69283 - Mions

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Mions
Blason Mions-69283.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 69 - Blason - Rhône.png    Rhône
Métropole Blason Lyon-69123.png   69 M   Métropole de Lyon
Canton Blason Saint-Symphorien-d'Ozon-69291.png   69-38   Saint-Symphorien-d'Ozon (Ancien canton)
Code INSEE 69283
Code postal 69780
Population 10 283 habitants (1999)
Nom des habitants Les Miolands
Superficie 1157 hectares
Densité 888,67 hab./km²
Altitude Mini: 167 m
Point culminant 272 m
Coordonnées
géographiques
45.662918° / 4.956048° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
69283 - Mions carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Bref historique

  • "Medone" cité au Xe siècle.
  • les terres de Mions, rattachées à la seigneurie de Saint-Symphorien, appartenaient au Moyen-Age à une famille de Méons dont le nom s’est éteint en 1420 lors du mariage de Gabrielle de Méons (Mions) avec Falques de Laigue, de Chandieu (cf. Rivoire de la Batie, Armorial du Dauphiné, réédition 1970).
  • En 1193, Narchimant de Méons est cité dans l’Obituaire de l’Eglise de Lyon ; en 1310, Alix de La Vernouze qui avait épousé noble Guillaume de Méons rédige son testament en faveur de celui-ci ; en 1331, Guicharde femme d'Henri de Méons avec son fils Anthelme sont désignés comme héritier de leur oncle et grand-oncle, Messire Arrici, chevalier de Saint-Germain en Jarrez et en 1401 Mathieu de Mons figure dans le Cartulaire des fiefs de l’Eglise de Lyon.
  • A la suite d’un échange de territoires entre le Dauphiné, acquis par la France en 1349, et le Comte de Savoie, Mions devient dauphinois en 1355.
  • 31-12-1967 Mions est rattaché au département du Rhône alors que jusque la la commune dependait du département de l'Isère (Loi 29.12.1967, JO 30.12.1967, effet 31.12.1967).

Histoire administrative

  • Département - 1801-1967 : Isère ---> 1967-.... : Rhône
  • Arrondissement - 1801-1967 : Vienne ---> 1967-.... : Lyon
  • Canton - 1801-.... : Saint-Symphorien-d'Ozon

Résumé chronologique :

  • 1801-1967 : Cton de Saint-Symphorien-d'Ozon, Arrt. de Vienne, Dép. de l'Isère
  • 1967-.... : Cton de Saint-Symphorien-d'Ozon, Arrt. de Lyon, Dép. du Rhône

Héraldique

Parti : au premier d'argent aux trois fasces ondées d'azur, au second d'azur aux trois larmes d'argent.

Patrimoine.png Patrimoine

Église Sainte-Madeleine

Église de style Néo-roman bénite en 1884.
La façade , le clocher les contreforts sont en pierre blanche de Saint-Paul-Trois-Châteaux.
Architecte E GANDY de Lyon.

Repère géographique.png Repères géographiques

Située à 15 km au sud-est de Lyon, la commune est limitrophe de Saint-Priest au nord et Chaponnay au sud ainsi que de Corbas à l'est et Toussieu à l'ouest.


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 520 602 611 724 776 821 836 877 891 911
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 926 935 905 879 900 850 810 805 772 741
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 748 752 796 856 849 828 1 040 1 867 2 848 5 081
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 6 044 9 145 10 283 11 280 11 943 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.


cfr: Cassini & Population 2006 & Population 2011.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

  • Jacques IMBERT-COLOMES ( 1729 - 1808 ), Premier Echevin et commandant de la ville de Lyon en 1789, propriétaire d’une magnanerie à Mions, décédé en Angleterre
  • Abbé Jean-Baptiste POIDEBARD (1761 - 1824), Stéphanois d’origine, un temps curé de Mions, devenu Ingénieur-inventeur de l’empire de toutes les Russies
  • les PUPIL dont Barthelemi Léonard PUPIL (1730-1809), dernier seigneur au château de Mions, émigré à Venise pendant la Révolution
  • les PERRET : 3 générations de maires. Barthélémy Perret est maire de 1830 à la révolution de 1848. Il est remplacé par Joseph Fontrobert, premier maire élu au suffrage universel. Confronté à l'opposition d'une partie de la population, son successeur, Joseph Geoffray, démissionne en 1862, laissant la place à Trivier Perret. Ce rentier occupe une place importante dans la vie locale en totalisant 42 années de mandat. Nommé sous le Second Empire, il est destitué en septembre 1870 lors de la proclamation de la 3ème République. Réélu dès septembre 1871, il reste maire jusqu'à sa mort en 1903, hormis une brève interruption de 1878 à 1881. Sa popularité explique qu'il ait été réélu 10 fois par le conseil municipal. Jean-François Perret, son fils, médecin, lui succède de 1903 à 1908, avant de laisser la place à Emile Merle, rentier.

Leurs histoires, leurs généalogies : *Site du Cercle de Genealogie de Mions

A NOTER : dans les registres, a été relevé le baptême d'un frère au poète Alphonse de Lamartine, Jean Marie Félix de Lamartine en date du 10 mai 1792 ; dans de nombreuses biographies familiales, cet enfant est totalement oublié ...


Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Ennemond GUY 1790 - 1791  
POULET 1792 - 1793  
- -  
CUSIN 1800 - 1806  
Jacques BRET-MOREL 1806 - 1814  
Claude POULET 1814 - 1829  
Barthélemy PERRET 1830 - 1848  
Joseph FONTROBERT 1848 - 1849  
Joseph GEOFFRAY 1849 - 1862  
Trivier PERRET 1862 - 1903  
Jean-François PERRET 1903 - 1908  
Émile MERLE 1908 - 1919  
Clément POULET 1919 - 1929  
Auguste SERTELON 1929 - 1937  
Marius RAMBAUD 1937 - 1939  
Amédée QUINON 1939 - 1945  
Alfred FOURNIER 1945 - 1947 -  
Paul MOUYON 1947 - 1965 -  
Joseph SIBUET 1965 -1977 -  
Louis MIACHON 1977 - 1993 -  
Bernard CHENE 1995 - 2001 -  
Paul SERRES 2001 - 2014 Réélu en 2008  
Claude COHEN 2014 - (2020)  
- -  

Cfr: Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
Maître Claude GIRIER de 1678 à 1706 -  
Maître VERDAT de 1690 à 1695 -  
Maître MOREL de de 1594 à 1595 -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Jacques RUPLINGER 09/1981 - 1986  
Jean-Paul BONNET 1986 - 09/1997  
Robert BERNET 09/1997 - 09/2003 départ pour Cogny beaujolais  
père CLEMENCIN 09/2003 - 07/2004  
Bernard TOLON 2004 - ?  
- -  

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin de 8h30 à 12h00 de 8h30 à 12h00 de 8h30 à 12h00 de 8h30 à 12h00 de 8h30 à 12h00 de 10h00 à 12h00 -
Après-midi de 13h30 à 18h00 de 13h30 à 17h00 de 13h30 à 17h00 de 13h30 à 17h00 de 13h30 à 17h00 - -
69283 - Mions-Mairie.jpg

Mairie
Adresse : Place de la République - 69780 MIONS

Tél : 04 72 23 62 62 - Fax :

Courriel :

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Dépouillements des registres paroissiaux

Les Archives d’Etat-civil sont diffusées via Archives-Multimédia sur le service de consultation des archives d'état civil de la commune. Le Cercle de Généalogie de Mions (Site du Cercle de Genealogie de Mions) possède des relevés patronymiques : n'hésitez pas à le consulter.

Evènement

biennale de généalogie : 2004-2006-2008-2010 organisée par le Cercle de Généalogie de Mions (exposition + conférences ou ateliers)

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


  • "De metono à la ville actuelle, onze siècles d’histoire" (2007)

(de la première villa gallo-romaine au développement de la sériciculture, en passant par la tradition des nourrices ... au détours des pages, vous croiserez la Marguerite, savoureuse figure locale ; vous goûterez aux expressions du patois mioland ...) résultats des travaux de recherche effectués par l’association d’histoire locale : Mémoire Miolande - vendu en mairie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références