69 - Rochefort

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour communes du Rhône
Retour à Saint-Martin-en-Haut

Rochefort
(Ancienne commune)
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 69 - Blason - Rhône.png    Rhône
Métropole -
Canton
Code INSEE
Code postal
Population 148 habitants (1806)
Nom des habitants
Superficie hectares
Densité hab./km²
Altitude
Point culminant
Coordonnées
géographiques
-° / -° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Les communes de Rochefort et de Saint-Martin-en-Haut ont fusionnées par un décret de Napoléon du 5 Février 1814.
La paroisse de Rochefort fut réunie à celle deSaint-Martin-en-Haut en 1803.

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Ancienne Notre-Dame-de-Pitié ou Chapelle Saint-Laurent de Rochefort


Église du XIIIe siècle bâtie sur un rocher surplombant la vallée de l’Ardillat. Elle dépendait du Chapitre de Saint-Just (Cartulaire de Savigny).

Édifice modifié au XVIe siècle par ajout de la chapelle Saint-Joseph.

Église laissée progressivement en abandon à partir de 1807, moment où la commune a perdu son rang de Paroisse. L’église est devenue chapelle officiellement qu'en 1807 puis fut définitivement abandonnée à partir de 1823.

En 1850, André Brunel, curé de Saint Martin, s’est inquiété du délabrement de l’église et une restauration fut entreprise. En 1851, un chemin de croix fut installé.
En 1857, le curé Faure fit couronner le clocher par une flèche de style « Gothique ».
Vitrail
La fenêtre du chœur divisée en deux baies par un meneau est pourvue d'un vitrail du XVe siècle classé aux M.H depuis 1904.[1].
La partie de gauche représente le crucifiement. Le pélican symbolique abreuve ses petits de son sang. Au dessous, Sainte-Catherine s'appuie sur le glaive.
Sur la partie de droite, deux figures debout occupent la partie centrale. L'un des personnages est en costume de pèlerin tenant d'une main, une sorte de houlette, et de l'autre, un livre de prières fermé dans un sachet conformément à l'usage depuis le XIIIe siècle. L'autre Saint-Michel écrase sous ses pieds un monstre. En dessous, Saint-Laurent tenant à la main le gril ,emblème de son martyre.
Piéta
Située dans la chapelle Notre Dame de Piété, elle est datée de la fin du XVe ou du début du XVIe siècle. Réalisée en pierre sculptée, elle mesure 88 cm de hauteur. La vierge au mains jointes est vêtue d'une longue robe pourpre et d'une guimpe qui lui couvre le coup. Derrière, un angelot tient la tête du Christ. Cette piéta restaurée en 1955 et 2009 est classée depuis 1981[2].

Calvaire



Démographie.png Démographie de Rochefort

  • 1417 25 feux soit environ 125 habitants
  • 1658 (Visite évêque) 60 communiants soit environ 120 Habitants
  • 1697 21 feux soit environ 105 habitants
  • 1766 70 communiants soit 150 à 160 habitants
  • 1789 40 feux soit 200 Habitants
  • 1793 90 habitants
  • 1800 81 habitants
  • 1806 148 habitants

Repère géographique.png Repères géographiques

Rochefort couvrait environ 40 Hectares comprenant les hameaux de Verchères , Vachon ; le village et quelques maisons isolées situées à l’est du Bourg.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean-Claude MORETTON 04/1790 - 1792 Syndic depuis 1782  
Benoît THOLLOT 06/1792 - 1800 -  
Jean ROUX 09/1800 - 1814 -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Barthélemy ROUDIER 23 mars 1635 -  
- -  
Durand PIGNOL 1 avril 1684 -  
- -  
Du BESSEY de CONTENSON - Avant 1761[3]  
- -  
Jean BRASSARD 9 avril 1788 - 1789  
- - Période révolutionnaire  

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références