72027 - Beaumont-sur-Dême

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Beaumont-sur-Dême
150px
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 72 - Blason - Sarthe.png    Sarthe
Arrondissement Blason La Flèche-72154.png    La Flèche (S-Préf.)
Métropole
Canton Château-du-Loir (Canton 72 03)

Blason La Chartre-sur-le-Loir-72068.png   72-06   La Chartre-sur-le-Loir (Ancien canton)

Code INSEE 72027
Code postal 72340
Population 333 habitants (2016)
Nom des habitants Beaumontais, Beaumontaises
Superficie 1 349 hectares
Densité 24 hab./km²
Altitude Mini : 57 m
Point culminant 129 m
Coordonnées
géographiques
47.694444° / 0.569167° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
72027 - Beaumont-sur-Dême carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Héraldique

Blason

http://moserm.free.fr/beaumont/historique.html


Histoire administrative

  • Département - 1801-.... :
  • Arrondissement - 1801-.... :
  • Canton - 1801-.... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Histoire ecclésiastique

Histoire ecclésiastique[1].

Église dédié à Saint-Pierre et Saint-Paul. La cure autrefois à la présentation de l'évêque du Mans. Un prieuré, à celle de l'abbé de Saint-Julien de Tours. Une chapelle, dite de Saint-Jean de l'Hôpital, située à un kilomètre au Sud-Sud-Est du bourg, près de la Dommée[2], appartenant autrefois à l'ordre de Malte.

Histoire féodale

72027 Beaumont-sur-Dême-Blason-Photo- origine de la Mairie-fja.jpg

Le blason de Beaumont-sur-Dême aurait été créé pour signifier la réconciliation entre la religion catholique et la religion protestante. Les deux clés aurait la même origine : la clé de l'église et la clé de la seigneurie des Hayes, appartenant à Guillaume de BERZIAU. La présence du poignard ne s'explique pas; peut-être ajouté après l'assassinat du roi de France et de Navarre, Henry IV.

La seigneurie de paroisse était annexé au prieuré. Outre le château de Beaumont (de la Borde), il existait encore plusieurs fiefs dans la commune, à savoir : la terre et château du Fresne, propriété de la famille JUGLART (vers 1830), à laquelle terre était annexée la seigneurie de la paroisse de Rorthe qui était du diocèse, les haies, Changé, etc.

Histoire civile

La superficie totale de la commune, étant de 1 350 hectares et 43 ares, et répartis comme suit en 1835 :

Terres labourables, 926 hectares 34 ares 75 centiares, constitués en 5 classes à 3, 6, 9, 20, 27 Francs;
Jardins, 24 hectares 27 ares 65 centiares en 3 classes à 30, 40, 50 francs.
Vignes, 103 hectares 53 ares 49 centiares en 5 classes à 4,8,15,30 et 40 francs
Prés, 115 hectares 94 ares 54 centiares en 5 classes à 15,30,45,60,75 francs;
Pâtures, 23 hectares 13 ares en 3 classes à 5,10,20 francs;
Bois, taillis, futs, 64 hectares 86 ares 9 centiares en 4 classes à 4, 7, 10, 15 francs.
Landes, 42 hectares 85 ares 58 centiares en 2 classes à 2 et 3 francs.
Mares et douves, 49 ares 75 centiares à 10 francs.
Superficie des bâtiments, 9 hectares 93 ares 51 centiares à 27 francs.
Objets non imposables, église, cimetière, presbytère et jardin, place publique, et chemins.
Rivière et ruisseau, 4 hectares 54 ares 30 centiares.
211 maisons en 10 classes de 4 à 100 francs.
Une boutique, à 8 francs.
108 caves, dont 80 à 1 francs et 28 à 2 francs.
Une tuilerie, à 60 francs.
3 moulins à eau, dont 2 à 100 francs, et 1 à 120 francs. Le total des revenus imposables de la commune (en 1835), est de 20 853,22 francs.

La contribution foncière[3], est de 3 870 francs; Personnes et mobilier, 550 francs, Portes et fenêtres, 172 francs, 30 Patentés, à droit fixe, 128 francs, à droit proportionnels 40,90 francs. Total, 4 760,90 francs.

Culture : sol fertile, cultivé de froment, 1/3 des terres en labour, seulement. En seigle et méteil 1/3. En orge et avoine, moins 1/3. Vins, pommes de terre, peu de chanvre d'une qualité médiocre. 12 fermes, 20 bordages. 45 charrues. Assolement triennal.

Commune agricole : vin de bonne qualité en blanc, faisant la principale ressource des habitants. Insuffisance de grains pour la consommation.

Commune industrielle : une tuilerie.

Marchés fréquentés : La Chartre-sur-le-Loir ou Château-du-Loir.

Établissement publique : mairie, succursale, débit de tabac, bureau de poste aux lettres à La Chartre-sur-le-Loir.

Patrimoine.png Patrimoine

L'église Saint-Pierre et Saint-Paul

Église Saint-Pierre et Saint-Paul
Vue d'ensemble
Église


Celle-ci, du XIIe et XVe siècles, à ouvertures et arcades de genre Roman, à gros piliers intérieurs carrés, avec le cintre de sa porte Ouest supporté par deux colonnes engagées à chapiteaux à palmes. Son clocher est un dôme en ardoise, placé sur une grosse tour carrée et terminé par une flèche très effilée.

Cf. : http://moserm.free.fr/beaumont/bio3.html


Le château de la Borde

Château de la Borde


Le château de la Borde, attenant au bourg, est un bâtiment fort simple, avec d'assez jolis dehors[4], propriété de M. Bonnin de la Bonninière de Beaumont (la Ronce), vers 1835.

Cf. : http://moserm.free.fr/beaumont/bio3.html


Manoir des Hayes

Le manoir des Hayes, seigneurie de la famille de BERZIAU vers 1600. Appartenait à M. Bonnin de la Bonninière de Beaumont(la Ronce), vers 1830.

Anciens fiefs

  • Changé, ancien fief, maison bourgeoise, à M. de Langlechère, ancien juge, en 1835.
  • Le grand-Cas, ancien fief et maison bourgeoise, à M. des Piltières, de la Flèche.

Château du Fresne

Le château du Fresne, en 1835 appartenait à M. Busson, de Courdemanche.

Château du Fresne


Château de La Marcelière

Le château de La Marcelière (sur la commune de Marçon), construit par Henry de BERZIAU sous le règne de Henri IV.

Autre patrimoine

  • Le dolmen du Petit Hêtre
  • Le prieuré de Vaubouin
  • Le moulin du Fresne
  • Le lavoir communal


Repère géographique.png Repères géographiques

Beaumont-La-Chartre, ou Beaumont-de-la-Chartre et quelquefois Beaumont vers La Chartre (en entreprenant la lecture des archives BMS[5] on retrouve ce nom de lieu dans les déclarations des curés). D'après Julien Rémy Pesch, en Latin, Bellus Mons de Carte, ou encore Bellus Mons prope Carcerem.
Beaumont-La Chartre, devient Beaumont-sur-Dême le 23 août 1955.Les habitants de Beaumont-sur-Dême sont des Beaumontais et Beaumontaises
Bellus Mons prope Carcerem[6], signifierais après traduction, Montagne de charme à proximité de la prison, ainsi que Bellus Mons de Carte[7][8], voudrais dire après traduction, Montagne Mignone, ou (Bellus Mons de Carte = Carte du Diocèse)

Commune du canton, à 4 kilomètres Sud-Sud-Ouest, de La Chartre-sur-le-Loir, qui lui donnerait son surnom (peut-être pour la traduction latin-français, Bellus Mons prope Carcerem, signifiant : Belle montagne près de la prison, de La Charte-sur-le-Loir.); de l'arrondissement, à 29 kilomètres, Sud-Sud-Ouest, de Saint-Calais, à 46 kilomètres, Sud-Sud-Ouest du Mans. Autrefois doyenné de La Chartre, de l'archidiaconé de Château-du-Loir, du diocèse du Mans, l'élection de La Flèche.
Bornée au Nord, par Marçon et La Chartre-sur-le-Loir, au Nord-Est et à l'Est, Les pins et Rorthe, au Sud Épeigné, ces 3 derniers lieu dépendant d'Indre-et-Loire (37), à l'Ouest, Marçon. Le plus grand diamètres de cette commune serait de 5 kilomètres de l'Est à l'Ouest.

Le Bourg, situé à peu de distance de l'extrémité Ouest, sur le versant Nord d'un côteau. Il se compose d'une rue qui se dirige du Nord au Sud, et passe à l'Ouest de l'église.

Hydrographie

La Domée ou Demée, devenue actuellement : La Dême[9], traverse la commune de l'Est à Ouest, en passant au Nord, et tout près du bourg, où on la franchi sur une arche en pierre.

Le Rorthe, ruisseau venant à l'Est du Bourg, ce jette dans La Dême, au Sud-Est du Bourg.

Les moulins, du Bourg, de Changé, de Fresne, tout 3 installés sur La Dême.

Géologie

L'étroit vallon dans lequel coule La Dême est bordé des deux côtés du coteaux, qui se dirigent comme elle, du Sud-Sud-Est au Nord-Nord-Ouest, s'étendent dans toutes les directions, et dont le calcaire crayeux est la base. On rencontre au-dessus ce ce calcaire de nombreux blocs d'un poudingues siliceux, qu'on appelle Perrons dans le pays.

Histoire naturelle minérale : tuffeau : marne blanche et jaunâtre; poudingue siliceux; argile à brique.

Routes et chemins : une route de La Chartre-sur-le-Loir à Tours, par Château-Lavallière, traverse la commune en passant dans le bourg. Chemin conduisant à Marçon, en bon état, en 1835.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 806 833 873 972 884 886 829 777 718 670
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 695 650 625 652 702 702 686 676 673 680
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 679 573 576 541 523 544 519 523 548 379
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 354 329 337 347 356 333 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
André Michel GUERRY 1846-1855 Membre de l'Institut, chevalier de la Légion d'Honneur.(http://moserm.free.fr/beaumont/bio3.html)  
- -  
- -  
- -  
- -  
Jean LECLERC 2001 - 2006  
Denys-Bernard DEMORY 2006 - 2008  
Dominique DUCHÊNE 2008 - (2020)  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Roger ROUL 2002  
 

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - 72340 BEAUMONT-SUR-DÊME

Tél : - Fax :

Courriel :

Site internet :

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : ()

Dépouillements des registres paroissiaux

(http://www.archives.sarthe.com/etatcivil.aspx) (http://geneatique.net/genealogie/jajuma)

Henry Hurozius de Berziau, né (peut être à Beaumont-sur-Dême) vers 1548, décédé avant 1628 à Paris, époux de Claude Tragin de Cohardon, décédée avant 1628 à Paris; Jeanne Caillaux, fut également son épouse. Henri de Berziau fut le fondateur du château de La Marcelière et seigneur des dites terres de La Marcelière.Il eut plusieurs enfants; Jeanne née le 8 mars 1603 à Saint-Georges-de-la-Couée; Renée, baptisée le 1 octobre 1608; Élisabeth, née vers 1610; Louise, baptisée le 12 décembre 1612; Claude, née vers 1616.

Guillaume de Berziau, dit Briscat, marié (par contrat en 1619), à Anne de Maillé, ont eu les enfants suivant : Guillaume de Berziau, né le 12 janvier 1628 à Beaumont-La Chartre; Antoinette, née le 2 février 1629, à Beaumont-La Chartre; Jacques, né le 7 février 1630 à Beaumont-La Chartre; Hercule, né le 24 mars 1631 à Beaumont-La Chartre; Hirvoseur, né le 24 mars 1632 à Beaumont-La Chartre; François, né le 9 avril 1634 à Beaumont-La Chartre; Aimée, née le 29 décembre 1635 à Beaumont-La Chartre; Françoise, baptisée le 4 décembre 1636 à Beaumont-La Chartre; Hélie Victor, né le 20 février 1640 à Beaumont-La Chartre; Anne, baptisée le 1 décembre 1642 à Beaumont-La Chartre; Magdeleine, baptisée le 6 février 1644 à Beaumont-La Chartre; Jeanne, baptisée le 24 juin 1649 à Beaumont-La Chartre.

Guillaume de Berziau, fils du Précédent, fut Marié par contrat en 1651, puis devant un prêtre en 1656(décédé avant 1705), avec Renée des Meules, décédée 11 septembre 1712 à Beaumont-La Chartre. Ils ont eu pour enfants: Guillaume, né le 27 septembre 1652 à Beaumont-La Chartre; Charlotte, née le 13 décembre 1653 à Beaumont-La Chartre; Hercule, né le 28 mars 1655 à Beaumont-La Chartre; Françoise, né 15 septembre 1656 à Marçon; Renée Élisabeth, née le 15 septembre 1659 à Marçon; Marie Magdeleine, né le 26 décembre 1659 à Marçon; René Charles François, né le 3 novembre 1662 à Marçon; François, né le 27 mai 1668 à Marçon.

Population autrefois : 176 feux avant 1800. En 1836 : 227 feux. La commune se compose, toujours en 1835, de 500 hommes et 494 femmes pour un total de 994 personnes, dont 174 dans le bourg.

Mouvements décennaux : de 1803 à 1812, 55 mariages, 245 naissances, 242 décès. De 1813 à 1822, 74 mariages, 231 naissances, 174 décès.

Patronymes

  • Henry Hurozius de Berziau, fondateur du château La Marcellière, époux de Claude Tragin de Cohardon.
  • Guillaume de Berziau, dit Briscat, époux de Anne de Maillé.
  • Guillaume de Berziau, époux de Renée des Meules.
  • Françoise de Berziau, épouse de Anne de Bonnin de la Bonninière de Beaumont(La Ronce)
  • Hercule de Berziau, époux de Louise de Gilles de la Grue.
  • Gustave Bonnin de la Bonninière (1802-1866).
  • Anne Bonnin de la Bonninière de Beaumont(la-Ronce), né en 1649,époux de Françoise de Berziau, née en 1656; marié le 23 octobre 1690 à Marçon.
  • Famille Demory.
  • Alexis de Tocqueville (1805-1859).
  • Augustin Thierry (1795-1856).
  • André Michel Guerry (1802-1866), statisticien et inventeur.

Voir les biographie sur : http://moserm.free.fr/beaumont/bio3.html

Remarques

72027 Beaumont-sur-Dême-reproduction de 1996, Les Aînés Ruraux.jpg

Cette reproduction, datée de 1996, a été publiée par Les Aînés Ruraux de Beaumont-la Chartre[10].


Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références