71137 - Cluny

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Cluny
Blason Cluny-71137.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 71 - Blason - Saône et Loire.png    Saône-et-Loire
Métropole
Canton Blason Cluny-71137.png   71-11   Cluny

Blason Cluny-71137.png   71-12   Cluny (Ancien canton)

Code INSEE 71137
Code postal 71250
Population 4 803 habitants (2015)
Nom des habitants Clunysois, Clunysoises
Superficie 2371 hectares
Densité 202,57 hab./km²
Altitude Mini: 226 m
Point culminant 574m
Coordonnées
géographiques
46.435278° / 4.66° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
71137 - Cluny carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier


HHistoire.pngistoire de la commune

Héraldique

D'azur à la clé d'argent.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2019 : Saône-et-Loire
  • Arrondissement - 1801-2019 : Mâcon
  • Canton - 1801-2019 : Cluny
  • Commune - 1801-2019 : Cluny

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

L’Abbaye de Cluny

Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la page dédiée...

Église Notre-Dame

Façade de Notre-Dame -
Photo J-P GALICHON
Intérieur de Notre-Dame -
Photo C. PIEMINOT }


L'église actuelle dédiée à Notre-Dame des Paneaux (Mesures étalons du blé) a été édifiée au XIIIe siècle pour succéder à une église plus ancienne et plus modeste mentionnée en 1064.
La nef de sept travées, est composée d'un vaisseau central voûté sur croisée d'arcs. La nef est encadrée de deux collatéraux voûtés eux aussi.

La fontaine circulaire ornée d'un obélisque fut érigée en 1772 à l'emplacement d'un bassin ou la population pouvait puiser de l'eau.

Édifice classé aux M.H depuis 1862[1]


Église Saint-Marcel

Saint-Marcel -
Photo J-P GALICHON


L’église fut édifiée après l’incendie de la ville en 1159 à l’emplacement d’une chapelle primitive dédiée à saint Odon.
L’édifice conserve une partie orientale de la deuxième moitié du XIIe siècle comprenant le chœur, l’abside et le clocher. Le clocher octogonal à trois étages, sous une flèche polygonale en briques du XVIe siècle culminant à 42 m, possède un décor roman d’arcatures et de baies géminées à colonnettes et chapiteaux.
La travée du clocher est voûtée d’une coupole sur trompes portée par des arcs brisés. Une travée de chœur en berceau brisé précède l’abside en cul-de-four. La nef plafonnée a été reconstruite au XVIIe siècle.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1912 et inscrit en 1993 [2]


Chapelle des sœurs Saint-Joseph

Les Récollets -
Photo J-P GALICHON


Chapelle de l'ancien Couvent des moines Récollets ; devenu Maison Mère de la congrégation des sœurs Saint-Joseph de Cluny en 1812 .
Le couvent a été acquis par Balthazar JAVOUHEY auprès de monsieur Jean Roberjot qui l'avait acheté comme bien national, le 25 thermidor An 4 (12 août 1796).
Le 14 juillet 1822, par acte authentique, Monsieur Javouhey fait donation de la propriété à ses quatre filles dont Anne Marie Javouhey fondatrice de la congrégation.
En 1798, Anne Marie Javouhey, 19 ans, originaire de Côte d'Or, se consacre à Dieu lors d'une messe clandestine par un prêtre proscrit. En 1807, encouragée par l'évêque d'Autun, elle fonde avec trois de ses sœurs, une congrégation nouvelle, pour s'occuper d'enfants pauvres, d'abord à Chalon-Sur-Saône puis à Autun. À ce jour, le couvent des Récollets abrite une maison pour les sœurs aînées ou malades de la Congrégation.


Tour des fromages


Cluny possède deux enceintes, celle de l'Abbaye et celle de la ville.
La "tour des Fromages" dite autrefois "tour des fèves" appartient à l'enceinte de l'Abbaye.
Son élévation jusqu’aux petites baies en plein cintre (2 par face) date du début du XIe siècle. La tour fut surélevée à l'époque gothique.
Les bombardements du 11 août 1944 endommagèrent le sommet de la tour.

Hôtel-Dieu Notre-Dame

Vue des bâtiments -
Photo J-P GALICHON
Ensemble intérieur -
Photo J-P GALICHON


Construit au tout début du XVIIIe siècle à l’initiative du Cardinal de Bouillon, abbé de Cluny. En 1702, le cardinal (Emmanuel-Théodose de La Tour d'Auvergne) décide la construction suite à une tempête qui ravagea une des salles des malades des anciennes institutions hospitalières clunisoises (l'hôpital Notre Dame). En 1703, le projet débute par l'acquisition des terrains. Les travaux commencent vers 1706 . La construction se termine vers 1730, période à laquelle la bénédiction de la chapelle a lieu. Le schéma général de construction consiste en un bâtiment principal ayant en son centre une chapelle et de part et d’autre les deux grandes salles des malades et une aile au sud abritant les locaux communs.
La chapelle est mise en service le 29 mars 1727 par le transport du Saint-sacrement par Pierre ALLARD, prieur de l'Abbaye qui effectuera ensuite la bénédiction le 15 novembre 1730.
La chapelle de dimension importante (13 m de profondeur, 12 m de largeur et 12,5 m de hauteur) ouvre au nord sur la salle des hommes et au sud sur la salle Sainte-Marthe, salle des femmes. En 1867, ont été installées des menuiseries vitrées pour séparer les salles de la chapelle. La séparation était faite auparavant par des rideaux. La chapelle principale était celle des malades, elle est prolongée par la chapelle des sœurs.
La chapelle des sœurs était réservée à l'usage des religieuses et de leur directeur spirituel. La communauté des hospitalières de Sainte-Marthe a été présente de 1673 à 1996. Au premier plan sur la photo, le chandelier Pascal du XVIIIe dont la hauteur sous cierge est de 3 mètres. La partie inférieure de la grille de séparation de la chapelle date du XVIIIe et a probablement été réalisée par frère PLACIDE.
L'autel Matutinal (autel moindre auquel se dit la messe du matin) provient de la grande église abbatiale et était situé derrière le chœur, il a été installé dans la chapelle le 30 mars 1902. Il est le maître autel de la chapelle.
Cette chapelle abrite de rares éléments mobiliers de l'abbaye sauvegardés à la période révolutionnaire. (Autel, tabernacle dit de frère Placide, chandelier Pascal ainsi que les vestiges baroques du mausolée de la famille Bouillon.
Le bâtiment a conservé son apothicairerie du XIXe siècle.
Cet Hôtel-Dieu a accueilli des malades de 1703 à 2017. Il a joué un rôle important pendant les guerres de 1870/71, 1914/18 et 1939/45.

L'hôpital est classé partiellement aux monuments historiques depuis 2002[3]

Sources[4]

Vestiges des fortifications d'agglomération

  • La porte Sainte-Odile date du début du XIIIe siècle. Elle est située sur l'enceinte sud. Au XVe ou début du XVIe siècle elle fut fortifiée par l'adjonction d'un quart de tour flaquant son jambage ouest. Des canonnières furent mises en œuvre.
  • La porte Saint-Mayeul édifiée sur la colline Saint-Mayeul date de la fin de la période romane ou du début du gothique. La porte est défendue par un assommoir dissimulé entre deux arcs surbaissés extérieurs. Les faces latérales ont été équipées de canonnières ajoutées postérieurement. Les portes supérieures donnent accès au chemin de ronde.
  • L'ensemble des portes Saint-Mayeul, des restes des anciennes fortifications comprenant la tour Saint-Mayeul et la courtine reliant cette tour à la porte Saint-Mayeul et de la porte Sainte-Odile est classé au titre des monuments historiques en 1918 [5].


Source[6]

Repère géographique.png Repères géographiques

71137 Cluny-Situation.png

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 4 172 3 814 4 081 4 085 4 150 4 255 4 185 4 350 4 411 4 350
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 4 278 4 253 4 989 4 540 4 385 4 362 4 073 4 273 4 108 4 244
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 4 150 4 121 4 258 4 099 4 101 4 257 4 032 3 711 3 807 4 343
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 4 441 4 430 4 376 4 552 4 689 4 753 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cartes postales

Photos

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

  • Pierre PRUDON dit Pierre-Paul PRUD'HON , né le 4 avril 1758 dans la commune et décédé à Paris le 16 février 1823, est un peintre et dessinateur préromantique français.

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
- - -  
- - -  
- - -  
- - -  
Robert ROLLAND 1989 - 2008 Conseiller général  
Jean-Luc DELPEUCH 2008 - (2014) - [ Photo]  
Henri BONIAU 2014 - (2020) -  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb


Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés de Saint-Marcel

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  
- -  

Les curés de Notre-Dame

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
François BEZONQUET 1853 -  
Philibert VITTAULT 1867 -  
- -  
Benoît BRUSSIER - 1901 Puis curé de Charolles  
Antoine LAUVERNIER 1901 -  
- -  

Les émigrés en Algérie

La commune ne semble pas avoir été touchée par cette émigration. On peut toutefois noter :

Pas de renseignements sur postérité éventuelle.

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Parc Abbatial - 71250 CLUNY

Tél : 03 85 59 05 87 - Fax : 03 85 59 16 34

Courriel : E.Mail

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Au pays de Cluny - Le Haut Clunisois
  Histoire de Cluny depuis les origines jusqu'à la ruine de l'abbaye

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


^ Sommaire