80097 - Béthencourt-sur-Somme

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Béthencourt-sur-Somme
Blason Béthencourt-sur-Somme-80097.png
Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1914-1918
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 80 - Blason - Somme.png    Somme
Métropole
Canton Blason Ham-80410.png   80-18   Ham

Blason Nesle-80585.png   80-30   Nesle (Ancien canton)

Code INSEE 80097
Code postal 80190
Population 129 habitants (2016)
Nom des habitants Béthencourtois, Béthencourtoises
Superficie 287 hectares
Densité 43 hab./km²
Altitude 53m
Point culminant 83m
Coordonnées
géographiques
49.7947° / 2.96361° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
80097 - Béthencourt-sur-Somme carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Bref historique

Ce village avait autrefois beaucoup plus d'importance et comme paroisse et comme domaine seigneurial : on pourrait même assigner à l'époque carolingienne la construction de sa forteresse primitive, destinée à défendre le passage de la Somme guéable en cet endroit. La dénomination de Petoniscurt en 987, Bethincurt en 1135, Bethencort en 1203, Belonis vel Bclencurtis, puis Bethancourt et Béthencourt-sur-Somme, a pu lui venir soit du nom d'un premier seigneur; soit de belen, prière, a cause de son antique oratoire; soit également de beta pour bea, bara et besale signifiant un cours d'eau resserré par des planches et des pieux, en vue de donner plus d'impulsion à la roue d'un moulin.

L'autel, le patronage et la dîme de Béthencourt appartenaient, dans le principe, au Chapitre de la cathédrale de Noyon: l'évêque Baudry les lui avait donnés en 1081 — époque assez probable de l'érection de la paroisse et Baudouin II lui en confirma la possession en 1153, comme le constatent les Annales de Noyon. Dans la suite, les chanoines de cette ville cédèrent leurs droits sur Béthencourt à l'abbaye Sainte-Marie de Soissons qui possédait déjà des biens considérables dans le pays.

Avant sa seconde restauration en 1862, si l'on en excepte le nouveau portail, l'église sous l'invocation de Notre-Dame, l'Assomption, offrait encore dans ses fenêtres étroites, dans les modillons de l'entablement, tous les caractères d'une construction d'époque romane. La cure était l'une des plus anciennes et la plus riche du doyenné de Curchy : le titulaire s'y faisait remplacer par un vicaire perpétuel, à la portion congrue de 550 livres. Les derniers curés connus sont : MM. Antoine Thurotte en 1688; Lepreux en 1695; Corbillot en 1700; Louis Lefebvre en 1710; Debray en 1729; Boulnois en 1750; Menesse en 1756; Lesage en 1760; et en 1780 Jean-Baptiste Rousseaux, cure de Morchain après la Révolution. En considération des sacrifices et du zèle religieux des habitants, un décret impérial du 22 novembre 1863 a érigé l'église de Béthencourt en chapelle vicariale et celle de Villecourt en chapelle de secours. Ces deux anciennes paroisses annexées, depuis le concordat, la première à Yoyennes et la seconde à Matigny, ont obtenu un titre de succursale par un autre décret impérial du 4 avril 1868.

Dès le XIe siècle, la maison de Béthencourt parait déjà avec une certaine célébrité dans la province du Vermandois. En 1032, une charte du comte de cette province en faveur de l'abbaye d'Homblières est souscrite par Baudouin de Bethencort qui était alors l'un des principaux seigneurs de la cour du roi Henri Ier.

Comme il se trouve des localités du même nom près de Chauny et Noyon, on ne saurait attribuer avec certitude à la famille de la contrée les seigneurs du nom de Béthencourt plusieurs fois rappelés dans le cartulaire d'Ourscamp. Ainsi dans la charte 284, sous l'année 1199, il est question de Hugues, seigneur de Béthencourt; et l'une des donations qu'il fait à cette abbaye est assignée sur sa vigne de Croix, de Cruce. Vers la même époque, les chartes 365 et 367 font mention de Simon de de Béthencourt, frère de Hugues; de Simon Junior, fils du précédent, et des divers membres suivants de cette famille : Avidis et ses enfants Garardus, Hugo, Robertus, Mathildis, Hercia, Petronilla, Maleducta; puis les enfants de Simon et de Marguerite, son épouse, Renauld, Elisabeth, Cécile, Emeline; enfin son frère Mathieu chanoine de Saint-Quentin, et Agnès, sa sœur, etc... Dans les chartes 693 et 694, années 1240 et 1248 — au sujet d'une vente faite à P Rousee, d'Estallons, il est parlé de Philippe et de Wauthier de Béthencourt, puis de son épouse Isabelle qui assurément, d'après les circonstances, étaient seigneurs de Béthencourt-sur-Somme, comme les personnages rappelés cidessous.

En 1149, Symon de Betencurt, chevalier, est cilé dans une charte par laquelle l'abbaye du Mont-Saint-Quentin échange un immeuble à Fransart contre la dime de Driencourt que Symon tenait en fief: il s'en dessaisit par la branche et le gazon sur l'autel même de cette abbaye où il s'était rendu avec son épouse Adheline et son frère Regnauld, surnommé Falco.

En 1201, Elvin et Walier de Bethencourt, avec cent soixante autres chevaliers de ses états, souscrivent une charte de Baudoin de Flandre, avant la cinquième croisade. En 1202, Mathieu de Bcthencourt achète à Simon de Clastres la moitié des dimes d'Hervilly. — En 1203, Hugues, seigneur de Béthencourt, fit des donations considérables à Prusle, Mons-en-Chaussce, etc., surtout aux maladreries de Péronne, Athies et Cléry . — D'après son dénombrement de 1215, Jean de Nesle avait droit à l'hommage de messires Hues et Lorenz de Betencort. On voit ailleurs qu'une partie des biens de Jean de Nesle, de Falvy sans doute, relevait de Messire Huon de Betencourt qui paraît avoir été l'un des seigneurs les plus considérables de ce nom, et devait foi et hommage à la châtellerie de Ham comme Jean son fils. Sa fille Isabelle avait épousé Odon IV, seigneur de Ham, et mourut en 1234. Leurs tombeaux dans la crypte de l'église abbatiale de cette ville.

  • Source : histoire de l'arrondissement de peronne par l'abbé Paul de Cagny google livre

Topo.jpg Toponymie

Betonis en 987; Betuncourt en 1032; Bethincourt en 1135; Bettencourt en 1146; Bethancourt en 1793; Bellancourt Bethencourt sur somme en 1801

Héraldique

D'or à douze merlettes de gueules ordonnées en orle, accompagnées d'un lambel d'azur.

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... : .... :
  • Arrondissement - 1801-.... : .... :
  • Canton - 1801-.... : .... :
  • Commune - 1801-.... : .... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Le cimetière allemand

Bethencourt sur somme 80097 cimetière allemand .jpg

A la sortie du village en direction de Pargny se trouve un cimetière militaire allemand, l’un des plus grands de la région (1242 tombes).

L’église Notre Dame de l’Assomption

Église Saint-Sulpice, photo Claude DEROLETZ

A l’origine, l’église du village datait du XIe siècle. Ancienne construction lombarde, elle était édifiée tout près du canal, entre le chemin de halage et le contre fossé. Détruite par une mine à retardement le 22 avril 1917, un mois après la retraite allemande, elle fut reconstruite sur un nouvel emplacement, et consacrée le 3 octobre 1926. A l’intérieur, on peut admirer le christ en bois d’origine, epargné par l’incendie de 1917.


Repère géographique.png Repères géographiques

  • La commune adhère à la communauté de communes du pays Neslois

Localisation (aprés 2015)

80097 - Béthencourt-sur-Somme carte administrative N.png


Démographie.png Démographie

le pic maximal
le pic minimal

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 96 96 88 131 159 148 157 139 160 152
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 155 173 189 173 175 208 214 196 81 173
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 170 138 206 161 133 116 148 157 132 118
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 117 122 110 129 131 129 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

80097 Bethencourt sur Somme courbe de population.jpg

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
François-Xavier LEGRAND 2001 - 2008  
Jean-Pierre CARRIERE 2008 - 2020 Retraité agricole. Médaille de l’Assemblée Nationale. Ne se représentera pas en 2020  
Patricia POTURALSKI 2020 - (2026) Ancienne employée  
- -  

Cfr [ Mairesgenweb]

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  


Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Le monument aux morts
(Détail)

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste du monument aux morts



Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - 18h30 à 19h00 - - - 11h45 à 13h00 -
Commune.png

Mairie
Adresse : rue de l'église - 80190 BETHENCOURT-SUR-SOMME

Tél : 03 33 81 91 01 - Fax :

Courriel :

Site internet :

GPS : 49.7947° / 2.96361° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.lepaysneslois.com/ site de la communauté de communes du pays Neslois (01/10/2011)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références