69 - Cours-la-Ville

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Cours-la-Ville
(Ancienne commune)
(Commune déléguée)
Blason deCours-la-Ville
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 69 - Blason - Rhône.png    Rhône
Métropole -
Canton Blason Thizy-les-Bourgs-69248.png   69-11   Thizy-les-Bourgs

Blason en attente.png   69-30   Thizy-les-Bourgs (Ancien canton)

Code INSEE 69066
Code postal 69470
Population 4 241 habitants (1999)
Nom des habitants Coursiauds
Superficie 1948 hectares
Densité 217,71 hab./km²
Altitude Mini: 437 m
Point culminant 860m
Coordonnées
géographiques
46.100278° / 4.321389° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
69066 - Cours-la-Ville carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Bref historique

Vue générale de Cours
L'implantation humaine débute autour de Cours dès l'ère néolithique. En l'an -1400, le territoire de Cours est occupé par les Ambivarètes petite tribu celte indépendante. À l'époque gallo-romaine, aux Ier et IIème siècles, une des nombreuses voies secondaires reliant la Saône et la Loire passe par Cours, venant de Mardore et se dirige vers Cuinzier. Puis au IX siècle, alors que règne Charles Il Le Chauve, tout laisse supposer que la paroisse de Cours aurait pris naissance. La première mention connue de Cours date de l'an 1219 et se définit ainsi : "Capellanus de Cors". Reconstruit ou édifié, le château d'Elsthieugues semble l'être vers 1300, alors que Cours, sur le pIan religieux, dépend du diocèse de Mâcon. En 1496, les Damas sont alors seigneurs d'Esthieugues et, à la fin du XVIème siècle, ils acquièrent tous droits de justice sur leurs terres.

Après les reconstructions progressives du château de la Villette et du presbytère (actuellement la poste), Cours compte 346 feux en 1789 et prend le nom de Trambouze en 1792. En 1814, le cardinal Fesh, oncle de Napoléon se cache quelques jours à Cours et donne 500 francs pour la reconstruction d'une nouvelle église. Celle-ci s'élève en 1820. l'ancienne étant transformée en halles et son clocher en prison. A partir de 1825, ce sont 760 ouvriers qui travaillent à la fabrication des couvertures de coton. La Ville réclame son indépendance en 1846 (la population continuant à croître, avec 4.588 habitants), et I'obtiendra en 1865, réduisant Cours de 613 hectares et de 1200 habitants. En 1881, les premiers métiers à tisser mécaniques pour la couverture apparaissent et la population atteint son sommet : 6929 habitants à Cours et 1139 à La Ville. Le chemin de fer arrive à Cours en l882, en même temps que se construisent deux écoles et une gendarmerie. Enfin, le 22 juillet 1889, pour marquer la fin du siècle d'une pierre noire dans I'histoire coursiaude, 2000 ouvriers se mettent en grève sur le refus des patrons d'accorder l'unification et une augmentation des tarifs de façon lors de la mécanisation. Ce mouvement dure neuf mois, ponctué de défilés, d'échauffourées et d'explosion de bombes artisanales.

Cours doit alors sa prospérité à la fabrication de la couverture, qui dans la seconde partie du XlXe siècle et le début du XXe, est à l'origine de nombreuses usines très florissantes. La Première Guerre Mondiale afflige la population coursiaude en lui assignant le lourd bilan de 224 citoyens morts au champ d'honneur, dont 36 sont issus du bourg de La Ville. Durant les combats de 39-45, ce sont 31 soldats (dont un à La Ville) qui sont tués. Après le passage de l'armée Allemande en juin 1940, Cours vit en zone libre jusqu'en décembre 1942. Enfin, entre 1948 et 1960. les conflits meurtriers d ' Indochine et d'Algérie font quatre nouvelles victimes de guerre.

Les dernières décennies ont étés marquées par une chute de la population, près de mille habitants en vingt ans, due au déclin de l'activité industrielle de pointe, la couverture, à la baisse de la natalité et à l'exode vers les communes voisines. De 6250 en 1962 (Cours et La Ville), le nombre d'habitants au recensement de 1990 est passé à 4637.

Le chemin de Fer

La vallée est très industrialisée et la population des principales agglomérations (Cours , Thizy , Bourg-de-Thizy) est en croissance forte. Par exemple de 1866 à 1886 elle passe de 2801 à 4537 à Thizy et de 2201 à 3895 pour Bourg-de-Thizy.
Les entreprises sont par ailleurs dynamiques (Jean-Claude VILLE ; Claude et Noël POIZAT , Antoine CHAPON etc..)

Pour permettre ainsi des débouchés plus faciles pour la production locale une ligne de chemin de fer est édifié de l'été 1879 à l'été 1882 en quatre étapes:

Saint-Victor Bourg-de-Thizy 5,2 Km
69066 - Cours-la-Ville-La Gare.jpg
Bourg-de-Thizy La Platière 1,4 Km
La Platière Pont-Trambouze 3,5 Km
Pont-Trambouze Cours 3 Km

Premier service en septembre 1882 et fermeture de la ligne en 1969.

Train circulant sur voie normale et destiné au transport des voyageurs et des marchandises permettant de relier la ligne PLM Lyon - Roanne - Saint-Germain-des-Fossés à Cours.
Temps de parcourt pour les 13,1 Km une heure environ pour le trajet Cours Saint-Victor.
L'exploitation voyageur a cessée en 1960 et le dernier train de marchandise a circulé le 31 janvier 1969.

Traction effectuée par des machines à vapeur jusqu'en avril 1961:

Le Progrès ; L'Avenir ; La Trambouze ; L'Espérance.

Ligne édifiée par la volonté de Pierre Marie POIZAT-COQUARD à laquelle souscrirent cinq industriels du textile dont Auguste POIZAT.
Pierre Marie POIZAT-COQUARD et Auguste POIZAT seront les porteurs du projet et créeront la SVC (Saint-Victor/Cours) qui empruntera auprès des industriels pour la réalisation de la ligne.
En 1961 un accord avec la SNCF permis le passage à la traction Diesel.

Origine du nom Cours

Selon Auguste LONGNON[1] Cours doit son nom à un domaine rural habité dont le possesseur était d'ascendance franque.

Fin de la commune

Durant l'année 2015, la commune de Cours-la-Ville opère un rapprochement avec celles de Thel et Pont-Trambouze, dans le but de créer une commune nouvelle] . Un arrêté préfectoral en date du 18 novembre 2015 entérine la création le 1er janvier 2016 de la commune de Cours dont Cours-la-Ville est une commune déléguée [2]

Héraldique

Blason Cours-la-Ville-69.png
"D'or à la bande d'azur, accompagnée d'un mouton d'argent en chef et d'une tige de coton fleurie et feuillée d'argent en pointe ; au chef d'azur chargé de deux fleurs de lis d'or."

Le blason de Cours est dit enquerre (dans ce cas métal sur métal ; dans le cas présent argent sur or).

Territoire communal

  • Cède en 1857, (avec Arcinges ; Écoche et Sevelinges) Le Cergne
  • Cède en 1865, La Ville
  • Cède en 1886, (avec Bourg-de-Thizy et Mardore) Pont-Trambouze
  • Absorbe en 1974, La Ville

Histoire administrative

  • Département - 1801-2019 : Rhône
  • Arrondissement - 1801-.... : Villefranche(-sur-Saône)
  • Canton - 1801-2015 : Thizy --> 2015-2016 : Thizy-les-Bourgs
  • Commune - 1801-1974 : Cours --> 1974:2015 : Cours-la-Ville

Résumé chronologique :

  • 1801-.... : Cton de Thizy, Arrt. de Villefranche(-sur-Saône), Dép. du Rhône.

Patrimoine.png Patrimoine

Château de la Fargette

Château de la Fargette - Photo J-P GALICHON

Château édifié vers 1880 par l'industriel de la couverture Jean-Claude VILLE né en 1836 et décédé en 1885. Après le décès de son épouse en 1904, c'est la fille unique du couple qui devint propriétaire de la résidence. Ce château acquis par la commune a été utilisé comme maternité de 1933 à 1972 et est actuellement la "maison des associations".


Église Saint-Étienne

Église Saint-Étienne - photo Jérôme GALICHON

La première pierre fut bénite en 1820.
L'église actuelle fut consacrée le 18 Mars 1821. Le maitre d'Ouvrage fut Étienne BERGIRON de Vougy associé à Armand CANCALON. Édifice proche du Style néo-roman. L'église fut modifiée en 1931/32 dans le style Art-déco, une tribune et un orgue vinrent complété l'équipement en 1936. L'ancienne église de Cours fut démolie a partir de 1843.

Mairie de Cours

Mairie

C'est sous la municipalité de Simon DESIGAUD (1890 1901) que le conseil municipal décide de doter d'une mairie. Celle ci sera inaugurée le 19 avril 1896. Depuis le bâtiment a évolué puisque à la fin des années 1980 , celui ci recevra une extension l'ouest.

Façade du château Poizat

Château - Photo J-P GALICHON

Château édifié près de l'usine familiale sur une parcelle acquise par l'industriel de la couverture Victor POIZAT (1841-1904). En 1895 Victor fit ajouter une tour à la demeure. C'est l'architecte GOUBET qui fut en charge de ces travaux. En 1989, le bâtiment fut détruit en grande partie , seule la façade fut conservée qui aujourd'hui masque le boulodrome. L'ancien parc du château de plus de un hectare a été amputé pour permettre des aménagements urbains.

Chapelle du Calvaire

Chapelle - Photo J-P GALICHON
Chapelle vue côté abside - Photo J-P GALICHON

Chapelle située au lieu dit "Le calvaire" sur le Mont Florentin.
Chapelle édifiée vers 1860/1863.
C'est le curé PASCAL qui fit construire cette chapelle sur un terrain qu'il avait acquis. La bénédiction eu lieu le 12 octobre 1873. Le Clocheton est postérieur puisqu'il date de 1906.
Le calvaire situé devant la chapelle a lui aussi été bénît le 12 octobre 1873[3].
Cette chapelle a été restaurée extérieurement entre les années 1998 et 2005 par les municipalités en place, puis en 2015.
Le 13 juin 2015, une cérémonie a été organisé pour le 150e anniversaire de la Chapelle.


Chapelle Saint-Joseph

Chapelle - Photo J-P GALICHON
Chapelle vue de l'intérieur - Photo J-P GALICHON


Repère géographique.png Repères géographiques

Vue depuis la route du Calvaire de Cours-La-Ville - Photo J-P GALICHON
Plaque géographique - Photo J-P GALICHON

  • Cours la Ville se trouve en France. Cette commune se trouve au confins du département du Rhône (région Rhône-Alpes). A environ 70 kilomètres de Lyon.
  • La rivière la trambouze traverse la commune de Cours-la-Ville.


Démographie.png Démographie

En 1857 une partie du territoire (149 hectares) est pris pour la création de Le Cergne avec Arcinges; Écoche ; Sevelinges.

En 1865 une partie du territoire (613 hectares) est pris pour la création de La Ville.

En 1886 une partie du territoire (23 hectares) est pris pour la création de Pont-Trambouze avec Mardore; Bourg-de-Thizy .

En 1974 l'ancienne commune de La Ville fusionne avec Cours donnant ainsi Cours-la-Ville.

Démographie de La Ville avant 1974

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population - - - - - - - - - -
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population - 1 190 1 064 1 092 1 139 1 105 1 069 1 013 918 840
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 712 598 551 520 476 410 420 460 432 -
Année 1982 1990 1999 - - - - - - -
Population - - - - - - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Sources : Cassini

Démographie de Cours avant 1974

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 2 076 1 981 2 131 2 913 3 311 3 985 4 478 4 588 4 688 4 991
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 4 909 4 872 5 431 6 157 6 929 6 246 5 994 5 755 5 493 5 718
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 6 013 5 871 6 000 5 962 5 706 5 194 5 416 5 790 5 400 -
Année 1982 1990 1999 - - - - - - -
Population - - - - - - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Sources : Cassini

Démographie de Cours-la-Ville depuis 1974

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population - - - - - - - - - -
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population - - - - - - - - - -
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population - - - - - - - - - 5 556
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 5 095 4 637 4 241 3 975 3 838 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cartes postales

Photos

Familles notables.png Notables

Blason de la Famille DESTRE
DESTRE
DEXTRE
Cette famille comptait plusieurs juges de Cours, à partir de 1470. Un de ses représentants, Claude démolit en 1755 les restes du château de la Vilette et construisit à sa place une vaste habitation. Les Thivend possèdaient aussi la ferme du Colombier et y avaient établi leur auditoire de justice.
Blason de la Famille VAGINAY
VAGINAY En 1664 Jehan Vaginay, avocat au parlement était juge de Cours.
  THIVEND Cette famille comptait plusieurs juges de Cours, a partir de 1470. Un de ces représentants, Claude démolit en 1755 les restes du château de la Vilette et construisit à sa place une vaste habitation. Les Thivend possédaient aussi la ferme du Colombier et y avaient établi leur auditoire de justice.
  FOUGERARD On connaît de cette famille Antoine (acte de 1561), Jean-Claude (1564), Benoît (1601). Cette famille existe encore de nos jours.



Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean CHAVANON 1793 - 1801 -  
Benoît PLASSE 1801 - 1806 -  
Jean PERRIN 1806 - 1813 -  
Benoît VILLERET 1813 - 1816 -  
Claude PERRIN 1816 - 1819 -  
Claude VALLIER 1819 - 1830 -  
Benoît Marie VILLERET 1830 - 1847 -  
Antoine Marie POIZAT 1847 - 1852 -  
Victor BUISSON 1852 - 1855 -  
Pierre VALLIER 1855 - 1860 -  
Jean Henry BURNICHON 1860 - 1871 -  
Louis SÉNAC 1871 - 1886 -  
Antoine VILLERET 1886 - 1890 -  
Antoine FRANCHET 02/1890 - 05/1890 -  
Philippe BRIVET 05/1890 - 08/1890 -  
Simon DESIGAUD 08/1890 - 1901 -  
Pierre Marie SAUTET 1901 - 1907 -  
Pierre Auguste DUSSERT 1907 - 1908 -  
Philibert CORNELOUP 1908 - 1912 -  
Irénée GIRAUD 1912 - 1935 -  
Gabriel LHERITIER 1935 - 1941 -  
Jean DESSALES 1941 - 1944 -  
Marcel BRIVET 1944 - 1947 -  
Pierre CLAUZEL 1947 - 1959 -  
Henri TOUZET 1959 - 1971 -  
René VERMOREL 1971 - 1983 -  
Pierre GIRAUD 1983 - 1998 -  
Jean-Louis FILLON 1998 - 2001 -  
Michel LACHIZE 2001 - 2008 -  
Patrice VERCHERE 2008 - 2015 - [ Photo] - Maire au moment de la fusion  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
Claude FOUGERARD Notaire en 1597  
- -  
THIVEND 1686 - 1721 Actes numérisés  
Claude THIVEND 1722 - 1775 -  
Pierre Marie THIVEND 1775 - 1791 -  
Benoit PLASSE 1779 - 1811 -  
Claude François LABROSSE 1811 - 1821 -  
Benoit SAINT CIRE 1821 - 1834 -  
Jean François PLASSE 1834 - 1840 -  
André François PRIMPIE 1840 - 1863 -  
Jean Benoit MEUNIER 1863 - 1871 -  
Charles GAUTHIER 1781 - 1880 -  
Abraham ROUBIER 1880 - 1885 -  
Benoit Stéphane MONTAGNE 1885 - 1905 -  
Jean POYET 1909 - 1920 -  
Paul Marie ROUSSET 1920 - 1956 -  
Louis François AUVOLAT 1956 - 1978 L'étude rattachée à Thizy  
SCP AURAY AUVOLAT AUFFRAY FARGEAT GROSDENIS 1978 - Maitre AUVOLAT cesse d'exercer le 01/02/1985  

Les curés de Cours

Prénom(s) NOM Période Observations
Antoine FOUGERARD - Curé de Cours en 1561  
Louis de DAMAS de LA VILLETTE 1574 - 1600 Source[4]  
J de BRESSON 1600 - 1616 Source[4]  
DUVERNAY 1654 - 1658 Source[4] - Ou DUVERNET ??  
DEFFAULX 1661 - 1685 Source[4]  
Benoît THIVEND 1685 - 1691 Source[4]  
MOULIS 1692 - 1694 Source[4]  
Claude FAVRE 1695 - 1709 Source[4]  
Claude MONTERET 1709 - 1740 Source[4]  
Claude PEILLON 1741 - 1762 Source[4] - Décès  
PATAS 1763 - 1777 Source[4] - Ou PATTAZ ??  
Philibert PILLET 1777 - 1792 Source[4]  
- -  
Philibert PILLET 1795 - 1800 Décès  
- -  
Claude Marie MOREL février 1803 - 1839 Source[5] - Décès  
Antoine BESSON août 1839 - 1844 Source[5]  
Benoît Stanislas CONDAMIN juillet 1844 - 1847 Source[5]  
Jean-Baptiste CHANUT janvier 1847 - 1853 Source[5]  
Jacques PASCAL mai 1853 - 1886 Source[5] - Décès  
Jean-Marie MERLAT 1886 - 1901 Source[5] - Décès  
Chanoine Chovet Louis.jpg Louis Marie Frédéric CHOVET 1901 - 1925 (1845 - 1925) - Chanoine - Ex curé de Rontalon - Chanoine honoraire de la Primatiale, Lyon. Né le 12 mars 1845, décédé le 23 mars 1925  
François CHEVAL 1925 - 1939 -  
Joseph DEVAY 1939 - 1945 -  
Marius DENIS 1945 - 1950 -  
Félix SERRE 1950 - 1961 -  
Joseph BRISEBRAS 1961 - 1981 -  
Jean-Marie MOUGIN 1981 - 1995 -  
Jean Marie LONGIN 1995 - 1998 -  
Michel LA MÂCHE 1998 - 1999 -  
- -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste ...

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin de 08h30 à 12h00 de 08h30 à 12h00 de 08h30 à 12h00 de 08h30 à 12h00 de 08h30 à 12h00 de 09h30 à 11h00 -
Après-midi de 14h00 à 17h00 de 14h00 à 17h00 de 14h00 à 17h00 de 14h00 à 17h00 de 14h00 à 17h00 - -
69066 - Cours-la-Ville Hôtel de Ville.jpg

Mairie
Adresse : Place de la Libération - 69470 Cours-la-Ville

Tél : 04 74 89 71 80 - Fax : 04 74 89 89 03

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : 46.100278° / 4.321389° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Site (03/2012)

Dépouillements des registres paroissiaux

Les dépouillements de Cours et de La Ville ont été réalisé par l'association généalogique Ceux du Roannais. Une partie des dépouillements sont consultables directement sur Internet sur le site suivant. Dernière nouvelle ::les registres paroissiaux vont être envoyés prochainement à LYON nous ne pourront donc plus les consulter sur place à la mairie à notre grand regret .De plus beaucoup de nouveaux généalogistes se rendaient dans notre charmant village ce qui contribuait à le faire connaître et l'apprécier Il est vraiment vraiment vraiment dommage de prendre une telle décision!

Archives notariales

Les Archives "Thivend" sont consultables aux Archives Départementales de Lyon, section ancienne.

Etude de Maitre THIVEND Christofle

1686 à 1721 (Numérisation faite par Jean-François THIVEND - audelaec69)

Etude de Maitre THiVEND Claude

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • "Cours et sa région" par le Docteur LHERITIER aux éditions Laffite Reprints 1979
  • "150 ans de couverture en haut-Beaujolais" - Ecomusée du Roannais - Groupe de recherches historique de Cours-la-Ville.
  • Belleroche et ses environs par l'abbé Auguste COMBY
  • Histoire de Thizy et de sa région par Mathilde OVIZE ISBN 2 7171 01202 0
  • Cours_la-Ville et sa région Union des sociétés historiques du Rhône ISBN 2 906998 19 2
  • Hier à Cours de Michel BEDIN et René BOGNEAUX ISBN 9 782952 741514

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Les noms de lieux de la France – Auguste LONGNON – éditions Honoré Champion- 1968
  2. Légifrance
  3. Chapelles des communes du Rhône – Préinventaire des Monuments et Richesses Artistiques 2007 – ISBN 2-910865-21-5
  4. 4,00, 4,01, 4,02, 4,03, 4,04, 4,05, 4,06, 4,07, 4,08, 4,09 et 4,10 Les paroisses du diocèse de Lyon par l'abbé VACHET - Page 131
  5. 5,0, 5,1, 5,2, 5,3, 5,4 et 5,5 Les paroisses du diocèse de Lyon par l'abbé VACHET - Page 604


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.