77274 - Marcilly

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Marcilly
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 77 - Blason - Seine-et-Marne.png    Seine-et-Marne
Métropole
Canton Canton de La Ferté-sous-Jouarre (Canton 77 06)

Blason Lizy-sur-Ourcq-77257.png   77-15   Lizy-sur-Ourcq (Ancien canton)

Code INSEE 77274
Code postal 77139
Population 488 habitants (2016)
Nom des habitants
Superficie 693 hectares
Densité 70,41 hab./km²
Altitude Mini: 72 m
Point culminant 126 m
Coordonnées
géographiques
49.036944° / 2.877500° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier


HHistoire.pngistoire de la commune

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-2019 : Seine-et-Marne
  • Arrondissement - 1801-2019 : Meaux
  • Canton - 1801-2015 : Lizy-sur-Ourcq --> 2015-2019 : La Ferté-sous-Jouarre
  • Commune - 1801-2019 : Marcilly

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 379 355 410 414 429 379 370 339 380 384
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 394 387 355 344 301 288 259 258 254 254
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 255 206 274 255 261 287 250 260 234 271
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 260 360 353 384 446 488 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

  • Nicolas Charles TRONCHON, Député en 1791, représentant aux Cent-Jours, député de 1817 à 1824 et de 1827 à 1828, né à Marcilly (Seine-et-Marne) le 15 juin 1759, mort à Saint-Soupplets (Seine-et-Marne) le 7 novembre 1828, « fils de M. Nicolas Tronchon, laboureur, et de demoiselle Nicolle Marest », il était cultivateur et propriétaire au Hameau de Retz, situé sur la commune de Bouillancy (Oise) au moment de la Révolution.

Lors de la disette, il s'employa avec beaucoup de dévouement à faire parvenir des grains à Meaux, et se concilia ainsi les suffrages des sociétés populaires. Membre de l'administration de son département, il fut élu, le 31 août 1791, député de l'Oise à l'Assemblée législative, le 1er sur 12, par 383 voix (513 votants).

Il fit partie du comité des subsistances, fut adjoint au comité des contributions, donna lecture d'un rapport sur les impositions foncières, signala les retards mis dans le paiement des contributions de Paris, appuya la suspension des remboursements, proposa, lors des troubles, de mander Rœderer à la barre de l'Assemblée, et fit fixer au cinquième du revenu le maximum de la cotisation pour la contribution. Secrétaire de l'assemblée au 10 août, ce fut lui qui reçut le Dauphin dans ses bras lorsque la famille royale vint chercher asile dans l'Assemblée. Il rentra dans la vie privée après la session et devint suspect sous la Terreur.

Sous le Consulat, il fut nommé conseiller général de son département, et, sous l'empire, membre de la Légion d'honneur (14 brumaire au XIII).

Élu, le 10 mai 1815, représentant à la Chambre des Cent-Jours par le grand collège de l'Oise, avec 64 voix (97 votants), il fut réélu, le 20 septembre 1817, député du grand collège de l'Oise, par 470 voix (702 votants, 1,181 inscrits), prit place à gauche, attaqua le projet de loi sur la presse, parla contre le sursis à accorder aux émigrés rentrés dans leurs biens non vendus, vota avec l'opposition contre les deux lois d'exception et contre le nouveau système électoral, et se fit notamment remarquer par un discours contre la censure et sur les économies à réaliser dans le budget de 1821; il se prononça en faveur de l'admission de Manuel, et fut réélu, le 9 mai 1822, dans le 2e arrondissement électoral (Compiègne), par 221 voix (351 votants, 399 inscrits) contre 127 au comte de Kergorlay.

Les élections du 25 février 1824 ne lui furent pas favorables ; il échoua avec 152 voix contre 233 à l'élu, M. de l'Aigle ; mais il regagna son siège, le 17 novembre 1827, par 198 voix (300 votants, 334 inscrits), contre 98 au député sortant, M. de l'Aigle. Il continua de siéger à gauche, mourut au cours de la législature, et fut remplacé, le 12 janvier 1829, par son fils M. André Tronchon. [1]


Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
- - -  
- - -  
- - -  
- - -  
- -  
Dominique DUCHESNE 200&-(2020) - [ Photo]  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb


Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
77274 - Marcilly - mairie.JPG

Mairie
Adresse : - 77139 MARCILLY

Tél : - Fax :

Courriel :

Site internet :

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références