre de Vézelay en Bourgogne, Ce bénéfice valait plus de 2,200 livres et fut successivement occupé par sire Noël de Bailly, en 1615. — Sire Jacques d'Heilly, en 1655. — Sire Jacques Poltier. en 1677. — Maître Antoine Lagan qui fonde un obit à Ennemain, en 1700. — Maître Jean Lalaux, en 1727. MM. Antoine Francosme, en 1756. Antoine Jarré, en 1775. Après la révolution, MM. Degrain. — Hennequin, vers 1820 : cet ecclésiastique avait de grandes dispositions à la poésie et lui consacrait tous ses loisirs. Il avait composé une traduction en vers de l'imitation de J.-C; mais il la jeta au feu en apprenant que Corneille avait fait une semblable traduction : la sienne cependant ne lui était pas inférieure, d'après le jugement qu'en avaient porté quelques savants contemporains. Il traduisit encore en vers français le bréviaire de Noyon presqu'en entier avec les psaumes, les hymnes et autres prières, et même l'office des morts. M. Bellin, mort en 1840 , à Gézaincourt, son pays natal.
Dans l'église de Falvy avait été transférée la chapellerie de S. Jean-Baptiste, anciennement fondée au château du lieu et à la nomination du seigneur : elle avait 150 livres de revenu pour fermage; la charge en était d'une messe par semaine. Un titre de 1677, aux archives de la préfecture, assigne 3o journaux de terres et 13 de bois à la cure, et 25 journaux aux pauvres de cette paroisse.
La tradition locale rapporte que dans les siècles reculés, les habitants de ce pays voulant soustraire aux désastres de la guerre une cloche admirable qu'ils possédaient, la jetèrent dans un vaste étang de la Somme; mais que par son poids énorme elle s'enfonça tellement dans une vase légère et tourbeuse, qu'il fut impossible de la retrouver dans cet abîme où elle serait ensevelie pour toujours. On la remplaça ensuite par une autre cloche qui faisait encore l'admiration de nos pays: sa voix majestueuse et sonore, dont la vallée de la Somme retentissait au loin, ne saurait être remplacée par la sonnerie actuelle des trois cloches entre lesquelles on l'a décomposée

  • Source : L'arrondissement de Peronne par Paul Decagny (1844).

le château de Falvy

L'ancien bourg de Falvy possédait un château ou maison royale qui daterait, comme celui d'Athies, du temps de la premiére race des rois de France. Cet antique monument, dont les fondations étaient assises sur pilotis, s'élevait dans la vallée que domine l'église, et occupait l'espace qui la sépare du moulin: il fut ensuite converti en un château-fort que défendaient, du côté du midi, les vastes marais de la Somme; et d'autre part, des fossés profonds et de solides remparts. Cette forteresse fut détruite, comme tant d'autres, par une ordonnance de Louis XIII, à la date de 1629 : il n'en reste plus le moindre vestige de nos jours. Une ancienne tradition rapporte que ce château et son domaine firent partie de l'apanage de la reine Blanche, mère de Saint Louis. Le Pére Anselme cite au XVe siècle, blanche de Falvy, fille de Raoul; ce qui pourrait confirmer ou expliquer cette tradition.

  • Source : L'arrondissement de Peronne par Paul Decagny (1844).

Blason en attente.png Héraldique

Croix de guerre 14/18

  • Fascé d'argent et d'azur de dix piéces, au lion de gueules, couronné d'or, brochant sur le tout.

Source : la banque du blason.et wikipedia

  • Burelé d'argent et d'azur, à la bande de gueules brochant sur le tout.
    Blason Falvy - 80300 armorial.jpg

Source : L'armorial

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... : .... :
  • Arrondissement - 1801-.... : .... :
  • Canton - 1801-.... : .... :
  • Commune - 1801-.... : .... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

L’église Sainte-Benoîte

Falvy 80300 eglise 1 .jpg
Falvy 80300 eglise 2 .jpg

Placée sous le patronage de Sainte Benoîte d’Origny, l’église avait autrefois des dimensions en rapport avec une population plus importante. Les parties conservées de l’édifice primitif, comme le clocher, la nef et le portail, attestent une construction de la belle époque romane (1140).
Au XVe siècle, Marie de Luxembourg fit construire une chapelle, considérée comme un chef d’œuvre de l’art gothique, ce qui donne une église d’un rare mélangede style. Victime du vandalisme révolutionnaire en 1792, l’église fut dépouillée de ses ornements et de ses bas-côtés. <br< A l’intérieur, on remarquera un beau christ du XVIIe, une piéta polychrome du XVe siècle en pierre de pays, ainsi que de magnifiques vitraux. Alignés sur les murs, les armes des seigneurs qui possédèrent cette église (dont le blason d’Henri IV) nous racontent une belle page de son histoire. Une vitrine présente une jolie collection d’objets retraçant l’histoire locale, du néolithique à la première guerre mondiale.
En partie détruite en 1917, restaurée de 1925 à 1933, l’Église est classée monument historique (visite guidée sur rendez-vous).

Falvy 80300 bas relief 1 .jpg
Falvy 80300 bas relief 2 .jpg Falvy 80300 clocher .jpg Falvy 80300 bas relief 3 .jpg

Repère géographique.png Repères géographiques

  • Falvy sur Google Maps
  • Falvy : Carte IGN
  • Falvy fait parti de la communauté de commune du Pays Neslois.

Localisation (aprés 2015)

80300 - Falvy - carte administrative N.png


Démographie.png Démographie

le pic maximal
le pic minimal

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 360 384 368 391 436 442 480 510 528 490
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 480 425 385 355 321 342 350 328 316 299
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 263 163 179 179 157 149 138 119 118 108
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 116 106 100 127 132 148 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
DEBRAY 1844  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
Albert DESMIDT 2008 - 2014 Conseiller municipal 1983-1994. Adjoint 1994-2008. Ne se représentera pas en 2014  
Frédéric LECOMTE 2014 - (2026) Cadre supérieur des entreprises publiques  
- -  

Cfr [ Mairesgenweb]

Médaillés de la légion d'honneur natifs de la commune

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
LEROY Louis Amand 14/01/1786 le 25/05/1855 à Douai Dossier sur la site Léonore  
RICBOURG Alphonse Maximilien Albert 21/05/1836 -  

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
REUSSE 1844-  
- -  
JACQUES 1963 - 1971 Abbé  
- -  


Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1870-1871 / 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - 10h00 à 12h00 - -
Après-midi - - 16h00 à 18h00 - - - -
Falvy 80300 mairie .jpg

Mairie
Adresse : 2, rue du Trou Picard - 80190 FALVY

Tél : 03 22 88 36 50 - Fax : 03 22 88 36 50

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : 49.8244° / 2.95889° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.lepaysneslois.com/ (05/06/2011)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Archives en ligne

Patronymes

  • Patronymes de Falvy sur le site Logo - GeneaNet.png

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références